AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de participants à la Tombola RP,
Venez vous inscrire pour que nous lancions les jeux ! ♥️

Partagez | 
 

 TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Dim 4 Fév - 17:59

Even if you don't want it, I stay with you.Putain. Franchement, tu passes vraiment une journée de merde là. Tu t’es un peu fighté avec tes vieux, pas méchamment hein. Disons que ton père t’as fait une remarque t’as pas aimé, que tu lui ai rentré dedans et qu’il t’as dit que si t’étais pas content tu pouvais partir. Eh bien, con et buté comme t’es, c’est ce que t’as fait. T’as pris ta veste, les affaires que tu pouvais avoir généralement dans tes poches et t’es sorti de chez toi en trombe sans oublier de bien claquer la porte.

Puis maintenant tu sais pas quoi faire, l’espèce d’un instant, t’as pensé aller voir voir Malachai, mais tu t’es souvenu qu’aujourd’hui, il avait pas mal de boulot. Que donc, le gars il était pas dispo pour t’aider à te détendre. t’as pensé allé voir Asher en plus, mais avec Bones qui squatte déjà chez lui, tu t’es dis que ça serait sympa que t’en rajoute pas, ouais, clairement le gars il devait déjà être assez à cran quoi. Du coup, ouais, tu savais pas trop quoi faire, mais t’as fini par te dire que tu pouvais aller voir Tim, ton voisin, depuis que tu lui avais fillé un coup de main, il te parlait de temps en temps, alors il serait pas contre, puis clairement, il t’en devait une nan ? Ouais clairement.

Bref, t’es allé chez lui, t’as sonné à la porte, puis c’est pas lui qui t’a ouvert, une femme, sûrement sa mère. Tu lui as dit que tu voulais voir Tim, elle t’a dit qu’il était encore en cours mais qu’il finissait bientôt, t’as décliné son invitation à entrer pour l’attendre en disant que t’allais le chercher. Tu l’as salué poliment et sans un mot de plus, t’es parti pour marcher jusqu’à Riverdale High.
Putain, ça faisait un sacré bout de temps que t’avais pas mis les pieds là bas quoi.. T’en avais pas vraiment envie, mais t’as fait l’effort, disont que tu pouvais bien le faire déjà que t’avais prévu de t’incruster chez Tim. Bref, t’étais vite devant ton ancien lycée. T’as regardé la devanture, t’avais l’impression que ça avait pas changé d’un poil quoi. Tu croise les bras et tu t’avances jusqu’à l’entrée pour t’asseoir sur un muret et t’as attendu que ça sonne.

Puis quand enfin, ça sonnait, tu t’es mis à mater les élèves qui sortaient du bâtiment. Tu cherchais Tim des yeux. puis t’as fini par le voir. Il était pas seul, t’avais deux cons qui le suivait, t’avais l’impression qu’il se foutaient de sa gueule, puis, t’sais que ça t’as pas plu. Alors tu le lèves, tu m’arche vers le petit groupe, tu pose ta main sur l’épaule de Tim pour lui montrer que t’es là, tu regarde les deux cons d’en face, l’air mauvais. « Ils te veulent quoi ces crétins ? » Tu commences par demander à Tim avant de regarder l’un des deux gars, qu’ils essaie pas de faire les malins avec toi ces deux là, t’hésitera pas à dégainer ton couteau si besoin.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 98
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Ven 9 Fév - 23:09

Even if you don't want it, I stay with you.I never want to let you go The more I think about The more I want to let you know That everything you do Is super fucking cute And I can't stand it.Ce journée n’avait pas été de tout repos. Pourtant, elle avait commencé comme les autres. Se lever, déjeuner, aller en cours et ainsi de suite. Mais je préférais ne pas trop penser à ce qu’il c’était passer. La journée était finie maintenant. L’entraînement était fini j’allais pouvoir rentrer chez moi et penser à autre chose. Je songeais même à passer chez Castiel avant de rentrer. Ce serait un peu de tranquillité avant de retrouver la maison. Quoique, est-ce qu’on pouvait parler de tranquillité quand j’étais dans le coin ?

Cette pensée réussi à me faire sourire. Depuis que cet incident avec les Ghoulies et depuis que Castiel m’avait sauvé la mise, nous étions devenu de bons potes. Tout du moins, c’est ce qu’il me semblait. J’allais régulièrement le trouver pour discuter de tout et n’importe quoi. Je trouvais ça sympa. Castiel était bien un des rares type que je connaissais qui m’écoutait vraiment et il avait toujours pleins d’histoires à raconter. Même s’il parlait pas toujours énormément, j’aimais bien l’interroger là dessus. Puis il m’envoyait rarement chier, alors c’était cool. J’avais jamais eu de pote comme Castiel.

Je m’enfuis presque du lycée à la fin de l’entraînement. Mais apparemment les gars de l’équipe n’en avait pas fini avec moi. Et j’avais beau m’être changer rapidement, ils avaient réussi à me rattraper. Ils continuaient à me lancer des piques sur une histoire qui était arrivé tout à l’heure et… Sincèrement j’avais pas envie d’en reparler. Je fis en sorte d’ignorer leurs commentaire, ou d’en rire un peu, mais j’avais plus très envie de rire à vrai dire. Je voulais surtout rentrer chez moi.

Et soudainement, une main se posa sur mon épaule, je sursautais et me fus surpris de me retrouver en face de Castiel. C’était peut-être bête, mais soudainement, je me sentais un peu mieux, rassuré. Je secouai la tête et forçai un sourire.

- C’est rien t’inquiète, il font que me charier, j’ai l’habitude.

Mais j’avais beau dire ça, ce n’était pas très crédible, avec les type derrière qui continuaient de plus belle et apparemment ça les amusaient de voir Castiel arriver et vouloir prendre ma défense. Ca allait mal tourner s’il s’en prenaient à lui.

- Ca te dit on se casse rapidement ?

Ouais, c’était le mieux que je puisse faire, tournant le dos aux gars de l’équipe en essayant d’entraîner Castiel avec moi.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Dim 11 Fév - 22:10

Even if you don't want it, I stay with you.Ca t’aurait presque fait rire qu’il sursaute de cette façon quand tu le touches, sauf que t’étais pas d’humeur à te marrer, clairement pas, les deux cons qui se foutaient de sa gueule, toi, ça te plaisait pas. Clairement pas, ces mecs, t’avais juste envie de leur foutre une raclée mémorable, de les faire flipper comme ils ont jamais flippé avant pour qu’il sachent qu’il ont plutôt intérêt à arrêter de le faire chier, Tim. Ouais, ce gars, tu l’aime bien, alors t’as pas envie qu’on lui parle de cette façon, qu’on se moque de lui pour une raison à la con. « T’as l’habitude, tu dis ? » T’es carrément choqué, genre, il font ça, et lui se laisse faire ? Bon, après, tu peux peut être le comprendre, non pas que Tim ait l’air faible, mais fasse à deux crétins sans cervelle, il ferait pas le poids, il est pas assez bête pour ça. Alors il fait avec comme toi t’a fait avec quand t’étais dans ce lycée pourri et que ces foutu jocks t’en envoient plein la gueule pour s’amuser. Comme si c’était drôle de faire ce genre de choses. T’as hoché la tête quand il t’a proposé que vous partiez vite. Ouais, tu pouvais passer l’éponge tant qu’ils en rajoutaient pas.

T’as commencé à marcher, mais ces deux gars là, ils ont juste sorti la remarque de trop. La remarque qu’il fallait pas, la remarque du genre, homophobe du genre “Oh Tim il est obligé de demander à sa copine de le protéger”. Forcément ça te plait pas du tout. Parce qu t’aime déjà pas qu’on te prenne pour une gonzesse, et tu veux certainement pas qu’on se foute de lui parce que t’es venu le chercher. « J’ai essayé hein. » T’as soufflé à Tim, parce que j’ai voulu y mettre du moins pour ne pas leur taper dessus, mais ils ont pas saisi leur chance, alors tant pis pour eux. Tu t’es détaché de Tim. « Reste bien sage pendant que je règle le problème comme une adulte. » Adulte, pas forcément, t’avoue, tu vas plutôt régler ça comme une membre des ghoulies le ferait, comme Malachai à pu t’apprendre. L'intimidation. Alors tu te tourne vers eux, tu leur montre bien le crane sur l’avant de ta veste pour qu’ils voient que t’es, alors, ils font déjà moins les malins. Mais visiblement ça leur suffit pas. Non, l’un deux fais toujours le malin et ça me désespère. Ces putain de gosses sont impossibles. Tu pousse un soupir exaspéré, et il a suffit que tu sortes ton couteau de ta poche pour que ces deux gars détalent comme deux putain de lapins. Voilà, ça c’est ce que t’appelle te débarrasser d’un problème, même de deux. T’as rangé ta lame dans ta poche, tu t’es tourné vers Tim et t’es approché de lui. « J’aime pas qu’on m’insulte, là, j’ai pas pu passer à côté, pardon. » Tu lui dis simplement, t’espère qu’il va pas t’en tenir rigueur.. T’as pas envie qu’il t’en veuille pour une chose pareille quoi.. « Enfin.. pour le coup je pense qu’il vont te laisser tranquille.. » T’as fini par lui dire..

Enfin, tu te remets à marcher avec lui, tu regarde un peu autour de toi, juste pour voir qu’ici rien n’a changé. T’as limite même l’impression de revoir les même têtes, c’est dingue quand même non ? « J’suis allé voir chez toi avant de venir, ta mère m’a dit que t’avais quasiment fini alors j’suis venu, ça te gêne pas j’espère ? »
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 98
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Mar 27 Fév - 0:46

Even if you don't want it, I stay with you.I wake up every evening With a big smile on my face And it never feels out of place. When you see my face Hope it gives you hell.Apparemment, Castiel était choqué par ce que je lui disais. Personnellement, je trouvais pas que c’était si étonnant. On était au lycée, puis ce genre de truc m’arrivait souvent, alors j’avais fini par me faire une raison. Quoiqu’ils y étaient allé fort cette fois ça. Mais je ne voulais pas me laisser abattre. Dans mon idée, si je perdais mon sourire, si je m’énervais et perdait le contrôle que quelque manière qu’il soit, ce serait une victoire pour eux. Je savais que c’était leur but d’essayer de me mettre sur les nerfs. Donc je n’allais pas leur faire ce plaisir. Et de toute façon il y avait bien plus grave dans la vie que ça hein ? Ce n’était pas bien grave que quelques gars m’embête à l’école, ça arrivait tous les jours. Alors qu’à côté il y avait des enfants qui crevaient de faim et qui feraient n’importe quoi pour être à ma place.

Je hochai la tête en guise de réponse à Castiel. J’avais un peu de mal à ouvrir la bouche sans craquer. Je ne voulais pas qu’il fasse quoique ce soit. Mais c’était déjà trop tard, il avait suffit d’une nouvelle réplique pas super sympa. Je tentai de rattraper Castiel, mais il était déjà partis en me soufflant qu’il avait essayé. Je serrai les dents et grimaçai pour m’empêcher de jurer. Et bêtement, je suivis le conseil de Castiel. Je restais planté là, à l’écart, pendant qu’il allait parler aux gars. J’aurais pu le retenir à ce moment aussi. Mais je n’avais pas envie de me mêler à cette histoire. Je ne voulais pas plus de problème. Mais en même temps, je ne voulais pas que Castiel se retrouve dans des problèmes à cause de moi non plus.

Castiel revint vers moi après avoir fait fuir mes poursuivants. Je n’aimais pas ça. J’avais aucune idée de ce qu’ils s’étaient dit. Mais vu la tête qu’avait fait les gars en partant, j’étais presque sûr que la réponse n’allait pas me plaire. Castiel s’excusa quand même pour son comportement et se justifia même. Il n’aimait pas être insulté. Je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça. Mais quelque part, un peu. Parce que cette histoire de le concernait pas de base. Et c’était de ma faute s’il avait réagit de la sorte au final.

- Hm. Ok.

C’était le maximum que je trouvais à lui répondre. Je ne trouvais pas la force de le remercier. Parce que je n’étais pas sûr que Castiel aie réussi à arranger grand chose. Pour le coup, je n’osais pas me plaindre, parce qu’il avait quand même voulu prendre ma défense, ça partait d’une bonne intention. Mais ces gars étaient mes potes aussi. Et je ne voulais pas qu’ils arrêtent définitivement de parler, de peur que Castiel ne revienne les voirs.

Bref, c’était fini. Je ne fis aucun commentaire dessus. Nous commençâmes à marcher. J’étais étrangement silencieux pour une fois. Je crois que j’avais un peu de mal à me remettre de toute cette journée. Et ça n’allait pas tant en s’arrangeant… Ce fut Castiel qui brisa le silence. Je forçais un sourire en lui disant :

- Nan, pas du tout. J’aime bien qu’on traîne ensemble.

Nouveau silence. En temps normal, j’aurais demandé à Castiel comment il allait. Je me serais étonné qu’il soit passé chez moi. Je l’aurais harcelé de question à propos de ma mère, sa réaction, ce qu’elle lui avait dit précisément. Et surtout pourquoi il me cherchait. Mais j’étais pas d’humeur. J’étais aussi nul pour jouer la comédie. Ainsi, je fini par craquer. Je ne pouvais pas rester à faire comme si tout allait bien. J’avais quand même réussi à retarder un maximum la chose. Au moins jusqu’à ce qu’on soit assez loin du lycée pour que personne d’autre n’aie à assister à ça.

Je me mis juste à pleurer, comme un gosse, retenant mes sanglots. Je m’arrêtais de marcher pour essuyer mes larmes d’un revers de manche.

- Désolé Cas je… J’en peux plus…

C’était tout ce que j’étais capable à dire. Castiel n’allait pas aller bien loin avec si peu d’explication. Mais les mots restaient coincés dans ma gorge. Et déjà le fait que je me mette à pleurer devant lui, c’était assez exceptionnel. J’étais quelqu’un de positif. D’habitude, je ne laissait pas les événements m’affecter de la sorte. Mais là, c’était plus que je ne pouvais supporter. Et je faisais étrangement confiance à Castiel. Avec lui, j’avais pas à me forcer à quoique ce soit.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Lun 5 Mar - 15:13

Even if you don't want it, I stay with you.Il a pas l’air super bavard, ça te fait bizarre, lui qui d’habitude est toujours si joyeux, si plein de vie, t’as l’impression qu’il est pas lui. T’es perturbé, mais tu dis rien, tu voudrais pas le brusquer, tu voudrais pas non plus lui demander quelque chose de trop personnel, tu sais pas, peut être qu’il a eu un soucis, et peut être, même sûrement que c’est pas trop tes affaires. C’est pas que t’agis pas parce que tu t’en fiche, clairement pas, t’agis pas parce que c’est pas trop ton genre, t’as jamais été à l’aise avec ce genre de truc.
Vous marchez, pas forcément super vite, pas trop lentement non plus, tu regardes droit devant toi. Puis c’est toi qu’à parlé le premier cette fois, puis tout ce qu’il a fait c’est me répondre. Tu t’es contenté de hocher la tête, t’avoue que t’avais du mal à le croire, encore une fois parce que le gars, il avait l’air en déprime totale. Du coup bon, disons que pour te convaincre, il reviendra.

T’étais près  continuer de marcher comme si de rien n’était quand t’as entendu Tim? Tu t’es tourné vers lui et là, bug total de cerveau. Putain, t’es tellement pas la personne qu’il faut pour le réconforter.. T’as jamais été capable de faire ça correctement.. Tu mordille nerveusement ta lèvre inférieure puis tu reste en face de lui pendant plusieurs secondes. T’es censé faire quoi ? Merde, t’as la personne la moins à l’aise dans ce genre de situation quoi..
Mais n'empêche que t’avais raison, il est bel et bien en déprime de la mort le gars. putain, il te fait de la peine, généralement, clairement, t’en as rien à branler de ce que les autres peuvent bien ressentir, mais là.. Là tu peux simplement pas l’ignorer jouer l’indifférence, et tu comprends pas pourquoi ça t’affecte comme ça que le petit, il chiale comme ça.. « Eh eh... » Tu commences par murmure doucement alors que tu t’avance lentement vers lui. Tu commences par passer tes bras autour de son corps, t’as pas habitué à ce genre de contact, t’es pas quelqu’un de très tactile ou affectueux, mais ça va pas te tuer de faire un petit effort pour lui quoi. Puis franchement, l’effort, t’as même envie de le faire. Tu pose tes deux mains dans son dos, tu lui donne de petites caresses que tu veux réconfortante, tu le serre fort, tu l’incites même à se blottir dans tes bras. « On dirait qu j’ai eu raison de ne pas mettre ma veste cloutée. » La petite remarque pour l’aider à le détendre, pour rappeler celle qu’il m’a fait le soir ou je l’ai trouvé caché dans ce casier à l'entrepôt Je caresse doucement son dos, je finis même pas glisser ma main dans ses cheveux, parce que j’aime bien toucher les cheveux des gens, puis peut être que ça pourrait l’aider à se sentir un peu mieux.. « Qu’est ce qui va pas Tim ? » Il peut te parler après tout, tu garantis pas que tu pourras lui donner de bon conseil ou être d’un grande aide, mais tu seras d’une bonne écoute. Puis te feras vraiment de ton mieux pour qu’il se sente mieux.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 98
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Ven 23 Mar - 13:43

Even if you don't want it, I stay with you.I wake up every evening With a big smile on my face And it never feels out of place. When you see my face Hope it gives you hell.Je sais pas pourquoi j’avais craqué maintenant. Ca aurait pu être avant ou après. J’étais plutôt doué pour oublier ce qui n’allait pas et me fixer sur le positif. Mais j’imagine que j’étais humain aussi et que ça m’arrivait à moi aussi d’en avoir ras-le-bol et de craquer. Je m’en voulais pour Castiel. Parce qu’il n’avait rien demandé de tout ça. Il avait juste voulu être sympa et passer me chercher à la fin des cours. Enfin, à moins qu’il n’ai une autre idée en tête en venant. Je vous avoue que j’avais beau adorer passer du temps avec lui, j’avais encore du mal à le cerner totalement. Cependant, j’étais presque sûr que Castiel n’était pas le genre de gars qui aimait réconforter les autres.

Cependant, c’était trop tard et j’en aurais pas voulu à Cas s’il était parti ou s’il avait soupiré ou même s’il c’était mis à me crier dessus. Mais non. Il me prit dans ses bras et me serra contre lui. Je ne m’attendais pas à un tel geste de sa part, mais je dois bien le reconnaître, j’en avais besoin. Alors je passais mes bras autour de lui et me blottit dans son étreinte. J’eu un petit sourire à sa réflexion sur sa veste à clou que je connaissais bien, vu que c’était moi qui lui avait dit que j’aurais peu de m’embrocher si je lui faisait un câlin et qu’il la portait.

Je souris et émis presque un petit rire, mais je ne fus pas capable de relancer la blague. Castiel était vraiment doux avec moi, il me caressait les cheveux et le dos d’un geste rassurant. Je ne pouvais pas refuser de lui dire quoique ce soit dans une telle situation. Puis vu comment je pleurais, il avait bien le droit de savoir. Je maîtrisais donc mes sanglots et entamai :

- Et bien ce matin, j’ai eu une note pourrie en histoire, et me prof m’a descendu devant ma classe en disant que c’était pas étonnant pour un gars qui foutait jamais rien en cours, que j’allais encore redoubler que j’irai jamais loin alors que… J’avais révisé, j’avais passé tellement de temps à bosser sur ce devoir, j’ai fait de mon mieux, je pensais même avoir la moyenne et même pas…

Ca semblait bête comme ça mais je pense qu’on pouvait dire que ca faisait parti des raisons qui m’avait mit dans cet état… Et pourtant depuis le temps, je devrais y être habitué, surtout avec le prof d’histoire, c’était un événement assez récurant.

- Puis le reste de la journée a été pareil… Je me suis fait viré de cours de math parce que je comprenais pas et apparemment je posais trop de question débile… puis dans le couloir je suis tombé sur le conseil d’orientation qui m’a prit dans son bureau et qui m’a fait un discours de trois heures sur l’importance des études et de travailler plus en cours…

Je le connaissais par coeur ce discours à force. Et c’était totalement injuste parce que j’essayais vraiment de bosser plus, mais je n’arrivais pas à être attentif et surtout aussi sur une chaise pendant une heure.

- Je me disais que l’entraînement ça m’aiderai à oublier tout ça. Mais j’ai pas été capable de faire le moindre enchaînement potable. Et…

La suite devenait plus compliqué, si je donnais les fait sans expliquer à Cas, il ne comprendrait rien…

- Ces derniers temps, je m’entendais bien avec une des Vixens, Tamara, et c’était juste… Comme ça, on était amis quoi… Sauf que les gars de l’équipe faisaient que de m’embêter à son propos et… Ils ont dit à Tamara que j’étais intéressé par autre chose qu’elle, que j’étais totalement obsédé et… C’est pas vrai ! Mais tout à l’heure, elle est passé me voir après l’entraînement au moment où j’ouvrais mon casier pour prendre mes affaires et yavait plein de photo d’elle collées partout… Alors que… J’ai même pas d’appareil photo !

C’était pas super acceptable comme excuse, on peut toujours prendre des photos avec son portable. Mais là, j’avais besoin de me justifier. C’était pas du tout mon genre de faire ce genre de truc.

- Mais du coup Tam à vu ça et elle s’est énervé, elle m’en a mit une, elle m’a dit que j’étais qu’un putain de stalker pervers et elle est partie… Mais évidemment, les gars de l’équipe, ils ont vu ça… Et c’est les types qui me suivaient tout à l’heure justement… Ils étaient en train de se foutre de moi et jsuis sûr que c’est eux qui ont mit les photos et à tous les coups yen a un qui a filmé et lundi tout le monde sera au courant et tout le monde va penser que je suis un stalker pervers…


Alors ouais, je m’en remettrai. Je savais que ce n’était que des histoires de gamins, qu’il y avait bien plus grave que ça dans le monde. Mais je n’aimais pas ça. C’était trop injuste et j’avais l’impression que c’était toujours moi qui me prenait des trucs pareils dans la gueule. Malheureusement, il n’y avait rien à faire. Si ce n’était continuer d’avancer, la tête haute et voir le bon côté des choses. Ne pas se laisser abattre quoi. Je ne voulais pas que Cas se retrouve mêler à tout ça… Même si je venais de le mêler à tout ça justement. Cependant, j’avais peur qu’agir ne fasse qu’empirer les choses. Heureusement, c’était le week-end. J’allais pouvoir me changer les idées.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Dim 25 Mar - 13:41

Even if you don't want it, I stay with you.Tu te stoppes pas, tu continue, tu fais doucement, même si généralement c’est pas trop ton truc, t’es pas un mec doux, gentil, mais pour Tim, t’as envie d’faire l’effort, parce que tu sais qu’il en vaut la peine. Ouais, il mérite que tu sois sympa, que tu fasses de ton mieux pour lui. Puis comme t’avais envie d’y mettre du tien, tu lui as demandé ce qu’il avait. Se soucier des autres, c’est pas un truc que tu fais en général, mais bon là, après ce que t’as vu à la sortie du lycée et ce que tu vois maintenant, bah forcément, tu peux pas faire comme si tout allait bien. Du coup quand il s’est mis à parler, t’as rien dit, pas un mot, tu t’ai simplement contenté de l’écouter. De temps en temps, tu haussais un sourcil ou tu fronçais les deux. Franchement. Tu sais pas trop comment tu dois réagir, okay, il a vraiment eu une journée merdique. Et ces soit disant potes là. Clairement, tu pourrais, t’irais leur botter l’cul pour leur faire comprendre qu’il ont plutôt intérêt à arrêter leurs conneries.

T’es du genre assez protecteur même si tu l’avoue pas, et t’aime pas qu’on s’en prenne à tes potes. « Ouais je vois. » T’as commencé par dire quand il avait fini. T’as réfléchi quelques instants, t’as cherché tes mots. Tu sais aps trop comment le réconforter. « Ton prof d’histoire est un vrai trouduc, j’crois bien que j’avais l’même, il me cassait les couilles même quand j’avais une bonne note le gars. » Ouais, un con de première, tu t’en souviens de sa sale gueule, de son cours mal foutu et de sa voix qui te filait des cauchemars. Puis parlons pas du conseiller qui t’a soulé au possible parce qu’il voulait que tu continues tes études. Enfin après, ça là, c’est rien comparé à cet histoire là, ces mecs de l’équipe qui lui font des crasses alors qu’il sont censé être potes. « T’sais quoi ? Ces cons là, tu devrais leur rendre au centuple. » Clairement, ils méritent pas la gentillesse de Tim, j’pense que le Tim là, il devrait leur montrer qu’il veut pas s’laisser faire. « Tu peux pas t’laisser faire, sinon ils vont te prendre pour leur victime, c’est quand même pas c’que tu veux ? » Tu lui demande, tu te détaches de lui et pose tes mains sur ses épaules, tu baisses les yeux et le regarde droit dans les yeux. Tu veux lui montrer que t’es sérieux, que ce que tu lui dit, c’est pas juste des paroles en l’air. « J’aime pas savoir que ces crétins s’amusent à t’faire des crasses. » Tu serre légèrement l’une de tes mains sur son épaules, pas assez pour lui faire mal, mais assez pour qu’il sente que t’es plus que passablement agacé. Franchement, Tim il a juste à te dire un mot pour que t’appelle les Ghoulies et que t’aille casser la gueule à tous ces mecs, enfin, il a même pas à le dire pour que tu prévoie possiblement de le faire ce soir.. « J’vais pas t’mentir, ça m’est arrivé au lycée, c’est pas nouveau, ces mecs s’amusent à chercher un mec qui sort un peu des normes pour le prendre comme souffre douleur, il faut juste leur faire comprendre que t’es pas la personne qu’il leur faut pour qu’il te foutent la paix. » Tu lui dis, tu lâches finalement ces épaules avant de lui faire mal parce que c’est quand même pas du tout ton but. « C’est ces même mecs qui t’ont envoyé à l'entrepôt ? » Tu lui demande aussi. Non parce que si c’est eux aussi, t’arrivera pas à comprendre qu’il leur ai pas encore fait bouffer le muret à l’entrée du lycée. « Clairement, Tim, si tu prends pas ta vie en main, j’te jure que j’vais l’faire pour toi. » Tu croise les bras, te redresse pour te tenir bien droit et continue de regarder le petit homme en face de toi. Franchement, ça petite taille tu trouveras toujours ça adorable. « J’vais te donner des cours pour t’aider à améliorer tes notes, et j’vais t’apprendre à t’affirmer pour que ces mecs te foutent la paix. » Ouais, t’es décidé, hors de question qu’il te dise non.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 98
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Mer 11 Avr - 0:06

Even if you don't want it, I stay with you.I wake up every evening With a big smile on my face And it never feels out of place. When you see my face Hope it gives you hell.Je sais pas trop comment cette journée ce serait finie si Castiel n’avait pas été là. Je serais sûrement rentré à la maison et serait resté enfermé dans ma chambre jusqu’à ce que je me sois remis de mes émotions. Ou alors je serais sortis courir. Me dépenser jusqu’à en être totalement crevé, c’était souvent une bonne idée. Mais là, mes batteries étaient totalement à plat. A part me blottir contre Castiel et pleurer tout ce que je savais, je n’étais pas bon à grand chose d’autre.

Je souris. Evidemment, venant de Castiel, je devais me douter qu’il ne mâcherait pas ses mots. Quelque part, même si je n’approuvais chacun de ses propos, ça faisait du bien d’entendre quelqu’un qui prenait mon partis et qui voulait me défendre. Je crois que je n’avais jamais eu quelqu’un comme ça avant. Raison de plus pour ne jamais le lâcher. Je laissais Castiel finir avant de me détacher de lui et lui répondre en souriant, déjà plus sincèrement que tout à l’heure :

- Merci Cas, ce serait vraiment génial et super gentil ! Mais te sens pas obligé hein…

Je ne pouvais pas lui imposer ça non plus. Castiel en avait déjà fait beaucoup pour moi. Et je ne lui avais jamais vraiment rendu la pareille. Je n’étais pas sûr d’en être capable un jour d’ailleurs. Il n’y avait pas grand chose que je pouvais faire pour Castiel. De mon point de vue, il avait déjà tout ce qu’on pouvait désirer. Il menait la vie qu’il avait choisi. Il était beau, classe, intelligent… Il était aussi respecté par beaucoup, il ne se laissait pas marcher dessus. En quoi je pourrais bien l’aider ?

- Mmh, c’était bien les mêmes gars que ceux de l’entrepôts. Mais je peux pas faire ça. Je suis la mascotte de l’équipe Cas, je suis sensé les encourager, pas les plomber. Puis j’ai pas envie de me faire virer de l’équipe non plus. Je préfère leur montrer que tout ça m’affecte pas et ils finiront bien par se lasser.


Puis quelque part, j’arrivais toujours à me dire que ce n’était peut-être pas avec de mauvaises intentions qu’ils faisaient ça. Certes, dans cette situation, c’était dur à croire. Mais on était jeune. Et les jeunes sont dur entre eux, c’est normal non ?

- Enfin… J’ai pas trop envie de revenir là dessus… On verra ça plus tard hein ? J’ai juste… Envie de rentrer, tu viens ?


J’avais envie de proposer à Castiel de dormir à la maison. Je n’avais pas envie de rester tout seul. Mais j’avais l’impression que ce serait peut-être encore trop lui demander. Je lui imposait déjà bien assez ma présence comme ça.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Mer 11 Avr - 18:36

Even if you don't want it, I stay with you.Tu secoue la tête, Tu te force pas, si t’avais pas envie, clairement, tu lui aurais même pas proposé. « Non, t’en fais pas j’en ai envie. » Puis comme tu trouve que Tim est un gars cool, ça te dérange pas du tout de passer du temps avec lui, d’essayer de lui apprendre des choses, l’aider pour les cours. C’est drôle quand même que pour lui, tu veux bien faire des efforts alors que n’importe qui, tu l’enverrais se faire foutre bien profond. Faut croire qu’il est différent, ouais, lui tu l’apprécie bien. T’écoute ce qu’il te dit ensuite, tu fronces les sourcils et croise les bras. Pardon ? C’est les même con, et Tim il fait rien ? Mais merde ! Toi tu les aurait déjà envoyé boulé et pas gentiment, peut être parce que t’es pas d’une nature gentille. Enfin, sauf avec Tim. Avec lui, t’as pas envie d’être méchant. T’as l’impression de ne pas en être capable. « Je vois. » T’aurais bien voulu agir de toi même. Sans lui demander son avis, mais ça serait un peu s'immiscer dans sa vie, et c’est le genre de choses que t’aime pas forcément faire. « Ouais, on va changer de sujet. » Tu lui dis simplement, tu vas pas insister sur ce qui lui fait mal quand même. T’es pas comme ça, t’as surtout pas envie de lui faire une chose pareille. Alors tu passes ton bras autour de ses épaules et tu te mets à marcher assez rapidement, tu le tire un peu, forcément, il a pas d’aussi longues jambes que toi, alors il a peut être du mal à suivre. M’enfin, le plus important c’est qu’il voulait rentrer et qu’on était vite devant chez lui. « Bon eh bien, nous y voilà. » Tu lui dis avant d’ouvrir la porte pour l’inviter à entrer chez lui. Ouais. Tu finis par le lâcher et je baisse les yeux vers lui pour le regarder. « Il y a pas mal de bruit chez toi. Ca change de chez.. Oh un chat. » Tu t‘es interrompu dans ta propre phrase en voyant un chat vous approcher. T’adore les chats, c’est mignon comme animal. Tellement ouais.. T’en a un aussi. Et cet animal, elle est un peu comme ton bébé d’amour. Un peu comme tout les chats que tu croises tellement tu les kiffes. Tu t’es baisser pour soulever le petit animal, t’as souri et tu t’es mis à lui faire plein de petits bisous sur le dos en regardant Tim. « J’adore les chats.. » Tu dis à Tim avant de poser le chat parterre et.. T’en vois un autre alors tu vas le voir directement pour lui faire un tas de petites caresses. « Celui là il ressemble au mien.. Trop mignon.. » Dire que t’adore les chats, au final c’est peut être un euphémisme.© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 98
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Ven 13 Avr - 23:03

Even if you don't want it, I stay with you.I wake up every evening With a big smile on my face And it never feels out of place. When you see my face Hope it gives you hell.C’est un truc que j’aimais chez Cas. Il était compréhensif. Peut-être qu’il reviendrait sur le sujet plus tard. Ou peut-être qu’il agirait sans m’en parler. Mais pour le moment, il était ok pour ne pas continuer sur ce qui venait de se passer. Et ce n’était pas plus mal ainsi. J’étais content qu’il soit là. J’avais bien besoin de soutien et j’étais presque en train de me demander si Cas avait pas un super-pouvoir. A chaque fois, il était là pour me sauver la peau ou me venir en aider d’une façon ou d’une autre. C’était sans doute le hasard qui faisait très bien les choses, mais j’aimais bien cette idée de super-pouvoir ou une sorte de sixième sens....

Je le laissai volontiers passer un bras autour de mes épaules et passai même le miens autour de ses hanches. Vu que j’étais trop petit pour atteindre ses épaules. Nous arrivâmes rapidement à la maison. J’étais presque déçu, ça avait été rapide. Mais je crois qu’en fait ça valait le coup. J’avais à peine ouvert la porte qu’un des chats était venu nous accueillir et Castiel n’avait pas tardé à l’attraper et commencer à lui faire des papouilles. Et c’était sûrement la chose la plus improbable et la plus adorable de toute la journée et même de toute ma vie. Je souris, je lâchais même un petit rire en disant :

- Cas, jte présente Tupaws… Je savais pas que t’aimais tant les chats. Tu vas pas être déçu. Oh ! Le petit ? C’est Kitten West !


J’étais soudainement ultra fier de mes chats. Je sais pas trop pourquoi d’ailleurs.

- On a cinq chats. Les deux que tu vois là… Je pense que Emewnem doit dormir dans la salle de bain, Nicki Mewnaj doit être en vadrouille, elle rentrera que pour manger ce soir. Et Snoop Cat et bien… Il bouge rarement de mon lit.


C’était une description plutôt simple. A vrai dire, comme tout bon propriétaire de chats, je pourrais passer des heures à en parler, leurs habitudes, leurs caractères, leurs bêtises. Quand je vous le dit. On s’ennuie jamais chez les Magpie.

- C’est plutôt calme. Je crois que les triplettes sont pas encore rentrée. On devrait en profiter pour faire un tour de la maison, ça te dit ?


Je souris et n’attendit pas vraiment de réponse pour attraper Castiel par la main et lui faire faire le tour des différentes pièces. Notre maison était très grande, j’en avais bien conscience. Mais vu le nombre de personne qui y habitaient aussi, c’était normal je pense. Ca devait changer Castiel cette ambiance. J’étais allé chez lui plusieurs fois déjà. Tout était tellement calme et bien rangé chez eux. Ici, c’était quasiment le total opposé.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Lun 16 Avr - 23:09

Even if you don't want it, I stay with you.En l’écoutant te parler de ses chats, franchement, c’était plus fort que toi, t’as pas pu m'empêcher de rire un peu. Est ce que Tim a vraiment donné des nom de rappeur à tous ces chats ? Enfin, des nom, non, des jeu de mots de nom de rappeur plutôt. Et.. Tu crois que c’est out des rappeur, il te semble, après, tu pense que ça se voit un peu sur ta gueule que c’est pas vraiment le genre de musique que tu écoutes généralement. « Eh bien.. Maintenant tu le sais.. » Je pense que contrairement à d’autre personne que tu peux acheter avec de la bouffe, moi, tu dois m’acheter avec des chats. Du coup ouais, Tim, il a vraiment de quoi t’acheter, cinq chats quoi ! Dire que ton vieux te laisse juste en avoir un… Clairement, quand t’auras ton appartement, c’est clair que t’en aura plusieurs. Deux ou trois ça te semble pas mal. « Trop bien… Moi j’en ai qu’un et il reste toujours avec ma mère.. » Ce qui est assez triste, j’ai pas de chats pour moi, genre un chat qui me collerait à peine je m’installe à quelque part, mais j’aimerais trop quoi. T’as attrapé le petit chat et l’as serré contre moi en revenant vers Tim, puis tu l’as gardé pendant que Tim te faisait visiter sa maison. Ca t’a fait bizarre que Tim te prenne la main comme ça, mais ça t’a pas dérangé, pas du tout. En tout cas, cet environnement, ça te change bien de ton chez toi. Tu te sentirais presque tout chamboulé. Enfin, t’as visité avec lui, t’as câliné le petit chats qui était dans la salle de bain et tu l’as ensuite suivit jusqu’à sa chambre et tu as pu voir le fameux Snoop Cat sur le lit de Tim. Tu as déposé l’animal que tu tenais sur le sol et après avoir regardé Tim quelques secondes t’as regardé le chat sur le lit. « C’est bien, avec lui tu dors jamais seul. » Mais par contre, les poils de chats sur le lit, ça doit être embêtant pour le ménage. Mais bon, ça c’est qu’un détail. Je me suis avancé pour aller m'asseoir sur son lit. « Elle est cool ta chambre.. » Elle est plus personnalisé, on va dire, la tienne, t’y est quasiment jamais, alors, elle est toujours nickel et blanche. Tellement simple et pas représentative de ce que t’es. « J’me suis disputé avec mon vieux. J’ai pas envie de rentrer chez moi, tu crois que je peux dormir dans ta salle de bain avec Nicky Mewnaj ? » Tu pousse un soupir et te laisse doucement tomber vers l’arrière pour t’allonger sur le lit de Tim. © 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 98
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Lun 23 Avr - 21:41

Even if you don't want it, I stay with you.I wake up every evening With a big smile on my face And it never feels out of place. When you see my face Hope it gives you hell.Je souris. J’aimais bien apprendre des choses sur Castiel. Quand on était tous les deux, c’était surtout moi qui parlait. En même temps, bavard comme j’étais, ce n’était pas une grande surprise. Et vu que Castiel m’écoutait et ne se plaignait pas, alors je me faisais un plaisir pour lui raconter toute ma vie en long, en large et en travers dès que j’en avais l’occasion. Vraiment, je ne sais pas comment il pouvait me supporter. Il était bien le seul à m’écouter, ou tout du moins à faire semblant de m’écouter jusqu’au bout. Bref, tout ça pour dire que quand j’en apprenais un peu plus sur lui, j’étais content. Ca me donnait l’impression que notre amitié n’allait pas que dans un sens et que lui aussi aimait partager certaines choses avec moi.

- Oh, c’est injuste ça ! Les chats sont tellement ingrats parfois… Mais ils sont trop adorable pour qu’on puisse leur en vouloir.

Je me mis à rire. Castiel avait vraiment l’air de mal le prendre que son chat préfère sa mère. Mais si ça pouvait le rassurer, ici, il y avait bien au moins un sur les cinq qui allait l’apprécier. Puis au pire, il y avait Snoop. Snoop aimait tout le monde, tant qu’on ne le forçait pas à bouger plus que nécessaire. Quand je vous dit que ce chat est une loque.

Nous fîmes le tour de la maison rapidement jusqu’à arriver à ma chambre. Le meilleur pour la fin hein ? Puis j’étais sûr que Castiel serait content de faire la rencontre de Snoop. D’ailleurs sa première réflexion me fit rire.


- Haha ouais ! Mais il prend plus de place qu’il en a l’air. Heureusement, on finit par s’y faire.

Je laissais Castiel, faire le tour, s’asseoir sur mon lit. J’allais moi-même m’asseoir sur ma chaise de bureau en face de lui un peu plus loin.

- Merci ! Je la trouve cool aussi.

Je souris en faisant un peu le tour de ma chambre du regard. C’était un peu la chambre de l’adolescent typique, avec pleins de poster de mes groupes préférés partout, quelques photos aussi. C’était un peu le bazar, mais pas trop encore, on avait connu pire.

- Si tu veux dormir avec Nicki, tu risque de dormir dehors, c’est Emewnem qui squatte la salle de bain.

Je le corrigeai en riant doucement et lui fit un clin d’oeil, qu’il n’avait sûrement pas vu, vu sa position, avant de poursuivre.

- Evidemment que tu peux rester ici, il y a pas de problèmes ! Il y a toujours de la place chez les Magpies. Par contre… Ca te dérange de dormir avec moi ? Parce qu’on a qu’une chambre de libre, c’est celle de Milo et… Et c’est devenu un peu… Bizarre d’y aller.

Il n’y avait rien de bizarre dans la chambre de mon grand-frère. Mais si elle était libre, c’était parce que Milo était actuellement interné, suite à une tentative de suicide. Et ça… Ben ça avait un peu plombé le moral de tout le monde, surtout de Mila. Du coup, aller dans sa chambre, c’était devenu, un peu glauque. Enfin, j’étais peut-être le seul à penser ça. Mais j’avais un grand lit et j’avais déjà dormis avec Castiel chez lui, j’imagine que ce ne serait pas un problème pour lui si on faisait pareil ici.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Ven 4 Mai - 19:57

Even if you don't want it, I stay with you.Tu souris, ouais, pas de doute, les chats sont ingrats. Tu veux leur faire des câlins, ils grognent et te détruisent la main, tu veut juste leur donner de l’amour, il t'évitent et t’en passe. Tu compte plus le nombre de fois ou ton chat t’as déçu. Mais bon, qu’est ce que tu peux bien y faire, tu vas lui imposer ton affection, t’as pas envie qu’il te crache à la gueule comme le sale gosse qu’il est. « Ouais, bien trop mignon.. » C’est un truc qu’on peut pas leur enlever à ses animaux, c’est qu’ils sont adorablement adorable. Leur tout petit nez, leur jolies petites oreilles, puis ces toute petites pattes qu’ils ont.. C’est juste le comble du mignon.. Puis, ils sont tellement doux, t’adore leur faire des caresses juste pour ça limite. Bon, pas que, t’aime leur en faire aussi parce qu’ils sont super adorable quoi.. « Enfin, un jour j’aurais mon chat à moi, et il m’aimera. » Parce que ta mère pourra pas l’amadouer avec de la nourriture, non mais. Ca sera moi qui le ferait, d’abord. Et surtout, il sera pas affublé d’un nom aussi ridicule que.. Cupcake.. Franchement, qui appelle un chat comme ça ? Mis à part ma mère..

Tu ris un peu, ouais, t’imagines bien qu’il prends plus de place qu’on le pense, non pas qu’ils soit gros, le chat, mais tu sais que ces animaux ont un véritable don pour s’étaler de tout leur long. « Oh, du moment que tu as de la place pour toi, c’est le principal non ? » Tu demandes simplement, c’est pas faux non ?
Tu lui parles de sa chambre, parce que tu la trouve cool, vraiment. Du coup forcément, tu lui en fais la remarque. Avant de lui demander si tu peux rester ici. Et de te tromper dans ces chats. En même temps il en a tellement, il va te falloir un peu de temps avant de retenir qui dort ou. « Ah pardon.. » Tu ris un peu, ouais, ça arrive à tout le monde de se tromper. Enfin quoi qu’il en soit, il a accepté, t’étais content. T’avais pas à rentrer chez toi ce soir. Pas besoin de revoir ton père, pour l’instant t’as les nerfs contre lui. Enfin. Bref. « Ouais, j’peux dormir avec toi, pas de soucis. » C’est pas comme si c’était jamais arrivé, vous avez déjà dormi ensemble, ça t’a jamais posé le moindre problème. t’imagine que c’est la même pour lui. Sinon il t’aurait pas dit de dormir dans son lit. T’as décidé de ne pas demander pourquoi c’était bizarre d’aller dans sa chambre, c’était pas trop tes affaires quand même.. Puis, t’avais entendu quelques rumeurs, donc t’avais pas envie de spécialement aborder le sujet, t’as beau être sans gêne, avec Tim tu l’es pas.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 98
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Jeu 10 Mai - 21:52

Even if you don't want it, I stay with you.I wake up every evening With a big smile on my face And it never feels out of place. When you see my face Hope it gives you hell.Je souris à Castiel. Je ne pouvais pas le contredire. Les chats étaient ingrats, mais ils étaient mignons, c’est vrai et vu le nombre de ces animaux qu’on avait ici, je mentirai en disant que je ne les aimais pas. En même temps, je n’avais pas eu trop le choix. Je n’avais pas de souvenir de cette maison sans un seul chat à vrai dire. Je ne saurais même pas dire qui est le premier à avoir eu l’idée d’adopter un chat. Je savais que c’était le premier de la fratrie qui avait nommé la plupart des chats qu’on avait en ce moment. Mais il me semblait qu’on avait d’autre chats avant qui n’avaient pas des noms de rappeurs. Donc je pense que mes parents devaient déjà en avoir avant même d’avoir des enfants?

Je ne doutais pas qu’un jour Castiel pourrait avoir son chat et qu’il l’aimera. En même temps, qui ne voudrait pas aimer Castiel voyons ? Il était adorable. Surtout avec les chats. J’aurais presque pu lui proposer d’adopter un des nôtre si je n’y étais pas tant attaché. Puis ce ne serait pas ma décision à moi seul à prendre non plus.

Je souris. J’étais content que Castiel soit là. Pour une fois que les choses s’inversaient un peu. Puis pour tout le temps que j’avais passé chez lui, c’était normal que je lui rende la pareille et qu’il passe un peu de temps à la maison. Heureusement, ça n’avait pas l’air de le déranger de dormir avec moi. A vrai dire, s’il m’avait dit non, je me serais posé des questions hein. Parce que ce ne serait pas la première fois qu’on partage un lit pour la nuit. Et s’il était contre l’idée, alors pourquoi les dernières fois il m’avait envoyé dormir sur le canapé.

- C’est cool alors !

Il s’écoula alors un silence que je trouvais assez gênant. Je ne savais pas du tout quoi dire. Ni quoi faire. Puis soudainement, un détail me revint à l’esprit. Je me levais brusquement de ma chaise avant d’annoncer :

- On a oublié Nugget ! Attends-moi là ! Je reviens !

Je sortis de ma chambre presque en courant. Comment j’avais pu oublier Nugget ? Je descendis les escaliers à toute vitesse pour aller dans le jardins. On avait fait un poulailler dans le fond de la cours pour elle. Et c’est là qu’elle passait la journée. Mais en général, j’aimais bien la ramener dans la maison quand j’étais là. Ce qui faisait râler mes parents. Je la remettait quand même là bas pour la nuit, mais ça m’arrivait d’oublier. Enfin là, c’était important quand même, j’allais pas laisser ma poule mourir de faim. Il ne me fallu pas bien longtemps pour attraper Nugget, elle était plutôt docile pour une poule, puis la ramener jusque dans ma chambre.

- Castiel, jte présente Nugget ! C’est moi qui l’ai élevé, je l’ai recueillis c’était qu’un poussin…

Ca ne remontait pas à si longtemps, quoique, presque deux ans maintenant. Je posais Nugget au sol. Snoop Cat s’en fichait totalement la présence d’un volatile à ses côtés. A croire que ce chat avait zéro instinct de chasseur. Il dormait toujours alors que Nugget explorait la chambre, faisant des aller-retour inutiles. Il faut pas trop lui en demander, c’est une poule hein. Pendant ce temps, je pris une petite gamelle, la remplit de graine et la posa au sol afin que la poule puisse venir manger.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Jeu 17 Mai - 18:45

Even if you don't want it, I stay with you.Ouais, ça te semble cool de dormir avec lui. Tu l’as déjà fait, et c’est sympa de dormir avec quelqu’un. Puis, il prends pas trop de place déjà, et ensuite, il ronfle pas, et tu pense que c’est quelque de pas vraiment négligeable. Vous avez pas parlé pendant quelques secondes. C’était bizarre, généralement, Tim il était le premier à parler encore et encore. Puis du coup, forcément, c’est lui qui à mis fin au silence. Pour me parler de .. Nuggets ? T’as haussé un sourcil, et tu t’es bien installé dans son lit, tu t’es allongé après avoir enlevé ta veste, puis tes chaussures, et t’as même vider tes poches pour que rien te gêne.
Tim est sorti tellement vite. C’est limite s’il a pas couru hors de sa chambre. Puis, tu l’as attendu sagement en regardant autour de toi. Puis t’as vu Tim revenir. Avec une poule. Ouais, une poule. Vraiment ? Tu t’es redressé, tu t’es penché vers l’avant et t’as regardé l’animal dans ses bras. T’avais jamais vu une poule en vrai.. « Une poule ? » Tu t’es levé, t’as fais quelques pas vers Tim pour pouvoir observer son animal de plus près. Franchement, t’osais pas vraiment le toucher. Elle risquait pas de te mordre ? Enfin, elle a pas de dent, mais un bec ça doit faire mal quand même non ? « Étrangement.. Venant de toi, c’est pas surprenant. » Tim, c’est un garçon original, c’est justement ce qui te plait chez lui, il est pas comme les autre au point d’avoir un poulet comme animal de compagnie. « Tu l’as depuis combien de temps ? » Tu lui demande. Parce que bon, même si t’es rarement chez toi depuis que t’as rejoins les Ghoulies, mais ça t’étonne quand même que t’es pas entendu une poule. non pas que a soit aussi bruyant qu’un coq.. J’ai fini par m’asseoir en tailleur sur le sol, juste en face de l’animal et je me suis mis à le fixer. Trop bizarre. Est ce que ce genre d’animal ça aime les caresse comme un chat ou un rat ? Ou alors vaut mieux pas le toucher ? J’en sais trop rien. « Est ce que ça se caresse une poule ? » Tu lui demande en relevant les yeux vers lui avant de tendre ta main vers l’animal qui à juste bah.. Faut un bruit de poule quoi.. Mais genre fort. Ca t’a surpris, t’as pas trop su comment réagir alors t’as retiré ta main avant de te faire picorer par cette poule, sait on jamais. « Je crois que Nuggets m’aime pas.. » A croire que j’suis doué qu’avec les chats, les poules, c’est pas ce pour quoi je suis le plus doué. Visiblement.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 98
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Mer 23 Mai - 11:16

Even if you don't want it, I stay with you.I never want to let you go The more I think about The more I want to let you know That everything you do Is super fucking cute And I can't stand it.Apparemment personne n’était vraiment étonné que j’aie une poule, sous prétexte que c’était moi. Cette idée me faisait rire. Je ne savais pas trop pourquoi moi-même j’avais voulu d’un tel animal pour me tenir compagnie. C’est sûr que ce n’était pas mes parents qui m’avaient mis l’idée en tête. Si je les avais suivis, on aurait sans doute un chat de plus à la maison à la place de Nugget. Mais j’aimais ma poule. Et elle était une bonne bête, vraiment. Elle avait l’habitude de vivre en famille aussi. J’étais content qu’elle intrigue autant Castiel d’ailleurs.

- Ca va faire deux ans bientôt. Je l’ai recueillis c’était qu’un petit poussin. Regarde comment elle a grandit depuis !

Je sais, je donne l’impression de parler de mon gosse. J’avais retrouvé une des premières photos de Nugget qui était accroché sur au dessus de mon bureau pour la montrer à Castiel, qu’il puisse comparer. Je le laissais approcher ma poule. C’était vraiment drôle, il donnait l’impression de ne jamais avoir vu une poule de toute sa vie. Je hochais la tête lorsqu’il me demanda plus ou moins explicitement s’il pouvait la caresser et il tenta le coup. Mais apparemment ce ne fut pas du goût de Nugget. Je me mis à rire au bruit de ma poule.

- Haha ! Mais non, Nugget est adorable, c’est qu’elle ne te connais pas bien… Attends.

Je vins m’asseoir à côté de Castiel. Je pris sa main, et mis quelques graines dedans pour les tendre à Nugget. Sans trop réfléchir, la poule vint picorer. Pendant ce temps, je lui caressais doucement la tête, puis arrêtai :

- Vas-y, à toi. Doucement hein...

Je souris à Castiel en l’invitant à caresser Nugget de sa main libre. Je trouvais ça tellement adorable comme scène. Ca ne collait tellement pas avec le style de Castiel d’être aussi doux avec les animaux et aussi agacé que ces derniers ne l’aiment pas. Mais ça pouvait s’arranger. Nugget n’était vraiment pas méchante. Puis c’était une poule hein, avec le cerveau qui allait avec.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Ven 25 Mai - 21:22

Even if you don't want it, I stay with you.Une poule n’empêche.Tim il a une poule, et j’crois bien que cet animal, il m’aime pas des masses. Enfin je crois. J’suis pas dans sa toute petite tête. Son tout petit crâne de piaf. Puis, Tim me dit que ça fait deux ans qu’il a cet animal. Eh bah. Ca en fait du temps quand même. Puis depuis que c’est un poussin. C’est mignon. C’est un peu comme s’il avait eu un chaton puis qu’il était devenu un grand chat. Sauf que là, c’est moins poilu. Et pas la même chose du tout en fait. C’est drôle quand même, j’ai l’impression de voir un parent tout fier de parler de son gamin de deux ans. Peut être que c’est un peu ça. Nuggets, c’est le bébé de Tim. Trop mignon. Tim est vraiment trop mignon. « Et c’est pas trop galère de s’en occuper d’un animal comme ça ? » Après tout, j’en ai pas la moindre idée, mais je pense que ça a pas les même besoin qu’un chat ou un chien.. Ca doit vivre dehors déjà une poule non ? Je pense pas que ça soit fait pour vivre dans un appartement.. Ouais non, je pense que c’est plus compliqué qu’un chat. J’ai regardé la photo qu’il me montrait. Un poussin. Ca m’a fait sourire.

Enfin, j’ai voulu toucher l’animal, lui faire une caresse sur la tête, mais l’animal en question, il m’a fait trop flipper.. Sérieux, pourquoi elle a crier comme ça cette poule hein ? Je l’ai même pas touché, donc c’est pas comme si je lui avais fait mal ou quoi. « Ah bah pour ne pas me connaître, elle me connaît pas.. » A vrai dire, j’avais même jamais vu une poule avant. Ni même toucher des plumes, je me demande si c’est doux, ou plutôt rêche comme les poils de certains chats. Quand Tim s’est assis à côté de moi. je l’ai regardé quelques secondes avant de baisser les yeux vers ma main quand la poule s’est mise à picorer les graines que Tim m’avait donné quelques secondes plus tôt. J’étais concentré sur la poule et quand Tim m’a dit que je pouvais la caresser, j’ai tendu le bras et j’ai commencé par passer mon index sur sa toute petite tête. « Ouais, je vais doucement t’en fais pas. » Forcément. J’ai pas envie de faire mal à la poule. J’suis pas du genre violent avec les animaux. Je les aime trop pour ça. Bon, en tout cas, ça faisait bizarre de toucher cet animal. J’ai souri à Tim et quand l’animal avait fini de manger les graines, je me suis massé la paume de la main parce que les coup de bec, ça faisait un peu bizarre à vrai dire. J’ai regardé Tim avant de me mettre à regarder l’animal qui commençait à se promener tranquillement. « Mh.. Est ce qu’elle pond des oeufs ? » Il me semble que toute les poules le font même si il y a pas de poussin.. Alors, c’est bien, Tim peut avoir autant d’omelette qu’il le veut.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 98
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Mar 29 Mai - 9:58

Even if you don't want it, I stay with you.I never want to let you go The more I think about The more I want to let you know That everything you do Is super fucking cute And I can't stand it.Je pensais que Castiel se moquerait plus de moi que ça avec ma poule. Mais non, il était même curieux, c’était un peu bizarre. Je trouvais ça mignon et drôle, je n’allais pas m’en plaindre. J’étais habitué à ce qu’on en rigole, alors pour une fois que quelqu’un avait une autre réaction, ce n’était pas désagréable.


- Hm, non, ça va, c’est pas vraiment plus compliqué qu’un autre animal. Surtout que la plupart du temps elle est dehors. C’est juste moi qui la ramène dans la maison quand je suis là. Ca fait toujours râler maman, mais Nugget aime bien être avec nous.

Je souris en voyant Castiel caresser doucement la tête de Nugget. Je lui avais dit d’être doux avec elle, mais là, on avait l’impression qu’il avait peur de la casser. C’était amusant. C’était bête, mais j’étais fier de lui et de Nugget aussi. Je ne demandais que ça qu’ils s’apprécient. Il faudrait vraiment un jour que j’arrête de penser à ma poule comme mon gosse, mais c’était plus fort que moi. Puis je faisais pareil avec les chats. Quoique c’était pas le même impact parce que Nugget je l’avais élevé tout seul. Ce qui n’était pas le cas de nos félins. Ils avaient plus été élevé par toute la famille en général.

- Ouais ! Evidemment c’est une poule ! Elle en fait plein ! Enfin quasiment un par jour sauf en hivers ou elle fait une pause en général…

C’était un peu pour ça aussi que ma mère me laissait garder Nugget. C’était pratique d’avoir des oeufs gratuit. Après, on avait qu’une poule, pas cinquante, donc évidemment, on mangeait pas des omelettes tout les jours non plus. Mais de temps à autre, on pouvait ouais ! Et je trouvais ça sympa. D’ailleurs à parler de ma mère, on entendit la porte d’entrer s’ouvrir et des voix commencer à s’élever dans la maison.

- Oh ! Finis la tranquillité maman et les jumelles sont rentrées ! Viens,...

Je me relevais, laissant Nugget errer comme elle voulait. J’attrapais Castiel pour l’entraîner aller dire bonjour à ma mère et mes soeurs. Après tout, elles avaient bien le droit de savoir qu’il était là, je n’allais pas cacher Castiel dans ma chambre. Ce n’était pas mon genre. Je savais pas personne m’en voudrait de l’avoir invité sans avoir demandé de permission. La maison des Magpie était ouverte à tout le monde.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 115
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   Dim 3 Juin - 6:59

Even if you don't want it, I stay with you.J’écoute ce qu’il me dit, je me contente d’un hochement de tête. Okay. J’imagine que ouais, s’occuper d‘une poule, c’est comme s’occuper d’un autre animal, comme d’un autre oiseaux style un perroquet. Sauf qu’une poule ça parle pas quoi. Puis visiblement, c’est sociable.. Je pensais plutôt que c’étais un animal qui restait dehors. Qui aimait être seul. Un truc indépendant quoi. Qui demande rien de plus que quelques graines quelques fois par jour.
J’ai touché son animal, ça faisait étrange, mais c’était agréable. Un peu doux. pas comme ce que j’avais l'habitude de toucher, et bien sûr, j’aurais toujours une préférence pour les chats, mais toucher une poule, c’était pas horrible. Puis, Tim il avait l’air content que j’apprécie son bébé. Je l’écoute quand il me parle encore de sa poule. C’est pratique. Sur ce point, c’est pas un chat qui va servir. Le chat il fait plutôt l’inverse, il te prends la bouffe. Je peux en témoigner avec le spécimen que j’ai à la maison. Il est le premier à se servir dans les assiettes quand on surveille pas. A croire que ma mère l’a pas bien élevé.

J’ai entendu la porte de chez lui s’ouvrir, puis d’un coup du bruit, beaucoup de bruit. J’avoue que ça m’a fait tiquer, j’étais habitué au calme, et là.. Visiblement, ses petites soeurs étaient rentrées. Je me suis relevé, j’ai passé mes mains sur mon pantalon pour le lisser avant de me laisser tirer hors de la pièce par Tim. J’ai regardé le chat sur son lit en partant avant qu’on ne se rende avec le reste de sa famille. Je les ai salué, je les connaissais de vue, j’avais déjà un peu parlé avec les parents de Tim. Enfin, surtout avec sa mère qui était une grande amie de la mienne. Je crois qu’elle aimaient bien jardiner ensembles, alors je l’avais déjà vu à la maison. Elle était cool comme mère. Puis, elle semblait contente de ma voir avec son fils. Enfin, on passé un peu de temps à discuter, on a mangé, je me suis forcé à manger convenablement pour pas avoir l’air malpoli. Puis avec Tim on a encore parlé jusqu’à ce qu’on décide de dormir avec Snoop Cat.
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.   

Revenir en haut Aller en bas
 
TIM ♦ Even if you don't want it, I stay with you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: Take a cup of tea :: The world of dead people :: RPG-
Sauter vers: