Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Ven 6 Avr - 18:42

Sorry, I'm late... x Lysandros & MalachaiLa taule, c’est pas pour moi. Pas dans le genre que je me suis fait attaqué ou je ne sais quelle autre connerie, hein. Je suis pas une victime et je sais me défendre, hein. Mais c’était chiant, mes Ghoulies étaient pas là et j’ai même pas baisé. J’ai eu l’impression de devenir dingue, mais franchement, c’est pas étonnant vu les mecs qu’il y avait. C’était des putains d’armoire à glace et moi… Même si je suis pas non plus une brindille, comparé à certains c’était assez pitoyable. Et en plus, franchement, vous m’avez vu un peu ? Je suis trop mignon pour baiser et ne pas devenir la salope de quelqu’un. Puis… Faut dire que j’ai un petit copain qui n’aurait probablement pas apprécié le fait que je me tape n’importe qui d’autre dans son dos, ce que je conçois. J’aurais quand même la haine s’il s’était tapé quelqu’un d’autre pendant mon absence. J’aurais probablement cassé la gueule à ce quelqu’un d’ailleurs. Alors ça fait bien trop longtemps que j’ai pas baisé - j’ai même rien fait avec Bones quand je l’ai revu alors… -, mais on va faire comme si de rien n’était.
Comme dit, maintenant, j’ai un petit ami et quand j’étais en taule, j’ai loupé son anniversaire et ça m’a quand même bien fait chier. Bon, en vrai je l’ai pas loupé, mais il m’a pas dit quand c’était et ça me fait aussi chier. Parce que j’aurais voulu être là, alors du coup… J’ai voulu marquer le coup quand il m’a finalement dit la date alors que j’étais en taule et qu’il me rendait visite. Comme il m’a dit qu’il voulait un animal un moment quand on parlait, j’ai décidé de faire un saut à l’animalerie avant de venir le voir chez lui. J’ai donc acheté un furet et tout ce qu’il faut pour s’en occuper. Et j’ai aussi acheté des dessous sexy, mais c’est une autre histoire ça. Puis, je finis par me diriger vers la maison de mon petit ami en voiture. J’y arrive rapidement et je sonne à la porte. Comme j’ai pas vu la caisse de ses vieux, je me dis que j’ai le feu vert. Et j’espère qu’il se dépêche parce que ça commence à être lourd.
© CRIMSON DAY ♦️ 374 mots ♦️


Dernière édition par Malachai López le Dim 29 Avr - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Ven 6 Avr - 21:40

Sorry, I'm late...Je me fais bien chier aujourd'hui. Mes parents sont au travail, mon cousin est chez un ami, et moi… Et moi, je suis là, dans cette maison bien trop grande pour s'y retrouver tout seul; franchement, à quoi bon avoir tant de place ? Même pour quatre, c'est bien trop grand. Je trouve ça désespérant. Je erre dans la baraque simplement vêtu d'un pantalon de jogging comme une pauvre âme en peine. J'ai pas de nouvelles de Malachai, du coup j'imagine qu'il est pas encore sorti. Il m'avait donné une date mais… Je crois qu'il était pas trop sûr. Ca aussi ça me déprime. J'aime bien ce gars quand même. Je veux dire… Je l'aime vraiment. Et ça me fait chier de pas pouvoir passer de temps avec lui. Qu'on soit obligés d'être séparés. Qu'on se soit pas vus autrement qu'à travers une paroi en plexiglas dans la prison dans laquelle il est enfermé. C'était tellement mieux quand je pouvais échanger quelques textos avec lui, voire l'inciter à venir me chercher, ou partir à l'aventure pour le retrouver quelque part dans le Southside. Dans le bar où il a l'habitude de traîner ou chez lui principalement. Il me manque ce con, j'ai hâte qu'il me revienne. Mais en attendant… Faut bien être patient. Je ronge mon frein. Et je me prépare un thé avant de m'affaler dans le canapé en soupirant longuement. J'ai même pas le temps de le boire - parce que trop chaud - que j'entends la sonnette. Je me lève et traîne des pieds jusqu'à la porte d'entrée pour aller ouvrir sans prendre la peine de vérifier de qui il s'agissait avant. Et quand je vois qui me fait face, je me tape un sale bug. Genre… Il faut que je réfléchisse un peu, pour être sûr que ce que je suis en train de voir n'est pas une hallucination. Que je confonds pas. Je sais pas pourquoi, je m'attendais pas vraiment à voir cette visite arriver à un moment donné. Et puis… Je bug parce que j'ai envie de lui sauter dans les bras. Parce que je suis hyper heureux de le revoir. Parce qu'il est là. Parce que je l'adore vraiment. J'ai envie parce que j'ai envie. Mais… Je veux pas me la jouer comme ça. Ca me ressemble pas. Ou peut-être que ça me ressemble, mais j'assume pas le côté sentimental, accro et gaga. J'peux pas. Et puis… De toute façon, il a un tas d'affaires dans les bras. Et j'ai un peu du mal à analyser la situation. Je fronce les sourcils :

« Hey… Est-ce que t'as apporté tes affaires pour emménager ? »

J'arque un sourcil juste après. Ca n'a pas l'air d'être des valises en fait.

« Entre. Qu'est-ce que c'est que tout ça ? »

Je lui propose mon aide avant de m'avancer moi-même dans la maison pour dégager le passage afin qu'il puisse entrer lui aussi. Et j'ai toujours autant envie de cette affection. Mais… Trop bizarre et complexant… Non ? J'sais pas. Il me faut toujours un temps de chauffe avant d'être un peu plus affectueux.

© CRIMSON DAY ♦️ 512 mots ♦️ NP : Toy Box - Mylene Cruz & The Soul Madonnas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 8 Avr - 2:08

Sorry, I'm late... x Lysandros & MalachaiJe me marre un peu quand je l’entends parler et quand il fronce les sourcils de cette manière. “Ouais, c’est ça. Je crève d’envie d’emménager chez toi et chez tes parents.” Tellement, le rêve. Comment ne pas vouloir habiter avec les parents de son petit ami en même temps ? C’est la plus belle chose qui pourrait arriver à quelqu’un, vous ne trouvez pas ? “Mais je crois que ce serait quand même plus logique si tu venais habiter chez moi, bebé. Tu devrais y penser.” Je lui dis ça toujours sur le ton de la plaisanterie, mais… En réalité, s’il voulait venir vivre chez moi… Je serais même pas tant embêté que ça. Faut dire qu’il est pas chiant, JJ. Puis il est cool et totalement sexy. Et point encore plus important : c’est mon petit ami depuis des mois. Et personne avant lui avait réussi ce miracle. Alors s’il voulait venir chez moi à la Maison des Morts, je pourrais clairement pas lui dire que j’ai pas envie qu’il vienne ici. Au contraire même. “Tu verras bien.” Je lui dis alors que je finis par rentrer dans la maison de JJ.
Je marche rapidement avant d’aller vers le salon et je pose les affaires sur le sol, faisant bien attention à la boîte de transport que je pose sur le canapé, elle. Je glisse mes bras autour des hanches de JJ pour l’approcher de moi et je pose un petit baiser sur les lèvres de mon petit copain. J’ai bien le droit, non ? Je crois bien. C’est mon petit copain, merde ! “Joyeux anniversaire en retard.” Je lui dis en venant pincer ses fesses. Elles m’avaient manquées. Tellement bien entre mes doigts. Autour de mes doigts et de ma queue aussi, d’ailleurs… Non. Malachai, calme tes ardeurs bordel. “Tout ça, c’est pour toi.” Je lui souffle avant de finalement le relâcher pour venir m’installer sur le canapé en le reardant. “Maintenant, tu peux ouvrir tous les paquets, c’est pour toi. Fait attention avec la boîte sur le canapé, sinon tu t’en voudras.” Probablement même.
© CRIMSON DAY ♦️ 354 mots ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Lun 9 Avr - 12:27

Sorry, I'm late...Un petit sourire amusé étire mes lèvres quand il me parle d'une envie - fausse - d'aménager ici avec mes parents et moi.

« Vraiment. Casse toi une jambe, crois-moi, ça vaut mieux. »

Mes parents ne sont pas les pires personnes au monde, évidemment. Je ne pourrais prétendre une telle chose car ça serait un gros mensonge mais… Il faut dire que tout n'est tout de même pas toujours super rose. Et puis ça m'étonnerait qu'ils sachent se montrer agréables envers Malachai car il est certain qu'il ne leur plairait pas. Et je ne pense pas que mes parents plairaient à Malachai non plus. Ils viennent de deux mondes diamétralement opposés avec des mentalités contraires. Ils sont juste pas compatibles. Ils sont comme l'eau et l'huile : pas faits pour se mélanger.

« Ouais, c'est ça, je vais y penser fort. » je lui réponds avec un sourire en coin.

Je me doute bien qu'il plaisante. Ca fait juste quelques mois qu'on est ensemble, et on peut enlever deux mois durant lesquels on a pas pu vraiment passer du temps ensemble. Il va pas me proposer si rapidement de venir vivre chez lui. Et puis… J'suis pas sûr qu'il aurait envie de vraiment m'avoir dans sa maison tout le temps. De me voir tous les jours. Et… Oh, mes parents seraient capable de tout faire pour l'emmerder parce qu'ils voudront pas que j'aille habiter chez lui. Mais ça, c'est pas vraiment un problème, vu qu'il plaisante.

Je le laisse déposer les affaires dans le salon et je ne lutte pas quand il vient m'enlacer. Je pose gentiment mes mains sur son torse et je caresse un peu en bougeant juste mes doigts sur le tissus de son haut. C'est que c'est quand même bon que de me retrouver contre lui. Et le baiser qu'il me donne me fait probablement plus de bien qu'il le devrait. Je le lui rends rapidement avec d'arquer un sourcil quand j'entends ce qu'il me dit. Et je sursaute légèrement quand il pince mes fesses.

« Mh… T'es au courant que mon anniversaire, c'était littéralement l'année dernière ? »

Je lâche un léger rire. C'est carrément vrai en plus. On est en Avril et mon anniversaire est en Octobre. Soit il est en retard effectivement, soit très en avance… Mais ça fait peu de sens pour moi qu'il veuille me souhaiter mon anniversaire maintenant. Puis… C'est pas comme si c'était quelque chose de super important non plus.C'est d'ailleurs pour ça qu'il a mis un moment avant d'obtenir cette date.

« Mais… Tu sais que t'as pas à me faire des cadeaux, hein ? »

Je sais pas, je l'aime même sans qu'il me fasse des cadeaux. Je suis totalement tombé sous son charme… Pourtant c'était quand même mal barré au début. J'aurais pas cru qu'il arriverait à quoi que ce soit avec moi. Ce qu'il me dit est quand même étonnant.

« Pourquoi ? »

Je suppose qu'il m'en dira rien. Je viens gentiment m'asseoir à côté de lui sur le canapé. J'avoue… Je me colle même un tout petit peu par la même occasion. Pas trop, faut pas trop m'en demander. Je commence par la fameuse boîte avec laquelle il m'a dit de faire attention. Je la soulève lentement, c'est plutôt léger et ça a l'air… Plein de vide. Pas totalement vide mais… Je pense qu'elle est pas totalement pleine non plus.

« Si j'ai bien compris : je secoue pas ? Ca va pas me sauter à la gorge au moins ? »

Je plaisante, ça me fait rire moi-même un peu. J'pense pas que ça soit un truc vivant. J'ouvre lentement la boîte… Et c'est un truc vivant. Je me fige en voyant le museau du petit animal dans la boîte. Je… Sais pas vraiment comment réagir. Je suis content, hein. Mais je crois que j'ai jamais été aussi content de ma vie en fait. Et c'est compliqué de savoir comment faire, du coup j'avoue que je bug un peu. Puis je me mets à rire. Puis à pleurer. Et un peu les deux en même temps en fait. En serrant doucement la boîte contre moi et en me penchant un peu pour me blottir contre mon petit-ami pour me cacher un peu.

« Merci… »

Je me sens tellement ridicule, c'est fou. Mais je suis vraiment heureux. J'ai toujours rêvé d'avoir un animal. Malachai qui m'offre un furet, c'était juste le plus beau cadeau qu'il pouvait me faire.

© CRIMSON DAY ♦️ 739 mots ♦️ NP : Parachute - AM!R
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Sam 14 Avr - 14:05

Sorry, I'm late... x Lysandros & Malachai“Oh, bébé.” Je commence, prenant un air faussement triste - clairement faussement - en posant une main sur mon coeur. “Tu veux tellement pas que je vienne vivre avec toi ? Je devrais probablement me vexer.” J’esquisse un sourire amusé en le regardant. Il se doute probablement que je me fous totalement de sa gueule. Je le comprends carrément quand il dit que ça vaux mieux. Les parents qui craignent, je m’y connais. Quoique les miens étaient plutôt sympa jusqu’à ce que je décide de me faire la malle avec leur fric, mais bo n. Tant pis pour eux après tout. C’est pas comme si ça allait changer quoi que ce soit. “J’espère bien. Sinon, j’pourrais toujours t’y garder de force… Attaché à mon lit.” Ouais, je vais quand même pas rester innocent toute cette conversation, j’pense qu’il me connaît maintenant. Puis franchement, cette vue serait juste parfaite. Je voudrais carrément le voir à poil, attaché, attendant que moi. J’en banderais presque. Mais comme dit : calme tes ardeurs, Malachai. J’ai quelque chose d’autre à faire avant de le baiser jusqu’à ce qu’il en puisse plus.
Et dans le salon, je le chope rapidement pour le coller à moi, pour avoir un peu de contact avec lui. En même temps, ça m’avait manqué. Et le voir sans pouvoir le toucher c’était carrément frustrant quand on pense que son corps me rends totalement dingue. Clairement. Et y’a pas que son corps en plus. Ce mec est carrément spécial, je l’avais dit quand je l’avais rencontré. J’ai bien fait de faire le forceur jusqu’à réussir à être dans ses bonnes grâces. Ce qui n'était pas gagné. Mais je suis Malachai Lopez. J’obtiens toujours ce que je veux et ce que je voulais, c’était JJ. Et je le veux même encore. Pourtant, d’habitude je me lasse carrément rapidement. Je lui repince la fesse quand je l’entends me poser sa question. “Et la faute à qui, hein ?” Je demande en haussant un sourcil. “Si Monsieur avait daigné me donner la date de son anniversaire plus tôt, on en serait pas là.” Je lui aurais offert son cadeau en octobre. Quand il poursuit, je hoche un peu la tête. “Ouais, je sais. Mais c’est pas pour autant que je veux pas t’en faire.” Ma main qui n’est pas sur son derrière vient doucement caresser sa joue. “J’veux te couvrir de cadeau et te combler totalement.” Dans tous les sens du terme. Avec moi, il manquera clairement de rien et il aura tout ce qu’il veut. J’vous jure. J’vais le traiter comme une princesse, et encore mieux maintenant que je suis plus en taule.
Je finis quand même par m’asseoir et je hausse les épaules quand il me demande pourquoi il doit faire attention et je passe un bras sur le dossier du canapé pour caresser son épaule quand il se mets à côté de moi. “Mh… Tu secoues pas et… Je te promets rien.” Faut dire que les furets, je m’y connais pas trop et ça peut être agressif je crois. Donc… J’en sais foutrement rien. J’espère que non. Mais je sais pas. Je le regarde avec attention quand il ouvre la boîte. J’espère vraiment que ça lui plaira. Il ouvre la boîte et l’animal montre tout de suite le bout de son nez. Et JJ se mets à rire, puis à pleurer. Et je comprends plus ce qui se passe. Ce qui est sûr, c’est que je m’attendais pas à ce genre de réponse. Je vous jure, je crois que je l’ai cassé, mon petit ami. Et c’est franchement perturbant, quand même. Je le resserre bien contre moi quand il se blottit contre moi et qu’il serre un peu la boîte contre lui. Je caresse sa hanche et je viens embrasser son front. “Y’a pas de quoi, cariño.” Je lui souffle doucement, faisant des petits cercles sur la peau de ses hanches. “Est-ce que je dois en conclure que ça t’plaît ? Parce que t’es quand même entrain de faire une flaque de larme sur mon torse.” Si j’avais su que ça le mettrait dans cet état… Ouais, je lui en aurais quand même offert un, j’avoue. Je suis coupable. Mais il avait l’air de tellement en vouloir un d’animal…
© CRIMSON DAY ♦️ 721 mots ♦️ NP : ComeMyWay - JSPH ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Sam 14 Avr - 15:04

Sorry, I'm late...Sa petite comédie m'amuse, mais je lève quand même les yeux en secouant la tête avant de retrouver bien vite mon sourire. Y'a pas à dire : il m'a quand même bien manqué pendant ces deux derniers mois. Même si je l'ai pas spécialement dit ou montré, je suis bien content qu'il soit là, qu'il ait pris la peine de passer. Je sais pas si ça se voit. Pour moi c'est un peu le cas, parce que je peux pas m'empêcher de le regarder et que… Ben… Je souris quand même pas mal, mais bon… Je suis rarement très clair pour les autres personnes. Parfois, je me demande si je le suis pour Malachai, ou s'il me trouve pas dérangeant. Ca a pas l'air, en tout cas. Je trouve ça plutôt rassurant. C'est… Spécial de se dire qu'un type pareil est rassurant, non ? M'enfin. Pour moi il l'est. Et il est drôle aussi.

« Quelque chose me dit que tu meurs d'envie que j'y pense pas juste pour que tu puisses faire ça... » lui répondis-je avec un petit sourire amusé.

Ca lui ressemblerait bien de véritablement en avoir envie. Malachai a une libido débordante et dévorante. Et je m'en plains pas… Vraiment pas du tout, même. Mais tout ça pour dire que le fait de m'avoir attaché à son lit et bien offert, c'est quelque chose qui lui plairait à coup sûr. Et peut-être que ça serait bien à raison d'ailleurs. Je ne sais pas, ce n'est pas le genre de chose que j'ai eu le loisir de tester.

« C'est pas comme si c'était une date hyper importante, hein. »

C'est une chose que je lui dis pour au moins la dixième fois je crois. Mon anniversaire n'est pas quelque chose d'hyper important à mes yeux. J'ai du mal à comprendre pourquoi lui, il y accorde autant d'importance. Cela dit, si ça peut lui faire plaisir… Je vais pas gâcher sa joie en l'envoyant totalement bouler non plus. Je ne vais pas faire ce genre de chose à mon petit-ami, quand même. Je l'aime un peu trop pour être aussi catégorique avec lui. C'est quelque chose qui a bien changé, ça.

« T'exagères... »

Il est carrément trop mignon pour moi. J'ai du mal à savoir comment réagir. Mine de rien, je suis plutôt pudique comme mec. Et j'aimerais lui dire qu'il me comble déjà totalement mais… Mh… C'est coincé. J'ai pas l'habitude de ce genre de chose. De recevoir autant d'égards de la part de quelqu'un d'autre que mes parents, de m'exprimer sur mes sentiments. Pourtant, des sentiments, j'en ai à revendre le concernant. Mais je perds pas espoir. A un moment donné, j'arriverais à faire mieux. J'espère juste qu'il va pas se lasser avant que j'y arrive. Et… Bon, ça arrive en partie plus tôt que prévu. Sauf que je suis tout confus et embrouillé quand je me rends compte que Malachai m'a offert LA chose que j'ai jamais réussi à obtenir jusque là. Un animal de compagnie. C'est tout ce que mes parents n'ont jamais voulu que je possède. Enfin… Surtout ma mère. Mon père ne fait que suivre l'avis de cette dernière en réalité. Je me sens incroyablement bête, alors que je me cache contre le torse de mon petit ami. Et je suis encore plus honteux quand il parle.

« C'est pas vrai… »

J'arrive encore à nier alors qu'il est rapidement mouillé sur une zone de son torse. Je me redresse et je respire pour me reprendre, me frottant un oeil, puis l'autre.

« C'est le plus beau cadeau que t'aurais pu me faire, merci...  »

Je bouge pour pouvoir l'embrasser sur les lèvres de façon plutôt rapide parce que la tentation de m'intéresser au petit animal est bien trop présente. J'avance doucement ma main vers la tête de la créature pour la caresser en douceur. Il a l'air un peu stressé mais pas non plus traumatisé, c'est déjà un bon point. Je pose la boîte ouverte pour l'inciter à sortir si ça lui chante et je me lève pour déballer le reste. Malachai a vraiment pensé à prendre tout ce qu'il fallait. Ca a dû lui coûter une fortune…

« Tu sais que ma mère te détestera d'avance pour ça ? »

C'est clair que là, s'il avait encore un petit espoir de faire bonne impression un jour… C'est totalement cuit pour lui.

© CRIMSON DAY ♦️ 730 mots ♦️ NP : Vermillion Pt. 2 - Slipknot
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:07

Sorry, I'm late... x Lysandros & MalachaiIl me connait bien, JJ quand même. Mais en même temps, c’est pas vraiment étonnant que je crève d’envie de faire ça quand on me connaît. C’est bien connu que ma libido est sans limite et que je suis toujours ouvert à tout tenter, du moment qu’il n’y a pas de nana. Enfin maintenant, c’est surtout “du moment qu’il y a JJ”, parce que je compte pas aller voir ailleurs. Il me satisfait carrément et il est terriblement sexy alors… Je compte carrément pas foutre tout ça en l’air, j’en ai pas envie. Ce que je ressens pour lui… C’est fort quand même et plus que ce que j’aurais pensé ressentir à l’égard de n’importe qui d’ailleurs. Mais ce n’est pas pour autant que je lui ai dit. Après tout, ce n’est pas vraiment mon genre de sortir avec quelqu’un alors parler de sentiments ? Non merci. Du moins, pas tout de suite. Je préfère penser à son joli petit cul. Même si, comme dit, il n’y a pas que ça que je n’aime pas. “Carrément, bébé…” Je lui dis en me léchant les lèvres, glissant une de mes mains vers l’intérieur de sa cuisse que je caresse gentiment en le regardant dans les yeux. Mais je retire bien rapidement mes doigts à contre-coeur. “Moi, je trouve que c’est important.” Je soupire doucement en le regardant. Je veux dire, dans ma famille, on a toujours fait des fêtes pour les anniversaires et, je suis hispanique quoi ! Je vous rappelle qu’on fait des fêtes immenses pour les quinceñera alors… C’est important les anniversaires pour moi. “T’exagères rien, bébé.” Je lui souffle en caressant doucement ses hanches.
Il a finalement vu mon cadeau et sa réaction m’a franchement étonné, mais au moins, on dirait quand même qu’il a l’air heureux alors… Je suis ravi. Et je ris un peu quand je l’entends me dire que c’est pas vrai, comme s’il n’était pas vraiment entrain de pleurer, que je ne sentais pas que je devenais doucement humide au niveau du torse à cause de lui. Mais c’est mignon. “Pas du tout.” Je dis avec un petit rire alors que je continue de caresser gentiment sa hanche, sous son t-shirt, je fais de petits cercles en l’observant attentivement. “Je suis content que ça te plaise, princesa.” Je lui souffle doucement alors que je viens répondre au baiser le temps qu’il dure. Et je le regarde avec attention, puis le furet quand il a posé la boîte, puis qu’il déballe tout le reste. “Je m’en fiche. Du moment que toi, tu m’aimes.” Je hausse les épaules, m’affalant un peu mieux dans le fauteuil et je regarde mon petit ami. “Tu vas l’appeler comment ?” Je demande en pointant le furet du doigt avant de pointer le dernier paquet - celui avec les dessous sexy -. “Oublie pas celui-là.” Je lui dis avec un sourire assez sale. Parce que je veux vraiment qu’il sorte ce cadeau de sa cachette et qu’il l’essaie devant moi.
© CRIMSON DAY ♦️ 510 mots ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:09

Sorry, I'm late...Si au début, dès qu'il me touchait, je m'appliquais à prendre sa main pour bien la dégager de moi, maintenant je le laisse me toucher bien volontiers. Sa caresse sur ma cuisse me dérange pas le moins du monde. J'ai appris à aimer le contact avec lui, et même à adorer ça en fait.

« Vraiment pas surprenant… » lui répondis-je après qu'il ait confirmé ma supposition.

Après que je lui ai rappelé que pour moi, mon anniversaire n'est pas franchement un truc important, lui me rappelle que pour lui ça l'est. Probablement ses origines latines et leurs traditions particulières. Je ne peux pas lui en vouloir si on est pas d'accord. Puis je peux bien lui faire ce plaisir pour un jour dans l'année… Même si c'est pas le bon jour. Et puis il ne me demande rien de spécial : juste d'accepter ses cadeaux. Et quel cadeau ! Il a réellement fait mon bonheur pour le coup. J'en ai pleuré pendant quelques minutes avant de me reprendre pour tout déballer, installant tout par la même occasion pour que le furet puisse avoir son chez lui au plus vite. C'est quand même plus cool pour lui, non ? Il va pouvoir aller se poser confortablement ou se cacher pour dormir si ça lui chante. Ce genre de créature, ça dort la moitié du temps généralement. En même temps, je parle un peu avec Malachai et j'écoute ce qu'il me dit. Et ce qu'il me dit, c'est vraiment mignon… Tout ce qui lui importe c'est que je l'aime.

« Merci… » lui répondis-je avec un sourire.

Je ne suis pas sûr que la réponse que j'ai donné soit la plus appropriée que j'aurais pu donner mais… C'est ce qui est venu sur l'instant. Et c'est sincère, parce que je suis vraiment reconnaissant que ça lui importe. Et de l'avoir. A la base il me rebutait carrément mais maintenant… Maintenant je me sens chanceux. Apprendre à connaître les gens avant de poser un jugement définitif, ça a tout de même du bon, n'est-ce pas ? Il y a en a beaucoup qui feraient bien d'en prendre de la graine.

« Euh… Tu sais si c'est un garçon ou une fille ? » demandais-je à mon petit-ami suite à sa question.

Le matériel installé, je prête attention au dernier paquet que Malachai était en train de m'indiquer avec un sourire carrément inquiétant. J'arque un sourcil :

« Je suis étrangement pas trop sûr de vouloir savoir ce qu'il y a dedans… »

Okay, je suis un peu méfiant mais je le taquine plus qu'autre chose. Je me saisis quand même du paquet pour l'ouvrir. Et quand je regarde dans, je vois du tissus en tas. Mais un truc genre… Pas masculin du tout. Du moins, il me semble. Je plonge ma main dans le sachet pour en sortir un truc… Que j'identifie très rapidement comme étant… Une petite culotte. Je plisse le nez, mon regard passant de la pièce de tissus au visage de mon copain qui a l'air bien trop fier de lui à mon goût.

« Et c'est là que tu m'annonces que c'est une blague, non ? » je lui fais. « … Non ? »

Vous m'en voyez bien inquiet.

© CRIMSON DAY ♦️ 534 mots ♦️ NP : Break the Locks - The Get Down Brothers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:09

Sorry, I'm late... x Lysandros & MalachaiFranchement, je suis tout particulièrement heureux de lui avoir fait plaisir avec mon cadeau. Faut dire que bon... c'était l'intention. Alors je suis ravi. Il mérite bien ça et plus encore, mon petit ami. J'ai dit que je voulais le combler et ce que je savais qu'il voulait plus que tout, c'était un animal. Franchement, il aurait voulu quelque chose d'autre, je lui aurais aussi offert. Il le mérite carrément. Il est parfait. Et j'en ai chié pour l'avoir alors maintenant, je compte bien le garder. “Y'a pas de quoi bebé.” Je dis avec un petit sourire en caressant la joue de mon petit copain. Petit copain. Qui l'aurait cru ? Je suis quasiment persuadé que les gens m'entourant étaient persuadé que si j'allais sortir avec quelqu'un, ce serait Bones. Et si on me demandait, j'aurais dit pareil. Puis Lysandros est arrivé.
On parle de son petit animal, je lui demande son nom après qu'il ait bien pu l'installer pour que l'animal soit tranquille dans sa nouvelle maison. Et je le vois quand même se planquer rapidement et ça me fait marrer pour le coup. Il est mignon. J'ai jamais été tant fan d'animaux, mais lui, il est vraiment adorable. “C'est un mâle. J'espère que ça te va ?” Ce serait dommage s'il avait préféré une femelle. Mais j'avoue qu'en choisissant, celui-ci est directement venu me voir et j'ai un peu fondu. Alors je l'ai tout de suite choisi, sans même réfléchir.
Puis finalement, c'est mon dernier cadeau qui est le centre d'intérêt et ça me fait totalement kiffer. “Mais bebé... ce cadeau est génial.” Pour moi en tout cas. Une petite culotte sexy, c'est ça le cadeau. Plein de dentelle. Et j'ai vraiment hâte de le voir porter que ça. Et peut-être de le faire jouir quand il la porte encore avant de le baiser. Ou de lui faire l'amour. Et la tête qu'il tire quand il voit le cadeau me fait totalement marrer. Il a l'air tellement confus... “Bah quoi ?” Je hausse un sourcil en regardant le vêtement puis JJ. “Tu crois vraiment que c'est une blague ?” Je demande en me levant pour revenir glisser mes mains sur son postérieure, l'approchant de moi. “Je compte t'acheter plein de dessous de princesse.” Je dis et viens presser mes lèvres contre son cou, des baisers ouverts. “Et je veux que tu les porte. Surtout maintenant, tu sais... j'ai des envies... Surtout maintenant que je suis sorti de taule.” Je souffle contre son cou, reprenant mes baisers.
© CRIMSON DAY ♦️ 418 mots ♦️ NP : Young boy - snny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:09

Sorry, I'm late...Mon petit furet est donc un mâle. Malachai me dit qu'il espère que ça me va, je hausse rapidement les épaules.

« C'était surtout pour réfléchir à un prénom… L'un ou l'autre m'aurait convenu. »

Je sais pas s'il y a une différence folle entre les deux sexes mais… Franchement, je m'en fiche totalement. J'aime tous les animaux moi de toute façon… Puis il est vraiment mignon à regarder, je suis sûr qu'on s'entendra très bien lui et moi une fois qu'on aura fait connaissance. Je ferai tout pour que ça soit le cas en tout cas.

« Thibalt, c'est cool comme prénom, non ? »

Au fond de moi, je suis parfaitement conscient qu'il y a que moi pour trouver un prénom cool, mais… Ca va, c'est pas un surnom ridicule genre « cookie » ou « cupcake », il échappe à la honte. Enfin… Je trouve. Thibalt, j'aime bien. Je trouve ça joli et moi ça me convient bien. Ca lui va bien en plus… A mes yeux.
Fatalement, le sujet finit par dévier. Parce que si Malachai m'a offert du matériel pour le furet, il m'a offert un autre genre de « matériel ». Et je me retrouve comme un con avec une petite culotte en dentelle dans les mains à espérer que ça soit une blague. Mais… Apparemment, non. Malachai est parfaitement sérieux. Et ça me laisse quand même totalement perplexe. Au moment où il se lève, j'en fais de même sans lâcher les affaires et je me colle à lui quand il m'y incite.

« Mh… T'es pas censé être gay ? » lui demandais-je. « Ce genre de chose, ça t'excite ? »

C'est le genre de dessous fin et un peu transparent plutôt raffiné sur une femme mais sur moi… Ca ne donnerait pas du tout le même résultat. Il n'y aurait rien de raffiné ou classe. Ca serait même carrément indécent… Et c'est probablement là où réside son délire en fait, quand j'y pense… Mais quand même… C'est spécial… Et j'ai du mal à résister à ses petits baisers dans mon cou. Un petit soupire s'échappe de mes lèvres alors que j'incline un peu la tête. Et quand il parle… C'est encore plus compliqué de résister. Parce que ce mec, mon petit ami, il m'attire énormément. Et que j'ai été bien sage pendant son absence…

« Attends… »

Je me sens un peu gêné de penser à ça, mais… Je pose quand même mes mains sur son torse en guise de « stop ». Je me pince les lèvres, un peu hésitant, mais… Je peux pas ne pas poser la question :

« Est-ce que… Je dois te demander de refaire une prise de sang ? »

Ce que je voulais lui demander c'était « est-ce que tu m'as été fidèle ? », mais c'est pas sorti. J'ai pas osé poser ma question tel quelle. Je crois que même si j'essaye de jouer un peu au mec détaché quand je parle, un « non » m'aurait achevé. Ouais… Je crois que le coup serait plus dur à encaisser que s'il me disait qu'il doit refaire des analyses. Le résultat serait le même mais… Dans ma tête, c'est pas pareil… P'tain. En attendant, j'ose même pas le regarder en face.

© CRIMSON DAY ♦️ 541 mots ♦️ NP : Just a Little (feat. Shungudzo) - Bantu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:09

Sorry, I'm late... x Lysandros & Malachai“Okay.” Je dis en caressant doucement ses hanches, puis je l'écoute parler quand il choisit le prénom et... j'aurais presque honte quand je l'entends parler. Je cligne des yeux quelque fois pour m'assurer qu'il plaisante pas et... Non. Thibalt. Vraiment. Je vous jure... Ce mec va me tuer un jour. Il est énorme clairement. Ça doit être pour ça qu'il me plaît tellement en fait. Quelque chose dans ce genre en tout cas. “Thibalt..? Comme le mec dans Roméo et Juliette ou pour une autre raison obscure ?” Je hausse un sourcil, si ça se trouve ça lui est venu comme ça. Ça... m'étonnerait même pas en fait, c'est ça le pire je crois. Mais on va dire que ça fait partie de ce qui fait son charme, non ?
Puis en parlant de charme, il en aurait beaucoup s'il portait la petite culotte que je lui ai offerte. Et quand il me pose sa question, je hausse un sourcil. “Mh... Bah je suis gay, tu sais.” Je croise les bras sur mon torse en me marrant. “C'est pas parce que je veux te voir en petit culotte et que ça me ferait carrément bander que je suis pas gay. C'est ta bite que je veux, pas des nibards.” Puis bon, il restera un mec avec une culotte en dentelle ou un boxer. Du moins, d'après moi... Puis, je vois pas pourquoi un mec pourrait pas mettre une culotte en dentelle et plus être un mec. “Puis franchement... Toi, tu serais irrésistible là-dedans.” Il a le corps assez fin - mais pas trop - et les cheveux longs. Ça irait bien avec. Puis franchement... je pourrais le voire dans n'importe quoi qu'il serait sexy. Mais là ce serait tellement.. obscène. Surtout s'il se mettait à bander. Alors je compte bien l'exciter et le voir comme ça. Alors je pose des baisers humides, chauds contre sa peau, mes mains glissent sur son derrière.
Et je suis pris de court quand il me repousse un peu. Je me lèche les lèvres et le regarde. “Une prise de sang ?” Je demande en fronçant les sourcils, le tripotant toujours un peu. Juste avant de comprendre où il veut en venir. La dernière fois qu'il m'a demandé de le faire c'était la première fois qu'il a couché ensemble, pour s'assurer qu'il chope rien. Donc... il demande si je l'ai trompé en prison, c'est bien ça ? “Bebé, je t'ai pas trompé.” Je lui dis en caressant son derrière, le pressant à venir contre moi. Je lui en veux même pas de poser cette question, de pas me faire confiance. C'est normal ? “Y'a que toi que je veux.” Le fait de pas vouloir être une salope a aussi été un grand facteurs, mais moins que le fait de pas tout foutre en l'air avec JJ. Il compte bien trop pour moi. “Et je te veux beaucoup.”
© CRIMSON DAY ♦️ 482 mots ♦️ NP : Sorrows - BLESSED
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:10

Sorry, I'm late...Je suis surpris quand Malachai me sort sa référence. Pas que je le pensais inculte ou je ne sais trop quoi hein, je sais bien qu'il est un mec intelligent et c'est quelque chose qui me plait chez lui. Les autres riches ont souvent tendance à croire que les mecs du sud sont tous des sauvages totalement stupides, mais… Non. Pas du tout. En réalité, ma surprise vient tout simplement du fait que je n'y avais pas du tout pensé. Au final, le prénom est quand même un peu connoté, mais… Je l'aime bien quand même, du coup j'ai envie de le garder.

« Non, juste parce que j'aime bien en fait. » lui répondis-je finalement.

J'aime bien, je prends. Ca va pas plus loin… Et ça ne me semble pas totalement illogique. Si ? Les noms des animaux n'ont pas tous à être des références… Même si c'est ce que font la plupart des gens lorsqu'ils adoptent et nomment leurs petits protégés. Cependant, que Malachai ait pensé à une référence, ça ne le rend pas moins original en fait… Tout comme le présent qu'il m'a offert et que j'ai actuellement dans un main… Et dont je ne suis pas vraiment sûr de savoir quoi faire. J'avoue, j'ai tenté d'argumenter un peu subtilement pour essayer de ne pas avoir à porter de truc dans lequel je suis sûr de ne ressembler à rien. Mais bien sûr, Malachai a paré ça d'une façon carrément efficace avec des arguments plutôt bons. Et tout cas, je ne peux pas aller contre ce qu'il a dit.

« Mh… T'as pas tort… »

Son raisonnement est bon. Même si la pièce est féminine, je n'en reste pas moins un homme alors… Ca le rend pas moins gay. Par contre, quand il me dit que je serais irrésistible dans cette petite culotte, j'ai de très forts doutes.

« Là, je suis pas convaincu par contre… »

Mais étrangement, je sens qu'il va quand même arriver à avoir ce qu'il veut, ça me choquerait pas. Malachai arrive toujours à avoir tout ce qu'il veut. Et même de ma part… Il a bien réussi à obtenir que je veuille bien de lui… Pourtant je voulais pas du tout. Il a réussi à me rendre accro à lui. A me faire l'aimer. Je sais même pas comment il s'est débrouillé. Cependant, même si je me sens pas mal faiblir et fondre sous ses baisers, je mets quand même un stop pendant un instant. Parce que je veux pas me lancer là dedans sans savoir si il y a des risques… Je suis pas totalement fou. Et même si je m'en veux un peu de ne pas avoir totalement confiance, je connais quand même son côté lubrique alors… Ca me fait peur. Et pas que pour les maladies. Ca me fait peur pour mon coeur. Du coup, le temps qu'il réponde, je me sens pas super à l'aise… Je me sens même un peu crispé… Jusqu'au soulagement quand il me dit qu'il ne m'a pas trompé. Je serre la culotte dans ma main et je passe mes bras autour de la taille de Malachai pour le serrer contre moi. Je le crois sur parole. Je vais pas aller jusqu'à le prendre pour un menteur. Il n'en est pas un, ou alors je ne suis pas du tout au courant, mais… Pour ça j'ai confiance en lui.

« D'accord… » lui répondis-je, le cœur plus léger. « Je… Te montre ma chambre..? »

Okay, il l'a déjà vue en fait mais… Il verra qu'elle a pas changé. Et c'est un peu une façon de parler, de l'inviter. Je l'attrape par le tissus de son haut et je l'entraîne avec moi jusqu'à ma chambre. Une fois la porte fermée, je le tire tout contre moi et je l'embrasse franchement. Largement plus que jusqu'à maintenant. Je glisse même ma langue entre ses lèvres pour l'embrasser avec passion, les yeux fermés. C'est bon de le retrouver…  

© CRIMSON DAY ♦️ 661 mots ♦️ NP : One and Only - BLESSED
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:10

Sorry, I'm late... x Lysandros & Malachai “Tu aimes bien ?” Je demande en haussant un sourcil, assez amusé quand même. C'est.. original, y'a pas à dire. Et.. si on a des gosses un jour - chose dont je doute quand même vraiment, j'aime pas tant les gosses que ça -, faudra vraiment qu'on choisisse les prénoms ensemble. Parce qu'il se retrouve avec un nom comme le sien ou son furet, il va se faire lancer des cailloux. Clairement. Ouais, je l'aime mais je trouve quand même que des trois prénoms à la suite sont.. intéressant. Même si j'aime bien Lysandros. Enfin bon.
On en vient à parler de mon petit cadeau pour lui et les répercussions sur mon orientation sexuelle. Et je lui réponds clairement que ça va pas me rendre moins gay qu'il me plaise , lui, en petite culotte. “J'ai toujours raison.” Je hausse les épaules d'un air détaché. C'est probablement pas vrai, mais c'est pas bien grave. J'aime penser que c'est la réalité, quand même. Comme tout le monde d'ailleurs. Probablement. “Moi, je le suis.” Comme dit, je le trouverais irrésistible même dans un sac poubelle. Ce garçon est bien trop plaisant pour ça. A chaque fois que je le vois.. Il me donne chaud. “Et tu peux pas savoir tant que t'as pas essayé.” Quoi ? Moi, j'essaie de le pousser à effectivement mettre cette petite culotte ? Carrément. Mais j'y pense depuis un bail maintenant alors.. Je peux bien voir ça, non ? J'estime y avoir droit.
Et finalement, si j'avais pensé que les choses pourraient tout de suite devenir chaudes, je me trompe malheureusement et je le rassure quand même quand il me demande si je l'ai trompé. Et je lui dis la vérité. Non, je ne l'ai pas trompé. Et je ne compte pas le faire. Clairement pas. J'aurais jamais cru le dire, mais.. JJ me suffit amplement. Et j'aime quand il à l'air soulagé, qu'il passe ses bras autour de moi. Et je le blottis contre moi en caressant sa peau. “J'adorerais que tu me la montres.” Même si on aurait pu rester dans le salon, j'aime le sous-entendu dans sa proposition. Alors je me laisse tirer avec plaisir. Et dans sa chambre, je réponds au baiser avec la même passion, mes mains glissant directement sous son haut, sur sa peau. Et je viens rompre le baiser juste pour lui virer son haut. “T'es trop désirable bébé.” Je lui souffle avant de sucer la peau de son cou. Je la mordille même un peu. Je laisse ma trace sur sa peau et caresse son corps de mes doigts. Je sais pas comment j'ai pu tenir tout ce temps sans lui. “Tu vas essayer mon cadeau ou je vais devoir te fatiguer avant ?” Je demande avant de venir sucer sa lèvre inférieure, tirer dessus avec mes dents.
© CRIMSON DAY ♦️ 471 mots ♦️ NP : Levels - Tatto money
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:11

Sorry, I'm late...Okay, il a pas du tout l'air convaincu par le prénom que j'ai choisi. Il faut dire que lui et moi, on a tout de même des goûts complètement différents pour tout. Ou quasiment tout, en fait. C'est à se demander comment on a fait pour réussir à s'entendre et à se mettre ensemble… Mais ça me plaît bien. Et puis je m'en fiche un peu en fait, si ça lui plaît pas. Moi j'aime bien et c'est tout ce qui m'importe.

« Je t'autorise à lui donner un surnom, mais c'est juste parce que c'est toi. »

Si c'est pas généreux de ma part, ça. Franchement… Il devrait se montrer reconnaissant. Non ? Okay… Il se montrera sûrement reconnaissant pour autre chose. Par exemple… Si je cède à son envie de me voir dans le petit cadeau coquin qu'il m'a ramené. Il a réellement l'air d'y tenir, Malachai, et il s'en cache pas du tout. Pas surprenant. Il est du genre carrément direct comme mec sur ce plan là alors… Voilà. Très rapidement, on se retrouve dans ma chambre et je ne perds pas de temps pour me coller contre lui et l'embrasser franchement… Il en perds encore moins pour passer ses mains sous mon débardeur et me le virer en moins de temps qu'il en faut pour le dire.  

« Définitivement moins que toi… »

Je me trouve largement moins attirant et plein de sex appeal que lui mais je suis quand même bien content de l'attirer comme ça. Je me saisis de son haut pour l'en débarrasser alors que que je lui tends volontiers mon cou. Je ne redresse ma tête que lorsqu'il me parle. Il y tient vraiment, à me voir dans ce sous-vêtement…

« Malachai… »

Je soupire son prénom alors qu'il est en train de s'amuser avec ma lèvre inférieure. Comment je suis censé faire pour résister ? En plus, je suis vraiment content de savoir qu'il est resté fidèle et tout… Ca m'aide pas.

« C'est bon, c'est bon. C'est bien parce que tu sors de prison et que t'as été sage, hein ? »

Je suis sûr qu'il sait bien que s'il sortait pas de prison, j'aurais eu une autre excuse pour lui céder. Mais bon… Je l'aime et j'ai envie de lui faire plaisir. Je le pousse pour qu'il tombe assis sur mon lit puis je disparais dans mon dressing pour me changer. Et quand je me vois avec rien d'autre que ce truc… Je maintiens que j'ai aucune classe. Je suis un peu à l'étroit là-dedans, puis c'est vraiment transparent. Ca laisse aucune place à l'imagination. Je me sens con. Mais bon… Il l'aura voulu hein. Et puis au moins, je découvre que le tissus est carrément doux alors que je m'attendais à sentir un contact tout rêche là où ça fait pas plaisir. Je finis par sortir pour que Malachai puisse me voir. Je ne peux m'empêcher de me cacher avec mes mains… Même si j'ai l'impression qu'il y a plus de truc à cacher que j'ai de mains pour le faire.

« Mh… Tu peux rire de ta blague je crois… »

Je ressemble vraiment à une blague là. Enfin j'trouve quand même. C'est pas mal ridicule comme situation. Non ?

© CRIMSON DAY ♦️ 539 mots ♦️ NP : Havana (Camila Cabello/Halocene cover) - Nightcore
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:11

Sorry, I'm late... x Lysandros & MalachaiJ'esquisse un sourire quand je l'entends parler. C'est mignon, quand même. “Ah oui ? Parce que je suis spécial ?” Je demande en me marrant un peu. Je me moque gentiment, mais ça me plaît quand même de sortir du lot à ses yeux. Surtout d'une manière positive. Parce que c'était clairement pas gagné à la base entre nous. Au contraire, même. Mais ça vaut vraiment le coup.
Surtout quand  on se retrouve tous les deux dans la chambre de JJ à s'embrasser avec fougue. Et je ne tarde pas à lui retirer son haut. Et comme dit.. il est carrément désirable. Et vraiment beau. J'ai envie de passer mes mains et mes lèvres partout sur son corps. “Je te trouves plus canon.” Je lui dis juste. C'est mon avis, mais.. il est magnifique JJ.  Je viens embrasser son cou, sensuellement. Je le marque un peu et lui fais une requête. Je veux qu'il porte ce que je lui ai acheté. Et je joue avec sa lèvre inférieure, je suis assez doux pour le moment. Et j'adore sa réponse. Je sais qu'il aurait cédé même sans cette excuses. “Sage rien que pour toi bébé.” Je dis en malaxant son derrière. Et je tombe rapidement sur le lit, assis. Impatient d'en voir plus.
Et j'ai pas besoin d'attendre plus longtemps pour le voir sortir de son dressing. Et il se cache. C'est mignon. Pas comme la vue que j'entrevois. C'est obscène. Et ça me plaît un max. Je me lèche les lèvres et décide de m'approcher quand il parle. “T'es carrément bandant.” Je dis en le regardant de haut ej bas. Et je viens rapidement choper ses bras d'une mains pour les retirer de la vue d'une main. L'autre le caresse doucement tout le long du tissu. Il déborde quasiment. S'il bandait, ça deborderait carrément et ça me fait kiffer. Je le chope alors pas les hanches pour le foutre sur le lit. “Ça te va carrément bien.” Je dis et je me penche pour aller l'embrasser alors qu'une de mes mains glisse le long de son torse pour aller titiller son sexe à travers son dessous.
© CRIMSON DAY ♦️ 346 mots ♦️ NP : Parachute - AM!R
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:12

Sorry, I'm late...« Si mon petit ami n'est pas spécial, je vois pas qui l'est… »

C'est vrai, non ? Puisque je sors avec lui et que je tiens énormément à lui, c'est qu'il est spécial à mes yeux, pas vrai ? Puis Malachai, on ne peut nier qu'il est carrément spécial tout court, en fait. N'importe qui le trouverait spécial. Et c'est quelque chose qui me plaît énormément chez lui. Il est unique. Différent des autres. Et il se sent jamais désolé d'être celui qu'il est. Si au début je le trouvais assez effrayant - dans le sens malaisant - maintenant, je le trouve juste absolument génial. Et… Ouais. Je l'aime réellement, et c'est bien pour ça qu'une fois dans ma chambre, je lui dis que je le trouve largement plus désirable que moi. Et sa réponse - aussi adorable soit-elle - me fait rire.

« Je comprendrais jamais tes goûts… »

Je le taquine un peu, parce que c'est une vérité générale en fait. On a pas du tout les mêmes goûts. Mais… C'est pas dérangeant. Et si je lui plais, moi ça me va. Je suis bien content qu'il me trouve beau et attirant. Et je suis encore plus content de le revoir, qu'il soit là. Il m'a terriblement manqué et ça fait carrément pencher la balance en sa faveur pour que j'accède à sa requête et que j'aille me changer rapidement. Et quand je sors de ma cachette, je suis clairement pas des plus à l'aise. Et je me sens vraiment comme la victime d'une mauvaise blague. Pendant un instant, j'ai la mauvaise impression qu'il va m'annoncer que je suis qu'un sale naïf que que je suis ridicule. Sauf que… Ce moment il vient pas. A la place d'une remarque désobligeante, c'est un compliment à la sauce Malachai qui vient. Je me mordille la lèvre inférieure, un peu nerveux, quand il retire mes mains de leur emplacement. Je lutte pas. Je lui résiste pas, et je le laisse me regarder. Mes joues sont bien roses, comme si j'étais super pudique alors que c'est pas vraiment le cas. Je tarde pas à me retrouver sur mon lit, et je regarde mon petit-ami qui me complimente une autre fois :

« Tu trouves..? »

Je ne peux m'empêcher de grimacer un peu. Je suis quand même pas super convaincu qu'on ait la même notion, mais bon… Si ça lui plaît… Je peux bien faire avec. Et puis… Le fait qu'il commence d'entrée à me tripoter, ça m'aide quand même bien. Je soupire chaudement contre ses lèvres tandis que j'ouvre les cuisses avant d'agripper le corps de Malachai pour qu'il vienne bien se placer entre elles, qu'il se rapproche de moi. J'attrape son haut pour l'en débarrasser avant de plaquer mes mains contre ses omoplates pour bien le ramener à moi puis elles se mettent à vagabonder un peu partout où elles le peuvent. Mon bassin bouge légèrement contre sa main tandis que mon désir pour lui s'éveille déjà doucement. Je pourrais prétendre que c'est le manque, que c'est parce qu'on a rien pu faire au cours des deux derniers mois mais… En vrai, je sais parfaitement que c'est purement et simplement parce que c'est lui. Rien que lui.

© CRIMSON DAY ♦️ 531 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:12

Sorry, I'm late... x Lysandros & Malachai“Mh… C’est un compliment j’espère quand même.” Je le taquine un peu. Je sais que certains disent ça comme une insulte, mais… Je sais pas. De toute manière, venant de mon petit ami, je me vexerais pas. Après tout, c’est mon petit ami et je le connais quand même. Je sais qu’il me sortirait pas une connerie du genre pour vraiment me vexer. Et je crois que je m’en fiche un peu trop de tout ça pour que ça me fasse quelque chose que quelqu’un dise que je suis “special”. C’est pas comme si, dans le fond, c’était pas le cas de toute manière. M’enfin bon, c’est pas le moment de penser à ça de toute manière. On s’en fiche un peu. “Moi, je comprends les tiens.” Je plaisante avec un sourire en coin, mais bon. Je sais que je suis canon alors au pire… Je comprends qu’il ait fini par tomber sous mon charme, JJ. Et j’en suis clairement bien content.
Et on finit par se retrouver dans sa chambre et il est devant moi dans sa petite culotte. Et il est encore plus canon que j’aurais pu l’imaginer quand j’étais dans la boutique. Il est foutrement sexy et il me donne vraiment envie. Alors je le pousse bien à se montrer totalement et je suis sous le charme, comme toujours quand je le vois après tout. Je me lèche les lèvres et finis par le pousser sur son lit. “Ouais. T’es magnifique, princesa.” Je lui souffle et je me penche pour l’embrasser doucement, du bout des lèvres pendant quelques secondes. Et je le tripote gentiment, mes doigts contre sa queue hors du vêtement. Et plus il bande, plus c’est obscène. Plus ça paraît trop petit et clairement… Je donnerais tout pour le voir toujours comme ça. Et encore plus si c’est pour le baiser juste après. Une de mes mains le tripotant encore, je viens rapidement choper du lubrifiant que j’avais acheté et lui avait laissé justement pour quand on baise dans sa chambre. Je presse mon corps contre le sien et une fois le lubrifiant mis sur mes doigts, je viens lever ses fesses pour glisser ma main entre ces dernières dans sa culotte. C’est une manoeuvre assez compliquée, mais j’y arrive quand même un peu. “Tu me donnes trop envie.” Je souffle contre sa peau avant de venir lui faire un suçon dans le cou. Et après avoir massé son entrée quelques secondes, je me décide tout de même à venir le pénétrer d’un doigt plutôt lentement. Ouais, ça fait quand même deux mois qu’on a rien fait. Fin, il s’est peut-être doigté, j’en sais trop rien. Bordel… J’aurais bien voulu le voir faire, tiens. Un jour, je lui demanderais probablement de le faire pour moi. Et je le materais bien. Peut-être même que je lui demanderais de le filmer à un moment donné pour pouvoir le regarder encore et encore.
© CRIMSON DAY ♦️ 495 mots ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 29 Avr - 14:12

Sorry, I'm late...« A moins que tu préfères être banal et pas important à mes yeux… Oui, c'en est un. »

Je lui adresse un petit sourire. Pour moi, c'est un compliment parce que le fait que je le trouve spécial n'est pas quelque chose de mauvais. Il me plaît comme il est. Et si ça ne lui plaît pas… C'est dommage. Et ça m'étonnerait que ça ne lui convienne pas de toute façon.
Très vite, le sujet n'est plus d'actualité. L'ambiance se réchauffe, se débauche. Je suis à mi-nu sous les yeux de Malachai, et ce dernier a bien vite fait de me mettre sur mon lit pour me toucher comme il sait si bien le faire. Quand il fait glisser ses mains sur mon corps, je sens bien qu'il a de l'expérience et qu'il sait parfaitement comment toucher un mec pour que ça soit plaisant. Je durcis très rapidement au contact de sa main qui me tire déjà quelques petits soupirs brûlants. Le sous-vêtement que je porte ne sert franchement plus à grand chose à ce stade là, et pourtant, mon petit-ami semble avoir envie de me le laisser. Je soulève les fesses quand c'est nécessaire et je frémis dès que je sens son index qui me titille.

« Toi aussi… » répondis-je à ses mots, la voix rendue rauque par l'excitation.

Un râle sort de ma gorge sous l'intrusion. Ca fait pas mal, mais… C'est comme si mon corps n'attendait que ça. Et peut être que c'est le cas. Il a tendance à s'arquer, bouger, pour chercher toujours plus de contact avec Malachai. Pendant un instant, je me frotte tout contre lui, cherchant à ressentir son excitation à travers son vêtement ample. Et franchement, sentir la dureté de son sexe contre le haut de ma cuisse, j'ai l'impression que ça me met carrément le feu. Je le presse contre moi, tout son corps, et mes mains glissent vers le bas pour quitter son dos et attraper l'élastique de son sarouel que je lui baisse. L'une de mes mains passe alors à l'avant de son bassin pour se saisir de l'érection qui se tend vers moi comme si elle me réclamait… Et c'est littéralement le cas en quelque sorte, non ?

« Tu m'as manqué… »

Ces mots soufflés, mes lèvres caressent sa joue pour que finalement, mes dents viennent un peu mordiller le bord de sa mâchoire avant de maltraiter un peu plus franchement la peau de son cou que je me fais un plaisir de lécher par la suite.

© CRIMSON DAY ◊ 420 mots ◊ NP : Anger (feat. Kenta Koi) - The Qemists
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Mar 22 Mai - 21:21

Sorry, I'm late... x Lysandros & Malachai“Mh… Non, j’aime bien être important à tes yeux bebé.” Ce serazit tout de même triste de ne pas être important aux yeux de mon petit ami. Parce qu’il me plaît vraiment fort, mon petit copain. Mais rapidement, ce n’est plus vraiment à ça que je pense. Pas quand j’ai Lysandros sous moi, qu’il pousse de petits soupirs alors que je n’ai que touché son corps. Alors que je ne fait que de le caresser. Mais j’aime savoir que je lui fait tellement d’effet, à JJ. Je trouve ça carrément excitant. Et le voir comme ça, déjà bien excité pour moi alors qu’il porte toujours le sous-vêtement que je lui ait offert… C’est encore meilleur. Quand je disais que ça lui allait vraiment bien. Et je viens bien rapidement le titiller en me léchant doucement les lèvres. Ma main dans son vêtement et l’autre en dehors à caresser son sexe, je commence à bouger mon doigt en le regardant avec attention. Il s’arque, il bouge. Comme s’il voulait toujours plus de moi. Et pourtant, on vient à peine de commencer. Et pourtant… Il a déjà l’air dingue. Et ça me rends encore plus fou de lui. Je soupire d’aise quand je le sens qui se frotte contre moi, quand mon sexe touche sa cuisse à travers nos vêtements. Je suis clairement entrain de m’enflammer, là. Il ne va probablement pas me falloir beaucoup de temps avant de mourir d’envie de m’enfoncer en lui. Mais je me calme, je me retiens. Du moins, j’essaie. Je me colle un peu plus à lui quand il fait glisser mon sarouel, qu’il le baisse. Je le retire totalement et reviens bien sur lui. Je grogne quand il prends mon érection en main, j’insère lentement un deuxième doigt en lui et je le bouge bien profondément avec le premier, en mouvement de ciseaux, à la recherche de sa prostate. “Toi aussi, tu m’as manqué. T’imagines pas.” Je lui souffle et lui tends le cou pour qu’il ait un parfait accès à ma peau. Il m’arrache des grognements, des soupirs. Ce garçon est franchement érotique. J’ai jamais vu quelqu’un qui me faisait tant d’effet. ‘Fin, sauf Bones, mais lui c’était plutôt sale. Et c’est pas le moment de penser à lui. Je finis par venir l’embrasser avec fougue en prenant son sexe entre mes doigts, mon troisième rejoignant finalement les deux autres, je bouge mes deux mains à la même allures. Je titille toujours son gland de mon pouce à chaque vas-et-viens et sa prostate en même temps. J’ai envie de le rendre totalement dingue.© CRIMSON DAY ♦️ 432 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Mer 23 Mai - 2:40

Sorry, I'm late...C'est plaisant de l'entendre me dire que je lui ai manqué. Venant de lui… Ce n'est pas rien Ca a un côté plus que satisfaisant… Je n'ai même pas le mot pour l'exprimer. Mais je sais que ça me rend heureux de me dire que je suis pas le seul à avoir été en manque de l'autre. Et de base, pas uniquement du côté charnel. Vraiment. Lui. Sa présence, son sourire sa voix, ses mains, son regard, ses boucles… Tout ce qui fait qu'il est lui. Tout ce qui fait qu'il est là. Son absence me faisait terriblement mal. Le retrouver me fait un bien fou. Et son corps… Je ne peux le nier, je suis heureux de le retrouver également. L'attirance ne s'est pas estompée pendant qu'il était à distance. Je suis toujours réceptif au moindre de ses touchers. Il a le don pour me mettre dans tous mes états si facilement… C'est quelque chose qui n'a pas changé. Je soupire de plaisir alors qu'il joue à merveille de ses doigts sur moi, en moi. Lorsque je suis au lit avec lui, j'ai juste l'impression qu'il est une sorte d'artiste qui maîtrise à la perfection son art et qui joue avec mon corps comme s'il était son instrument favoris. Et j'adore ça. Et je pourrais en redemander sans hésitation. Je ne suis que soupirs, chaleur et plaisir. Et pourtant, je me suis donné comme mission d'attiser ses propres envies plus qu'elles ne le sont déjà. Je m'applique à lui donner des caresses comme je sais qu'il les aime pendant qu'il me fait geindre dans le baiser qu'on partage lorsqu'il passe l'ultime étape de la préparation. Ma main libre passe sur sa joue, la caresse. Je romps le baiser, je mords ses lèvres.

« Je te veux toi, maintenant… S'il te plaît… »

Bien qu'il sache parfaitement se servir de ses doigts pour me faire tourner la tête. Mon corps me semble en ébullition et ne réclame que le sien. Tout ce que je veux, c'est lui. Maintenant, dans l'instant. Je n'attends que ce fameux moment où nos corps vont ne faire plus qu'un, se joindre l'un à l'autre pour la plus chaude des danses. Pour le plus délicieux des échanges.

© CRIMSON DAY ◊ 371 mots ◊ NP : La Dalle - L.E.J
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Jeu 24 Mai - 16:22

Sorry, I'm late... x Lysandros & MalachaiLe toucher, lui faire perdre totalement pied… Bordel, ce que j’aime ça. je crois que je pourrais le regarder se faire baiser encore et encore. Enfin, bien  évidemment, baiser par moi ou un jouet. Personne d'autre le touche. Jamais. Lysandros est à moi et je compte bien le garder comme ça pour toujours. Comme étant mien. Et si un jour notre relation ne marche plus, je veux tout de même toujours être là, permanent. Que lorsqu’il pensera avoir trouvé quelqu’un d’autre, il revienne toujours vers moi. Parce que franchement, même si j’suis le genre de mec qui s’attache pas normalement, j’sais que y’a d’fortes chances pour que j’revienne toujours vers lui. Et si c’est flippant d’un côté… De l’autre, c’est grave excitant. Alors j’préfère rester sur l’côté excitant pour le coup, quand il est dans mon lit. Quoiqu’on est dans son lit, mais vous avez compris l’truc.

Ses caresses me rendent dingues et je grogne en même temps contre ses lèvres, mais je n’arrête pas de m’appliquer pour autant, mes doigts butant contre sa prostate encore et encore alors que je le caresse. Quand le baiser est rompu, je le regarde dans les yeux pendant qu’il me mords les lèvres, qu’il m’arrache un soupir. Et ce qu’il me dit, ça m’excite encore plus.

“Pas besoin de me le dire deux fois, princesa.” Je lui souffle.

Peut-être que ce surnom, je devrais arrêter de l’employer, ce n’est pas vraiment un surnom des plus… Normaux. Mais quand on nous voit, comme ça, je crois pas  qu’il y ait quoique ce soit de normal dans notre couple. Après tout, je suis un Ghoulie, c’est un garçon sage. Et je suis entrain de le doigter alors qu’il porte encore la culotte en dentelle que je lui ait acheté. Rien de franchement conventionnel, mais c’est ce que je kiffe tellement chez nous. Puis même lui, il est totalement chelou comme type, mais j’crois que c’est c’qui fait tout son charme. Si j’ai voulu son cul au départ… J’ai rapidement voulu en apprendre plus. Ma is bon.

Je finis par choper le lubrifiant à nouveau après avoir retiré mes doigts. Je fais doucement glisser sa petite culotte le long de ses jambes pour lui retirer, j’ai déjà hâte qu’il la remette, et je le matte quand il est à poil. Bordel, combien d’fois j’ai pensé à ça en taule ? A le retrouver, à le serrer dans mes bras, à l’embrasser et surtout… A le baiser comme un animal, jusqu’à ce qu’il puisse plus marcher droit, le faire crier jusqu’à ce qu’il ait plus de voix. Parce que je compte bien le faire encore et encore. Mais de toute manière, JJ sait dans quoi il s’est lancé avec moi. J’ai jamais caché l’amour que j’ai pour le sexe. Je finis par presser doucement mon gland contre son entrée en me léchant les lèvres après m’être bien lubrifié.

“T’es prêt ?” Je lui demande, mes mains glissant contre ses hanches.

Et quand il me réponds par la positive, je m’enfonce lentement en lui, je grogne un peu. Il est toujours aussi serré, ou peut-être que c’est parce qu’on a pas baisé depuis un bon moment. Mais en tout cas, c’est juste carrément kiffant. Alors je m’enfonce entièrement en lui, et à ce moment, j’attends qu’il soit bien habitué, je bouge pas, je me contente de caresser tendrement ses hanches.
© CRIMSON DAY ♦️ 564 mots ♦️ NP: Anti Hit Sale - Thérapie Taxi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 27 Mai - 2:27

Sorry, I'm late...Notre relation, elle était pas franchement vouée à terminer ainsi. Il a eu une approche franchement trop directe envers moi, me poussant à mettre des barrières entre nous. Me poussant à me dire que je le laisserais jamais s'approcher tant que ça de moi. Je voulais pas devenu une de ses conquêtes ou quelque chose dans le genre, j'étais méfiant… Et pourtant… Je suis devenu son petit-ami. Il a réussi à me faire totalement craquer pour lui. Il m'a rendu fou de lui. Véritablement. Il faut croire qu'il est définitivement irrésistible… Ou qu'il sait juste parfaitement comment faire pour obtenir tout ce qu'il veut. Ou probablement les deux. En tout cas… J'espère bien être celui qu'il voudra encore longtemps. J'aime tellement notre relation que je veux qu'elle dure… Et le fait qu'il m'ait tant manqué, c'est une preuve, non ? Mes sentiments envers lui sont bel et bien réels… Je suis pas content de le retrouver uniquement pour ce qu'on est en train de faire tous les deux.

Je soulève mes fesses pendant un instant pour qu'il puisse retirer le sous-vêtement qu'il m'a fait mettre. Qu'est-ce que je ferais pas pour lui, hein ? Je me sens quand même bien mieux une fois libéré de cette petite culotte. Je me remets confortablement sur le matelas et j'écarte les cuisses pour lui. Je le fais bien volontiers ça… Et quand je le sens à deux doigts de me pénétrer, je suis ravi.

« Vas-y… »

Je geins presque quand je lui réponds. Je viens de lui réclamer de me prendre alors… Évidemment, je suis prêt. Je suis plus que prêt à ça. Je cale l'une de mes jambes contre l'une de ses hanches pour encore mieux m'offrir à lui, pour lui faciliter les choses. Par chance, Malachai étant un accro au sexe, il peut pas résister, il me fait pas attendre. Je crispe mes doigts contre son dos au moment où nos corps commencent à ne faire plus qu'un. Une petite plainte sort de ma bouche à ce moment, c'est quand même pas très agréable, le commencement. Même si il a pris le temps de me préparer, il a été gâté par la nature et ça fait un bon moment qu'on a rien fait du tout… Et donc que j'ai rien fait non plus. Je le sens passer. Je respire profondément en me retenant de me crisper. Puis Malachai attend, il est adorable. Il a toujours été attentionné à ce niveau là, à faire attention à ne pas trop me faire souffrir. Je ferme les yeux et je me laisse un peu de temps pour m'habituer à sa présence. Je caresse son dos en même temps qu'il caresse mes hanches. Je suis quand même bien heureux de retrouver cette proximité avec lui, ça me fait du bien…

Finalement, je me sens prêt pour la suite. Rester sans bouger, ça aide pas bien longtemps. Et je meurs d'envie de passer à la suite. Je résiste pas du tout. Je commence alors à faire onduler mes hanches sous celles de Malachai. Je soupire doucement, partagé entre la douleur de la brûlure entre mes reins et l'excitation, le plaisir de le sentir ne fait qu'un avec moi. Je presse bien mes doigts contre son dos.

« Baise moi bien, Malachai… »

Je sais que ce genre de parole lui plaisent alors je le dis, ça me coûte rien et… C'est aussi parfaitement ce que je veux. Je veux des retrouvailles dignes de ce nom. Je veux le retrouver comme avant et… Bon sang, c'qu'il me baisait, avant…

© CRIMSON DAY ◊ 591 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 27 Mai - 3:03

Sorry, I'm late... x Lysandros & MalachaiFranchement, j’aurais carrément pu continuer de prendre mon temps, de le titiller, mais… J’suis bien trop accro à son corps, il m’a bien trop manqué aussi pour que je ne cède pas à sa requête. Puis de toute manière, maintenant que j’suis sorti de taule, j’peux carrément remettre ça à plus tard. Faut dire que j’compte pas quitter JJ. Pas maintenant, pas plus tard. J’crois que j’kiffe bien être en couple avec lui. Pourtant, c’est vraiment pas mon genre, les histoires de couples, mais… C’est pas grave. Avec lui, c’est différent. Et putain, j’ai bien ramé pour l’avoir, rien qu’à moi. Mais je regrette pas, maintenant. Je crois que je pourrais même jamais regretter d’avoir ramé pour l’avoir, ça a rendu que la chose meilleure quand il a fini par tomber dans mes bras. J’kiffe le fait qu’il me dise d’y aller, qu’il a l’air de tellement l’vouloir. Qu’il soit aussi accro que moi. J’te jure, ça m’rends dingue. Et il s’offre entièrement à moi, c’est encore meilleur.

“P’tain, t’es grave serré.” Je grogne en m’enfonçant en lui. “J'kiffe ça.”

Et pourtant, quand je suis totalement en lui, mon bassin contre le sien, j’attends qu’il se soit habitué pour faire quoi que ce soit. J’caresse ses hanches pour l’aider à se sentir mieux, j’embrasse doucement son cou. J’veux qu’il kiffe ça autant que moi, alors j’attends. Et il faut pas bien longtemps avant qu’il ne commence à bouger le bassin. Je soupire d’aise contre son cou avant de commencer à moi-même bouger lentement mes hanches. Je reste doux, au départ. Jusqu’à ce qu’il me dise ces quatre petits mots, et là, c’est mort. J’peux pas rester là, tout doux à lui faire l’amour - même si je crois que je l’ai même jamais fait -.

“Pas la peine de m’le dire deux fois.”

Je lui lance un sourire bien sale et j'agrippe ses hanches assez fort, probablement que je laisserais des marques. Et je commence à lui donner des coups de bassin assez intense, me retirant toujours presque entièrement avant de lui donner un coup de bassin. Je me penche pour mordre son cou, le lécher, le sucer alors que mon ventre frotte toujours contre son sexe. Même si j’le baise, j’lui montre quand même que j’le kiffe, que mes sentiments sont forts. Du moins, j’espère quand même qu’il le comprends, ce serait pas plus mal. Et je râle contre sa peau, je prends carrément mon pied. Si je kiffe le sexe en général, le sexe avec Lysandros, c’est carrément un autre niveau. Clairement, j’pourrais le faire encore et encore sans jamais être lassé. Son corps et le miens emmêlés, le bruit de mon bassin tapant contre le sien, de notre peau entrant en collision… Tout es parfait dans le fait de m’unir comme ça avec lui. Et ne parlons même pas des sons qu’il fait. J’pourrais être dans tous mes états alors qu’il n’aurait fait que pousser un seul gémissement. Ce mec a une putain d’emprise sur moi et j’aime carrément ça. J’suis sous le charme.
© CRIMSON DAY ♦️ 511 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Mar 5 Juin - 21:49

Sorry, I'm late...« Content d'être à ton goût… »

Si au début je trouvais pas ennuyeux, maintenant je suis bien content de lui plaire autant que je le fais. C'est plus que du bon à présent, je suis totalement fou de lui. Si à la base je croyais qu'il n'était qu'un sauvage, un vrai rustre… Finalement, j'ai découvert que… Bon, il l'est un peu dans un sens mais… Il est tout un tas d'autres choses aussi. Et là, d'ailleurs, il est délicat. Il sait que j'ai besoin d'un peu de temps pour m'habituer à son intrusion, alors il attend, sagement. Il me caresse le corps, m'embrasse le cou. Il est adorable. A chaque seconde où il fait preuve de patience, je comprends encore plus pourquoi je suis fou de lui. Et quand je l'observe, je ne peux m'empêcher de me dire qu'il est beau. Il est sublime. Je ne résiste pas à l'envie de me mouvoir sous son corps, de commencer à faire rouler mes hanches sous les siennes pour l'encourager à commencer à bouger aussi. Je presse mes doigts contre la peau de son dos et je soupire à plusieurs reprises. L'acte commence tout doucement, mais j'ai rapidement envie de plus. J'ai envie de lui. De lui comme il est. Alors je finis par lui réclamer de me baiser. C'est tout ce que l'excitation me pousse à vouloir. Et sincèrement… Le grand sourire qu'il m'adresse me fait carrément frémir. Magnifique… Et absolument sale. A la seconde même où il fait cette tête, je sais ce qui m'attend. Je me lèche les lèvres et j'émets un gémissement au moment même où il commence à se faire plus intense. Ca devient carrément bestial et mes doigts s'agrippent à ses boucles d'une main, lui griffent le dos de l'autre. La friction contre mon sexe me faire presque tourner la tête, je geins sous les délicieuses sensations qu'il me donne. Les sentiments que j'ai pour lui rendent le tout encore meilleur, j'aimerais que ça dure toujours. La température ne cesse de grimper et le plaisir croissant me fait devenir plus vocal encore. Je gémis son prénom au creux de son oreille et je me délecte des effets que me fait l'entrelacement de nos corps.

« Malachai… » je souffle. « T'arrête surtout pas… »

Je crois que j'en mourrais s'il arrêtait. Je suis au paradis et j'ai pas la moindre envie de descendre. Alors je continue de bouger pour y rester. Je viens encore et encore chercher le contact avec le corps de mon petit-ami. Je soulève mon bassin, je le fais onduler, je cherche la brutalité. Là, entre mes reins, il y a un véritable incendie… Et j'adore ça. Il n'y a que lui qui peut me soulager, éteindre le brasier qu'il a lui-même allumé et… J'espère qu'il y va se passer un peu plus de temps avant que ça arrive. Un maximum de temps…

© CRIMSON DAY ◊ 481 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 17 Juin - 21:17

Sorry, I'm late... x Lysandros & Malachai« Toujours. »

En même temps, comment je pourrais ne pas le trouver totalement à mon goût ? Ce mec est magnifique. Il est totalement à mon goût et le sera probablement toujours. J’attends sagement qu’il s’habitue à ma présence au creux de ses reins alors que je caresse son corps, que j’embrasse et suce la peau de son cou, que j’y laisse ma marque. Je montre mon appartenance sur sa peau, je peux me sentir chanceux d’être avec quelqu’un d’aussi beau, quelqu’un d’aussi divin. Je suis vraiment bien fier qu’il soit mon petit ami.

Quand il commence à lentement bouger, je me lèche lentement les lèvres. C’est carrément déjà bon. Je soupire d’aise quand je sens ses doigts s’enfoncer doucement dans ma peau alors que je commence moi-même à bouger mon bassin lentement. Je lui fais doucement l’amour, jusqu’à ce qu’il m’en reclame plus. Et à ce moment là, si je me fais moins tendre, je le fais carrément toujours avec la même intention : lui montrer à quel point il m’a manqué, tout entier.

Mes mouvements se font plus rapides, plus intenses alors que je cherche tout de suite l’endroit qui lui fera voir les étoiles. J’agrippe ses hanches, je le baise bien alors que des grognements échappent mes lèvres pendant que je bouge, quand il me griffe, qu’il agrippe bien mes bouclettes.. Je crève de chaud alors que je me penche pour venir mordre le cou de Lysandros assez fort, pas assez pour l’ouvrir, mais assez pour laisser une marque de mes dents qui ira parfaitement bien avec celles de mes doigts sur ses hanches. Je grogne quand je l’entends si proche de moi, c’est encore plus sexy, bordel.

« Je comptais pas m’arrêter bébé. » Je lui souffle au creux de l’oreille, la voix rendue rauque par le plaisir.

Et je m’arrête vraiment pas. Je le baise comme il faut, je le prends fougueusement, bougeant ses jambes pour qu’elles se retrouvent bien sur mes épaules. Je le brutalise un peu, mais je pense que c’est bien ce qu’il recherche. Alors je lui laisse pas une seule seconde de répit, au contraire. Je m’arrête pas de le culbuter en grognant, en gémissant son prénom. Je suis grave bien quand on fait l’amour, tous les deux. Je pourrais le faire encore et encore.
© CRIMSON DAY ♦️ 385 mots ♦️ NP : Monster among men - 5 Seconds of Summer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[HOT]MALYS ♦ Sorry, I'm late...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: a walk in riverdale :: The pleasant North Side :: home sweet home-
Sauter vers: