AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ne manquez pas l'occasion de participer à l'évent en cours !
event n°4 ♙ game on, bitch
Nous avons besoin de participants à la Tombola RP,
Venez vous inscrire pour que nous lancions les jeux ! ♥️
Nous vous demandons d'éviter au maximum de choisir un personnage issu du gang des Southside Serpents à votre inscription.
Ils sont déjà bien trop nombreux, pensez aussi aux Ghoulies comme gang, ou bien aux personnages de la série encore libres ! I love you

Partagez | 
 

 MALYS ♦ Sorry, I'm late...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
DEAR WRITINGS : 58
FIRST STEP IN : 09/01/2018
MIRROR : Tommy Martinez
IDENTITY : Justayne
TWIN(S) : Sweet Pea & A. Asher Russell
The Call Of Crimes

MessageSujet: MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Ven 6 Avr - 18:42

Sorry, I'm late... x Lysandros & MalachaiLa taule, c’est pas pour moi. Pas dans le genre que je me suis fait attaqué ou je ne sais quelle autre connerie, hein. Je suis pas une victime et je sais me défendre, hein. Mais c’était chiant, mes Ghoulies étaient pas là et j’ai même pas baisé. J’ai eu l’impression de devenir dingue, mais franchement, c’est pas étonnant vu les mecs qu’il y avait. C’était des putains d’armoire à glace et moi… Même si je suis pas non plus une brindille, comparé à certains c’était assez pitoyable. Et en plus, franchement, vous m’avez vu un peu ? Je suis trop mignon pour baiser et ne pas devenir la salope de quelqu’un. Puis… Faut dire que j’ai un petit copain qui n’aurait probablement pas apprécié le fait que je me tape n’importe qui d’autre dans son dos, ce que je conçois. J’aurais quand même la haine s’il s’était tapé quelqu’un d’autre pendant mon absence. J’aurais probablement cassé la gueule à ce quelqu’un d’ailleurs. Alors ça fait bien trop longtemps que j’ai pas baisé - j’ai même rien fait avec Bones quand je l’ai revu alors… -, mais on va faire comme si de rien n’était.
Comme dit, maintenant, j’ai un petit ami et quand j’étais en taule, j’ai loupé son anniversaire et ça m’a quand même bien fait chier. Bon, en vrai je l’ai pas loupé, mais il m’a pas dit quand c’était et ça me fait aussi chier. Parce que j’aurais voulu être là, alors du coup… J’ai voulu marquer le coup quand il m’a finalement dit la date alors que j’étais en taule et qu’il me rendait visite. Comme il m’a dit qu’il voulait un animal un moment quand on parlait, j’ai décidé de faire un saut à l’animalerie avant de venir le voir chez lui. J’ai donc acheté un furet et tout ce qu’il faut pour s’en occuper. Et j’ai aussi acheté des dessous sexy, mais c’est une autre histoire ça. Puis, je finis par me diriger vers la maison de mon petit ami en voiture. J’y arrive rapidement et je sonne à la porte. Comme j’ai pas vu la caisse de ses vieux, je me dis que j’ai le feu vert. Et j’espère qu’il se dépêche parce que ça commence à être lourd.
© CRIMSON DAY ♦️ 374 mots ♦️


Chaos is how we thrive, you better get used to it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t254-malachai-shut-your-e
avatar
DEAR WRITINGS : 145
FIRST STEP IN : 09/01/2018
MIRROR : Dylan Sprouse
IDENTITY : 2981 12289 0
TWIN(S) : Toni Topaz & Bones Lazaroff
INVENTORY : Un calepin et un crayon pour dessiner, un briquet et un peu de monnaie.
Golden Youth

MessageSujet: Re: MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Ven 6 Avr - 21:40

Sorry, I'm late...Je me fais bien chier aujourd'hui. Mes parents sont au travail, mon cousin est chez un ami, et moi… Et moi, je suis là, dans cette maison bien trop grande pour s'y retrouver tout seul; franchement, à quoi bon avoir tant de place ? Même pour quatre, c'est bien trop grand. Je trouve ça désespérant. Je erre dans la baraque simplement vêtu d'un pantalon de jogging comme une pauvre âme en peine. J'ai pas de nouvelles de Malachai, du coup j'imagine qu'il est pas encore sorti. Il m'avait donné une date mais… Je crois qu'il était pas trop sûr. Ca aussi ça me déprime. J'aime bien ce gars quand même. Je veux dire… Je l'aime vraiment. Et ça me fait chier de pas pouvoir passer de temps avec lui. Qu'on soit obligés d'être séparés. Qu'on se soit pas vus autrement qu'à travers une paroi en plexiglas dans la prison dans laquelle il est enfermé. C'était tellement mieux quand je pouvais échanger quelques textos avec lui, voire l'inciter à venir me chercher, ou partir à l'aventure pour le retrouver quelque part dans le Southside. Dans le bar où il a l'habitude de traîner ou chez lui principalement. Il me manque ce con, j'ai hâte qu'il me revienne. Mais en attendant… Faut bien être patient. Je ronge mon frein. Et je me prépare un thé avant de m'affaler dans le canapé en soupirant longuement. J'ai même pas le temps de le boire - parce que trop chaud - que j'entends la sonnette. Je me lève et traîne des pieds jusqu'à la porte d'entrée pour aller ouvrir sans prendre la peine de vérifier de qui il s'agissait avant. Et quand je vois qui me fait face, je me tape un sale bug. Genre… Il faut que je réfléchisse un peu, pour être sûr que ce que je suis en train de voir n'est pas une hallucination. Que je confonds pas. Je sais pas pourquoi, je m'attendais pas vraiment à voir cette visite arriver à un moment donné. Et puis… Je bug parce que j'ai envie de lui sauter dans les bras. Parce que je suis hyper heureux de le revoir. Parce qu'il est là. Parce que je l'adore vraiment. J'ai envie parce que j'ai envie. Mais… Je veux pas me la jouer comme ça. Ca me ressemble pas. Ou peut-être que ça me ressemble, mais j'assume pas le côté sentimental, accro et gaga. J'peux pas. Et puis… De toute façon, il a un tas d'affaires dans les bras. Et j'ai un peu du mal à analyser la situation. Je fronce les sourcils :

« Hey… Est-ce que t'as apporté tes affaires pour emménager ? »

J'arque un sourcil juste après. Ca n'a pas l'air d'être des valises en fait.

« Entre. Qu'est-ce que c'est que tout ça ? »

Je lui propose mon aide avant de m'avancer moi-même dans la maison pour dégager le passage afin qu'il puisse entrer lui aussi. Et j'ai toujours autant envie de cette affection. Mais… Trop bizarre et complexant… Non ? J'sais pas. Il me faut toujours un temps de chauffe avant d'être un peu plus affectueux.

© CRIMSON DAY ♦️ 512 mots ♦️ NP : Toy Box - Mylene Cruz & The Soul Madonnas



ET C'EST L'APATHIE GÉNÉRALE Y'A PEU D'ESPOIR QUE LES GENS CHANGENT, MAIS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t255-lys-tu-crois-gerer-m
avatar
DEAR WRITINGS : 58
FIRST STEP IN : 09/01/2018
MIRROR : Tommy Martinez
IDENTITY : Justayne
TWIN(S) : Sweet Pea & A. Asher Russell
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Dim 8 Avr - 2:08

Sorry, I'm late... x Lysandros & MalachaiJe me marre un peu quand je l’entends parler et quand il fronce les sourcils de cette manière. “Ouais, c’est ça. Je crève d’envie d’emménager chez toi et chez tes parents.” Tellement, le rêve. Comment ne pas vouloir habiter avec les parents de son petit ami en même temps ? C’est la plus belle chose qui pourrait arriver à quelqu’un, vous ne trouvez pas ? “Mais je crois que ce serait quand même plus logique si tu venais habiter chez moi, bebé. Tu devrais y penser.” Je lui dis ça toujours sur le ton de la plaisanterie, mais… En réalité, s’il voulait venir vivre chez moi… Je serais même pas tant embêté que ça. Faut dire qu’il est pas chiant, JJ. Puis il est cool et totalement sexy. Et point encore plus important : c’est mon petit ami depuis des mois. Et personne avant lui avait réussi ce miracle. Alors s’il voulait venir chez moi à la Maison des Morts, je pourrais clairement pas lui dire que j’ai pas envie qu’il vienne ici. Au contraire même. “Tu verras bien.” Je lui dis alors que je finis par rentrer dans la maison de JJ.
Je marche rapidement avant d’aller vers le salon et je pose les affaires sur le sol, faisant bien attention à la boîte de transport que je pose sur le canapé, elle. Je glisse mes bras autour des hanches de JJ pour l’approcher de moi et je pose un petit baiser sur les lèvres de mon petit copain. J’ai bien le droit, non ? Je crois bien. C’est mon petit copain, merde ! “Joyeux anniversaire en retard.” Je lui dis en venant pincer ses fesses. Elles m’avaient manquées. Tellement bien entre mes doigts. Autour de mes doigts et de ma queue aussi, d’ailleurs… Non. Malachai, calme tes ardeurs bordel. “Tout ça, c’est pour toi.” Je lui souffle avant de finalement le relâcher pour venir m’installer sur le canapé en le reardant. “Maintenant, tu peux ouvrir tous les paquets, c’est pour toi. Fait attention avec la boîte sur le canapé, sinon tu t’en voudras.” Probablement même.
© CRIMSON DAY ♦️ 354 mots ♦️


Chaos is how we thrive, you better get used to it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t254-malachai-shut-your-e
avatar
DEAR WRITINGS : 145
FIRST STEP IN : 09/01/2018
MIRROR : Dylan Sprouse
IDENTITY : 2981 12289 0
TWIN(S) : Toni Topaz & Bones Lazaroff
INVENTORY : Un calepin et un crayon pour dessiner, un briquet et un peu de monnaie.
Golden Youth

MessageSujet: Re: MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Lun 9 Avr - 12:27

Sorry, I'm late...Un petit sourire amusé étire mes lèvres quand il me parle d'une envie - fausse - d'aménager ici avec mes parents et moi.

« Vraiment. Casse toi une jambe, crois-moi, ça vaut mieux. »

Mes parents ne sont pas les pires personnes au monde, évidemment. Je ne pourrais prétendre une telle chose car ça serait un gros mensonge mais… Il faut dire que tout n'est tout de même pas toujours super rose. Et puis ça m'étonnerait qu'ils sachent se montrer agréables envers Malachai car il est certain qu'il ne leur plairait pas. Et je ne pense pas que mes parents plairaient à Malachai non plus. Ils viennent de deux mondes diamétralement opposés avec des mentalités contraires. Ils sont juste pas compatibles. Ils sont comme l'eau et l'huile : pas faits pour se mélanger.

« Ouais, c'est ça, je vais y penser fort. » je lui réponds avec un sourire en coin.

Je me doute bien qu'il plaisante. Ca fait juste quelques mois qu'on est ensemble, et on peut enlever deux mois durant lesquels on a pas pu vraiment passer du temps ensemble. Il va pas me proposer si rapidement de venir vivre chez lui. Et puis… J'suis pas sûr qu'il aurait envie de vraiment m'avoir dans sa maison tout le temps. De me voir tous les jours. Et… Oh, mes parents seraient capable de tout faire pour l'emmerder parce qu'ils voudront pas que j'aille habiter chez lui. Mais ça, c'est pas vraiment un problème, vu qu'il plaisante.

Je le laisse déposer les affaires dans le salon et je ne lutte pas quand il vient m'enlacer. Je pose gentiment mes mains sur son torse et je caresse un peu en bougeant juste mes doigts sur le tissus de son haut. C'est que c'est quand même bon que de me retrouver contre lui. Et le baiser qu'il me donne me fait probablement plus de bien qu'il le devrait. Je le lui rends rapidement avec d'arquer un sourcil quand j'entends ce qu'il me dit. Et je sursaute légèrement quand il pince mes fesses.

« Mh… T'es au courant que mon anniversaire, c'était littéralement l'année dernière ? »

Je lâche un léger rire. C'est carrément vrai en plus. On est en Avril et mon anniversaire est en Octobre. Soit il est en retard effectivement, soit très en avance… Mais ça fait peu de sens pour moi qu'il veuille me souhaiter mon anniversaire maintenant. Puis… C'est pas comme si c'était quelque chose de super important non plus.C'est d'ailleurs pour ça qu'il a mis un moment avant d'obtenir cette date.

« Mais… Tu sais que t'as pas à me faire des cadeaux, hein ? »

Je sais pas, je l'aime même sans qu'il me fasse des cadeaux. Je suis totalement tombé sous son charme… Pourtant c'était quand même mal barré au début. J'aurais pas cru qu'il arriverait à quoi que ce soit avec moi. Ce qu'il me dit est quand même étonnant.

« Pourquoi ? »

Je suppose qu'il m'en dira rien. Je viens gentiment m'asseoir à côté de lui sur le canapé. J'avoue… Je me colle même un tout petit peu par la même occasion. Pas trop, faut pas trop m'en demander. Je commence par la fameuse boîte avec laquelle il m'a dit de faire attention. Je la soulève lentement, c'est plutôt léger et ça a l'air… Plein de vide. Pas totalement vide mais… Je pense qu'elle est pas totalement pleine non plus.

« Si j'ai bien compris : je secoue pas ? Ca va pas me sauter à la gorge au moins ? »

Je plaisante, ça me fait rire moi-même un peu. J'pense pas que ça soit un truc vivant. J'ouvre lentement la boîte… Et c'est un truc vivant. Je me fige en voyant le museau du petit animal dans la boîte. Je… Sais pas vraiment comment réagir. Je suis content, hein. Mais je crois que j'ai jamais été aussi content de ma vie en fait. Et c'est compliqué de savoir comment faire, du coup j'avoue que je bug un peu. Puis je me mets à rire. Puis à pleurer. Et un peu les deux en même temps en fait. En serrant doucement la boîte contre moi et en me penchant un peu pour me blottir contre mon petit-ami pour me cacher un peu.

« Merci… »

Je me sens tellement ridicule, c'est fou. Mais je suis vraiment heureux. J'ai toujours rêvé d'avoir un animal. Malachai qui m'offre un furet, c'était juste le plus beau cadeau qu'il pouvait me faire.

© CRIMSON DAY ♦️ 739 mots ♦️ NP : Parachute - AM!R



ET C'EST L'APATHIE GÉNÉRALE Y'A PEU D'ESPOIR QUE LES GENS CHANGENT, MAIS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t255-lys-tu-crois-gerer-m
avatar
DEAR WRITINGS : 58
FIRST STEP IN : 09/01/2018
MIRROR : Tommy Martinez
IDENTITY : Justayne
TWIN(S) : Sweet Pea & A. Asher Russell
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Sam 14 Avr - 14:05

Sorry, I'm late... x Lysandros & Malachai“Oh, bébé.” Je commence, prenant un air faussement triste - clairement faussement - en posant une main sur mon coeur. “Tu veux tellement pas que je vienne vivre avec toi ? Je devrais probablement me vexer.” J’esquisse un sourire amusé en le regardant. Il se doute probablement que je me fous totalement de sa gueule. Je le comprends carrément quand il dit que ça vaux mieux. Les parents qui craignent, je m’y connais. Quoique les miens étaient plutôt sympa jusqu’à ce que je décide de me faire la malle avec leur fric, mais bo n. Tant pis pour eux après tout. C’est pas comme si ça allait changer quoi que ce soit. “J’espère bien. Sinon, j’pourrais toujours t’y garder de force… Attaché à mon lit.” Ouais, je vais quand même pas rester innocent toute cette conversation, j’pense qu’il me connaît maintenant. Puis franchement, cette vue serait juste parfaite. Je voudrais carrément le voir à poil, attaché, attendant que moi. J’en banderais presque. Mais comme dit : calme tes ardeurs, Malachai. J’ai quelque chose d’autre à faire avant de le baiser jusqu’à ce qu’il en puisse plus.
Et dans le salon, je le chope rapidement pour le coller à moi, pour avoir un peu de contact avec lui. En même temps, ça m’avait manqué. Et le voir sans pouvoir le toucher c’était carrément frustrant quand on pense que son corps me rends totalement dingue. Clairement. Et y’a pas que son corps en plus. Ce mec est carrément spécial, je l’avais dit quand je l’avais rencontré. J’ai bien fait de faire le forceur jusqu’à réussir à être dans ses bonnes grâces. Ce qui n'était pas gagné. Mais je suis Malachai Lopez. J’obtiens toujours ce que je veux et ce que je voulais, c’était JJ. Et je le veux même encore. Pourtant, d’habitude je me lasse carrément rapidement. Je lui repince la fesse quand je l’entends me poser sa question. “Et la faute à qui, hein ?” Je demande en haussant un sourcil. “Si Monsieur avait daigné me donner la date de son anniversaire plus tôt, on en serait pas là.” Je lui aurais offert son cadeau en octobre. Quand il poursuit, je hoche un peu la tête. “Ouais, je sais. Mais c’est pas pour autant que je veux pas t’en faire.” Ma main qui n’est pas sur son derrière vient doucement caresser sa joue. “J’veux te couvrir de cadeau et te combler totalement.” Dans tous les sens du terme. Avec moi, il manquera clairement de rien et il aura tout ce qu’il veut. J’vous jure. J’vais le traiter comme une princesse, et encore mieux maintenant que je suis plus en taule.
Je finis quand même par m’asseoir et je hausse les épaules quand il me demande pourquoi il doit faire attention et je passe un bras sur le dossier du canapé pour caresser son épaule quand il se mets à côté de moi. “Mh… Tu secoues pas et… Je te promets rien.” Faut dire que les furets, je m’y connais pas trop et ça peut être agressif je crois. Donc… J’en sais foutrement rien. J’espère que non. Mais je sais pas. Je le regarde avec attention quand il ouvre la boîte. J’espère vraiment que ça lui plaira. Il ouvre la boîte et l’animal montre tout de suite le bout de son nez. Et JJ se mets à rire, puis à pleurer. Et je comprends plus ce qui se passe. Ce qui est sûr, c’est que je m’attendais pas à ce genre de réponse. Je vous jure, je crois que je l’ai cassé, mon petit ami. Et c’est franchement perturbant, quand même. Je le resserre bien contre moi quand il se blottit contre moi et qu’il serre un peu la boîte contre lui. Je caresse sa hanche et je viens embrasser son front. “Y’a pas de quoi, cariño.” Je lui souffle doucement, faisant des petits cercles sur la peau de ses hanches. “Est-ce que je dois en conclure que ça t’plaît ? Parce que t’es quand même entrain de faire une flaque de larme sur mon torse.” Si j’avais su que ça le mettrait dans cet état… Ouais, je lui en aurais quand même offert un, j’avoue. Je suis coupable. Mais il avait l’air de tellement en vouloir un d’animal…
© CRIMSON DAY ♦️ 721 mots ♦️ NP : ComeMyWay - JSPH ♦️


Chaos is how we thrive, you better get used to it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t254-malachai-shut-your-e
avatar
DEAR WRITINGS : 145
FIRST STEP IN : 09/01/2018
MIRROR : Dylan Sprouse
IDENTITY : 2981 12289 0
TWIN(S) : Toni Topaz & Bones Lazaroff
INVENTORY : Un calepin et un crayon pour dessiner, un briquet et un peu de monnaie.
Golden Youth

MessageSujet: Re: MALYS ♦ Sorry, I'm late...   Sam 14 Avr - 15:04

Sorry, I'm late...Sa petite comédie m'amuse, mais je lève quand même les yeux en secouant la tête avant de retrouver bien vite mon sourire. Y'a pas à dire : il m'a quand même bien manqué pendant ces deux derniers mois. Même si je l'ai pas spécialement dit ou montré, je suis bien content qu'il soit là, qu'il ait pris la peine de passer. Je sais pas si ça se voit. Pour moi c'est un peu le cas, parce que je peux pas m'empêcher de le regarder et que… Ben… Je souris quand même pas mal, mais bon… Je suis rarement très clair pour les autres personnes. Parfois, je me demande si je le suis pour Malachai, ou s'il me trouve pas dérangeant. Ca a pas l'air, en tout cas. Je trouve ça plutôt rassurant. C'est… Spécial de se dire qu'un type pareil est rassurant, non ? M'enfin. Pour moi il l'est. Et il est drôle aussi.

« Quelque chose me dit que tu meurs d'envie que j'y pense pas juste pour que tu puisses faire ça... » lui répondis-je avec un petit sourire amusé.

Ca lui ressemblerait bien de véritablement en avoir envie. Malachai a une libido débordante et dévorante. Et je m'en plains pas… Vraiment pas du tout, même. Mais tout ça pour dire que le fait de m'avoir attaché à son lit et bien offert, c'est quelque chose qui lui plairait à coup sûr. Et peut-être que ça serait bien à raison d'ailleurs. Je ne sais pas, ce n'est pas le genre de chose que j'ai eu le loisir de tester.

« C'est pas comme si c'était une date hyper importante, hein. »

C'est une chose que je lui dis pour au moins la dixième fois je crois. Mon anniversaire n'est pas quelque chose d'hyper important à mes yeux. J'ai du mal à comprendre pourquoi lui, il y accorde autant d'importance. Cela dit, si ça peut lui faire plaisir… Je vais pas gâcher sa joie en l'envoyant totalement bouler non plus. Je ne vais pas faire ce genre de chose à mon petit-ami, quand même. Je l'aime un peu trop pour être aussi catégorique avec lui. C'est quelque chose qui a bien changé, ça.

« T'exagères... »

Il est carrément trop mignon pour moi. J'ai du mal à savoir comment réagir. Mine de rien, je suis plutôt pudique comme mec. Et j'aimerais lui dire qu'il me comble déjà totalement mais… Mh… C'est coincé. J'ai pas l'habitude de ce genre de chose. De recevoir autant d'égards de la part de quelqu'un d'autre que mes parents, de m'exprimer sur mes sentiments. Pourtant, des sentiments, j'en ai à revendre le concernant. Mais je perds pas espoir. A un moment donné, j'arriverais à faire mieux. J'espère juste qu'il va pas se lasser avant que j'y arrive. Et… Bon, ça arrive en partie plus tôt que prévu. Sauf que je suis tout confus et embrouillé quand je me rends compte que Malachai m'a offert LA chose que j'ai jamais réussi à obtenir jusque là. Un animal de compagnie. C'est tout ce que mes parents n'ont jamais voulu que je possède. Enfin… Surtout ma mère. Mon père ne fait que suivre l'avis de cette dernière en réalité. Je me sens incroyablement bête, alors que je me cache contre le torse de mon petit ami. Et je suis encore plus honteux quand il parle.

« C'est pas vrai… »

J'arrive encore à nier alors qu'il est rapidement mouillé sur une zone de son torse. Je me redresse et je respire pour me reprendre, me frottant un oeil, puis l'autre.

« C'est le plus beau cadeau que t'aurais pu me faire, merci...  »

Je bouge pour pouvoir l'embrasser sur les lèvres de façon plutôt rapide parce que la tentation de m'intéresser au petit animal est bien trop présente. J'avance doucement ma main vers la tête de la créature pour la caresser en douceur. Il a l'air un peu stressé mais pas non plus traumatisé, c'est déjà un bon point. Je pose la boîte ouverte pour l'inciter à sortir si ça lui chante et je me lève pour déballer le reste. Malachai a vraiment pensé à prendre tout ce qu'il fallait. Ca a dû lui coûter une fortune…

« Tu sais que ma mère te détestera d'avance pour ça ? »

C'est clair que là, s'il avait encore un petit espoir de faire bonne impression un jour… C'est totalement cuit pour lui.

© CRIMSON DAY ♦️ 730 mots ♦️ NP : Vermillion Pt. 2 - Slipknot



ET C'EST L'APATHIE GÉNÉRALE Y'A PEU D'ESPOIR QUE LES GENS CHANGENT, MAIS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t255-lys-tu-crois-gerer-m
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: MALYS ♦ Sorry, I'm late...   

Revenir en haut Aller en bas
 
MALYS ♦ Sorry, I'm late...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: a walk in riverdale :: The pleasant North Side :: home sweet home-
Sauter vers: