AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de participants à la Tombola RP,
Venez vous inscrire pour que nous lancions les jeux ! ♥️

Partagez | 
 

 [HOT] CASTIEL + Pacify Her

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mer 11 Avr - 12:28

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.Trois heure du matin. Ce n’était sans doute pas une heure pour être réveillé et encore moins une heure pour être dehors. J’avais bien conscience de tout ça et pourtant, j’étais là, en train de descendre le long de la gouttière après avoir soigneusement coincé ma fenêtre, afin que personne ne remarque qu’elle était ouverte et ainsi que je puisse retourner dans ma chambre après mon escapade. C’était presque assez dramatique de se dire que j’étais devenu un expert en la matière. Et dire qu’il y a quelques mois, je faisais le mur pour la première fois en dix-sept ans d’existence.

Pourtant, je n’avais pas prévu de sortir ce soir et encore moins cette nuit. J’avais des journées encore plus intenses que d’habitudes en ce moment. En effet, en plus de mes activités habituelles qui me prenaient beaucoup de temps, je m’étais engagé dans ce groupe d’élève pour faire en sorte que nos nouveau arrivant de Southside s’intègre bien. Et par Tupac ! Ce n’était pas chose évidente. J’avais donc bien besoin de ces nuits de sommeil, parce que oui, même un type hyperactif a besoin de dormir. Cependant, j’avais été réveillé par un appel de Tamara, ma petite-amie. C’était tout de même fou à se dire ça. Moi, en couple.

Nous sortions ensemble depuis Décembre. Et je n’étais toujours pas très sûr de cet relation. J’aimais Tamara, à n’en point douter. Nous étions de super potes, on s’entendait sur plein de truc… Mais au point de sortir ensemble… Tout ça me semblait un peu bizarre, comme si ce n’était pas naturel d’être ensemble, vous savez, mais j’imagine qu’on finit par s’habituer. Puis je n’osais pas parler de mes doutes à Tamara, de peur qu’elle le prenne mal. J’avais l’impression que cette relation tenait à peu, alors, j’étais près à n’importe quoi. Comme répondre à un appel à trois heure du matin pour la raccompagner chez elle après une soirée avec ses amies.

Ca m’agaçait assez d’y aller. Surtout que c’était déjà la troisième fois cette semaine. Mais comme je le disais plus haut, j’avais l’impression de ne pas avoir de choix si je ne voulais pas la perdre. Ainsi, j’avais développé des techniques pour faire le mur discrètement. Je venais de quitter notre propriété et commençait à descendre la rue jusqu’à ce que je repère une silhouette familière. Castiel. Merde. S’il me voyait ici, il allait me poser des questions et… Ok, ce n’était pas lui qui allait me disputer pour faire le mur. Mais je me sentais un peu mal. Surtout que j’avais pris la mauvaise habitude de l’éviter ces derniers temps.

Je n’avais pas de raisons valable à cela. Quoique si, avec l’arrestation de Malachai, j’avais un peu remis en doute ma confiance envers les Ghoulies. Et même Milo m’avait mis en garde contre eux. Au début, j’en avais bien ris et j’avais même été le raconter à Castiel. Mais finalement… Je crois qu’il n’avait pas tort, je devais être plus prudent. Puis ça me donnait une bonne excuse pour éviter Castiel. Parce que, à vrai dire, depuis que je sortais avec Tam, j’avais l’impression qu’il y avait une sorte de malaise entre nous. Ou tout du moins, je me sentais affreusement coupable alors que…. Je n’avais rien à me reprocher. J’avais bien le droit de sortir avec elle, non ?

Dans ma grande imbécilité, au lieu d’essayer de l’éviter et de l’ignorer, je fis demi-tour et me mit à courir. Si je ne voulais pas paraître suspect, c’était totalement raté. Et courir, comme ça, soudainement, la nuit, même pour un type qui fait du pakour comme moi, c’était une mauvaise idée. En effet, je n’avais pas fait quelques mètres que je glissai du trottoir et on aurait pu faire un arrêt du image pour diffuser un “It was at this moment that he knew… He fucked up”, juste avant que je m’étale de tout mon long sur le bitume.
© 2981 12289 0


Dernière édition par Timothy Magpie le Ven 11 Mai - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mer 11 Avr - 19:22


Pacify Her #CASTIM


Depuis quelque temps, sérieux, ta vie te donne vraiment envie de ragequit. C’est simple. T’as l’impression que tout te casse les couilles. Ouais. TOUT. Entre Malachai qu’à préféré choisir Bones pour être son second, et Tim qui sort avec cette meuf depuis tu sais plus combien de temps. T’as juste envie de tout envoyer bouler pour t’en aller bien loin. Ouais, clairement, t’es plus que tenté par ça. Va savoir ce qui te fait encore hésiter. Après tout, ces derniers temps ton père te cache pas qu’il crève d’envie de te voir t’en aller. Alors pourquoi t’es encore là ? Tu te le demande bien, tiens.
Enfin, encore une fois, t’as ignoré les propos de ton père et t’es parti bosser, t’as gardé ta frustration pour toi. Comme tous les autres jours, t’as réussi. Tu sais vraiment pas comment tu fais, en générale, t’es plutôt du genre hyper colérique. Mais là, va savoir, t’arrive à te contenir. Mais sûrement que quand ça va sortir tu vas tuer une douzaine de personne.. Enfin, la journée à fini par passer, tout ce que t’avais à faire, c’était rentrer chez toi. Enfin, si tu pouvais encore appeler ça ton chez toi. Peut être que t’allais devoir te chercher un appartement. Enfin bref.

T’avais du laisser ta caisse à ta mère, alors du coup, tu rentrais à pieds. Tu commencais à voir ta maison au bout de la rue, puis t’as vu Tim, aussi. Il marchait vers toi. Ca te faisait bizarre de le voir, t’avais l’impression de ne pas l’avoir vu depuis des lustres. Mais bon, c’était peut être que ton imagination, ou alors au pire. Tant pis. De toute façon, le gars, il était toujours collé au cul de sa meuf. Source de rage. Enfin, tu t’y attendais pas à le voir rebrousser chemin. Alors quoi ? Il t’évite ou quoi ? Tu croise les bras. Okay.
Puis le boulot, c’est qu’il est tombé. On dira que c’est bien fait pour sa gueule. Tu croise les bras, tu continue d’avancer, t’avoue que t’étais partagé entre l’envie de le confronter et celle de le snober pour qu’il voit ce que t’as fait. Mais bon, comme t’étais pas du genre à éviter les confrontations et que tu ressentais le besoin de gueuler un bon coup, tu pouvais pas faire comme s’il était pas là. Alors t’as fini par t’arrêter à son niveau et t’as baissé les yeux. « Tiens. Timothy, pas scotché à ta.. » Pute ? Pétasse ? Connasse ? Tellement de mot que je voudrais employer mais que je ne peux pas. « Petite-amie. » Ca te fait mal de dire ça, putain. « Elle est morte, c’est ça ? » Après tout, il serait forcément avec elle si c’était pas le cas.  « Je t’aurais bien aidé à te lever, mais comme tu m’évites, je te ferais pas cet affront. » Ouais, tu le cherches, il me mérite, puis ouais, cette fois t’as juste pas envie de te montrer tout doux et tout gentil avec lui. Il l’a cherché. Alors tu le laisse se démerder.
panic!attack




Dernière édition par Castiel Montgomery le Lun 16 Avr - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Sam 14 Avr - 20:01

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.Je me sentais con. J’aurais aimé dire que je ne m’étais jamais aussi con de toute ma vie. Mais ce serait mentir. C’était le genre de truc qui m’arrivait au moins une fois par jour.... Minimum. Courir sans cesse partout n’était pas sans risque. Mais on finit par s’y faire, j’imagine. Je restais au sol, comme si, le fait de ne pas bouger allait me rendre invisible. J’étais vraiment pas bien brillant ce soir. Certes, je ne l’étais pas en temps habituel, mais là on touchait vraiment les tréfonds de l’imbécilité.

Il en fallait quand même plus à Castiel pour passer son chemin. Sa première réflexion fut à propos de Tamara. Vu le ton qu’il employait, il ne l’aimait pas trop. Ce qui n’était pas une grande nouvelle. J’avais bien compris que Castiel détestait ma petite-amie sans vraiment de raisons. Parce que à ce que je sache, ils ne s’étaient jamais parlés. Castiel enchaîna et par Tupac, il était sur les nerfs sur soir. Je me relevai, époussetai un peu mes vêtements en lui répondant :

- Ouh… T’es de bonne humeur, ça fait plaisir. Moi aussi jsuis content de te voir. Bonsoir Cas.

J’avais tenté un truc, mais je crois que le genre agressif ça m’allait pas trop. Je lâchais un rire embarrassé et passait une main dans mes cheveux.

- Et nan ! Tam est pas morte, voyons, comment tu peux dire ça. J’allais la chercher justement, elle sort de soirée, je crois qu’elle a pas mal bu et elle veut pas rentrer tout seule. Je vais juste la raccompagner chez elle et je reviens ici.

Je ne pouvais pas nier que j’avais beaucoup évité Castiel ses derniers temps… Et ça ne faisait pas que quelques jours. Je n’avais pas d’excuses, je le savais, mais je ne pouvais pas m’empêcher d’en chercher.

- Désolé… Je… J’étais pas mal occupé ces derniers temps et… Avec ce qui est arrivé à Malachai je me suis dit que… Milo avait peut-être pas tort…

Ca sonnait creux mon affaire. Mais c’était ce que j’avais de mieux. Même dans ma posture, je n’étais pas crédible. J’étais incapable de regarder Castiel dans les yeux sans me sentir encore plus coupable et depuis que je m’étais relevé, j’étais littéralement figé sur place. Ignorant même totalement mes mains toutes éraflées qui me piquaient.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Lun 16 Avr - 23:09


Pacify Her #CASTIM


Tu le regardes quand il se lève. Franchement, tu trouve toujours ça aussi mignon cette petite taille. Mais visiblement, là, dans l’immédiat, t’es trop sur les nerfs pour pouvoir être attendri par une si petite chose. Et petit, c’est bien le cas de le dire. Quand tu l’entends, tu peux pas t'empêcher de légèrement plisser le nez. Ouais, t’es de mauvaise humeur, tu le caches pas, mais c’est cette façon qu’il a eu de te le dire. C’est pas lui, c’est pas son genre, ça lui va pas du tout. Tu lui aurais bien dit d’éviter à l'avenir parce qu’il était plus ridicule qu’agressif, mais tu t’es dit que t’allais quand même pas en rajouter. En colère ou pas, le garçon d’en face, ça reste Tim. T’as tes limite avec lui, autant tu peux être désagréable, tu peux pas être méchant comme tu l’es avec d’autres. Voir avec tous les autres. Ouais, lui, il est différent, lui tu l’aimes. Et t’aime pas ça. Autant le dire. T’as toujours su que c’était pas pour toi ce genre de niaiserie. Et ça l’est encore moins quand c’est pas réciproque. Et que la personne, t’évite, et même qu’il a une meuf. Putain. « Tellement content qu’en me voyant t’as fuit. » Toi, tu sans lancer des petites pique, avoir l’air agressif, c’est ta nature première, et même s’il avait réussi à t'amadouer par tu ne sais trop quel miracle, faut croire que t’es en partie redevenu le con que t’as toujours été. Quand il te dit que non, sa copine n’est pas morte, tu plisse le nez, puis tu roules les yeux. Franchement, elle est pas foutue de rentrer seule ? Ou avec ces putains de copines ? « Tss. » Tu fais simplement. Tu croise les bras, t’as sérieusement l’impression que cette meuf le prends pour son petit chien, à croire qu’elle pense qu’il a que ça à foutre. « Elle est pas assez grande pour se démerder, c’est ça ? » Toi au moins, tu sais le faire. Tu lui aurais pas demandé de sortir juste pour venir te chercher. Si c’est pas typique de la jalousie de faire ça. T’aurais jamais cru que tu pouvais l’être. La jalousie, c’est bien quelque chose que tu ne supportes pas, surtout pas la tienne. « Non franchement, t’as pas l’impression qu’elle abuse ? Tu crois qu’elle elle se bougerait si toi tu lui demandais de venir te chercher ? » T’es sûr que non, même si tu la connais pas, t’es sur que non. Qu’elle serait une petite amie dévoué comme Tim peut être un super mec. Tss. Tu rages, ouais.

Puis quand t’entends ce qu’il te dis ensuite, t’y crois pas. Non mais c’est du foutage de gueule là ? Oh la la, vous vous êtes fait arrêter parce que vous faisiez une course illégale, ça prouve trop que vous êtes trop dangereux. « Ah ouais ? » Tu lui lance avec un rire, un sourire en coin se dessinant sur ton visage, parce que ouais, pour le coup, tu le trouve pas crédible du tout. « Tu sais au moins pourquoi il a séjourné en taule ? » Tu fais un pas vers lui, tu baisses les yeux pour le regarder. Non parce que tu veux bien qu’il te balance ces conneries là, mais c’est sûrement sans rien savoir. Et du coup, ça t’agace un peu plus. « Enfin, de toute façon, j’y crois pas à ton explication. » Le fait qu’il hésite, c’est clair que ça aide pas à ce qu’il ai l’air convaincant, il a plutôt l’air de toute l’inverse. « C’est pas comme si c’était une raison pour le fuir comme si j’avais la peste. » Voilà. Tout simplement, t’appuie ton index sur ton torse. « Parce que tu vas pas faire comme si tu pensais que j’étais un mauvais gars, tu l’sais qu’j’ai un bon fond. » Même si là, à cette instant, c’est pas ce qu’on voit le plus, on va pas mentir.
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Ven 20 Avr - 17:47

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.Je grimaçant, Castiel n’avait pas tort, ce n’était pas normal de fuir quelqu’un et dire qu’on était heureux de le voir après. Et pourtant… j’étais toujours content de voir Castiel, c’était vrai. C’est juste que la situation était un peu compliquée et que je savais pas du tout comment la gérer donc je faisais la technique de l’autruche, je me cachais jusqu'à ce que ça passe. Mais évidemment je n’allais pas pouvoir y échapper éternellement. Ma technique avait ses limites.

-Je… J’ai paniqué, désolé…

Je fixais le sol du regard, comme un gamin qui se sentait coupable après avoir fait une bêtise et qui s’était fait prendre la main dans le sac. C’était un peu ça d’ailleurs. Je me doutais bien la raison pour laquelle j’étais dehors à une heure pareille ne plairait pas à Castiel. Sa réaction ne faisais que me faire sentir encore plus coupable. Alors que bon, ça partait d’une bonne intention.

-Euh… Je sais pas… Je sors jamais à cette heure là et euh… je voudrais pas la déranger si elle dort. Enfin je sors avec elle, c’est normal… Non ?

Je me cherchais des excuses, clairement, seulement parce que je n’étais pas capable d’avouer que je savais parfaitement que jamais Tam serait venue pour moi. Ca marchait toujours dans un sens mais pas dans l’autre. Je ne disais jamais non à Tam, mais en retour, elle, elle n’hésitait pas à m’envoyer bouler quand elle en avait marre, elle m’interdisait de sortir quand ça ne l’arrangeait pas. Je devais être toujours disponible si elle avait besoin de moi.

Je me sentais encore plus mal du coup. Je sortais n’importe quoi pour essayer de me justifier, mais ça ne faisait qu’empirer les choses.

-Je euh, non… Je sais pas… Il s’est passé quoi ?

À ce niveau, je n’avais plus grand chose à faire. Autant avouer et j’étais juste incapable de mentir à Castiel. Bon de base, j’étais un mauvais menteur. Autant que j’étais mauvais pour les disputes et les excuses.

-Désolé Cas. Je sais que t’es quelqu’un de bien j’en ai jamais douté ! C'est Milo qui a dit que… enfin ce n’est pas de sa faute, c’est la mienne… c’est juste que…

Maintenant c’était trop tard, j’essayais mes larmes d’un revers de manche et poursuivit :

-C’est plus pareil entre nous. Et c’est ma faute, désolé, je sais pas ce qu’il c’est passé mais… Quand on est ensemble, c’est bizarre enfin, je sais pas comment l’expliquer je…

J’étais totalement paumé, pas la peine d’avoir trois doctorat pour le comprendre. Je passais encore ma manche sur mes joues et finis par dire :

-Désolé, je suis fatigué…

On peut dire que je me cherchais encore des excuses. Mais c'est vrai, j’étais crevé et c'était sans doute pour ça que je m’étais mis à pleurer aussi facilement. Je crois que n’importe qui aurait haussé le ton sur moi pour n’importe quelle raison, ça aurait été le même résultat.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Sam 21 Avr - 16:16


Pacify Her #CASTIM


T’aime assez l’idée que tu puisse lire en lui comme s’il était un putain de bouquin écrit en majuscule. C’est drôle, t’arrive à le déstabiliser pour une rien, c’est grisant.. Tu croise les bras quand tu l’entends, plissant légèrement les yeux. Non mais franchement. C’est quoi ça ? Il se cherches des excuses ? Il veut quoi, excuser sa connerie, s’excuser d’être devenu le larbin d’cette fille. « Bah non. » Tu lui dis le plus simplement du monde, le ton bien plus calme que précédemment. « C’est pas parce que tu sors avec elle que tu dois devenir son chien, sinon c’est clair qu’elle en profitera. » Tss. Faut pas avoir bac+5 pour comprendre que les gens sont tous comme ça, montre toi gentil, ces cons s’en serviront contre toi. C’est sûrement pour ça que je le suis pas et que j’aime remballer tout le monde, pour éviter d’être pris pour un con. Mais Tim lui, il est trop gentil pour ça. « Puis, elle en a rien à foutre de te déranger, elle. » Alors franchement, ça te passe au dessus qu’il fasse tant d’effort pour elle. Toi, clairement, les efforts c’est donnant donnant, t’en fais pas pour les gens qu’en font pas pour toi. La base.

Comme je m’en doutais, il sait pas, donc, il pense qu’on est trop dangereux alors qu’il sait même pas que Malachai s’est fait arrêté pour une broutille. « Il s’est fait arrêté parce qu’il faisait une course. » Illégalement pour le coup, mais c’est vraiment juste ça. Mais bon, maintenant, il est sorti, c’est quand même le plus important. « C’est juste que tu laisses les autres décider pour toi ? » Tu lui rétorque, t’essaies de finir sa phrase comme toi tu penses qu’il devrait la finir. Pas de la façon des plus sympathique, c’est quand même pas parce que ses larmes t’attendrissent que tu te vas t'adoucir, ton humeur peut être un peu trop massacrante t’en empêche, mais tu vas quand même essayer de prendre sur toi.
Puis quand t’entends ce qu’il te dis ensuite, tu te sens légèrement mal à l’aise.. Ouais, pour le coup, c’est vrai que les choses sont différentes.. De ton côté dans tous les cas. Normal en fait, le gars, tu l’kiffes pas mal. Peut être qu’il l’a senti, peut être que c’est ça qui a pu l’faire fuir.. « Arrête de chialer, Tim.. » Tu lui dis. Ca te mets mal à l’aise, tu te sens coupable, parce que c’est de ta faute quand t’y pense, c’est à cause de toi qu’il est pas bien comme ça. Tu l’as blessé, peut être que t’aurais du être plus gentil avec lui, ça aurait été pas mal, ouais. T’as fini par t’avancer vers lui, cette fois, t’étais vraiment réticent, ouais, mais je l’ai fait, je l’ai tiré contre moi pour le câliner. Et j’avoue. Ca m’a fait un bien fou de le sentir contre moi comme ça. « Pourquoi t’es pas resté chez toi pour pioncer si t’es fatigué, idiot. » Tu soupires, sur le coup, tu comprends pas. Il devrait rester chez lui, dormir et tout ira mieux. « Si tu rentres pas chez toi pour dormir maintenant, je te traîne chez moi de force et je t’attache à mon lit si c’est necessaire pour que tu pionces. » Non parce que tu le laisseras pas chercher sa meuf comme ça, il risquerait de tomber en chemin et de s’endormir parterre. Et je suis décidément pas assez gentil pour lui proposer d’aller la chercher avec lui, qu’elle se démerde cette nana.
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Lun 23 Avr - 22:24

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.J’étais sans voix. A par fixer le sol du regard, j’étais vraiment bon à rien. Je prenais les paroles de Castiel comme si c’était moi la personne la plus horrible de cette affaire. Et je n’osais pas répondre. Castiel avait raison quelque part. Mais je sortais avec Tam, j’étais censé prendre sa défense. Cependant, j’étais nul pour les disputes et… J’étais presque sûr que tous mes arguments ne seraient jamais à la hauteur de ceux de Castiel. Mais je ne voulais pas lui donner raison comme ça non plus. Parce que, j’aimais quand même Tam quelque part. Et je n’aimais pas dire du mal des gens sans raison.

Bon, maintenant, je savais que Malachai s’était fait arrêté pour une course. Ce n’était pas très grave. Quoique c’était quand même illégal et dangereux. J’avais bien envie de rétorquer ironiquement, que c’est vrai que Malachai n’avait vraiment rien d’autre à se reprocher. Mais ce serait remuer le couteau dans la plaie et j’avais déjà eu ma dose de problème avec les Ghoulies pour toute une vie.

- Je ne laisse pas les autres décider pour moi je… Je suis juste leur conseil parce que… Ben parce que je fais souvent des trucs bêtes, donc si je peux essayer d’en éviter…

Je savais que j’étais influençable et naïf. Trop optimiste aussi. J’étais de ces gens bornés à voir le bien partout. Du coup, j’essayais de faire comme je pouvais et parfois de suivre un peu les idées qu’on me donnait parce que j’en avais marre de me faire avoir tout le temps. Mais visiblement, quoique je fasse, ce n’était jamais la bonne décision à prendre.

Puis je fini par craquer, perdre totalement mes moyens, incapable de me trouver la moindre excuse. Castiel m’ordonna d’arrêter de pleurer. Je voulais bien comprendre que ce devait être agaçant de faire face à un gamin pareil. Je me serais donné des claques à sa place. Et j’aimerais bien pouvoir arrêter de pleurer, être un homme, assumer mes actes, mais j’en étais incapable. Je fus assez surpris de sentir Castiel me tirer et me plaquer contre lui. Vu comment il était énervé, je ne pensais pas qu’il me prendrait dans ses bras. Mais je devais l’avouer, c’était une bonne façon de m’aider à me calmer.

Je m’accrochai à sa veste et me blottit contre lui. Déjà, j’avais arrêté de sangloté bêtement et j’arrêtai progressivement de pleurer. Je me mis même à sourire. Castiel disait ça comme un reproche, mais ça me réjouissait de l’entendre s’inquiéter pour moi. Sa menace réussit même à me faire rire. Je me redressai, posai mes mains à plat sur son torse pour me reculer un peu, mais sans me défaire de son étreinte avant de lui répondre :

- J’aimerai bien voir ça tient ! Je suis prêt à parier que même si tes jambes font deux fois les miennes, je cours quand même plus vite que toi.

Je me mis à rire et lui tira malicieusement la langue. Il n’empêche que l’idée était tentante. Je n’eus pas le temps de prendre une décision que mon portable se mit à sonner. Je le sortis de ma poche. C’était Tamara qui m’appelait. Par réflexe, j’appuyais sur décrocher. J’avais aucune idée de ce que j’allais lui dire. Je levai la tête vers Castiel lui jetant un regard lui disant “Merde, je dis quoi ?”.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mar 24 Avr - 1:06


Pacify Her #CASTIM


Tu croises les bras, t’as du mal à comprendre son point de vue, clairement, mais bon, tu vas pas lui faire remarquer que ce qu’il dit est totalement con, ou du moins, tu vas pas lui dire trop directement quoi. « Bah prendre de mauvaise décision, ça arrive à tout le monde. » C’est un truc qui arrive dans la vie de toute le monde, après tout. Toi même, combien de fois t’as fait des trucs totalement cons que t’as possiblement regretté ? « Puis franchement, j’suis d’avis de dire que le truc le plus con que t’ai fait, c’est m’éviter comme ça. Ca me blesse, tu sais ? » Voilà. Tu lui envoie un peu dans la gueule, t’avoue, mais c’est vrai merde, ça te fait mal de le voir t’éviter comme ça. Pendant un temps t’as vraiment cru que t’avais fait quelque chose de mal, alors que merde, t’as fait de ton mieux pour pas tout foutre en l’air comme tu sais si bien le faire. Enfin, comme ton sale caractère sait si bien le faire.

T’as voulu l’aider du mieux possible, alors tu l’as pris dans mes bras, t’as compris que c’était le genre de truc qui pouvait le calmer. Tu l’as serré contre ton corps, t’as fermé les yeux pour profiter de cet étreinte pendant quelque secondes. T’as même glissé ta main dans ses cheveux, juste à l’arrière de sa tête et tu les a caressé quelques secondes. J’ai entendu, même senti qu’il se calmait lentement. T’as baissé les yeux vers lui quand lui, les levait vers toi. Il est tellement adorable.. T’adore le voir tout collé à toi comme ça, si tu pourrais, tu le lâcherais jamais quoi. « N’en sois pas si sûr mon petit, je suis sûr que je pourrais te rattraper. » Tu lui dis, un sourire sur les lèvres, je continue de l’observer, tu passe ta main dans ses cheveux pour les caresser doucement et puis.. Putain de téléphone, putain de meuf. T’as envie de la claquer. Quand Tim te regarde l’air de te demander quoi dire. Tu souris malicieusement, et, assez fort bien sûr, tu lui lance : « Largue la. » Clairement, tu pouvais pas lui dire autre chose, c’est tout ce que tu veux qu’il fasse, larguer cette meuf. Tu veux qu’ils soit à toi Tim. « Tu pourrais trouver mieux qu’elle n’importe ou. » Bah oui, rien que juste là, devant lui, il a mieux. Tu le dis et tu l’assume jusqu’à bout. Ouais, tu vaux bien mieux que cette fille. Enfin, avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, tu t’es emparé du téléphone de Tim et t’as répondu pour lui. « Allô, c’est Cas. Excuse Tim, il est plus dispo, tu vas devoir rentrer toute seule comme une grande. Ciao. » Puis là dessus, tu raccroche, t’es sympa, t’as pu contenir ton envie de la traiter de pétasse. « Et maintenant t’es tout à moi pour le reste de la soirée. » Héhé. Tu souris à Tim, tu le prends contre toi et directement contre toi et tu te mets à marcher vers ta maison, parce que tu comptes bien le garder pour toi ce soir. « Dis Tim. T’es attiré qu’par les meufs ? » Sans contexte, indiscret, tout à fait toi. Mais t’y peux rien, t’as trop besoin de savoir si t’as une chance ne serait ce que minime avec lui ou si c’est mort d’avance. Puis s’il te demande pourquoi tu lui demande ça, tu te trouvera sûrement une excuse.
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mar 24 Avr - 9:27

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.J’espérais bien que je n’étais pas le seul type sur terre qui prenait de mauvaises décisions. Mais j’en prenais quand même plus que la moyenne je crois. Et à chaque fois, je m’en voulais à mort, donc s’il y avait moyen pour éviter ça. Et contrairement à Castiel, je m’en fichais si je me retrouvais blessé par les conséquences. Ce qui comptait, c’est que les autres allaient bien. Cependant là, apparemment, j’étais en train de faire du mal à Castiel plus qu’autre chose. Donc j’avais de quoi me sentir coupable, oui. Je méritais d’en prendre plein la figure.

- Je suis désolé je pensais pas que…

Qu’il existait quelqu’un ici qui n’était pas soulager de me voir prendre mes distances avec lui. C’est vrai quoi, même quand j’étais petit Mila et Milo avait tendance à inventer des histoires pas possible, juste pour ne plus m’avoir dans les pattes. J’allais pas m’en attrister, je savais que j’étais lourd et épuisant. Je crois que j’aurais fait pareil à la place des autres. Mais du coup, je ne m’attendais pas à entendre que quelqu’un voulait justement être avec moi. Surtout que Castiel savait de quoi j’étais capable en matière de conneries.

Je repris mon calme dans les bras de Castiel, il s’écoula un petit moment avant qu’on ne brise le silence et entame une conversation plus légère. Ca me faisait un bien fou. Et je ne pouvais pas m’empêcher de sourire et de rire comme un imbécile, j’allais proposé à Castiel de vérifier cette histoire maintenant et de faire la course. Mais mon portable se mit à sonner : Tamara. La première réponse de Castiel fut de me dire de la larguer, que je trouverai quelqu’un de mieux.

- Je pense pas que….

J’allais dire que ce ne serait pas le bon moment, il était tard, elle avait sans doute bu beaucoup. Puis ce n’était pas sympa de faire ça par téléphone. Merde… Je venais vraiment d’envisager la possibilité de la larguer, juste parce que Castiel m’avait dit de le faire ? De toute façon, je n’eus pas à en dire plus. Castiel me pris mon portable des mains et répondit pour moi avant de raccrocher. Ca avait été expéditif, on peut le dire.

- Euh… Merci… ?

Je n’étais pas sûr de savoir ce que j’étais censé répondre. Mais déjà Castiel m’emmenait. J’allais pas m’en plaindre, j’aimais bien passé du temps avec lui. Puis ce n’était pas la première fois que je dormirai chez lui. Mais ça me faisait bizarre qu’il insiste autant pour passer la soirée avec moi et… On avait pas été bien loin qu’il me demanda si j’étais attiré que par les filles.

- Hein ?

Je m’attendais pas du tout à cette question. On me l’avait jamais posé et je ne me l’étais jamais posée à moi-même non plus. Ca me semblait tellement logique. Mais maintenant que Castiel le formulait de la sorte… J’étais obligé d’y songer et j’avais presque l’impression d’avoir peur de lui donner une mauvaise réponse. Alors que c’est tout con comme question. Il y a pas de mauvaise réponse à avoir.

- C’est pas parce qu’on a jamais couché ensemble avec Tam que… Non mais euh… Pourquoi tu demande ça ?

C’est vrai qu’on était jamais allé plus loin avec Tamara. Même si ça faisait plusieurs mois qu’on sortait ensemble. Certains étaient choqués de le savoir. C’était normal de prendre son temps, non ? Et puis j’imagine qu’on peut dire que l’occasion ne s’était pas vraiment présentée non plus. Mais je n’avais toujours pas répondu à la question.

- Mais euh… Non, j’ai jamais été attiré par autre chose… Enfin… Je crois pas, j’y avais jamais pensé je crois. J’ai jamais embrassé un mec non plus…. Enfin, je sais que ça existe, j’ai rien contre mais je… Je sais pas… C’est… Pas arrivé… Et toi ?

Ma voix était montée étrangement dans les aigus sur la fin. Je sais pas trop pourquoi je lui avait retourné la question. Par réflexe je crois. Et ça me donnait une sorte de prétexte pour échapper à me chercher une réponse davantage.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mar 24 Avr - 23:24


Pacify Her #CASTIM


Bon, il en moins la présence d’esprit de s’excuser, c’est la moindre des choses, et t’avoue que ça te fait plaisir qu’il le fasse. « Eh bien maintenant tu le sais, moi, Tim, j’aime être avec toi. » Voilà. Au moins il le sait, même si ces dernier temps il te rend faible, t’aime être avec lui, c’est même le cas depuis le début en fait, t’as toujours aimé ça, et tu l'apprécies de plus en plus, sa présence. Il est le seul qui te parle sans y être obligé. L’un des seuls que tu prends pas pour un con. Le seul que t’as vraiment envie de voir en ce moment, parce que même tes potes, en ce moment t’as juste envie de les éviter, mais tu peux pas, tu bosses avec eux.

Enfin, T’as répondu pour lui au téléphone, t’as même pas laisser le temps à sa copine de répondre que t’avais déjà raccroché, en même temps, t’avais vraiment pas envie d’entendre sa voix, clairement pas. Alors tu rends son protable à Tim puis tu te mets à l’entraîner jusqu'à chez toi, t’as vraiment envie d’être sûr qu’il va dormir, pas reparler avec sa meuf, ou pas céder si elle lui demande de venir. T’as marché assez vite en le tirant avec toi, puis, tu lui as posé ta question. Pis comme t’aurais pu t’y attendre, lui, s’y attendait pas, ça l’a brusqué. En même temps, c’est pas tout les jours qu’un pote à toi te demande si t’aime les mecs. « Ah vous l’avez jamais fait ? » T’es surpris, ils sont ensembles depuis quelques mois, mais peut être qu’ils sont du genre à à attendre le bon moment, peut être que tu le serais aussi si t’étais avec Tim. T’en sais rien, mais ce qui est sûr, c’est que jusqu’à maintenant, t’as jamais été comme ça. « T’es l’air trop gêné, c’est adorable. » Tu lui dis avant d’entrer chez moi, avec lui du coup, t’as fermé la porte derrière toi et t’as regardé Tim. « J’suis gay Tim, j’pensais que tu le savais. » Enfin après, tu l’as jamais dit, et c’est pas forcément écrit sur ton front. Mais tu pensais que c’était logique. Mais pas autant que ça, visiblement. « Et si j’te le demande, c’est parce que les mecs c’est bien mieux que les nanas. » Après, ton avis est pas des plus objectif, vu que t’as jamais ressent la moindre attirance pour les femmes. T’as attrapé la main de Tim et t’as marché directement vers ta chambre et tu l’as tiré dedans et t’as refermer derrière vous. « Tu devrais tenter la chose avec un gars, il sera plus débrouillard que ta meuf, t’auras pas à le chercher tout le temps. » Tu lui lances, là, plus pour rire qu’autre chose, mais avec quand même un petit soupçon de vérité quoi. C’est pas un mec qu’ira voir quelqu’un pour lui demander de faire taxi ou je sais pas quoi.
Bon, n'empêche que maintenant t’as ta réponse, il a jamais été attiré par les gars. Ca te blase un peu, mais bon, tu pars du principe que c’est pas parce que c’est jamais arrivé que ça pourra jamais être le cas. T’es allé t’installer sur ton lit et t’as enlevé tes chaussures puis t’as vidé tes poches avant de te laisser tomber pour t’allonger dans ton lit. « J’vais peut être déménager, j’ai pas eu l’occasion de te le dire. » Pas loin hein, mais juste je vais plus vivre dans cette baraque quoi.
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mer 25 Avr - 16:31

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.Je crois que si j’avais pu enregistrer ça, je l’aurais fait. C’était bien la première fois que quelqu’un me disait ça. Et si on était pas en train de se disputer, j’aurais sauter dans les bras de Castiel en lui disant qu’il était adorable. Au lieu de ça, j’étais là, à rougir comme un imbécile de l’avoir évité autant. Mais il pouvait être sûr que je l’avais bien entendu et je n’allais pas oublier ça. Il fallait que j’arrête de penser que tout le monde me trouve agaçant. Même s’il y avait une part de vérité là dedans, j’en rajoutais sans doute un peu aussi. Surtout dans le cas de Castiel, il n’avait jamais tenté de m’écarter ou de m’éviter. Je m’étais fait des idées tout seul à son sujet.

Ca me faisait un peu bizarre de laisser Castiel envoyer paître Tam comme ça sans rien dire. Je ne devrais pas. Mais je devais l’avouer, je n’avais pas envie d’aller la chercher. Surtout qu’elle n’était pas toute seule, pourquoi c’était à moi de venir ? Castiel avait raison. Si la situation avait été inversée, elle ne serait jamais venue. Elle n’aurait sans doute même pas décroché en premier lieu. Puis de toute façon, c’était trop tard. Je me laissais entraîner chez Castiel. J’aimais bien passer du temps avec lui, allez squatter chez ses parents. Mais je devais avouer là, que ses questions étaient bizarre quand même. Je m’attendais pas à ça. Surtout que ce n’était pas le genre de sujet qu’on évoquait d’habitude.

Visiblement, Castiel aussi était étonné que je n’aie encore jamais couché avec Tma, depuis le temps qu’on est ensemble. Mais ça question ne sonnait pas comme un reproche non plus. Il n’avait pas l’air de juger. Il était juste… Et bien… étonné…

- Nan. Je sais pas trop pourquoi c’est juste que… On était d’accord pour pas presser les choses, parce qu’on était pote avant de sortir ensemble et on trouvait ça un peu bizarre, donc c’était le temps de se faire au changement de relation, tu sais. Puis après… Je sais, j’y aie pas vraiment penser. Peut-être parce que, l’occasion s’est pas vraiment présentée ?

Quelle excuse bidon. On était ados, on avait pas besoin d’une occasion spéciale pour ça. J’en avais bien conscience, mais c’était la seule raison qui pouvait me venir à l’esprit. Mais au fond, je crois que j’en avais juste pas envie, donc il n’y avait pas eu “d’occasion”, mais j’avais pas fait en sorte pour que ça arrive non plus. Assez inconsciemment d’ailleurs. Et vu que Tam n’avait pas abordé de nouveau le sujet… Ca se trouve elle allait voir ailleurs. Non, elle n’était pas comme ça. Enfin j’espérais pas.

Je grimaçai et rougissai à la réflexion de Castiel. Il trouvait ça adorable que je suis gêné ? Personnellement, je me trouvais plus ridicule. Surtout à côté de lui qui assumait parfaitement. Je me doutais qu’il était gay, vu qu’à chaque fois qu’on parlait de filles, il semblait n’y porter aucun intérêt, mais il ne me l’avait jamais dit aussi clairement. Et je crois que je m’en étais jamais préoccupé non plus. Je ne me posais déjà pas de questions sur ma propre sexualité, alors celle des autres. Je devais être le seul gosse de mon âge à avoir autre chose en tête que le sexe, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?

- Hm… Non, je crois qu’on a jamais vraiment parlé de ça…

C’était tout ce que je trouvais à lui répondre. J’allais pas lui dire que c’était super cool, ce serait bizarre non ? A priori, c’est pas trop le genre de trucs qu’on choisit, si ? Castiel poursuivit alors en m’expliquant pourquoi il m’avait demandé ça. Il me conseilla même d’aller voir des mecs, plutôt que des filles. Je trouvais l’idée un peu bizarre. Sûrement parce que je n’avais jamais envisagé ça comme une possibilité avant. Je songeais alors aux gars de mon entourage et me mis à rire.

- Sérieusement ? Non, t’as vu les mecs autour de moi ? Je crois pas qu’ils soient plus débrouillard. Ce serait peut-être même pire. C’est pas un super argument ton truc.

Castiel savait que les gars qui m’entouraient au lycée étaient ceux qui passaient leur temps à me mettre ma misère. Quoique, ils me fichaient un peu plus la paix maintenant. Et j’avoue que j’imaginais difficilement l’un d’entre eux être gay.

- Vraiment, si je devais tenter quoique ce soit avec un gars, il faudrait que ce soit un gars comme toi alors !

Je disais ça en riant sans réaliser l’impact que ça pourrait avoir. Mais c’était vrai d’un sens. Castiel était quelqu’un de responsable, il était super badass, gentil, intelligent. Il était parfait quoi et il était gay aussi. Réalisant que ce que je venais de dire pourrais passer pour des avances, je rougis violemment. Avec un peu de chance, vu que je disais ça en riant, ça passerait. Naaan, mais s’il avait dû se passer quelque avec Castiel, ce serait déjà arrivé… non ?

En arrivant dans la chambre de Castiel, je le regardais enlever ses chaussures, avant d’aller s’allonger dans son lit avant de faire de même. Enfin, je venais de commencer à enlever mes chaussures quand il balança comme si de rien n’était qu’il allait déménager.

- Nooon ! Tu peux pas faire ça !!

Je sais pas pourquoi, par réflexe, je voulais pas qu’il s’en aille. Mais après réflexion, c’était normal. Castiel était plus vieux que moi. Il n’avait sans doute pas envie de passer tout sa vie chez ses parents. Puis vu que ces derniers n’étaient pas au courant de ses activités. J’allais alors rejoindre Castiel dans son lit, je m’installais à côté de lui, assis en tailleur, je tirais sur son tee-shirt, relâchai le tissus, puis recommençai, ce n’était pas pour l’embêter que je faisait ça. Mais c’était juste histoire d’occuper mes mains pendant qu’on parle.

- T’as déjà trouvé quelque chose ? Tu vas aller dans le Southside non ?

Ca me semblait assez logique. Après tout, il travaillait là bas et la plupart des Ghoulies vivait dans ce quartier. C’était normal que Castiel veuille s’en rapprocher.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Ven 4 Mai - 19:58


Pacify Her #CASTIM


Il rougit. Comble de l’adorable. Franchement, comme ne pas craquer pour sa bouille. Même pour toi qu’il y a longtemps t’étais promis de ne jamais craquer pour un gars, voilà ou t’en était rendu. Fondre devant sa petite bouille. C’est simplement affreux. Enfin, t’imagines que c’est un truc auquel tu vas te faire. Ou pas, en tout cas, j’arriverais à le supporter plus simplement si Tim sortait pas avec cette nana. Mais ça serait trop demandé. C’est chiant. Enfin. Tu pousses un soupir.
Tu l’as traîné chez toi, t’avais envie de passer du temps avec lui, il t’avais tellement manqué. Il t’évitait depuis déjà pas mal de temps, alors t’avais pas vraiment pu le contacter. Enfin. Le garçon que je suis à été surpris par le fait que Tim n’ai encore rien fait avec sa copine, pas mal de temps qu’ils sont ensemble. Toi.. T’es peut être pas un exemple, mais t’aurais couché depuis longtemps. Enfin, pas avec Tam, on est bien d’accord. « T’y as pas vraiment pensé ou t’en a pas envie ? » C’est vrai, toi à son âge.. t’attendais clairement pas pour le faire. Et t’attendais pas non plus d’avoir un copain.. « T’es puceau ? » C’est vrai que ça te semble la seule raison valable pour qu’ils veulent attendre.. La plupart des gens aiment attendre le bon moment pour leur première fois. La plupart. Plupart dont tu fais pas partie parce que toi.. Balek de ça.

Tim il avait pas l’air très sur de lui, sur de ce qu’il ressentait, t'imagine bien que pour certaines personnes, c’était peut être pas aussi simple que pour toi. Tu trouves ça mignon. Il était juste tellement innocent le gars, beaucoup trop, c’est limite si tu trouvais pas a super louche en fait. « Ouais, en même temps t’as pu remarquer que je marche pas des masses de moi. » Tu préfères largement écouter Tim. Ouais. Disons que tes yeux c’est quand même vraiment plus intéressant. Ouais, Tim est plus intéressant. Franchement, si on t’avais qu’un jour quelqu’un serait plus intéressant que toi, t’y aurais pas cru une seule seconde.. T’as écouté ce qu’il a dit ensuite, t’as plissé le nez. Franchement, c’est pas comme si tu t’attendais à ce qu’il comprenne le sous entendu. « Ouais, tu penses juste pas au bon mec. » Bah oui, il a dû penser à tous ces boulets de son lycée. Tss. Pas étonnant qu’ils se disent qu’ils sont pas débrouillard. « Un gars comme moi hein ? » Et pourquoi pas toi, hein ? Franchement. Putain, ça serait le kiffe pour toi. Puis, franchement, tu devrais sûrement pas, mais le seul truc que tu te dis, c’est “pourquoi pas ?”. Quand il a rougit encore, j’ai pas pu t’empêcher de sourire. C’est trop mignon. T’as tendu le bras vers lui pour lui donner une petite caresses sur sa joue. C’est tout à fait pour ce genre de choses que tu craques pour lui, mais ça, bien sûr il en sait rien.

T’as annoncé la nouvelle à Tim. Que t’allais devoir déménager. « Mon père veut me mettre dehors, j’ai pas trop le choix, à vrai dire. » Ca tiendrait qu’à moi, et à ma mère, tu resteras encore à la maison. « Mais tu sais, je serais pas loin. » Bah oui, tu comptes continuer de le voir. Que tu vives juste à côté ou un peu plus loin. Tu l’as regardé s’installer, jouer avec ton haut et t’as fini par te redresser sur tes coudes. « J’ai pas encore trouvé, non, je pense m’installer à la frontière, comme ça je serais pas trop loin non plus. » Comme ça, on peut dire que tu coupes la poire en deux, c’est pas si mal. Tu t’es redressé entièrement, t’as regardé Tim et lui as adressé un sourire. « Puis j’aurais mon chez moi à moi, je pourrais avoir mon chat à moi. » Eh. Autant voir le positif non ? T’as tendu le bras vers Tim pour glisser ta main dans ses cheveux pour les caresser tout doucement. Franchement, depuis qu’il t’as dit qu’il devrait tenté avec “un type comme toi” t’avais envie d’une seule chose. T’avoue qu’étrangement t'étais nerveux. Franchement. Depuis quand tu te sens comme ça ? Tu pousse un soupir. Allez, tu vas quand même pas faire ta flipette. « Tim. Ferme les yeux s’il te plait. » Tu lui as demandé, totalement sans contexte à vrai dire. T’as attendu qu’il le fasse et tu t’es légèrement penché vers lui, t’as commencé par poser ta main sur sa joue puis tes lèvres sur les siennes. Bon. Tu penses pas que c’était forcément la bonne chose à faire, il allait peut être flipper, et il avait une meuf. Mais franchement, t’en avais tellement envie, alors tant qu’il te repousse pas, tu continues, et s’il trouve ça bizarre, tu trouveras certainement une excuse.
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Lun 7 Mai - 23:01

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.Décidément, Castiel me posait beaucoup trop de questions auxquelles je ne savais pas répondre. J’aurais pu l’envoyer balader, mais ce n’était pas comme si ça me dérangeait tant que ça. Je savais qu’il ne me demandait pas ça pour aller cracher sur mon dos ou se foutre de moi après. Une autre personne peut-être, mais pas Castiel. Je lui faisais confiance là dessus. Puis sincèrement, je crois que je lui avais déjà raconté tellement de dossier sur moi. Je n’étais plus à ça près.

- Hm… Et bien… J’y ai jamais vraiment pensé je dirais. Mais j’imagine que si ça ne m’est pas venu à l’esprit, c’est que j’en avais pas forcément envie non plus ?

J’essaye de comprendre moi aussi, écoutez, tant qu’on est là. Autant aller au fond des choses hein ! Mais c’est vrai que je n’avais jamais vraiment eu envie.. Je sais pa,s de faire comme dans les films, de sauter sur ma copine, lui arracher ses vêtements, etc. Non, juste, on traînait ensemble.

- Ouais, je suis puceau.

Je crois qu’il y avait rien à dire de plus là dessus. J’avais pas de quoi me justifier, j’avais pas d’excuses à ça et sincèrement, ce n’était pas un secret non plus. Enfin, je sais pas pourquoi ça semblait importer autant pour les autres de savoir si j’avais déjà couché ou non. Personnellement, ce n’était pas le genre de truc que je demandais aux autres. Je m’en fichais de savoir si mes amis étaient vierge ou non. Ce n’était pas pour ça que je traînais avec eux.

D’un sens, on se complétait plutôt bien avec Castiel. Il ne parlait pas beaucoup, il préférait écouter, alors que moi, je passais mon temps à raconter tout ce qui me passait par la tête. Castiel n’aimait pas manger plus que nécessaire, alors que moi je mangerai pour dix si on m’en laissait l’occasion. Bref, c’était peut-être pour ce genre de truc qu’on arrivait à bien s’entendre et à apprécier de passer du temps ensemble, même si les motivations de Castiel étaient toujours un mystère pour moi, je dois bien l’avouer. Pour une fois, je ne répondis pas grand chose, continuant sur ma lancée avant de lâcher comme ça, que ce qu’il me faudrait, ce serait un mec comme lui. J’eus un rire embarrassé avant de dire :

- Haha ! Ouais, on s’entend super bien, on passe peut passer du temps ensemble à rien faire sans que ça soit gênant et t’es bien le seul à toujours prendre ma défense… On est pas mal complémentaire aussi… Genre, tu mange quedal et moi comme dix… Ca compense, c’est cool.

Je crois que j’étais juste en train de rendre ce moment encore plus gênant. Mais ce n’était pas comme si je réfléchissais vraiment avant de parler. Je balançai tout ce qui me passait par la tête et regrettait qu’après. Mais pour le moment, mon esprit ne se concevait pas sérieusement une relation avec un autre gars alors j’imagine que ça rendait les choses plus simple déjà.

Je grimaçai. Je savais que ce n’était pas toujours la joie entre Castiel et ses parents. Mais de là à ce que son père veuille le foutre à la porte… Ouais, c’était vraiment pas top. Et j’espérais bien qu’il resterais pas loin. Mais dans tous les cas, ça allait me faire bizarre de plus le voir tous les jours. Même si ce n’était que se croiser et se dire bonjour de loin. Je souris à son idée d’avoir un chat. Castiel et les chats… C’était une grande histoire, je trouvais ça adorable.

- Si ça va vraiment pas, le temps de trouver un appart’ tu peux toujours venir vivre quelque temps à la maison hein ! Ca dérangera personne.

On passait notre temps à accueillir du monde chez les Magpie. Puis mes parents connaissaient déjà Castiel, je savais que ce ne serait pas un problème. Surtout si je leur disait qu’il avait des problèmes avec sa famille, il n’en fallait pas beaucoup plus à mes parents. Puis je sais pas, maman avait l’air d’être contente de me voir traîner avec Castiel. Je me demande si elle ne se faisait pas trop d’idée sur notre relation elle aussi.

J’étais en train de me perdre dans mes pensées lorsque Castiel me demanda soudainement de fermer les yeux. Je n’étais pas sûr de savoir où il voulait en venir. Mais je faisais confiance à Cas. Donc je lui répondit par un “Ok” et m’exécutai. De toute façon j’étais trop fatigué pour réfléchir. J’allais lui demander ce que j’étais censé faire maintenant, mais avant même que je n’ai ouvert la bouche, je sentis une main se glisser sur ma joue. Je ne pu m’empêcher de frissonner. Puis des lèvres se posèrent sur les miennes. Celles de Cas, à n’en point douter. Il y avait personne d’autre que lui dans la pièce.

Je perdis notion de toute chose pendant un instant. Par réflexe, j’imagine, je m’accrochai au tee-shirt de Cas que j’avais toujours en main et répondis à son baiser. Mais cela ne dura pas bien longtemps avant que je ne réalise ce qui était en train de se passer. Je reculai soudainement la tête, rouvrant enfin les yeux après avoir lâcher Cas comme si son contact m’avait brûlé.

- Cas ? Euh… je… Qu’est-ce que… Euh… Désolé… Je… Euh…

Voilà. Je sais, ça ne veut absolument rien dire. Mais il n’y avait rien d’autre qui me venait à l’esprit. Il n’y avait rien qui me venait à l’esprit d’ailleurs. Je devais avoir un teint écarlate maintenant.

- Qu’est-ce qu’il vient de se passer ?

Dans le doute, je préférai quand même poser la question hein. On sait jamais. Alors que je savais très bien. Castiel m’avait embrassé. C’était sans doute un test ou une sorte de jeu mais… Mais pendant un instant, je m’étais fait avoir j’avais répondu à ce baiser et j’avais envie de me laisser aller, j’avais même envie que ça ne cesse pas. Mais ma conscience avait reprit le dessus. Il ne fallait pas. Merde, j’avais une copine, il ne fallait pas. Et pourtant, je n’avais jamais ressenti ça, c’était perturbant, déstabilisant. Mais j’avais tellement envie de le ressentir encore. Mais arrête d’y penser, Tim, putain. Arrête d’être aussi naïf, c’était rien, juste un baiser…

- Désolé Cas, je… J’aurais pas dû réagir comme ça je… Jsuis fatigué et je fais n’importe quoi… Je… M’attendais pas à ça, ça m’a surpris et… Je pensais que ça me mettrai dans un état pareil je… Haha, je dois avoir l’air tellement bête, on dirait que je viens de me taper un sprint.


J’avais le coeur qui battait à tout allure, mon ventre se tordait dans tous les sens et j’avais le souffle court. Cette histoire de sprint c’est ce qui me semblait le plus proche pour décrire ce que je ressentais. Mais je préférais remettre tout ça sur le dos de la fatigue et de la surprise et ne pas songer à autre chose.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mar 8 Mai - 0:35


Pacify Her #CASTIM


Comme tu pouvais le penser, ouais, en effet, il en a pas envie, de faire ça avec sa copine, ou alors il en a pas encore envie. Puis, ouais, peut être que tu prends ça comme une mini ouverture, du genre, ouais, possiblement, il l’aime pas, ou il est du moins pas attiré par elle. Ca te plait ouais. Même si t’iras pas non plus dire que t’as tes chances avec lui. Pour avoir des chances, tu vas devoir bosser un peu, tu t’en doute que comme pas hasard, comme lui tu le veux, ça va pas être aussi facile. Quand il t’as dit qu’il était puceau, ça t’a fait sourire. « C’est mignon. » Puis, pour le coup, ça lui fait une raison d’attendre. Enfin,t u sais que toi, en sachant ça, si tu sortais avec Tim, tu pourrais pas te jeter sur lui comme ça. Il est si innocent, c’est adorable. Tu pourrais pas gâcher ça, tu pourrais presque t’en sentir coupable. Mais enfin, quoi qu’il en soit, c’est pas le cas, vous êtes pas ensemble, et pessimiste comme t’es, t’as un peu de mal à te dire que ça va le faire, même si c’est pas pour autant que tu vas lâcher l’affaire.

T’as souri à Tim. C’est pour ça qu’il se verrait bien avec toi ? C’est pour ce genre de raison que t’as craqué pour lui. Parce qu’il est tout ce que t’es pas. Et c’est quelque chose qui te plait chez lui. « Oui, t’as raison. » T’aime bien le fait qu’il dise ce genre de choses. Que vous êtes complémentaire. T’aimerais tellement lui prouver à quel point vous pouvez l’être. Tu machouilles doucement ta lèvre inférieure. Tim est tellement adorable, c’est fou ce qu’il te fait craquer.. C’est sûrement pour ça que t’as pas pu résister.. Tu lui as demandé de fermer pour pouvoir l’embrasser. Et franchement, à la seconde ou tes lèvres son entré en contact avec les sienne.. Tu t’es juste dit que tu voulais pas que ça s’arrête. T’avais jamais ressenti une chose pareille.. T’as laissé ta main sur sa joue que tu caressais avec toute la délicatesse du monde. Puis contre tout attente, pendant quelques secondes, il a prolongé le baiser pour quelques secondes. Il s’est même accroché à toi, et c’est vraiment quelque chose qui t’as fait kiffer. Mais ça n’a pas duré assez longtemps à ton goût, t’en aurais voulu tellement plus.. T’as laissé Tim s’éloigner alors que t'ouvrais lentement les yeux. Forcément, Tim il réagit bizarrement, sous le coup de la gêne très certainement. Il est tout rouge, c’est dingue. « Je viens de t’embrasser, Tim. » Ca va pas chercher plus loin. Tu l’as embrassé et t’as kiffé, clairement, t’avais jamais ressenti une chose pareille.. « Ca t’a pas plu ? » Tu lui demande avant de te reculer un peu plus. T’imagine que c’est ça. Tu peux pas lui en vouloir., Tu l’as surpris, puis il a une nana. « Non, t’as pas l’air bête, juste surpris et dans tous tes états. » Tu souris à Tim et t’allonges à nouveau dans le lit. t’aurais tellement kiffé qu’il soit plus réceptif et qu’il t’en demande encore. « Si t’avais pas d’meuf, je l’aurais refait sans la moindre hésitation. » Tu t’es allongé sur le flanc, assez proche de Tim et t’as posé ta main sur son bras, puis sans même le réaliser tu t’es mis à le caresser tout lentement. T’aime bien le rearder tu le trouve vraiment adorable.
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mar 8 Mai - 9:04

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.Je sais pas trop si mon manque d’expérience était si mignon que ça, mais bon, je me contentai de hausser les épaules et d’afficher une petite moue. Castiel pouvait en penser ce qu’il voulait. Puis c’était peut-être pas plus mal comme réaction, ça aurait pu être pire. A vrai dire, je ne m’attendais pas à grand chose non plus. Puis ce n’était pas la première fois que Castiel me disait qu’il trouvait quelque chose mignon à mon propos. Donc j’imagine qu’il n’y avait pas trop de quoi s’étonner, ni s’énerver. De toute façon, ce n’était pas mon genre.

Puis la conversation passa vite à autre chose. De mon avis, tout allait même bien vite ce soir, c’était étrange. J’étais en panique totale à propos de ce qu’il venait de se passer et évidemment, Cas, lui, il était totalement chill. Comme d’habitude, il assumait pleinement. C’était presque comme s’il me disait qu’il avait mangé une pomme ce matin. C’était tout l’effet que ça lui faisait ? Vraiment ? Je vous jure, ça aussi c’était perturbant. Et il me demandait si ça m’avait plu, comme si on parlait de la météo quoi. C’était pas sans me faire paniquer encore plus. Et par réflexion, je criai presque :

- Non ! Cas ! J’ai une copine je….

T’es en train de mentir Tim tu le sais. Et ça me rendais encore plus mal. J’avais pas déjà assez mentit à Cas ? Je l’avais évité pendant des mois et il était toujours là. Il m’avait toujours soutenu, il m’avait jamais fait de coup bas et… Maintenant ça ? Non, la moindre des choses, c’était que je sois honnête avec lui, je lui devais bien ça. Puis, je n’étais pas capable de mentir bien longtemps et encore moins d’être convainquant. J’étais presque sûr que Castiel savait que je disais n’importe quoi. Il l’avait sentit… J’avais répondu, je m’étais accroché à lui…

- Enfin… Si… J’aurais juste aimé que ce soit pas le cas…

Je me sentais bête à dire ça. Mais j’espérais que Castiel comprenait pourquoi. Pourtant, cela ne m’empêchai pas de rajouter :

- Mais après… J’ai pas eu vraiment le temps de bien juger sur une si courte durée non plus.

Il venait de le dire, j’avais une copine. Cependant, ce n’était pas lui que ça dérangeait visiblement. Il m’annonça tranquillement, en me caressant doucement le bras qu’il aurait volontiers recommencé. Et j’étais là, à lâcher un rire embarrassé et éviter à tout prix son regard. Et même si je m’évertuai à éviter son regard et que je savais que j’étais peut-être en train de faire une connerie, c’était trop tard pour faire demi-tour. J’avais rendu les armes. Je caressais du bout des doigts la taille de Castiel. Je regardais mes doigts, comme si j’avais besoin de me concentrer sur mon geste, mais c’était plus un prétexte pour ne pas le regarder dans les yeux.

- Ben, tu sais… Ma copine est pas là… On est que tous les deux, personne le saura si....

Cette fois-ci, je sais pas trop d’où je sortais ça, peut-être qu’à trop traîner avec Malachai… Je plongeai mon regard directement dans celui de Cas et affichai un sourire provocateur avant de rajouter.

- C’est une Cheerleader en colère qui te fait peur Cas ? Moi qui pensait qu’un Ghoulie, ça prenait ce qu’il voulait sans se soucier des conséquences…

C’était clairement de la provocation. Et le pire, c’est que je n’arrivais pas à le regretter. Au contraire, je trouvais ça amusant et j’en aurais volontiers rajouté une couche, mais ça ferait sans doute trop et briserai tout. Je me contentai de continuer à suivre le ligne de ses flancs d’un geste distrait en attendant sa réaction.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mar 8 Mai - 12:49


Pacify Her #CASTIM


Ouais d’accord. Il est pas obligé d’le dire aussi fort que ça lui a pas plu. Tu plisses le nez. Autant dire que tu le prends quand même un peu pour toi. Bah ouais. Ca te vexe. Tu le prends un peu comme un rejet et ça même si c’est prétentieux d’le dire, jamais on t’avais rejeté. Et ça sonne pas prétentieux cette fois, mais tu te dis que t’es sûrement pas assez bien pour lui.
Pas assez une nana aussi peut être. T’es tellement focalisé sur ce qu’il a dit que t’arrive pas à te concentrer sur son expression, sa gestuelle, même sa réaction pour comprendre qu’il est pas forcément sincère. T’allais finalement détourner les yeux pour ne plus le regarder quand il a ouvert la bouche pour s’auto-contredire. Il a aimé, mais il aurait aimé que ce soit pas le cas. Pour être honnête, tu sais pas comment tu dois le prendre. Okay, il a trouvé ça sympa. Toi aussi. Mais il aurait voulu que ça le dégoûte ? Pourquoi ? Parce qu’il veut pas avoir ce genre de relation avec toi ? Parce que t’es toi ? Parce qu’il préfère avoir une meuf qui profite de sa gentillesse ? Tss.

T’as vraiment l’impression que son discours est totalement incohérent.. Voilà qu’il te lance une invitation à peine camouflée. Franchement, tu serais presque tenté de dire qu’il est aussi compliqué qu’une nana, mais tu sais pas à quel point les filles sont compliqués. Mais les hétéros le disent tous. « Est ce que c’est une invitation ? » Tu vois pas comment tu pourrais interpréter ça. Et si ça se trouve, c’est juste sorti comme ça sans qu’il se dise que c’était bizarre. Ca lui arrive souvent de sortir des choses sans vraiment réfléchir, t’es quand même bien placé pour le savoir.. Puis, il continue dans sa lancée, et il y a plus de doute à avoir. Il est carrément en train de t’inviter à l’aider pour tromper sa copine. Et forcément, il t’en faut pas plus pour que le peu de principe que t’es, ou le peu de sympathie à l'égard de cette pétasse s’envole et que t’en ai plus rien à faire que son mec la trompe. Peut être bien que c’est égoïste, tu t’en fiche, t’as jamais dit que tu l’étais pas. « T’as pas tord, j’en ai strictement rien à foutre de ça, sinon je l’aurais pas fait de base, non ? » Tu lui dis, un sourire amusé sur les lèvres, franchement, ça te fait ni chaud ni froid de te dire que tu piques le copain de cette fille. Au contraire, ça te procurerait presque un sentiment de satisfaction. Ouais, ça fait de toi un con, mais ça non plus, t’as jamais dit que tu l’étais pas. « Et j’aurais jamais peur d’une gamine qui joue avec des pompons. » Non mais franchement. Tu t’es légèrement penché vers Tim, t’as lentement glisser ta main sur son torse en plongeant ton regard dans le sien. tu le savais pas, n’empêche qu’un jour il pourrait te provoquer de cette façon, mais t’aime bien, ouais, ça t’amuse de découvrir des choses sur lui.

Enfin du coup, tu t’es pas gêné pour approcher ton visage du sien et t’as très vite fait disparaitre mes quelques centimètres qui séparaient tes lèvres des siennes pour l’embrasser une nouvelle fois. Puis encore une fois, le kiffe le plus totale. Ses lèvres sont toute douces, comment ça pourrait ne pas te plaire.. Puis.. Ouais.. C’est lui aussi quoi. Ca doit jouer dans la chose. Tu reste sage, tu te content juste de profiter de ce contact en te collant contre lui. Mais bon, comme t’es pas réputé pour être un mec sage, t’as quand même glissé ta main sous son t-shirt pour caresser directement sa peau. Mais promis tu t’arrête là. T’as rompu l’échange quand le souffle te manquait. T’as lentement détaché ton visage de celui de Tim et t’as ouvert les yeux pour le regarder. « J’ai jamais ressenti ça. J’sais pas comment tu fais. »
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Jeu 10 Mai - 21:53

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.J’avais aucune idée d’où je sortais ces idées. Et j’allais sans aucun doute le regretter. Mais je sais pas, dans l’immédiat, je ne pensais pas à grand chose. Rien ne me semblait grave, j’avais éteins mon cerveau. Bon, en même temps, il ne devait pas être allumé bien souvent. Ou s’il était, il ne servait pas à grand chose. Je réfléchissais rarement avant d’agir déjà en temps normal, alors dans une telle situation… Puis en plus il fallait rajouter que j’étais fatigué au possible. Mais il semblerait que j’en avais même oublié ma fatigue apparemment. Puis je n’avais même pas besoin de faire quoique ce soit, c’était comme si me bouche parlait toute seule, comme si mon corps agissait tout seul. Quand je vous dire que j’avais rendu les armes.

Je souris en entendant Castiel me dire que j’avais raison. C’était un truc que j’aimais chez lui. Ce côté bad guy. Sûrement parce que c’était quelque chose que je n’étais pas du tout et du coup, ça m’attirait. Et l’idée de faire quelque chose de mal aussi, d’aller à l’encontre des règles pour une fois… C’était tentant, ça avait quelque chose d’excitant. Bref, quand je vous dit que je n’arrivais plus à raisonner clairement… Je poussais Castiel à m’embrasser de nouveau, mais je l’aurais fait de moi-même, ça serait revenu au même. Sincèrement, j’avais perdu l’espoir d’être en couple un jour. Alors vous vous doutez bien que je n’avais même pas songé à tromper la personne avec qui j’étais aussi facilement.

Je restais patient. Je mourrais d’envie de sentir à nouveau les lèvres de Castiel contre les miennes. Mais je sais pas, j’avais envie que ce soit lui qui craque. J’avais envie de le provoquer et de voir s’il allait le faire, le tester en quelque sorte. Castiel glissa une main sur mon torse. Visiblement lui aussi il voulait prendre son temps. Je vous jure que j’étais tellement tendu que j’en oubliais presque de respirer. Je passais ma langue sur mes lèvres, j’avais l’impression que ça faisait une éternité que j’attendais alors que ça ne faisait que quelques secondes à peine.

Castiel finit par m’embrasser de nouveau. Et cette fois je répondis à son baiser sans me préoccuper de quoique ce soit. Je laissais le Ghoulie se coller à moi, glisser ses mains sous mon tee-shirt, ce qui me fit frissonner. Je ne m’attendais pas à ce qu’il ait les mains aussi chaudes je crois. Je passais mes bras autour de lui également, prolongeant ce baiser du mieux que je pouvais. J’avais aucune idée si je faisais ça bien. Mais si ça ne plaisait pas à Castiel, il m’aurait déjà repoussé non ?

Lorsque Castiel se recula un peu, séparant nos lèvres, je n’avais même pas remarqué que j’étais à bout de souffle. Je reprenai donc ma respiration en même temps que lui, et maintenant ? J’avais aucune idée de ce qu’on était censé faire maintenant. Jusqu’à ce que Castiel me sorte qu’il n’avait jamais ressenti ça avant. Sérieusement ? J’étais scotché. Dans mon esprit, Castiel c’était le type cool qui avait déjà tout testé. Alors que je n’ai jamais ressentit ça, vu mon expérience en la matière, ça me semblait normal, mais Castiel ?

- Woh euh… Je sais pas non plus...

A vrai dire, je sais pas pourquoi je répondais ce n’était pas une question. Puis ma réponse était aussi totalement inutile. Mais je crois que je ne m’attendais pas à ce genre de réplique. Je pensais que Castiel n’avait fait ça que pour me provoquer, pour m’embêter, pas qu’il… Pas qu’il y avait quelque chose de plus. Non mais sincèrement, de tous les types du monde, comment Castiel pouvait s’intéresser à un type comme moi. Je passais un long moment à le regarder, toujours étonné.

Puis en réalisant que je devais avoir l’air totalement débile, je me décidais à agir. J’attrapais Castiel par les épaules et le plaquait contre le lit. Me retrouvant au dessus de lui, je pris un instant pour savourer ses lèvres rougies par nos baiser et son regard d’un bleu si pur qui me fixait. Je crois que personne ne m’avait jamais regardé comme ça. Il était magnifique putain. Comment j’aurais pu lui résister ? J’enlevais mon tee-shirt et vint plaquer mes lèvres sur celles de Castiel. De toute façon, je n’avais pas froid, j’avais justement bien trop chaud, puis dans tous les cas, j’avais prévu d’enlever mon tee-shirt pour dormir, alors autant le faire maintenant.

Je dois avouer aussi que je savais pas trop et même pas du tout ce que je faisais. Si ce n’était que je n’arrivais pas à me lasser de cette sensation. Et si je ne savais pas ce que je voulais, mon corps le savait. J’avais une main sur l’épaule de Castiel, l’autre dans ses cheveux. Puis mes hanches se frottaient contre lui dans des gestes lent, mais presque insistant. Je saurais pas trop décrire ça. Je n’en avais pas conscience au début. Je décrochais un instant mes lèvres de celles de Castiel pour lui souffler :

- Je… je sais pas grand chose… Mais maintenant j’en suis sûr, j’en envie de toi Cas… Et de personne d’autre…

C’est sûr que dans l’immédiat, j’allais pas lui sortir que je préférerai que ce soit Tam à sa place. De toute façon, j’avais totalement oublié que j’étais sensé avoir une petite amie. J’avais même oublié ce détail disant que j’étais sensé être hétéro aussi…
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Ven 11 Mai - 3:25


Pacify Her #CASTIM


C’est kiffant de l’embrasser. T’adore ses lèvres. Clairement, t’aurais kiffé pouvoir essayer plus tôt et tu kifferais le faire encore et encore. Tu sais que tu vas finir totalement accro à ce gars. Et étrangement, t’aurais jamais pensé que ça te gênerait pas. T’as jamais voulu d’une relation sérieuse. Et pourtant, avec Tim, c’est différent. Parce qu’il est différent de tous ces type que t’as pu côtoyer avant. Lui tu le vois pas comme un mec facile, tu le vois pas comme l’un de ses types avec qui tu t’es contenté de coucher pour ne plus jamais le revoir après.

Ce baiser est des plus agréable, franchement, c’est le pied total, t’aime sentir son corps collé contre le tien, t’aime toucher sa peau qui te semble si douce. Mais bien sûr, ça a pas pu durer pendant des heures, comme toute personnes normal, t’as dû reprendre ton souffle. « J’crois que t’es juste différent des autres. » Autant qu’il le sache non, même si j’crois qu’il sache que j’suis du genre à coucher à gauche à droite, il peut bien savoir qu’il est différent de ces gars. T’aimais bien la façon qu’il avait de te regarder. Il te regardait pas comme les autres, t’avais presque l’impression qu’il t'admirait, alors ouais, tu l’as admiré toi aussi. Jusqu’à ce qu’il te pousse pour que tu t’allonges dans ton lit. t’as été assez surpris qu’il fasse ça, mais tu l’as laissé faire sans le moindre soucis et t’as regardé Tim en mordillant légèrement ta lèvre. Il est quand même trop beau quoi.. T’as posé l’une de tes mains sur sa cuisse pour la caresser doucement. T’as pas eu le temps de profiter de la vue qu’il t’offrait en enlevant son t-shirt parce qu’il avait déjà déposé ses lèvres sur les tiennes. T’as passé l’un de tes bras autour de son corps pour caresser son dos du bout de tes ongles. Tu l’embrasses fiévreusement et tu glisse ta mains dans ses cheveux que tu caresses tout doucement tu serais tenté de les agripper, mais t’aurais pas envie de lui faire mal quand même. Alors tu te contente de profiter du baiser qu’il te donne, tu dévores même ses lèvres quoi.

T’as bien aimé qu’il se mette à se frotter contre toi. T’as légèrement mordu la lèvre inférieure de Tim et cette main que t’avais posé sur son dos tu l’as tout lentement descendu jusqu’à son derrière. Non parce qu’autant dire qu’à partir du moment ou il a commencé à frotter ses hanches contre ton bassin, t’as un peu laissé tomber l’idée d’être sage. Puis.. Autant le dire que t’es du genre à avoir les mains baladeuses. Quand il a détaché ses lèvres des tienne t’as ouvert les yeux pour le regarder et t’as écouté ce qu’il te disais avec attention. T’as souri en coin et t’as glissé ta main sur le torse de Tim que tu dévorait du regard. C’est dingue ce qu’il te plait ce gars. Quand tu le vois comme ça, assis sur toi, tu le trouve tellement sexy. T’as aucun doute la dessus, ca gars il va te rendre totalement dingue. Tu t’es redressé légèrement et t’as retiré ton t-shirt toi aussi parce que pas de raison que tu restes habillé de ton côté. Tu t’es redressé pour t’asseoir et à l’aide de l’un de tes bras t’as commencé par serrer le corps de Tim contre le tiens et t’as commencé par déposer de petit baiser sur l’épaule de Tim, puis j’ai remonter dans son cou et clairement, t’as du te faire violence pour ne pas lui faire un suçon quoi.
Et puis merde. Tu sais quoi, tu l’as quand même fait. Parce que t’en a rien à foutre que quelqu’un le voit, que sa meuf le voit. C’est pas comme si t’avais peur qu’elle vienne te “casser la gueule” c’est plutôt elle qui aurait peu de venir le faire, t’sais. T’as regardé la petite marque que tu venais de faire et t’a poussé Tim pour l’allonger dans ton lit et t’installer sur lui, entre ses cuisses et t’es revenu attaquer ses lèvres. Tu l'embrassais avec fougue, avec envie. Comme il a pu le faire avant, t’insiste peut être un peu plus que lui ouais.. T’as mis fin au baiser et t’as glissé l’une de tes mains sur la joue de Tim et bon. Quand même. T’es pas comme ça, alors tu lui demandes. « Sûr Sûr ? » Quand même, t’as dit qu’il avait envie de toi, personnellement, t’es peut être un pervers, mais t’as pas dix mille façon de comprendre ça. Alors ouais, autant, t’es chaud pour ça toi, mais t’aurais pas envie que ça se fasse et qu’il le regrette plus que toute les autres choses qu’il a fait dans sa vie.
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Ven 11 Mai - 20:41

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.Etrangement, je n’avais pas du tout envie de savoir qui étaient les autres dont j’étais si différent. D’un sens heureusement, le monde ne survivrait sûrement pas à deux Timothy Magpie. Quoique je n’étais sûrement le seul gosse hyperactif et agaçant de la planète. Mais en vrai je m’en foutais, j’étais juste content que Castiel apprécie ce moment autant que moi. A croire qu’il me rendait fou et que, aussi improbable cela soit-il, l’inverse était vrai aussi. J’avais aucune idée si ce truc allait durer. Mais pour le moment, j’étais bien décidé à en savourer la moindre seconde.

J’avais fait le vide total dans mon esprit pour ça. Je ne bronchai même pas en sentant les mains de Castiel sur mon derrière. Hey, en même temps, autant que toute ces séances de sports aient servies à quelque chose hein, Castiel pouvait bien en profiter un peu. Je me demandais quand même s’il avait déjà songé à ce genre de situation. Je veux dire… Lui et moi l’un sur l’autre à s’embrasser comme si notre vie en dépendait. Décidément, même quand je disais faire le vide dans mon esprit, j’arrivais à penser à me poser des questions auxquelles je n’aurais sûrement jamais de réponses. Et je me sentais pas trop de la poser tout de suite non plus.

Puis Castiel ne me laissa pas en placer une. Il se redressa et enleva son tee-shirt. Je l’avais déjà vu dans cette tenue, mais je crois que je n’avais jamais autant savourer la vue. C’est fou, j’avais l’impression de redécouvrir Castiel ce soir. Pas Tupac, il était vraiment magnifique, j’avais juste envie d’aller embrasser chacun de ses tatouages, de sentir sa peau encore plus. Toujours plus. Castiel me repoussa en arrière, de sorte qu’on se retrouve assis, toujours l’un contre l’autre. Je laissais échapper un soupire et frissonnai en sentant ses lèvres venir s’aventurer dans mon cou, sur mes épaules. Je le laissai même y laisser une marque, sans songer une seconde aux conséquences. Sur le coup, j’avais envie de prouver à tout le reste du monde ce qu’il s’était passé ce soir et à qui j’appartenais…

Castiel inversa de nouveau nos position. Je me laissai volontiers embraquer dans ces baisers toujours plus fiévreux. J’espérais que j’étais à la hauteur, que j’arrivais à répondre à Castiel avec autant d’envie que lui. Et je sentais bien qu’il se retenait dans ses gestes depuis le début, il voulait être doux. Sans doute parce qu’il avait toujours à l’esprit que mon expérience en la matière frôlait le zéro. Et était même zéro en fait. C’était vraiment adorable de sa part d’y songer.

- Certain.

Ah pour le coup, là oui, j’étais certain de ce que je voulais. Je savais que j’allais le regretter. Mais je savais aussi que si je ne le faisais pas, j’allais encore plus le regretter. Pour prouver mes paroles, je levais un peu la tête pour venir chercher le contact des lèvres de Castiel, encore une fois - c’est qu’on s’en lasse difficilement - et en même temps, mes mains s'affairaient à défaire sa ceinture. Oui, moi aussi je découvre cette facette de ma personne hein, vous n’êtes pas les seuls étonnés. J’allais même jusqu’à glisser ma main dans son pantalon ouvert, caressant le tissus de son sous-vêtement et ce qu’il cachait. Je fis durer un peu l’instant avant d’enlever ma main et finir de descendre le jeans de Castiel. Suite à ça, je séparait juste nos lèvres un instant pour lui dire, le plus sérieusement du monde :

- Par contre… Il va falloir que tu m’explique en quoi ça consiste hein….

Ben quoi ? Tout le monde n’est pas un expert en la matière ! Et j’ai une tête à avoir passer des soirées à analyser des pornos gay ? Evidemment, je n’étais pas si bête, je savais à peu près comment ça fonctionnait… Mais seulement en théorie… Et encore c’était une assez vague théorie. Donc autant être honnête et demander directement à Castiel. Il savait y faire lui, je pouvais lui faire confiance pour m’expliquer et m’apprendre bien les choses.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Ven 11 Mai - 22:55


Pacify Her #CASTIM


T’as souris quand il t’a confirmé qu’il était sûr de lui. Toi aussi t’étais okay. Puis, franchement, tu te sens flatté qu’il veuille faire ça avec toi. Alors forcément t’allais pas le repousser. « D’accord. » Tu lui as murmurer à l’oreille avant de très légèrement mordiller son lobe. C’est le genre de truc que t’aimais bin faire, mais bien sûr, tu restais doux, ton but c’était surtout pas de lui faire mal. T’as collé ton corps contre le sien et t’as répondu au baiser qu’il te donnait et encore une fois, surpris qu’il prenne les devant comme ça. Mais c’est le genre de chose qui te plait. Le sentir commencer à te toucher comme ça, forcément ça te fait de l’effet. Tu pousses un petit soupir d’aise, c’est super agréable, tu sais pas si c’est pas si c’est parce que c’est Tim ou juste parce que c’est cool déjà de base. Tu t’es détaché de lui à contre coeur après qu’il ai baissé ton pantalon pour pouvoir l’enlever entièrement et t’as passé ta main sur le ventre de Tim et lui a adressé un sourire. « T’en fais pas. » Je vais pas forcément tout lui expliquer dans le moindre détail, j’imagine quand même qu’il a les bases même s’il est pas expert non plus. Tu t’es légèrement redressé et t’as défait le pantalon de Tim avant de lui enlever tout lentement et le jeter dans un coin dans ta chambre.

T’as glissé ta main sur le boxer de Tim pour caresser ce qu’il cachait à l'intérieur et tu t’es penché pour déposer de petits baisers sur son torse. Tu t’amusais un peu à le mordiller ici et là, ou alors à passer le bout de ta langue sur sa peau. Mais t’es vite revenu embrasser les lèvres de Tim avec fougue, passion. Cette fois, t’as même mis la langue, parce que quand même, t’as le droit. Puis, comme t’as le droit aussi, t’as fini par glisser ta main dans son dernier vêtement pour empoigner son sexe que tu t’es mis à caresser avec délicatesse histoire de réveiller un peu tout ça. Puis comme t’en avais marre d’attendre, tu lui as enlevé son dernier vêtement et maintenant qu’il était nu en face de toi, tu t’es pas gêné pour te rincer l’oeil. « T’es sexy Tim.. » À ton goût, là, comme ça, dans cette position, il y a pas à tortiller, il est super sexy quand même. Tu te lèches les lèvres et t’arrive vraiment plus à le quitter des yeux. Il y a franchement, aucun doute à avoir, il te plait comme personne d’autre.. « J’vais commencer par te préparer, okay ? » Parce que tu vas pas y aller comme ça. Ton but c’est qu’il aime, qu’il t’en redemande éventuellement. « Bon, ca va sûrement te faire bizarre, mais t’auras pas trop mal après. » J’imagine quand même qu’il doit s’en douter qu’il va le sentir passer, c’est pas rien quand même. Mais bon, tu vas tâcher de faire les choses bien pour lui. Parce que t’es peut être un connard, mais pas avec lui. Enfin sauf quand il te ment en disant qu’il t’évitait pas alors que si.

Tu t’es placé sur Tim, tu t’es mis à déposer de petits baisers un peu partout dans son cou avant d’embrasser ses lèvres auxquels t’étais décidement totalement accro. Et encore, le terme accro était sûrement pas assez fort pour décrire ce que tu ressentais pour lui.. T’as glissé l’une de tes mains entre ses cuisses après avoir sucé l’un de tes doigts. Puis ouais, t’as commencé ce que t’allais dire que t’allais faire. Ca te faisait bizarre de faire ça dans ton lit, a vrai dire, c’était carrément la première fois que tu faisais ce genre de choses chez toi. Mais il valait le coup Tim. Enfin. T’as glissé ton doigts en lui, forcément, c’est le principe quoi. Tu t’es mis à le bouger doucement jusqu’à ce qu’il s'habitue bien, puis t’en rajoute un, pareil, t’attends, puis un troisième et la même.. Quand tu penses que c’est bon, t’as souri à Tim et t’es venu déposé un petit bisous sur la joue de Tim. « On va passer au chose sérieuse maintenant. » Tu t’es redressé et t’as attrapé ton porte-feuille pour en sortir un préservatif. Parce que oui, t’avais pas ça dans ta chambre, avec ta mère qui fouilles toujours tes affaires, t’évite. Enfin. T’as enlevé ton dernier vêtement, t’as laissé Tim mater un peu avant de mettre la capote, puis tu t’es bien placé entre les jambes de Tim. Tu l’as regardé plusieurs secondes pour voir si tu pouvais lire la moindre hésitation, puis comme ça semblait pas être les cas, t’as bien écarté ses cuisses puis tu t’es lancé. Lentement, vraiment lentement, t’as glisser ton sexe en lui alors que tu le regardais droit dans les yeux. Une fois entièrement en lui, le temps que ça passe, t’as déposé tes lèvres sur les siennes pour l’embrasser tendrement.
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Jeu 17 Mai - 0:50

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.Au début, je n’étais pas du tout sûr de moi. Mais vu les réactions de Castiel, ça ne faisait que me pousser à continuer dans cette voie. Sincèrement, je pensais pas être capable de lui faire cet effet et rien que de savoir qu’il aimait ça et bien… Ca me faisait encore plus aimer ce qui était en train de se passer aussi. C’était assez fou tout de même, il y a quelques minutes je disais à Castiel que jamais je n’avais fait quoique ce soit avec ma copine et avec qui que ce soit d’autre, que ça ne m’était jamais vraiment venu à l’esprit non plus et là… Et là j’avais qu’une seule chose à l’esprit justement. Et je n’avais vraiment pas envie de voir quelqu’un d’autre à la place de Castiel.

C’était difficile à expliquer, mais tout chez ce mec me plaisait. Que ce soit maintenant ou même en dehors de tout… De tout ça. Et contrairement à moi, Castiel semblait encore capable de rester sur terre et faisait attention à ne pas aller trop vite ou faire quoique ce soit sans mon accord. Je ne pensais pas qu’il était aussi attentif, et j’étais loin de m’en plaindre. S’il avait été trop vite, s’il ne m’avait rien demandé, je crois que j’aurais sans doute encore paniqué. Mon coeur battait à fond, j’avais confiance en Castiel, mais j’avais un peu peur aussi. Dans l’immédiat, j’avais peur de regretter d’avoir pris cette décision ou de ne pas être à la hauteur.

Et sincèrement, c’était une drôle d’impression que de se retrouver là avec plus que mon boxer et Castiel qui m’embrassait, me mordillait, et passait sa langue sur mon torse alors que sa main caressait plus bas. C’était difficile de se retenir de réagir. J’enchaînai les soupire, et je devais me mordre la lèvre pour retenir quelques sons. J’essayais d’empêcher mon corps de trop bouger. Mais ce n’était pas pour autant que je ne savourais pas chaque seconde. J’ai toujours été quelqu’un de très tactile, qui aime avoir de l’attention, alors là, je ne vous raconte pas le kiffe que c’était. Castiel arrêta d’embêter mon torse et revint m’embrasser avec plus de passion encore.

Sans réfléchir, je laissai sa langue venir chercher la mienne. J’émis juste une sorte de petit couinement dont je ne me pensais pas capable, lorsque je sentis la main de Castiel se glisser sous mon boxer. Je m’accorchai encore plus à lui, si une telle chose était possible. Mon dieu, si ça continuait comme ça, Castiel allait se retrouver avec des belles marques dans le dos tient. Mais cela ne dura pas très longtemps, visiblement, il avait très envie de passer à autre chose. Et moi aussi à vrai dire. Je n’avais plus rien à cacher à Castiel, je savais qu’il matait et j’espérais juste qu’il appréciait la vue. De mon avis, ce n’était pas très glorieux à voir, je devais être ridicule comme ça. Mais visiblement, le Ghoulies n’était pas d’accord avec moi.

- Pas autant que toi.

A ces mots je me relevais un peu en m’appuyant sur Castiel et alla titiller un peu la peau de son cou avant de revenir dans ma position initiale. On y était maintenant, Castiel venait de l’annoncer. Je ne savais pas trop quoi dire. Je me contentai de hocher la tête, j’étais encore plus anxieux, mais je ne voulais pas m’arrêter là. Il vient m’embrasser tendrement le cou, puis les lèvres. J’essayais de songer à ma respiration de me détendre, mais vous en conviendrez que la situation ne rendait pas la chose facile. Je regardais attentivement Castiel, passer son doigt dans sa bouche. Putain, même en faisant ça il était super sexy…

Puis je détournai le regard. Je sais pas trop ce que j’ai fixé après ça, peut-être que j’ai fermé les yeux, je sais plus. Je frissonnai en sentant sa main sur ma cuisse et serrais les dents en le sentant s’introduire. Il avait raison, c’était bizarre. Mais pour le moment je pouvais supporter ça. Je grimaçais un peu en sentant le deuxième et laissait presque échapper un grognement au troisième. Je m’attendais vraiment pas à ce genre de douleur je crois. Mais je sentais que Castiel y allait doucement, même s’il avait sans doute envie d’aller bien plus vite. Donc ça allait, puis je commençais à m’habituer à cette douleur.

Je rouvris les yeux quand Castiel vint m’embrasser doucement sur le joue, en m’annonçant qu’il allait passer aux choses sérieuses. Je savais ce que ça signifiait, mais je vous avoue que là, j’étais tétanisé et je n’osais plus me montrer aussi provocateur que tout à l’heure. Je regardais Castiel attraper son porte-feuilles, en sortir un préservatif, se déshabiller. Je passais ma langue sur mes lèvres. Merde, il était vraiment trop magnifique pour être vrai. Comment il pouvait être avec un type comme moi ? Castiel se positionna, il semblait être assez soucieux, savoir si je voulais toujours ça, mais ouais, pas de doute. J’étais peut-être anxieux, mais je savais ce que je voulais.

Castiel poursuivit donc son geste. Je le sentis s’introduire en moi, doucement, comme s’il avait peur de me casser en deux vous savez. Je n’arrivais pas à quitter son regard, ce bleu azur… J’avais l’impression de me perdre dedans et en même temps, j’avais toujours mes mains sur lui, elles s’accrochaient au fur et à mesure qu’il progressait. J’essayais toujours de retenir mes gémissements, et d’autres réaction. Castiel vint alors m’embrasser, il ne pouvait pas aller plus loin. Et sincèrement tant mieux, parce que malgré sa préparation, ça faisait mal.

- Castiel tu es vraiment….

J’arrivai même pas à finir ma phrase. Je savais que je ne pourrais pas tenir et maintenant que la douleur s’estompait ou tout du moins que je m’y habituais, je commençais à comprendre pourquoi certain en était accro. Cette sensation… Ca n’avait pas son pareil. Alors j’essayais de résister un instant encore, puis fini par céder. Je laissais échapper tous les gémissements que me venaient, plutôt bien coordonnés avec les mouvements de Castiel d’ailleurs. Mon dos se cambra, et j’en avais pas fini de m’accrocher à lui.

Lorsque je me sentis plus à l’aise, je me redressais, assez brusquement je crois d’ailleurs, excusez moi, je gérais pas tout ça super bien non plus. Bref, tout ça pour me retrouver sur Castiel ou plutôt sur ses genoux je sais pas trop comment décrire ça. Mais dans cette position, c’était plus à moi de bouger et j’avais un meilleur accès pour l’embrasser et même approfondir notre baiser. A bout de souffle je lâchais les lèvres de Castiel pour lui souffler :

- Je… Vais pas tenir très longtemps Cas…

J’entraînai alors le Ghoulie pour me retrouver à nouveau sur le dos. Je crois que je n’avais pas besoin de lui dire que je n’allais pas tenir très longtemps encore, il devait bien le sentir. Mes mouvements s’étaient calé sur les siens, se faisant même plus rapide, presque impatient. J’avais l’impression de ne plus rien contrôler et de devoir faire un effort monstre pour me retenir de ne pas craquer maintenant. Ce serait injuste pour Castiel, si on faisait ça, autant qu’on le fasse ensemble jusqu’au bout.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Jeu 17 Mai - 20:01


Pacify Her #CASTIM


Tu fais quand même de ton mieux pour que ça plaise à Tim. Pour qu’il puisse se senti le mieux possible. Même si en général, c’est pas trop ton genre de faire passer le plaisir de l’autre avant le tiens, là, pour Tim. Tu veux pas faire comme ça. Il passe avant toi, tu le sais, alors t’as envie qu’il surkiffe comme jamais. Et jamais, c’est le cas de le dire, vu qu’il est puceau. C’est peut être ça qui te pousse à vouloir faire les choses bien aussi. Le fait qu’il te pense plu sexy que toi, ça te surprends pas, ouais, c’est prétentieux, mais tu sais ce que tu vaux. Mais, tu sais aussi qu’à tes yeux, Tim il est genre dix mille fois mieux que toi.
T’as fermé les yeux, t’as profité de ce qu’il faisait à ton cou. C’est tellement agréable. C’est qu’il a beau ne pas être habitué à faire ce genre de chose, il est quand même doué, ou du moins, tu trouve ça kiffant, mais tu te dis que c’est peut être parce que c’est lui, et que tu le kiffes de ouf, le gars. Forcément t’aime quand il embrasse ta peau comme ça.

C’est à ce moment là que les choses sérieuses ont commencé. T’as commencé par préparer Tim jusqu’à ce que tu puisse y aller. Doucement, forcément, t’imagine qu’il doit déjà pas mal le sentir passer, alors t’évite d’en rajouter. Tu le regarde droit dans les yeux, tu le laisse s'agripper à ton dos comme il le veut. C’est pas un truc qui va te gêner si tu te retrouves avec des marques dans le dos. Elles seront de lui, alors forcément, ça ne te poserait pas de problème. genre, de dire, “ouais, c’est Tim qu’à fait ça”. Tu l’as embrassé rapidement, t’as glissé ta main sur sa joue pour la caresser tout doucement et quand t’as mis fin au baiser t’as plongé ton regard dans celui de ton.. Ton amant ? T’as commencé à lentement remuer les hanches. C’était agréable, forcément. T’espérais que ça le serait vite pour Tim. « Je suis vraiment ? » Vraiment quoi ? T’as quand même envie de savoir ce qu’il allait te dire. « Tu te sens bien, ça va ?  » Tu lui demandes. Tu te mets à aller légèrement plus vite et Tim s’est vite mis à pousser de petits gémissement qui avaient vraiment le don de t’exciter.
Franchement, si t’avais su que vous feriez ça se soir, comme ça.. T’aurais fait en sort de le croiser et t’énerver contre lui plus tôt. Quitte à forcer un peu le destin. Parce que maintenant que t’es là, tu sais que ça vaut largement le coup. Tu te colle au maximum contre son corps, en même temps, t’as pas vraiment le choix quand il s’accroche à toi de cette façon.

T’as été surpris de le voir une nouvelle fois prendre le devant comme ça. Mais tu vas pas mentir, ça t’a plus de le voir comme ça à califourchon sur toi. Puis du coup, ça t’a donné l'occasion de bien mater. Alors tu t’es pas gêné pour le faire. T’as glissé l’une tes mains sur l’une de ses cuisses pour la caresser doucement alors que tu mordillais ta lèvre inférieure avant qu’il ne t’embrasse. T’as glissé ta main libre dans ses cheveux que t’as légèrement agrippé alors que tu prolongeais ce baiser avec fougue. Ouais, tu lui montrais que t’en avais envie quoi. Quand ses lèvres ont lâché les tiennes, t’as ouvert les yeux et lâché ses cheveux et t’as souri quand tu l’as entendu. « Te retiens pas alors, Tim. » S’il en pouvait plus, t’allais même l’aider à en finir. Une fois que t’étais à nouveau au dessus, tu t’es remis à remuer les hanches et t’as glissé l’une de tes mains sur le sexe de Tim pour te mettre à le caresser en même temps. Histoire que ça soit vraiment le pied pour lui.  « Moi non plus, j’en ai plus longtemps. » Plus je voyais Tim, plus j’avais l’impression que ça lui plaisait vraiment, et clairement t’étais content d’avoir pu être à la hauteur. T’es revenu embrasser ses lèvres avec fougue et il t’as suffit de quelques mouvement de bassin avant que t’atteigne la jouissance et que là, pour le coup, tu pousse un gémissement rauque parce que ouais. Le kiffe total. Tu t’es assuré que Tim lui aussi soit arrivé au bout avant de lentement te retirer. Tu t’es laissé tomber sur le côté, t’allongeant sur le dos et t’as fermé les yeux. « Woah. » C’est tout ce que tu peux dire.. Là, sur le coup, t’as un peu l cerveau sur off. T’es plus sûr d’être des plus opérationnel. Jamais t’avais trouvé ça aussi bon. Comme quoi, les sentiments c’est vrai que ça peut tout changer.. Après t'être débarrassé du préservatif que t’allais quand même pas garder en souvenir tu t’es tourné vers Tim et lui a adressé un sourire. « Ca t’a plu ? » T’espérais vraiment qu’il allait pas regretter putain..
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
avatar
DEAR WRITINGS : 75
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Mer 23 Mai - 1:24

Pacify HerTired, blue boy walks my way Holding a girl's hand. That basic bitch leaves finally, Now I can take her man.J’arrivai pas à trouver les mots pour décrire ce que je ressentais. Il y avait tellement de chose qui se mêlaient à la fois dans mon esprit, mais le plus gros qui en ressortait, c’était une sensation de bien être. Et encore bien-être, c’était un doux euphémisme. Peut-être que je devrais plus dire, prendre son pied ou parler de réel plaisir. Mais tout de suite, je n’avais pas tout ce vocabulaire en tête. Je n’avais même plus du tout de vocabulaire à tel point que j’arrivais même pas à finir mes phrases. D’ailleurs j’avais à peine commencé à parler que j’avais oublié ce que je voulais dire. Mais Castiel était curieux visiblement alors je fis un effort :

- Vraiment… Bon… Parfait…

Il me semblait que j’étais pas trop à côté de la plaque avec de tel adjectifs. D’ailleurs, mon état semblait inquiéter Castiel. C’est fou, je ne pensais pas qu’il se ferait autant de soucis pour moi.

- Oh, oui, continue, surtout arrête pas…


J’étais presque en train de supplier Castiel. C’était ridicule, si vous voulez mon avis. Surtout que je doute qu’il aie vraiment envie d’arrêter ce qu’il avait commencé. Si je lui demandais, je crois qu’il le ferait, non sans que cela le frustre totalement. Mais je lui faisais confiance là dessus. Heureusement pour lui, j’appréciais bien trop ce moment pour vouloir y mettre fin. J’étais même prêt à le faire durer le plus possible. Malheureusement, j’avais sans doute moins d’endurance dans ce domaine que pouvait en avoir Castiel. Alors je fis tout de même de mon mieux, osant même prendre les devants durant un instant, mais toute bonne chose à une fin.

Je prévins Castiel que j’atteignais mes limites et apparemment lui aussi, comme quoi… En fait, non je sais pas trop quoi en conclure. Puis on m’a totalement perdu lorsque Castiel repris mon sexe en main, je laissais échapper un nouveau gémissement (j’étais plus à un près) avant que Castiel ne vienne me faire taire d’un baiser. J’aurais bien dit un baiser à m’en faire tourner la tête si elle tournait pas déjà depuis un moment. Moi qui croyait que ça ne pourrait pas être mieux, je finis par céder quasiment en même temps que Castiel. D’ailleurs je pensais pas l’entendre produire un tel son, et je ne pu qu’il répondre avec un ultime gémissement.

Après ça, ce fut assez étrange… Castiel se retira lentement, tandis que je me remettais de mes émotions. Je me sentais tellement bien. Je souris en soupirant et en songeant à ce qui venait de se passer. Non, j’arrivais pas à regretter, ça valait vraiment le coup. Je tournai la tête vers Castiel. Il avait reprit sa position allongée à côté de moi. Je souris et fermais les yeux aussi un instant, pour savourer vous savez. Puis le Ghoulie me posa une question. Je souris avant d’ouvrir les yeux et plonger mon regard dans le sien :

- Oh ouais… C’était… Waouh ! Je pensais pas ressentir ça un jour… C’était… Génial.


Mon sourire s’aggrandit. J’avais totalement oublié que je venais de tromper ma copine, avec un mec en plus. Et l’éventualité que je sois pas si hétéro que ça au final aussi. Pour le moment il y avait que Cas et moi. Je me déplaçai un peu pour venir contre Castiel, je glissais une main sur sa joue, l’embrassai tendrement et rajoutai :

- Merci Cas. C’est la meilleure nuit de ma vie. On remet ça quand tu veux. Juste, laisse moi me reposer un peu avant, ok ?

J’étais rincé, c’était le cas de le dire. Pour un gars hyperactif, il fallait y aller pour en arriver là. Mais ça, plus le manque de sommeil, l’heure tardive, ouais, j’étais crevé. Je me blottis contre Castiel, casant ma tête sur son torse et fermait les yeux un instant. J’avais seulement l’intention de me reposer un peu, mais je crois que je me suis vraiment endormi direct.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 111
FIRST STEP IN : 10/01/2018
MIRROR : Andy Biersack
IDENTITY : YOU_COMPLETE_MESS
TWIN(S) : Fangs, Mila & Javier ♥
INVENTORY : Un couteau suisse, un paquet de clopes et un briquet.
The Call Of Crimes

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   Ven 25 Mai - 21:23


Pacify Her #CASTIM


Je me demande ce qu’il peut bien ressentir, après, je vois à son visage qu’il est bien, qu’il se sent détendu bien comme il faut. Je suis plutôt content de savoir que j’ai pu lui faire cette effet. J’ai souris. « Eh bien, Tim, maintenant que tu le sais, si jamais t’en veux encore, tu sais ou me trouver. » Je lui ai dit en riant légèrement avant de le laisser se blottir comme il le voulait contre moi. C’était vraiment sympa de sentir sa peau contre la mienne, surtout vu ce qu’on venait de faire. Franchement, même si c’est quelque chose qui m’était déjà arrivé, je m’étais jamais senti aussi heureux, jamais je m’étais proche de quelqu’un comme c’est le cas avec Tim. Et pour la première fois, je crois que j’ai pas peur de le dire, mais. j’aime ce gars. Ouais, c’est dingue mais j’en suis persuadé maintenant, je suis amoureux de lui.
Et putain ça me fait flipper. J’ai jamais ressenti un truc pareil avant merde. Ce gars à quand même totalement chamboulé ma vie.. J’aurais pas pensé qu’il pourrait faire une chose pareille. « T’en fais pas Tim, repose toi bien surtout. » J’imagine que là, dans l'immédiat, il devait être claqué. Et c’était mon cas à moi aussi pour être honnête. En plus quand je me disais que je devais me lever tôt le lendemain, je me sentais encore plus fatigué. « Dors bien. » J’avoue que j’ai dit ça après qu’il se soit endormi dans mes bras. j’ai tiré ma couverture sur nous et j’ai fermé les yeux et il m’a pas fallu beaucoup plus de temps avant de m’endormir à mon tour. Puis comme je le pensais, j’ai pas dormi longtemps, quand mon réveil à sonné, j’étais claqué. Mais j’ai du laisser Tim et partir pour du boulot. D’ailleurs, Tim, imperturbable, ça m’avait fait sourire.
panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beforethethunder.forumactif.com/t260-castiel-vaut-mieux-v
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [HOT] CASTIEL + Pacify Her   

Revenir en haut Aller en bas
 
[HOT] CASTIEL + Pacify Her
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: Take a cup of tea :: The world of dead people :: RPG-
Sauter vers: