AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ne manquez pas l'occasion de participer à l'évent en cours !
event n°4 ♙ game on, bitch
Nous avons besoin de participants à la Tombola RP,
Venez vous inscrire pour que nous lancions les jeux ! ♥️
Nous vous demandons d'éviter au maximum de choisir un personnage issu du gang des Southside Serpents à votre inscription.
Ils sont déjà bien trop nombreux, pensez aussi aux Ghoulies comme gang, ou bien aux personnages de la série encore libres ! I love you

Partagez | 
 

 I'm back home - ft. Tim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
DEAR WRITINGS : 37
FIRST STEP IN : 09/04/2018
MIRROR : Dominic Sherwood
IDENTITY : Choupinette
Adults Responsabilities

MessageSujet: I'm back home - ft. Tim   Jeu 12 Avr - 0:15



I’m back home


Rentrer à la maison. Une chose que Milo n’avait pas fait depuis près de deux ans. Il avait bien eu droit à des petits séjours chez lui, d’une journée, deux maximum. Mais c’était la première fois depuis sa tentative de suicide que les médecins le considéraient assez stable pour lui permettre de rentrer définitivement à la maison familiale. Il allait y retrouver sa famille. Ses parents, ses frères, ses sœurs. Sa mère surtout qui n’allait certainement pas le lâcher pendant un bon moment. Heureusement, il avait réussi à négocier pour qu’elle ne vienne pas le chercher, et que ce soit une voiture envoyée par l’hôpital qui le dépose chez eux. Il avait envie d’un peu de tranquillité encore avant de retourner à la civilisation, et il s’était arrangé pour rentrer à une heure où la maison était vide, en plein milieu de la journée, quand tout le monde était encore à l’école, ou bien au travail. La clé de secours était toujours au même endroit, planquée au-dessus de la fenêtre du salon, sur le côté droit de la maison. Le blond était parti la chercher pour pouvoir ouvrir la porte principale.

Il entra alors dans la maison qu’il connaissait depuis toujours, l’endroit où il avait grandi. Rien n’avait vraiment changé depuis son départ. Peut-être les rideaux, à la rigueur, mais c’était tout. Cette maison était toujours la même. Il avait déposé son sac pas très rempli dans l’entrée avant de se rendre dans la cuisine. Etrangement, il mourrait de faim, et une chose qui lui faisait bien envie surtout, c’était le jus d’orange de sa mère, auquel il était habitué depuis qu’il était tout petit. En ouvrant le frigo, un sourire effleura ses lèvres. Une grande carafe de jus d’orage s’y trouvait, rien que pour lui. Sa mère avait vraiment pensée à tout. Même à enlever les couteaux du plan de travail tiens. Ils n’étaient plus là. Enfin, au moins, les verres étaient toujours à la même place, et c’est sans tarder que Milo se servit sa boisson, avant de tout boire presque d’un seul coup. Ça faisait tellement du bien. C’était comme s’il retrouvait le goût à tout au fur et à mesure, et rentrer chez lui, c’était vraiment bénéfique, malgré la crainte qu’il en avait eu. Ce qui lui faisait le plus peur était de se retrouver face à des souvenirs qu’il préférait oublier. Il avait partagé énormément de moments avec sa petite amie dans cette maison. Son souvenir restait toujours douloureux, même s’il ne voulait pas l’oublier.

Pensif, il regardait son verre vide en se demandant ce qu’il allait bien devenir maintenant. Son médecin lui avait bien dit de ne pas s’inquiéter de ça tout de suite, et de se contenter de reprendre ses marques parmi sa famille et la société de manière générale mais… Il ne pouvait pas s’empêcher d’y penser. Parce qu’il avait vingt-quatre ans, et qu’il se retrouvait sans diplôme. Se réinscrire à la fac ? Est-ce qu’il aurait la force de retourner sur le campus ? Est-ce qu’il arriverait à gérer la foule autour de lui ? Il n’en était clairement pas certain. Et cette peur de l’attachement était toujours là. Cette peur de tomber amoureux à nouveau, et de perdre cette personne surtout. Il ne voulait pas reprendre un tel risque.

Son regard se leva alors quand il entendit du mouvement dans la maison. Au début, il pensait que c’était l’un des chats qui avait remarqué sa présence, mais il reconnut alors le bruit de la porte. Quelqu’un venait de rentrer. Il ne serait pas resté longtemps tout seul, et étrangement, Milo soupçonnait sa mère d’y être pour quelque chose. Il s’était d’ailleurs attendu à la voir entrer dans la cuisine, mais à sa place, c’est son jeune frère qui montra le bout de son nez. Tim. Le plus jeune garçon de la famille et le seul, en dehors du blond, à vivre encore ici. « Salut petit frère. » Un sourire, toujours léger sur le visage, Milo s’était levé pour aller à la rencontre de son frère et l’étreindre, chose qu’il n’avait pas fait depuis bien longtemps, quand on regardait bien. Et ça lui avait manqué. Ça lui faisait du bien d’être de retour à la maison, et de faire des trucs à peu près normaux. « T’es pas en cours ? » Après tout, c’était le plein milieu de l’après-midi. Et Tim était encore au lycée, en théorie. A moins qu’il soit devenu hyper intelligent et qu’il ait sauté une classe sans que personne ne le prévienne. Ce qui en soit serait assez étonnant, parce que les médecins avaient bien insisté auprès de sa famille pour qu’ils lui partagent les bonnes nouvelles.


© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 42
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Sam 14 Avr - 20:54

I’m back homeHey Brother! Do you still believe in one another?Je devrais sûrement m’inquiéter. On disait que l’université était mille fois plus intense que celle d’un lycéen. Et vu ma vie comme lycéen déjà. Je n’avais pas cours aujourd’hui, des problèmes avec mes profs ou quelque chose comme ça, je n’avais pas tout suivit. Mais j’étais quand même venu au lycée. Pourquoi ? J’étais peut-être juste un peu maso comme gosse. En fait, même sans avoir cours, j’avais plein de trucs à faire. Puis Tamara, ma petite-amie avait cours et elle avait insisté pour que je vienne aussi. J’avais été incapable de lui dire non. Puis au final, ça m’avait pas mal arrangé.

J’avais passé la première partie de la matiné à essayer de travailler mon prochain contrôle de math. Ce n’était pas gagné d’avance, mais j’étais déterminé à faire mieux que la dernière fois. Ensuite, Tamara avait une heure de creux alors j’étais resté avec elle et ses amis. Je n’étais pas sûr que ces derniers m’appréciaient des masses d’ailleurs. Mais je les trouvais sympas. Ca me faisait quand même un peu bizarre de me retrouver dans un groupe de pote. D’ados normaux quoi… Bref, je n’allais pas m’étendre sur le sujet. Après j’étais retourné aller travailler en attendant midi pour manger avec cette même bande.

Ensuite, j’avais passé le reste de ma journée avec cette sorte d’association qu’on avait créé pour aider les nouveaux de Southside à s’intégrer. Au programme, il y avait notamment une séance d’affichage de poster que nous avions fait nous même pour promouvoir une petite soirée tranquille qu’on avait organisé afin de resserrer un peu les liens. On savait bien que c’était risqué. Mais ça allait se passer au lycée, il n’y aurait pas d’alcool, quelques professeurs. Il n’y avait pas de raison que ça tourne mal. Enfin, faudrait-il encore qu’on ait des participants.

Une fois tout ça finis, il était encore tôt. Mais je n’avais pas entraînement ce soir, alors que Tamara oui, alors j’avais décidé de rentrer. Je n’avais pas prévu grand chose, mais je me disais que je trouverai bien de quoi m’occuper rapidement quitte à ressortir plus tard. Cela ne me pris pas plus de quelques minutes pour rentrer à la maison avec mon skateboard. C’était mon moyen de transport le plus efficace que j’avais depuis que mon vélo avait fini dans un lac. Oui, c’était un longue histoire.

Je fus surpris et assez peu rassuré de constater que la porte était ouvert. J’avançais prudemment dans la maison. Il y avait du bruit dans la cuisine. J’allais hurler au voleur quand je reconnu mon frère, Milo. Ca faisait deux ans qu’il avait été interné. Je savais qu’il devait revenir bientôt, mais je ne savais pas quand. Maman avait voulu garder la surprise. Immédiatement, j’affichai un grand sourire, laissai tomber mon skate au sol pour aller me jeter dans les bras de mon frère.

- Milooooo ! Je pensais pas que tu rentrerai avant la fin de la semaine ! Je suis trop content de te voir ! Tu nous as trop manqué !


Ce pouvait donner l’impression que j’en faisais trop, mais j’étais sincère. Mine de rien, je m’étais inquiété comme un fou aussi pour lui. On s’était tous inquiétés. Et ça faisait un bail qu’on ne l’avait pas vu. Il faut dire que les visites à l’hopital où il était étaient très réglementé et souvent, il n’y avait que maman et Mila qui pouvaient le voir.

- Je commençais à me sentir seul comme mec ici !


Le seul autre homme qui vivait encore sous ce toit, c’était papa. Du coup, j’étais le seul gars de la fratrie et croyez moi, ce n’était pas toujours facile de supporter les triplettes. Heureusement que Mila était là.

- J’avais pas cours aujourd’hui ! Mais je suis quand même allé au lycée pour réviser, passer du temps avec Tam et finir les affiches pour une soirée qu’on va organiser avec le sorte de club qu’on a formé pour aider les Southsiders à s’intégrer à leur nouveau lycée !

C’était résumé très rapidement. Surtout que j’avais un débit de parole élevé. J’étais de bonne humeur, il ne fallait pas m’en vouloir.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DEAR WRITINGS : 37
FIRST STEP IN : 09/04/2018
MIRROR : Dominic Sherwood
IDENTITY : Choupinette
Adults Responsabilities

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Mar 17 Avr - 12:52



I’m back home


Milo ne savait pas vraiment à quoi il devait s’attendre en rentrant à la maison. Sa mère qui serait sur son dos, ça oui, certainement, sans aucun doute. Il la connaissait bien, même quand ils étaient petits, elle s’inquiétait pour un rien, alors là… Ce serait certainement encore pire. Mais pour les autres membres de la famille, il ne savait pas trop. Même s’ils étaient une famille assez soudée en soit, le blond avait toujours été plus proche de sa jumelle que de n’importe qui d’autre. Et puis, il s’était écoulé deux bonnes années quand même. En deux ans, on pouvait changer, largement. En quelques mois seulement déjà ça pouvait être le cas, il s’en était bien rendu compte par lui-même. Du coup, il ne savait pas trop. D’un côté, il était impatient de revoir tout le monde, et de savoir un peu ce qu’il s’était passé dans leur vie, mais de l’autre côté, il appréhendait. Il avait peur de ne pas retrouver sa place au sein de la famille en fait, tout simplement. Ils avaient tous appris à vivre sans lui, après tout, et peut-être que ça leur avait plu, ce mode de vie. Le pire, c’est qu’en soit, il ne leur en voudrait même pas. Il savait très bien à quel point il pouvait être chiant parfois.

Revoir Tim était certainement la part la plus facile. D’après ce que sa mère lui avait racontée lors de ses visites, son petit frère restait fidèle à lui-même. Le jeune hyperactif de la famille, jamais bien sérieux, toujours content d’à peu près tout. Milo était content de le croiser en premier, en réalité. Il n’avait même pas hésité à aller vers lui pour le prendre dans ses bras, et son enthousiasme était clairement touchant. Il pouvait clairement voir que son frère était content de le revoir. « Vous m’avez manqué aussi. » En même temps, l’hôpital psychiatrique, ce n’était clairement pas une partie de plaisir. Tout de sa vie à l’extérieur lui avait manqué pendant ces deux ans. Même s’il n’irait clairement pas revoir ses anciens amis de lui-même. Qui de toute façon avaient certainement quittés Riverdale à l’heure qu’il était. Et puis, il était devenu beaucoup trop introverti pour ça. La seule habitude qu’il ne perdrait certainement pas, ce serait ses visites à la tombe de sa petite amie décédée. Encore plus depuis qu’il avait appris que ses parents avaient quittés la ville, eux aussi. « Les filles te font la misère ? » En même temps, ce ne serait franchement pas étonnant. En dehors de Mila, les trois autres filles de la famille avaient le même âge, et c’était pas franchement tout le temps avantageux. Elles pouvaient s’organiser des plans de malade juste pour embêter l’un des membres de la famille. Enfin, si ça n’avait pas changé en deux ans. Après tout, elles avaient grandi. Quel âge ça leur faisait maintenant ? Seize ans ? Il ne savait même plus, à force. Il avait un peu perdu la notion du temps.

En tout cas, s’il y avait bien une chose qu’il n’avait pas oublié, c’était qu’il y avait des cours, la semaine. Et que c’était donc assez bizarre que son frère n’y soit pas, en réalité. Après, il savait que l’emploi du temps d’un lycéen pouvait être assez hachuré, pour avoir lui-même vécu ce truc chiant, où tu rentres à la maison pour cinq minutes et que t’as pas du tout envie de retourner en cours après. Ah, c’était bien le genre de choses qui ne lui manquait pas du tout ça, bon dieu. « Tam ? » C’était qui ça ? Bah oui, il avait loupé quelques épisodes, on va pas se mentir. Il était pas au courant de tout, le petit Milo, surtout si leur mère n’était pas au courant de ça, elle n’avait pas vraiment eu l’occasion de lui dire quoi. Peut-être même qu’elle avait carrément oubliée. « Oh, une soirée. Tu sais déjà qui va venir ? » Cette histoire avec le Southside… Il avait pas tout bien comprit. Même si sa mère avait essayé de lui expliquer, déjà elle était pas très douée pour expliquer les choses de base, et en plus, elle ne devait pas être au courant de tous les détails. Du coup ça donnait du le lycée du Southside a fermé, mais me demande pas pourquoi, parce que je sais pas. Pour se mettre à la page, c’était clairement pas l’idéal.


© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm back home - ft. Tim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: a walk in riverdale :: The pleasant North Side :: home sweet home-
Sauter vers: