Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons besoin de participants à la Tombola RP,
Venez vous inscrire pour que nous lancions les jeux ! ♥️

Partagez | 
 

 I'm back home - ft. Tim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: I'm back home - ft. Tim   Jeu 12 Avr - 0:15



I’m back home


Rentrer à la maison. Une chose que Milo n’avait pas fait depuis près de deux ans. Il avait bien eu droit à des petits séjours chez lui, d’une journée, deux maximum. Mais c’était la première fois depuis sa tentative de suicide que les médecins le considéraient assez stable pour lui permettre de rentrer définitivement à la maison familiale. Il allait y retrouver sa famille. Ses parents, ses frères, ses sœurs. Sa mère surtout qui n’allait certainement pas le lâcher pendant un bon moment. Heureusement, il avait réussi à négocier pour qu’elle ne vienne pas le chercher, et que ce soit une voiture envoyée par l’hôpital qui le dépose chez eux. Il avait envie d’un peu de tranquillité encore avant de retourner à la civilisation, et il s’était arrangé pour rentrer à une heure où la maison était vide, en plein milieu de la journée, quand tout le monde était encore à l’école, ou bien au travail. La clé de secours était toujours au même endroit, planquée au-dessus de la fenêtre du salon, sur le côté droit de la maison. Le blond était parti la chercher pour pouvoir ouvrir la porte principale.

Il entra alors dans la maison qu’il connaissait depuis toujours, l’endroit où il avait grandi. Rien n’avait vraiment changé depuis son départ. Peut-être les rideaux, à la rigueur, mais c’était tout. Cette maison était toujours la même. Il avait déposé son sac pas très rempli dans l’entrée avant de se rendre dans la cuisine. Etrangement, il mourrait de faim, et une chose qui lui faisait bien envie surtout, c’était le jus d’orange de sa mère, auquel il était habitué depuis qu’il était tout petit. En ouvrant le frigo, un sourire effleura ses lèvres. Une grande carafe de jus d’orage s’y trouvait, rien que pour lui. Sa mère avait vraiment pensée à tout. Même à enlever les couteaux du plan de travail tiens. Ils n’étaient plus là. Enfin, au moins, les verres étaient toujours à la même place, et c’est sans tarder que Milo se servit sa boisson, avant de tout boire presque d’un seul coup. Ça faisait tellement du bien. C’était comme s’il retrouvait le goût à tout au fur et à mesure, et rentrer chez lui, c’était vraiment bénéfique, malgré la crainte qu’il en avait eu. Ce qui lui faisait le plus peur était de se retrouver face à des souvenirs qu’il préférait oublier. Il avait partagé énormément de moments avec sa petite amie dans cette maison. Son souvenir restait toujours douloureux, même s’il ne voulait pas l’oublier.

Pensif, il regardait son verre vide en se demandant ce qu’il allait bien devenir maintenant. Son médecin lui avait bien dit de ne pas s’inquiéter de ça tout de suite, et de se contenter de reprendre ses marques parmi sa famille et la société de manière générale mais… Il ne pouvait pas s’empêcher d’y penser. Parce qu’il avait vingt-quatre ans, et qu’il se retrouvait sans diplôme. Se réinscrire à la fac ? Est-ce qu’il aurait la force de retourner sur le campus ? Est-ce qu’il arriverait à gérer la foule autour de lui ? Il n’en était clairement pas certain. Et cette peur de l’attachement était toujours là. Cette peur de tomber amoureux à nouveau, et de perdre cette personne surtout. Il ne voulait pas reprendre un tel risque.

Son regard se leva alors quand il entendit du mouvement dans la maison. Au début, il pensait que c’était l’un des chats qui avait remarqué sa présence, mais il reconnut alors le bruit de la porte. Quelqu’un venait de rentrer. Il ne serait pas resté longtemps tout seul, et étrangement, Milo soupçonnait sa mère d’y être pour quelque chose. Il s’était d’ailleurs attendu à la voir entrer dans la cuisine, mais à sa place, c’est son jeune frère qui montra le bout de son nez. Tim. Le plus jeune garçon de la famille et le seul, en dehors du blond, à vivre encore ici. « Salut petit frère. » Un sourire, toujours léger sur le visage, Milo s’était levé pour aller à la rencontre de son frère et l’étreindre, chose qu’il n’avait pas fait depuis bien longtemps, quand on regardait bien. Et ça lui avait manqué. Ça lui faisait du bien d’être de retour à la maison, et de faire des trucs à peu près normaux. « T’es pas en cours ? » Après tout, c’était le plein milieu de l’après-midi. Et Tim était encore au lycée, en théorie. A moins qu’il soit devenu hyper intelligent et qu’il ait sauté une classe sans que personne ne le prévienne. Ce qui en soit serait assez étonnant, parce que les médecins avaient bien insisté auprès de sa famille pour qu’ils lui partagent les bonnes nouvelles.


© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DEAR WRITINGS : 110
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Sam 14 Avr - 20:54

I’m back homeHey Brother! Do you still believe in one another?Je devrais sûrement m’inquiéter. On disait que l’université était mille fois plus intense que celle d’un lycéen. Et vu ma vie comme lycéen déjà. Je n’avais pas cours aujourd’hui, des problèmes avec mes profs ou quelque chose comme ça, je n’avais pas tout suivit. Mais j’étais quand même venu au lycée. Pourquoi ? J’étais peut-être juste un peu maso comme gosse. En fait, même sans avoir cours, j’avais plein de trucs à faire. Puis Tamara, ma petite-amie avait cours et elle avait insisté pour que je vienne aussi. J’avais été incapable de lui dire non. Puis au final, ça m’avait pas mal arrangé.

J’avais passé la première partie de la matiné à essayer de travailler mon prochain contrôle de math. Ce n’était pas gagné d’avance, mais j’étais déterminé à faire mieux que la dernière fois. Ensuite, Tamara avait une heure de creux alors j’étais resté avec elle et ses amis. Je n’étais pas sûr que ces derniers m’appréciaient des masses d’ailleurs. Mais je les trouvais sympas. Ca me faisait quand même un peu bizarre de me retrouver dans un groupe de pote. D’ados normaux quoi… Bref, je n’allais pas m’étendre sur le sujet. Après j’étais retourné aller travailler en attendant midi pour manger avec cette même bande.

Ensuite, j’avais passé le reste de ma journée avec cette sorte d’association qu’on avait créé pour aider les nouveaux de Southside à s’intégrer. Au programme, il y avait notamment une séance d’affichage de poster que nous avions fait nous même pour promouvoir une petite soirée tranquille qu’on avait organisé afin de resserrer un peu les liens. On savait bien que c’était risqué. Mais ça allait se passer au lycée, il n’y aurait pas d’alcool, quelques professeurs. Il n’y avait pas de raison que ça tourne mal. Enfin, faudrait-il encore qu’on ait des participants.

Une fois tout ça finis, il était encore tôt. Mais je n’avais pas entraînement ce soir, alors que Tamara oui, alors j’avais décidé de rentrer. Je n’avais pas prévu grand chose, mais je me disais que je trouverai bien de quoi m’occuper rapidement quitte à ressortir plus tard. Cela ne me pris pas plus de quelques minutes pour rentrer à la maison avec mon skateboard. C’était mon moyen de transport le plus efficace que j’avais depuis que mon vélo avait fini dans un lac. Oui, c’était un longue histoire.

Je fus surpris et assez peu rassuré de constater que la porte était ouvert. J’avançais prudemment dans la maison. Il y avait du bruit dans la cuisine. J’allais hurler au voleur quand je reconnu mon frère, Milo. Ca faisait deux ans qu’il avait été interné. Je savais qu’il devait revenir bientôt, mais je ne savais pas quand. Maman avait voulu garder la surprise. Immédiatement, j’affichai un grand sourire, laissai tomber mon skate au sol pour aller me jeter dans les bras de mon frère.

- Milooooo ! Je pensais pas que tu rentrerai avant la fin de la semaine ! Je suis trop content de te voir ! Tu nous as trop manqué !


Ce pouvait donner l’impression que j’en faisais trop, mais j’étais sincère. Mine de rien, je m’étais inquiété comme un fou aussi pour lui. On s’était tous inquiétés. Et ça faisait un bail qu’on ne l’avait pas vu. Il faut dire que les visites à l’hopital où il était étaient très réglementé et souvent, il n’y avait que maman et Mila qui pouvaient le voir.

- Je commençais à me sentir seul comme mec ici !


Le seul autre homme qui vivait encore sous ce toit, c’était papa. Du coup, j’étais le seul gars de la fratrie et croyez moi, ce n’était pas toujours facile de supporter les triplettes. Heureusement que Mila était là.

- J’avais pas cours aujourd’hui ! Mais je suis quand même allé au lycée pour réviser, passer du temps avec Tam et finir les affiches pour une soirée qu’on va organiser avec le sorte de club qu’on a formé pour aider les Southsiders à s’intégrer à leur nouveau lycée !

C’était résumé très rapidement. Surtout que j’avais un débit de parole élevé. J’étais de bonne humeur, il ne fallait pas m’en vouloir.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Mar 17 Avr - 12:52



I’m back home


Milo ne savait pas vraiment à quoi il devait s’attendre en rentrant à la maison. Sa mère qui serait sur son dos, ça oui, certainement, sans aucun doute. Il la connaissait bien, même quand ils étaient petits, elle s’inquiétait pour un rien, alors là… Ce serait certainement encore pire. Mais pour les autres membres de la famille, il ne savait pas trop. Même s’ils étaient une famille assez soudée en soit, le blond avait toujours été plus proche de sa jumelle que de n’importe qui d’autre. Et puis, il s’était écoulé deux bonnes années quand même. En deux ans, on pouvait changer, largement. En quelques mois seulement déjà ça pouvait être le cas, il s’en était bien rendu compte par lui-même. Du coup, il ne savait pas trop. D’un côté, il était impatient de revoir tout le monde, et de savoir un peu ce qu’il s’était passé dans leur vie, mais de l’autre côté, il appréhendait. Il avait peur de ne pas retrouver sa place au sein de la famille en fait, tout simplement. Ils avaient tous appris à vivre sans lui, après tout, et peut-être que ça leur avait plu, ce mode de vie. Le pire, c’est qu’en soit, il ne leur en voudrait même pas. Il savait très bien à quel point il pouvait être chiant parfois.

Revoir Tim était certainement la part la plus facile. D’après ce que sa mère lui avait racontée lors de ses visites, son petit frère restait fidèle à lui-même. Le jeune hyperactif de la famille, jamais bien sérieux, toujours content d’à peu près tout. Milo était content de le croiser en premier, en réalité. Il n’avait même pas hésité à aller vers lui pour le prendre dans ses bras, et son enthousiasme était clairement touchant. Il pouvait clairement voir que son frère était content de le revoir. « Vous m’avez manqué aussi. » En même temps, l’hôpital psychiatrique, ce n’était clairement pas une partie de plaisir. Tout de sa vie à l’extérieur lui avait manqué pendant ces deux ans. Même s’il n’irait clairement pas revoir ses anciens amis de lui-même. Qui de toute façon avaient certainement quittés Riverdale à l’heure qu’il était. Et puis, il était devenu beaucoup trop introverti pour ça. La seule habitude qu’il ne perdrait certainement pas, ce serait ses visites à la tombe de sa petite amie décédée. Encore plus depuis qu’il avait appris que ses parents avaient quittés la ville, eux aussi. « Les filles te font la misère ? » En même temps, ce ne serait franchement pas étonnant. En dehors de Mila, les trois autres filles de la famille avaient le même âge, et c’était pas franchement tout le temps avantageux. Elles pouvaient s’organiser des plans de malade juste pour embêter l’un des membres de la famille. Enfin, si ça n’avait pas changé en deux ans. Après tout, elles avaient grandi. Quel âge ça leur faisait maintenant ? Seize ans ? Il ne savait même plus, à force. Il avait un peu perdu la notion du temps.

En tout cas, s’il y avait bien une chose qu’il n’avait pas oublié, c’était qu’il y avait des cours, la semaine. Et que c’était donc assez bizarre que son frère n’y soit pas, en réalité. Après, il savait que l’emploi du temps d’un lycéen pouvait être assez hachuré, pour avoir lui-même vécu ce truc chiant, où tu rentres à la maison pour cinq minutes et que t’as pas du tout envie de retourner en cours après. Ah, c’était bien le genre de choses qui ne lui manquait pas du tout ça, bon dieu. « Tam ? » C’était qui ça ? Bah oui, il avait loupé quelques épisodes, on va pas se mentir. Il était pas au courant de tout, le petit Milo, surtout si leur mère n’était pas au courant de ça, elle n’avait pas vraiment eu l’occasion de lui dire quoi. Peut-être même qu’elle avait carrément oubliée. « Oh, une soirée. Tu sais déjà qui va venir ? » Cette histoire avec le Southside… Il avait pas tout bien comprit. Même si sa mère avait essayé de lui expliquer, déjà elle était pas très douée pour expliquer les choses de base, et en plus, elle ne devait pas être au courant de tous les détails. Du coup ça donnait du le lycée du Southside a fermé, mais me demande pas pourquoi, parce que je sais pas. Pour se mettre à la page, c’était clairement pas l’idéal.


© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DEAR WRITINGS : 110
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Lun 23 Avr - 22:04

I’m back homeHey Brother! Do you still believe in one another?La famille allait de nouveau être au complet, c’était super génial ! Je serrais fort mon grand-frère contre moi. J’étais content de le revoir, j’étais aussi super content pour Mila. Les jumeaux allaient être de nouveau ensemble, tout allait rentrer dans l’ordre, j’en étais sûr. Je fini tout de même par lâcher Milo. Le but n’était pas de devenir un koala attacher à sa branche non plus. Surtout que je me voyais mal me nourrir de feuilles pour le restant de mes jours. Et Milo ne devrait pas trop apprécier d’être considéré comme un bout de bois. Personne n’aimerait ça. A par quelqu’un de très bizarre. Mais même moi qui n’était pas le plus normal de tous les types, je n’aurais pas trop aimé l’idée. Le bois ça bougeait pas assez de mon avis.

Bref, le but n’était pas de rédiger un essai philosophique sur le sujet. Je grimaçai en riant à la réflexion de Milo. Il connaissait bien cette famille. Il devait se douter que les filles me laissaient pas vivre tranquillement ma petite vie dans mon coin. Il faut dire, je les provoquais un peu aussi parfois.

- Comme d’hab’ ! Les filles seront toujours les filles hein ! Enfin, Mila ça va,... Mais les triplettes, elles sont intenable. Et pour que ce soit moi qui le dise...

C’était presque paradoxal, que moi, le type atteint d’hyperactivité, dise de mes soeurs qu’elles ne sont pas tenables. Mais c’est il fallait les voir pour le croire. Individuellement, elles étaient adorables, mais une fois réunies… C’était fini. Des vraies harpies ces filles là !

Je n’avais pas franchement perdu de temps avant de me mettre à raconter ma vie à Milo. C’était lui qui l’avait demandé hein ! Vous en étiez témoin. Mais cela semblait l’amuser et il avait beaucoup à rattraper.

- Tamara, c’est ma petite-amie, on sort ensemble depuis décembre.

Bien sûr, j’étais fier d’annoncer ça à mon frère. C’était bien le premier gars à qui je pouvais en parler. Enfin, j’en avais parlé à Castiel, mais il était resté assez froid à ce sujet. A la maison, Mila m’avait donné pas mal de conseils, et les triplettes n’avaient pas arrêté de me charrier là dessus. J’étais un peu curieux de connaître la réaction de Milo. Mais c’est vrai que, sur le coup, ça m’était sorti de l’esprit qu’il pouvait ne pas être au courant de ça.

- Hm… Et bien, pas vraiment, c’est ouvert à tout le monde. Il y aura les représentant de notre club à coup sûr… Après vient qui veut ! J’espère qu’il y aura beaucoup de monde. Et des élèves de Southside. C’est un peu pour eux qu’on fait ça aussi.

Ce serait bête qu’aucun membre du lycée du Southside ne se présente à une soirée visant à améliorer les relations entre les deux parties de la ville. Jusque là, j’étais resté plutôt confiant, les Southsiders étaient un peu froid, mais ils faisaient des efforts quand même.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Ven 27 Avr - 22:42



I’m back home


La pression, ça pouvait être horrible parfois. Milo se retrouvait dans une phase de pression, actuellement. Pour certaines personnes, rentrer chez soi était quelque chose d’anodin qu’on faisait tous les jours, mais pour lui… Depuis deux ans, il n’avait plus vraiment de chez lui, en réalité. Vivre à l’hôpital, c’était clairement pas le meilleur endroit pour se sentir chez soi. Et sa maison, celle de sa famille… Ouais, ça lui faisait encore bizarre d’être ici. Il allait falloir qu’il s’habitude de nouveau, et aussi qu’il s’habitue à la présence de sa famille. Avec les adultes, ça devrait aller. Ils avaient compris la situation depuis le temps, et arrêtaient d’agir bizarrement à son égard. Mais les plus jeunes… Ça allait être une autre histoire. Ça faisait presque deux ans qu’il ne les avait pas vu, et il savait qu’elles se posaient des questions. Il espérait d’ailleurs que leurs parents ou quelqu’un y avait répondu, parce qu’il n’était pas certain d’être en capacité de leur expliquer ce qu’il lui était arrivé. C’était compliqué de mettre des mots là-dessus, et surtout d’expliquer pourquoi aux autres qui ne pensaient pas forcément de la même manière que lui. Sans parler qu’elles étaient jeunes, elles ne se rendraient certainement pas compte de la gravité qu’avait été sa situation.

C’était tout un tas d’éléments qui lui faisait craindre de revoir les trois plus jeunes. Mais ce n’était pas pour autant qu’il n’allait pas en prendre des nouvelles, bien au contraire. Et c’était d’ailleurs ce qu’il était en train de faire, d’une façon plutôt détournée, certes, mais quand même. Après, Milo restait fidèle à lui-même. « Crise d’ado ? » Ils étaient tous passés par là. Lui aussi d’ailleurs. Et il avait été très con à cette période, surtout avec ses parents. Mais ça lui était passé, comme à tout le monde en fait. Il s’était posé et avait commencé à se calmer quand il avait rencontré sa petite amie. Et après elle était morte, et là il avait déconné de nouveau. Mais quand même beaucoup plus gravement. Mine de rien, même si le blond ne l’admettrait clairement pas, c’était un romantique dans l’âme. Et quelqu’un de vachement sensible, malheureusement. Autant pour lui que pour son entourage d’ailleurs. Qu’il se fasse du mal à lui, franchement, il s’en fichait, mais sa famille en bavait aussi derrière. Et ça, ça passait légèrement moins quand même.

En tout cas, pas mal de choses avaient changées visiblement. Son petit frère avait même une petite amie dit donc ! Milo sourit légèrement à cette nouvelle en lui lançant un regard qui disait bien joué mon pote. Si ses souvenirs étaient bons, c’était la première fois que son frère avait une petite amie. Et il ne faisait pas partie des gens qui trouvaient ça ridicule, loin de là. Lui-même avait mis un moment avant d’ouvrir son cœur à une fille, et quand il l’avait fait, il avait carrément pas déconné avec ça. Ils étaient restés ensemble un bon moment, et peut-être même qu’ils le seraient encore si l’accident n’avait pas eu lieu. « Tu l’as connu comment ? » En savoir un peu plus sur la copine de son frère, c’était une chose qui intéressait Milo. Pas qu’il voulait s’assurer qu’elle était quelqu’un de bien, de ce côté-là, il estimait que son frère pouvait très bien se débrouiller tout seul. Mais il avait bien envie de la connaître, et qu’elle se sente bien au sein de la famille si ce n’était pas encore le cas. Il savait que ce n’était pas toujours évident d’être accepté par la famille de son petit ami, il en avait lui-même fait les frais avec les parents de son ex qui ne l’aimaient pas trop au départ. En fait, ils étaient devenus gentils avec lui après l’accident, étrangement.

Mais c’était pas vraiment le moment idéal pour penser à ça. Il venait de rentrer, et les médecins lui avaient bien dit de se concentrer sur le positif. Parler d’une fête qui allait se passer au lycée, c’était plutôt pas mal ça. Des bons souvenirs, et une bonne soirée en perspective, d’une certaine façon. « Ça se passe pas bien l’intégration ? » C’était pas franchement étonnant en vérité. Il y avait toujours eu une certaine rivalité entre les deux coins de Riverdale, et ça ne datait clairement pas d’hier. Il y avait plusieurs générations de haine là. Tout tasser et arranger en un seul coup, c’était carrément impossible. Mais Milo trouvait que cette petite fête était vraiment une bonne idée, surtout si l’initiative venait d’élèves du Northside. « Je pourrais vous aider, si vous avez besoin d’un coup de main. » Ça lui ferait du bien ça aussi. Ça le ferait sortir, voir du monde. C’était bon pour lui, et puis s’il pouvait aider en même temps… Ça ne le dérangeait clairement pas de mettre la main à la pâte après avoir été enfermé pendant deux ans sans pouvoir faire grand-chose de ses deux mains.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DEAR WRITINGS : 110
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Jeu 10 Mai - 21:49

I’m back homeHey Brother! Do you still believe in one another?J’étais sûrement mal placé pour parler de crise d’adolescence, parce que, techniquement, j’étais encore un ado aussi. J’avais pas l’impression de faire une crise particulière, mais j’imagine qu’aucun adolescent n’avait l’impression de faire une crise. Mais dans mon cas, j’avais toujours été un gamin épuisant, on pouvait presque dire que je faisais une crise d’adolescence depuis que j’avais l’âge de courir partout. C’était l’hyperactivité ça. Certes, c’était un peu facile de toujours blâmer ça. Mais est-ce que j’y peux vraiment quelque chose ? Je suis né avec ce surplus d’énergie, et croyez-moi, je m’en serais bien passé aussi. Cependant, je préfère ne pas trop m’en plaindre, parce que… Au final, on peut dire que je gère ça plutôt bien. Enfin de mon avis.

Mais en ce qui concernait les triplettes, je les trouvait déjà épuisantes avant, mais maintenant… Ils faut dire qu’elles avaient toujours pris un malin plaisir à m’embêter sans cesse. C’était difficile de jouer les grand-frères avec elle. Parce que c’était quoi le rôle du grand-frère hein ? Protéger ses cadets, leur donner des conseils pour qu’ils ne fassent pas les mêmes erreurs et les couvrir en cas de connerie ? Et sincèrement, les triplettes n’avait pas besoin de moi pour tout ça. J’étais nul pour donner des conseils, je faisais sans cesse des conneries sans le vouloir et je parle même pas de protéger qui que ce soit.

- J’en ai bien peur.

Je grimaçai. De toute façon, Milo ne tarderait pas à le découvrir par lui même et il se ferait sa propre idée bien assez vite. Il allait avoir beaucoup à rattraper. Mais personnellement, j’étais content de le revoir et je me ferais un plaisir de répondre à toute ces questions et lui faire un récit détaillé de tout ce qu’il c’était passé pendant ces deux dernières années.

- Au lycée, tout simplement. Je suis la mascotte de l’équipe et elle fait partie des Vixens, donc on s’est rencontré aux entraînements.

Après, comment on avait fini ensemble, c’était une plus longue histoire. Mais je n’étais pas sûr que Milo aie envie de passer sa soirée à parler avec moi. Et quelque part, j’avais un peu peur, je dois bien l’avouer, de lui parler de ma vie amoureuse en sachant ce qui était arrivé à sa dernière petite amie. Alors, oui, j’adorai Milo, c’était mon grand-frère. Mais je ne le connaissais pas si bien que ça non plus. Enfin, je n’étais pas aussi proche de lui que je pourrais l’être de Mila par exemple. Donc j’avais encore plus peur de faire une bêtises. Heureusement pour le moment, ça allait.

- Et bien… Oui et non… Ca a été dur au début. Certains s’intègre mieux que d’autre. Les plus compliqués dans les Southside Serpents. Mais ils font des efforts qui ne sont pas négligeable. Ils ne sont vraiment pas méchants. Puis les élèves de Northside ne sont pas tous des anges non plus. Au contraire et c’est bien le problème. Ils passent leur temps à provoquer les autres. Enfin surtout Reggie et ses potes…


Je grimaçai encore. Reggie faisait parti de l’équipe et j’avais eu des problèmes avec lui aussi. Si Castiel n’était pas intervenu, je crois que je m’en serais jamais sorti. Et encore, ce n’était pas toujours facile non plus. Maintenant, il semblerait que les gars qui passaient leur temps à m’embêter aient décider de simplement m’ignorer et c’était pas plus mal ainsi.

- Bien sûr ! On a toujours besoin d’aide en plus ! Ce serait génial !

Evidemment que j’étais content que Milo propose son aide. J’étais sûr qu’elle ne pourrait qu’être bénéfique pour tout le monde. Pour notre club, parce qu’on était pas beaucoup et avoir des bras en plus, c’était toujours cool. Puis comme ça, je passerai plus de temps avec mon grand-frère, c’était l’occasion de rattraper un peu de temps ensemble. Et j’étais presque sûr que cela ferait du bien à Milo d’avoir une activité, quelque chose pour s’occuper l’esprit au lieu de rester à la maison à attendre que tout le monde rentre.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Mer 16 Mai - 12:35



I’m back home


Milo savait bien que sa famille avait continué à évoluer pendant son absence, et il se doutait aussi que les plus jeunes avaient bien grandis. Deux ans de différence, au niveau de Tim ou de Mila ça ne changeait pas grand-chose, mais au niveau des trois dernières… Il était clair que ça allait lui faire tout bizarre. Et que d’une certaine manière il allait devoir apprendre à nouveau à connaître ses petites sœurs. Sans parler que lui aussi, il avait bien changé en deux ans. De toute façon, le besoin de protéger son entourage était toujours là, et les triplettes n’allaient clairement pas y échapper. Surtout qu’elles étaient dans l’âge pour commencer à s’attirer des ennuis, et avoir des garçons pas très nets qui leur tourneraient autour. Autant dire qu’aucun d’entre eux n’aura l’occasion de les approcher sans se retrouver face à leur grand frère. Il aimait beaucoup trop ses sœurs pour risquer qu’il leur arrive quelque chose. Elles avaient déjà dû avoir du mal avec tous les problèmes qu’il avait lui-même rapporté à la maison sans le vouloir, s’il pouvait les épargner d’autre chose, il le ferait certainement.

Mais bon, ce n’était clairement pas le plus grand changement depuis qu’il était parti, parce que oui, Tim avait une copine ! Enfin ! D’une certaine manière, Milo était fier de lui. Ça lui faisait plaisir de savoir que son petit frère s’était trouvé quelqu’un et qu’il était en train de connaître ce que lui-même avait connu quelques années plus tôt. Même si ses souvenirs à lui restaient douloureux à cause de ce qu’il s’était passé, c’était certainement les meilleurs de sa vie pour l’instant, et il espérait que son frère en profitait autant que lui avait pu en profiter à l’époque. « Je vois… » Un petit sourire sur les lèvres, le blond avait fini par s’asseoir sur l’une des chaises de la cuisine pour enfin boire son jus d’orange qui lui avait tant manqué pendant deux ans. « Bon, je vais pas te sortir le même discours que tout le monde, mais oublie pas de sortir couvert hein. » Pas besoin d’un dessin pour expliquer de quoi il parlait. Milo avait lui-même eut la même remarque de la part de leur père quand il avait commencé à sortir avec sa copine. Et il avait toujours suivit ce conseil. Bien heureusement d’ailleurs, parce qu’il aurait pu se retrouver père célibataire dépressif, et c’était franchement pas le meilleur de tous les combos du monde.

Enfin, visiblement, il n’y avait pas que la vie amoureuse de son frère qui avait changée depuis qu’il était partie, mais bien d’autres choses aussi. Comme les élèves du Southside qui se retrouvaient à Riverdale High. Oh, Milo se doutait bien que ça avait foutu le bordel tout ça. Lui-même n’avait jamais tellement traîné avec les gens du Southside parce qu’il s’était toujours cantonné à son quartier, le lycée, et un petit parc pas très loin pour trainé. « Reggie a toujours été con. » Milo se souvenait de lui, même s’ils avaient quelques années d’écart. Une fois, il avait essayé de le provoquer quand il était encore au lycée. Autant dire qu’il avait jamais recommencé après, et que même maintenant, il n’avait plutôt pas intérêt à essayer de nouveau. Même si ça ne l’étonnerait pas franchement de sa part. « Je serais là alors, et pour la première et seule fois de ta vie je serais sous tes ordres. N’en profites pas trop. » Même s’il savait que son frère allait très certainement en profiter. Mais il savait que ce ne serait pas bien méchant. C’était pas le style de Tim de toute façon, d’être méchant. Bien au contraire même, souvent, il était trop gentil. Et c’était certainement pour ça que beaucoup de monde l’appréciait.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DEAR WRITINGS : 110
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Mar 22 Mai - 23:22

I’m back homeHey Brother! Do you still believe in one another?On a beau dire, mais c’était tout de même assez gênant d’entendre ce genre de discours de la part de mon grand-frère que j’avais pas vu depuis deux ans. Il voulait bien faire, c’était normal. Et d’un sens, c’était sans doute moins gênant que ce soit lui qu’il me le dise qu’un de nos parents. Même si… Et bien c’était déjà arrivé. A croire que c’était toujours la première chose qui venait à l’esprit des gens quand je leur disais que j’avais une copine. Je n’allais pas leur en vouloir, mais bon, j’ai dix-sept ans quand même, presque majeur. Je sais prendre mes responsabilités. Je lâchais un rire gêné et répondit :

- Haha ouais, t’inquiète. Je connais la chanson.

Quelque part, il valait sans doute mieux que mes proches se soucient pour moi et m’en fasse part, plutôt qu’ils ne disent rien et que je fasse la connerie. Quelque part, maintenant, si je faisais la connerie, justement, eux, ils n’auraient pas à se sentir coupable, parce qu’ils m’auraient prévenu avant. Ah ouais… Peut-être qu’au final, les gens se souciaient surtout de leur propre culpabilité. Mais venant de Milo j’en doutais assez.

Mon grand-frère, il était énorme. Il avait beau avoir été longtemps absent, il savait. Reggie était con ouais. Je n’aimais pas trop le dire de la sorte, et il y a quelques mois, peut-être que j’aurais contredit Milo, mais aujourd’hui, après tout ce qu’il c’était passé, je n’avais pas à me donner la peine d’essayer de défendre l’honneur inexistant de Reggie. Cependant, ce n’était pas pour autant que j’avais envie de l’enfoncer ou quoique ce soit. Je n’étais pas méchant à ce point. J’avais quand même considéré Reggie comme un de mes amis, fut un temps. Je hochai donc la tête avant d’enchaîner sur autre chose.

J’étais content que Milo propose son aide. On allait pouvoir passer du temps ensemble, c’était cool. J’avais un peu peur qu’il tente encore de me mettre de côté à son retour, comme ils le faisaient parfois avec Mila quand on était plus jeune. Mais non, a croire que c’était vraiment qu’une période. Puis je le prenais pas mal. Je savais que j’avais tendance à être lourd parfois.

- A quoi bon t’avoir sous mes ordres si j’ai pas le droit d’en profiter ?!

Je protestais, mais Milo savait sans doute tout aussi bien que moi que ce n’était pas mon genre. Ca ne me dérangeait pas de diriger un projet, ce ne serait pas la première fois, mais je n’étais pas un dictateur non plus qui criait des ordres à tout bout de champs. Au contraire, j’avais tendance à demander gentiment et à calmer les conflits.

C’était bien beau de parler, mais c’est que je commençais à avoir faim moi. J’avais quand même eu une journée un peu sportive, il ne fallait pas l’oublier. Enfin, ok, on faisait plus sportif dans le genre, mais il me fallait une raison pour manger. J’ouvris le frigo et tout en cherchant quelque chose à me mettre sous la dent, un autre détail me vînt à l’esprit.

- Oh ! Milo ! T’aurais pas vu ma Nugget ?


Il me semblait avoir laissé ma poule dans la maison ce matin avant de partir. Ca faisait toujours râler maman. Evidemment, la place d’une poule, c’est dans un poulailler, mais Nugget était pas une vulgaire poule de ferme. Et elle aimait bien se promener dans la maison, être avec nous. Ce n’était sans doute pas le moment de chercher ma poule alors que j’avais la tête dans le frigo, mais sait-on jamais. Puis je préférais demander les choses quand elles me venaient à l’esprit.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Mar 5 Juin - 11:26



I’m back home


Son rôle de grand frère, Milo ne l’avait clairement pas assuré ces deux dernières années. Au vu des circonstances, c’était quelque chose d’un peu normal, vous me direz. Pourtant, il ne pouvait pas s’empêcher de culpabiliser à ce niveau-là, de se dire qu’il aurait pu faire mieux, être un meilleur grand frère. Un meilleur fils aussi. Et tout ce qu’il pouvait faire à partir de maintenant, c’était tenter de se rattraper du mieux qu’il le pouvait, au niveau de toute sa famille. Et il essayait, comme maintenant, avec Tim. Son petit frère, qui avait une copine. A peu près au même âge que lui en plus. Même si c’était une chose qui, malgré tout, lui faisait remonter certains souvenirs douloureux, Milo était content pour lui. Et il espérait vraiment qu’il allait profiter un maximum de cette relation, et ne pas avoir à vivre la même chose qu’il avait vécu. Il voulait juste que son frère soit heureux, sans désagrément. Parce qu’un homme détruit, dans la famille, c’était largement suffisant. Même si le blond avait l’impression que son petit frère était beaucoup plus fort et courageux que lui, psychologiquement parlant.

Il avait d’ailleurs envie de renouer avec son frère, alors forcément, quand il l’avait entendu parler d’une sorte de fête qu’il devait organiser au lycée, il s’était tout de suite porter volontaire. Sans parler que ça lui ferait mettre un pied dans la vie sociale, même si au final, il serait avec des adolescents. Dans un lycée qu’il avait connu, et où il avait rencontré sa copine. De toute manière, il ne pourrait pas toujours éviter cet endroit, il le savait très bien. Alors autant crever l’abcès tout de suite, comme ça ce serait fait. « Je te sortirais la carte de l’homme malade si t’abuses trop ! » Bah quoi ? Autant qu’il profite de sa condition pour certaines choses quand même… Sinon ça servait à rien. Même s’il savait très bien que son petit frère n’était pas un tyran et qu’il devrait peut-être lui-même ouvrir sa bouche pour que les gens exécutent ses ordres. Ça le dérangeait pas de faire ça, de toute façon, et puis ce serait la bonne manière pour reprendre bien en main son rôle de grand frère. Surtout que quand il fallait l’ouvrir, il le faisait bien. Et ça faisait bien longtemps qu’il ne l’avait pas fait. Sauf pour râler à l’hôpital et dire qu’il voulait sortir parce qu’il en avait marre, mais ça, personne ne l’avait écouté avant maintenant, parce qu’il n’était pas prêt. Et il n’en voulait clairement pas aux médecins pour ça, ils avaient juste fait leur travail.

Tant mieux d’ailleurs, parce qu’au final, s’il serait sorti avant, peut-être qu’il se serait jeté sous un train. Là il se sentait vraiment prêt, et encore, sa confiance en lui n’était clairement pas au beau fixe. Mais il savait qu’il ne pouvait pas se reconstruire complètement en un jour, ni même en deux ans de thérapie. Il avait besoin de temps. Ce ne serait pas facile tous les jours, mais il en avait la volonté à présent. Et il n’y avait aucune raison pour qu’il échoue à ça. « Ta quoi ? T’es passé au McDo ? » Milo n’avait aucune idée de ce que son frère était en train de lui parler. Il était même complètement largué en fait. Et oui, il avait pensé aux nuggets du McDo, mais il n’avait rien vu dans le frigo. Et il ne serait même pas étonné de savoir que les jumelles ont tapés dedans et tout fini, en vérité. Même s’il avait un doute que ce soit ça. Un nouveau chat dans la maison peut-être ? C’était beaucoup plus probable.

© TITANIA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
DEAR WRITINGS : 110
FIRST STEP IN : 13/01/2018
MIRROR : Tom Holland
IDENTITY : Panda-Sama
TWIN(S) : Wolfgang~
Golden Youth

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   Mar 5 Juin - 16:20

I’m back homeHey Brother! Do you still believe in one another?Mine de rien, j’étais super content que Milo soit de retours. Parce que ça signifiait aussi que je ne serais plus le seul gars à la maison (en dehors de papa bien sûr). Et donc peut-être que les triplettes arrêteraient de m’embêter un peu. Je crois que ce serait sans doute trop leur demander. Mais au pire, si ça va mal, je pourrais toujours aller me cacher derrière Milo. Même s’il n’était pas au top de sa forme, j’étais presque sûr qu’il aurait toujours plus d’autorité que moi sur nos petites-soeurs. Même Mila avait plus d’autorité que moi. Même Nugget pourrait avoir plus d’autorité que moi si elle pouvait parler ! Mmh. Je devrais peut-être pas me comparer à une poule non plus, c’est assez dégradant.

Dans tous les cas, j’étais super enthousiaste à l’idée qu’il vienne nous filer un coup de main. Milo n’allait pas être au bout de ses peines. Parce que maintenant qu’il avait accepté une fois, je viendrais le voir dès que j’aurais besoin d’un coup de main quelque part. Par exemple, pour venir faire du bénévolat avec moi le week-end, aider à organiser des soirées de clubs au lycée, etc. Après, il n’était pas obligé d’accepter non plus à chaque fois. Mais j’aimais bien pouvoir partager mes activitées avec les autres et surtout s’il s’agissait de ma famille.

- Haha ! Il y a pas d’excuse qui tienne ! Puis maintenant, je connais ton excuse, je sais que ce sera pas vrai.

Je doutais que Milo aie à beaucoup se plaindre. Ce n’était pas si dure que ça d’organiser une soirée. Tout du moins, de mon avis, c’était toujours une bonne ambiance. Ou peut-être parce que j’essayais toujours d’instaurer une bonne ambiance. Le but ce n’était pas de ressembler à un camp militaire non plus. On était là pour s’amuser aussi. Et parfois il m’arrivait de préférer l’organisation que la soirée en elle-même pour vous dire.

Cependant, ma faim détourna mon attention sur autre chose. Je cherchais quelque chose à manger dans le frigo et demanda soudainement à Milo s’il n’avait pas vu Nugget. Je sais que ça n’avait pas trop de rapport. Mais sait-on jamais. J’aimais bien savoir où était ma poule. Ne trouvant rien de convainquant à manger je refermais le frigo et demandait à Milo :

- J’ai trop la dalle. T’as faim ? Si on est deux, on peut se faire un truc à manger.

Ce n’était pas du tout l’heure de manger. Enfin si, techniquement, c’était presque l’heure du goûter. Mais là, je n’avais pas juste envie de quelques tartines. Non, je voulais un truc qui me tienne bien. Quoique, en attendant, j’avais été chercher une barre de céréales dans le placard. Tout en mangeant, je réalisais :

- Macdo ? Oh ! Mais non ! C’est vrai ! T’étais déjà partis quand j’l’ai eu !

Je souris, j’étais toujours tellement content de présenter ma poule à tout le monde. D’ailleurs je n’eus pas à la chercher longtemps qu’elle passa devant la porte de la cuisine ouverte, marquant un arrêt pour nous regarder de ses grand yeux vides avant de continuer son chemin. Je ne dis rien, continuant de manger ma barre en observant la réaction de Milo.
© 2981 12289 0


« it feels so empty without me »
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm back home - ft. Tim   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm back home - ft. Tim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: Take a cup of tea :: The world of dead people :: RPG-
Sauter vers: