SAISONS AUSTRALIENNES

SPRING : septembre à novembre
SUMMER : décembre à février
AUTUMN : mars à mai
WINTER : juin à août

Saison des pluies : novembre à avril
Saison sèche : mai à octobre

Il fait environ 19°
Nous sommes en automne






Rumeurs entendues

Harry Styles a été vu récemment avec l'ex de Louis Tomlinson, la belle Danielle Capbell ! Y'aurait il anguille sous roche ? On ne t'a jamais appris à ne pas toucher aux exs de tes amis ?

Danielle Campbell n'a rien trouvé de mieux que de faire une interview où elle se déclare la mère de Freddie ! T'as aucune limite ou quoi ?

On a aperçu Niall Horan collé comme une sangsue à la bouche de Zayn Malik ! Faudrait peut être lui dire que Zayn a des dizaines de meufs qui n'attendent que d'écarter les cuisses pour son plaisir...




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
-20%
Le deal à ne pas rater :
Figurine Herbizarre N°76 – Collection Super Smash Bros.
11.99 € 14.99 €
Voir le deal

 

 This will never end 'cause i want more [PV David]

Aller en bas 
Invité
Anonymous
Invité
This will never end 'cause i want more [PV David] Empty
MessageSujet: This will never end 'cause i want more [PV David]   This will never end 'cause i want more [PV David] EmptyDim 31 Déc - 0:33

This will never end 'cause i want moreDays on days, looking back I lay, I know I'm insecure but I've been wasting away. Solace comes like I hoped it would, love has overcome things I didn't know it could. Living isn't easy, when you've been free and it's taken away. I will lay my head down, until some sense has been found.

La crypte devant laquelle je me tenait était énorme et magnifique. Le plus beau monument du cimetière devait dater d'il y a plus d'un siècle mais était entretenue impeccablement et était éblouissante. La petite chapelle, adossé a un érable gigantesque, trônait en plein milieu du cimetière comme ci tout avait été construit autour ensuite, mais les dates des tombes a proximité racontait le contraire. Tout un tas de bouquets blancs et rouges, accompagnés de présents divers et des messages d'amour, de condoléances etc... Le nom "Famille Blossom" en lettre gothique magnifique surplombait le portail inaccessible. On parlait beaucoup de cette famille maudite dans ce bled. J'avais entendu beaucoup de choses déjà.
Le cimetière était désert. J'etait arrivée ici par hasard. Je faisait le tour du quartier pour trouver mes repères et me vider la tete, lorsque je suis arrivée devant la vieille grille rouillée. Je suis rentrée, c'est comme si l'endroit m'avait appelé et voulait me révéler des secrets.
Je marchais dans les allées, musique a fond dans les oreilles, prenant des photos avec mon iphone ou faisant des croquis. Le coté plus récent du cimetière était inintéressant, un cimetière parmi tant d'autres. Et les pots de fausses fleurs qui sont la depuis des années me dégoûtent. Alors qu'on fond du cimetière les tombes et caveaux en pierre donnaient une toute autre ambiance, plus lugubre peut être mais moins malaisante a mon gout. La nature avait repris ses aises ici, toute sorte de plantes et de mousses poussaient sur les sépultures.
Je posai mon sac a dos et m'assis contre une stèle, sorti mon paquet de clopes et mon briquet pour en allumer une. Je montais le son de ma musique et regardais le ciel. J'aime bien traîner dans les cimetières, c'est apaisant comme endroit. Il y a quelques années, c'est cachée dans un cimetière que j'ai fumée ma première cigarette avec une nana punk de ma classe de littérature. Ce souvenir me fit sourire.
Il y a eu un coup de vent, mes cheveux ont tourbillonnés autour de moi et je tenais mon blouson fermé pour ne pas avoir trop froid. J’écrasais ma clope et me levais rapidement pour rentrer lorsque je l'ai vu. Il était a quelques mètres de moi et juste devant la porte de sorti. Avec un peu de chance il ne m'avait pas vu. Je déteste croiser des gens au cimetière surtout ceux qui viennent se recueillir. Ils ont toujours un regard inquisiteur ou haineux ou les deux, surtout les vieux faut avouer, même si lui ne l’était pas, enfin bref.
Du coups, je me faufilais a travers les allées et les tombes pour ne pas être vu, essayant d’être discrète et invisible. Ce qui était bien compliquée avec ces foutus gravillons, mais j'était enfin arrivée devant la grille.
Elle s’était refermée avec le vent, je pris la poignée et tira pour l'ouvrir, sans succès. Je m'acharnais mais rien n'y faisait, la vieille grille rouillée remuais dans tout les sens en faisant un boucan d'enfer mais ne s'ouvrais pas. Au final, pour la discrétion je pouvais repasser. Je pris une dernière fois la poignée, tira et.... atterrie sur les fesses la poignée toujours dans la main. En plus de ca en tombant toute mes affaires était sorti de mon sac et étaient éparpillées sur le sol.

Et merde la poisse!

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
This will never end 'cause i want more [PV David] Empty
MessageSujet: Re: This will never end 'cause i want more [PV David]   This will never end 'cause i want more [PV David] EmptyVen 19 Jan - 18:08

Cela faisait tout juste un an que je ne m’étais pas rendu ici, dans le cimetière. Je n'étais pas retourné dans le South depuis longtemps, à vrai dire, je crois que c'est le seul endroit du South dans lequel je sis retourné depuis toutes ces années, depuis que j'étais seul, placé en famille d’accueil dans le Nord. C'était un sentiment bizarre...Parce que j'étais attiré en même temps que je me sentais rejeté. J'étais un gars du Sud, y a longtemps, j'imagine qu'aujourd'hui je doit être le cliché même du gars du côté nord mais je peux pas renier mes origines. C'est dans le sud que j'ai passé mon enfance, que j'ai eu des amis...Que j'ai fais mes premières bêtises, avant que tout dérape et que plus rien ne soit jamais comme avant...

Comme chaque année, ce même jour, je venais là, espérant à chaque fois être tranquille, seul, seul avec mon passé. Mes parents étaient enterrés ici, alors c'était normal pour moi de venir, montrer que je pensais toujours à eux, que je leur en voulais pas de ce qui était arrivé, que c'était pas de leur faute...Enfin je me parlais sans doute plus à moi-même, parce que j'entendais pas de retour, quand bien même je me souvenais de la douce voix de ma mère et de ses yeux bleus, du visage de mon père, de son attitude. Au fond, j'arrivais plus à savoir comment on en était arriver là et je sentais un poids en moi, de la culpabilité, d'être toujours là, mais aussi un sentiment de solitude parce que j'étais seul, la solitude, ma seule amie, ma pire ennemie. J'avais peur d'être rejeté, encore, alors je ne m'attachais pas, je restais seul dans mon coin, solitaire, mais ça me rongeait parce que je savais qu'il me manquait des choses. Des choses que je ne pensait ne pas pouvoir avoir un jour. Je vivais juste au jour le jour, entre haut et bas. Mais je montrais rien, à personne. Je voulais pas de pitié, pas attirer l'attention sur moi. C'était pas mon genre, même si j'étais devenu un peu plus populaire, attirant, ce que je ne voyais pas vraiment...

Je commençais à connaître l'endroit maintenant, toujours le même. C'était calme, silencieux. Je ne savait pas vraiment si c'était rassurant ou tout l'inverse, flippant. Je m'avançais entre les rangées de tombes, je trouvais enfin celle que je recherchais. Une petite moue sur le visage, m'enfonçant un peu. Les tombes comme celles-ci n'étaient pas entretenues, la nature reprenant ses droits. C'était presque difficile de percevoir le nom sur la stèle, Moorehead, c'était là, là que gisait mes parents. Il y avait de la mousse qui recouvrait une partie de la stèle funéraire. Je m'assis, croyant être seul, restant là, le regard vague, fixant la pierre tombale, sans rien dire, bien couvert pour lutter contre le froid et le vent frais. Le temps passa, j'entendis un bruit intriguant, des bruits de pas foulant le sol, je sursauta. Je pensais que mon imagination me jouais des tours, j'étais loin de penser que je n'étais pas le seul dans ces lieux. Je n'avait pas entendu la jeune femme, ne l'avait pas vu, jusqu'à ce qu'un bruit métallique ne réveille mon attention, un sourd grincement. Je me levais rapidement, surpris, me dirigeant vers le portail. Et là je vis la jeune femme, tentant d'ouvrir le portail, tombant sur le sol, toutes ses affaires s'éparpillant sur le sol de gravillons. Je m'approchais d'elle à pas rapide, intrigué par cette jeune femme et je lui tendis la main pour l'aider à la relever.

- Tout va bien ?


Je me baissais ensuite pour l'aider à ramasser ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
This will never end 'cause i want more [PV David] Empty
MessageSujet: Re: This will never end 'cause i want more [PV David]   This will never end 'cause i want more [PV David] EmptyDim 21 Jan - 19:38

This will never end 'cause i want more

•••


De rage, je jetais la poignée qui m'était resté en main et celle-ci atterrit pile dans le portail en faisant un grand "Gong". Au même moment, des pas rapides arrivaient derrière moi. Zut, je m'étais fait repérer, en même temps, il fallait être sourd pour que le contraire se passe. Toujours sur les fesses, j'essayais de ranger mes affaires en vitesse mais j'avais a peine mis mon grinder dans mon sac que le jeune homme se plantait devant moi en me demandant si ca allait.

Je levai les yeux vers lui, c'était un mec de mon âge en fait, et pris la main qu'il me tendait. Ma main dans la sienne une sensation étrange voire dérangeante me parcourait, un frisson ? Un genre de fourmillement ? Je ne savais pas trop l'expliquer. Je me relevai et lui fit face tout en lâchant sa main.

Oui, ca va aller... Merci. Dis-je légèrement.

Il était assez grand, un peu plus que moi en tout cas. Il avait un visage assez banal, sans expression, c'était pas un beau gosse, mais il était de ses mecs qui ont un charme spécial. Je le regardais tendit qu'il m'aidait a ramasser mes affaires. C'est seulement quand il me tendit ce qu'il avait récolté, alors que je rangeais tout, que nos regards se sont croisé. Derrière les mèches de cheveux rebelles qui couvraient son regard sombre, l'ont pouvait appercevoir des yeux d'un bleu étonnant. J'avais l'impression de plonger au fin fond d'un glacier. Mon coeur battait la chamade. J'étais confuse. C'était quoi se délire ? Ca ne m'était jamais arrivé. J'étais peut-être tombé malade... La grippe peut-être.

Je me sentais rougir, et baissai les yeux faisant genre de checker les environs voir si nous n'avions pas zappé quelques choses. J'étais déjà sure que non, je ne garde jamais grand chose sur moi, mon carnet/journal, mon carnet de croquis, des crayons, des clopes et mon téléphone avec mes écouteurs... Avec un peu de chance, il ne me trouvera pas trop bizarroïde. Je reculai d'un pas en croisant les pans de ma veste et croisant les bras pour la maintenir fermer. Je fis un signe de tête vers le portail.

Je... Je crois qu'on est coincés. Le portail a dû se bloquer a cause des rafales de vent. Bafouillai-je. J'ai fait ce que j'ai pu, mais ca n'a pas donné grand chose...

J'essayais de le jauger, mais n'arrivais a rien décelé chez lui. D'habitude, j'arrive a cerner un minimum les gens que je rencontre, mais la pas du tout. Je me demande ce qu'un mec aussi jeune faisait dans un cimetière. Qu'on se le dise, ca avait par l'air d'etre le genre de mec, comme moi, a venir faner dans un cimetière pour le plaisir. Et je l'avais vu devant une tombe alors cette hypothèse était écarté définitivement. Je me demandais qui il venait voir. J'avais interrompue sa visite et ca me mettait vraiment mal a l'aise comme situation.

Désolé si j'ai pu te déranger dans tes... * dans tes prières, ta méditation, ton recueillement, ton monologue avec un mort? Je dis quoi la? *  Dans ce que tu faisais... Improvisai-je pitoyablement.

Je rester la cinq minutes a regarder mes pieds. Et au final, j'en ai eu marre, je me suis rapproché de la porte pour l'inspecter et essayer de trouver une solution pour sortir d'ici.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
This will never end 'cause i want more [PV David] Empty
MessageSujet: Re: This will never end 'cause i want more [PV David]   This will never end 'cause i want more [PV David] EmptyJeu 8 Fév - 11:44

I'll never find my place.Ariel & DavidJ'avais assisté à la scène, d'abord surpris quand je vis une ombre traverser rapidement le cimetière, croyant à un fantôme, sauf que les fantômes ne faisaient pas forcément de bruits de pas et passaient à travers les surfaces dures comme les portails ou autres portes. Et puis les fantômes n'avaient pas l'apparence de jeune fille d'un blond tel la couleur des blés, pour la métaphore, on repassera...

J'entendis le bruit, le bruit de la poignée qui atterrit contre le pan du portail, dans un bruit métallique. Mes pas me menèrent jusqu'à la jeune femme, sauf qu'au lieu de rester bêtement face à elle, intrigué par son comportement, je décidais plutôt de lui venir en aide en lui offrant ma main pour la redresser. Je croisais un instant son regard quand elle leva son visage vers moi, et quittant des yeux ses affaires éparpillés sur le sol. Elle devait avoir mon âge, certainement un peu plus jeune. Je l'aidais à se remettre sur ses pieds, avant que nos mains se détache, je ne m'en étais pas rendu compte mais le temps de ces quelques secondes j'avais rougit, ma timidité naturelle reprenant le dessus. Je n'étais pas habitué à être proche d'une fille, enfin là c'était pour des causes hasardeuses, mais rien que ce geste me faisait sentir bizarre, sans que je ne puisse l'expliquer. J'essayais de regarder ailleurs, gêné alors que je n'aurais pas dû l'être, et tout ça à cause de ce complexe d'infériorité qui me poursuivait depuis toute ces humiliations, ça craignait.    

- Y a pas de quoi..., murmurais-je me demandant si ces mots étaient les bons, oui, j'avais le don de me poser des questions inutiles, le genre de questions que les autres personnes ne devaient jamais se poser.

J'étais un peu plus grand qu'elle mais pas trop, j'étais pas une de ces montagnes comme il y en avait dans l'équipe de Football dans laquelle je jouais depuis peu. Je n'avais jamais vraiment aimé mon visage, le trouvant plutôt repoussant, pas comme les Apollons de l'équipe, eux étaient des séducteurs qui avaient tout ce qu'il voulait, moi, j'étais légèrement plus remarqué, enfin c'était surtout grâce à la veste, sans j'étais un vrai fantôme. Je ne souriais pas souvent, en fait mon sourire ressemblait à un sourire en coin, sans que je ne le veuille, sans en connaître la raison. Il ne manquait plus que je ne sache pas sourire...Je l'aidais à ramasser ses affaires, ce laps de temps me permettant de regarder ailleurs, de ne pas croiser son regard. Je me redressais enfin pour lui rendre ses quelques affaires et nos regards se croisèrent, juste quelques secondes, mon regard sombre plongeant dans le sien. Je sentis quelque chose au fond de moi, mais je ne savais pas quoi, et à l'évidence je ne préférais pas me faire d'illusion et imaginer quoi que ce soit. Pas de conte de fée, pas de bonheur pour le héros, du moins si j'étais ce personnage parce qu'un héros est charismatique et moi, j'étais loin l'être. En tout cas, je sais que je n'avais jamais ressenti ça, peut-être que je tombais malade, qu'il y avait une bactérie qu'on pouvait inhaler dans les cimetières, je n'étais pas parano, ni hypocondriaque mais c'était ce qui m'était soudainement venu à l'esprit. Mes joues virèrent à nouveau au rouge, j'allais dire quelque chose mais au risque de bégayer et bafouiller, je préféra ne rien dire. Je baissais le regard, mes yeux se posant sur le sol et mes chaussures, une vue particulièrement intéressante en somme. Elle devait vraiment me prendre pour un pauvre type, enfin ça serait pas la première fois qu'une fille serait repoussée par ma façon d'être. Je regardais le portail.
 
- Ouai, il doit y avoir une autre sortie...Enfin j'espère...,murmurais-je. C'était vraiment trop con de se retrouver dans un cimetière, enfermer. Bon, j'avais passer du temps ici pour effectuer mon devoir de commémoration et aussi pour me sentir mieux mais je n'avais nul envie de rester comme ça durant plusieurs heures.

- C'est...pas grave, j'avais fini de toute façon...Ouai, j'avais...fini..., bégayais-je, trouvant ma réponse des plus stupides. J'avais vraiment pas le sens de la rhétorique et mon éloquence était telle qu'il valait mieux que je ne dise rien, pour ne pas m'enfoncer encore plus.

- On pourrait faire la courte-échelle...Je te soulève pour que tu passes de l'autre côté et voies si tu peux ouvrir de l'extérieur...?

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
This will never end 'cause i want more [PV David] Empty
MessageSujet: Re: This will never end 'cause i want more [PV David]   This will never end 'cause i want more [PV David] EmptyDim 11 Fév - 0:27

This will never end 'cause i want more

•••


La situation était absurde. On était la, enfermés, et on était aussi gêné l'un que l'autre. Parce que quand même, ca, ca se ressentait qu'il y avait un malaise. Mes sourcils s'étaient arqués et s'étaient peu a peu déformé en un regard perplexe lorsqu'il me disait qu'il avait "fini". Fini quoi au juste? Je ne savais toujours pas, et je ne saurai peut être jamais. Je haussai les épaules a mon questionnement interne. C'est a ce moment que j'eu une genre de révélation. Pour sur, je l'avais interrompu, mais peut etre pas dans le mauvais sens du terme? Je sentais dans son bégaiement et dans sa réponse assez étrange, qu'il y avait quelque chose qui clochait. Le malaise faisait qu'on aurait dit qu'il avait comme honte d'être la. D'un coup, j'étais divisé. Ca se trouve, c'était un nécrophile... Ou un psychopathe! Ou même les deux! J'étais partie encore plus loin dans mon délire en me disant qu'un nécrophile était forcement un psychopathe, mais que l'inverse ne serait pas vrai a tous les coups. J'avais beaucoup trop d'imagination. Entre les bouquins, les séries et les films que mon esprit pouvait absorber a longueur de temps, j'en devenais presque un peu parano.
Ca se trouve, il se disait la même chose pour moi. Il n'avait pas l'air méchant comme ca, a première vue. Et a chaque fois qu'il prenait la parole, un frisson me parcourait. Pas de ces frissons de dégoût ou de peur que je ressens lorsque je vois une araignée. Même rien que d'y penser... brr... Mais un de ces frissons qui me parcours tout le corps lorsque j'adore une musique, et qui dure jusqu'a ce que celle ci soit finie. Ce garçon me faisait vraiment une drole de sensation.

J'avais regardé le portail avec attention. Sur les doubles portes comme celle-ci, il y avait souvent un loquet sur le bas pour ouvrir en grand. Pour qu'une voiture puisse passer, par exemple. Mais vu la rouille qu'il y avait, c'était même pas la peine d'y penser. A moins d'avoir de la masse musculaire a revendre ou un pied de biche. Même les deux.
Je le regardais alors qu'il me proposait de me faire la courte échelle. Il avait du courage.. Et était peut-être un peu naïf. J'aurai très bien pu franchir le mur et le laisser la. Mais je suis pas comme ca. Déjà, vu sa carrure, il aurait fallu qu'il sache me faire passer au-dessus du mur, parce qu'il avait pas l'air très costaux. Et vu l'état actuel de la grille, arrivé de l'autre coté, je doutais même qu'en écrasant une voiture dessus ca puisse l'ouvrir.

Je lui fis un petit sourire en coin. Il était pas très bavard comme mec et j'avais l'impression que ca rendait la situation encore plus pesante. En tout cas, on été pas sorti de la si ca continuait comme ca. Je devais tenter un truc pour détendre l'atmosphère, voire essayer d'etre drole?

T'es sérieux ? commencai-je en serrant le point et le ramenant au-dessus de mon épaule. T'as vu mes bras ? je vais jamais te sortir de la. Je riais doucement. Je pense garder cette option en dernier recours, tu vois. Tu connais le cimetière? On pourrait faire le tour pour voir s'il y a pas une autre sortie?

On avait pu beaucoup de temps avant que la nuit tombe donc si on devait faire le tour, c'était maintenant ou jamais. Le vent soufflait toujours pas mal et j'eu un frisson, de froid cette fois. Je me maudissais de ne pas avoir pris une veste plus chaude, a faire ma rebelle a deux centimes j'allais attraper la mort. La mort. Dans un cimetière. Je me faisais rire moi-même et en y repensant, je m'exaspérai profondément. Je resserrai un peu plus ma veste autour de moi. Tout en commençant a marcher, j’amorçai la conversation.

Je m'appelle Ariel. On va passer un petit moment ensemble alors autant que l'on fasse un peu connaissance non? T'habites dans le quartier?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
This will never end 'cause i want more [PV David] Empty
MessageSujet: Re: This will never end 'cause i want more [PV David]   This will never end 'cause i want more [PV David] EmptyMer 21 Mar - 22:20

I'll never find my place.Ariel & DavidC'était inattendu comme situation, et plutôt original. De se retrouver coincer dans un cimetière, comme dans un film d'horreur pour adolescents en manque de sensations fortes. Et le brun se tenait à ses côtés un peu gêné et embarrassé. Il n'avait pas vraiment l'habitude de se retrouver seul avec une fille, et pour une fois cette fille ne le jugeait pas ou ne le fuyait pas comme il en avait pris l'habitude. Il n'était même pas capable de faire une phrase simplement sans bafouiller ou bégayer. Il se frappait mentalement d'être aussi stupide et de sans doute paraître ridicule aux yeux de la jeune femme. Il devait paraître bizarre, c'était un des trucs qu'il entendait souvent. Bizarre, différent. C'était le renégat, un petit titre qu'il s'était donner, qui avait la classe, enfin à ses yeux. Il avait toujours adoré ce mot. Sinon on le surnommait Freak. Fallait dire que ça sonnait mieux que David. Paraître naturel, ou essayer tout du moins. Pour ne pas la faire fuir, quoi que coincée ici comme lui, elle aurait sans doute du mal. Sans oser la détailler il la trouvait bien faite, belle quoi, elle dégageait un charme, mais pas le même charme que ces filles qui se baladaient jupes et shorts courts pour attirer le regards des autres garçons de l'équipe. Non c'était différent mais il n'avait pas les mots pour l'exprimer. En tout cas c'était quelque chose qu'il n'avait jamais ressenti auparavant et c'était une sensation loin d'être désagréable, alors qu'une tension s'était installée entre eux, mais pas une tension qui culmine sur une bagarre. A nouveau, c'était quelque chose de nouveau, pour lui. Lui, il n'avait rien de spécial, pas attirant, pas charismatique, un garçon lambda qu'on ne remarquais que quand on rentrais dedans. Laconique qui plus est. Il se mordit la lèvre et haussa les épaules, au moins il aurait essayer de se rendre utile, et puis ça lui paraissait sur le coup la chose à faire, enfin si il arrivait à la hisser pour qu'elle franchisse le portail et arrive à ouvrir de l'extérieur. Ou peut-être qu'il avait mal jaugé certains facteurs, comme la hauteur du mur, ou son gabarit.

- C'est pas faux ! Déclare t'il amusé, enfin façon de parler car être dans un cimetière ne l'amusait pas vraiment alors il fallait bien rire un peu pour détendre l'atmosphère et se détendre aussi lui-même. Elle devait sans doute le voir tendu.

- Pas vraiment, mais ton idée est mieux...Faut bien que y ai une autre sortie, cachée derrière des ronces et du lierre, et pas utilisé depuis des siècles ! Dit-il en riant un peu avant de se reprendre, ne voulant pas passer pour un idiot à imaginer la même chose que dans ces vieux films en noir et blanc.

Il n'avait pas l'intention de dormir et de passer la nuit ici, c'était pas pour lui. Sa paranoïa lui jouerait des tours. Et puis il croyait aux fantômes et aux esprits, il savait qu'il y avait une explication à chaque mystère, et était de ceux qui préférait que les mystères le reste, pour l'imagination collective et tout le reste.

- Enchanté Ariel ! Dit-il alors que quelques rougeurs apparaissaient sur ses joues autrefois pâles. Pourvu qu'elle ne l'avait pas vu rougir.

- Oui, moi c'est David...ou Freak, enfin...n'importe, comme tu veux...C'est resté depuis que je suis gosse comme surnom, j'entendais souvent les autres gosses, j'étais bizarre, le gars différent alors c'est resté et j'aime bien ce surnom, je trouve ça mieux que David...Enfin tu dois pas être intéressée par l'origine de mon surnom ! Dit-il en riant légèrement, haussant les épaules. A parler trop comme ça, il allait la soûler et elle allait sans doute se montrer distante.

- Oui et non, j'habite dans le Northside mais je viens du South, c'est chez moi le South,
c'est là que y a ma vraie maison... Et toi ? Tu habite dans le coin ?


Il la regarde, se tapant le front mentalement en la voyant ainsi et agissant comme un andouille.

- Tu veux ma veste ? Elle est bien rembourrée ! Dit-il avec un sourire sincère.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
This will never end 'cause i want more [PV David] Empty
MessageSujet: Re: This will never end 'cause i want more [PV David]   This will never end 'cause i want more [PV David] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
This will never end 'cause i want more [PV David]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Rambo
» David Tennant
» La mare du Fréchot...
» Quel est Votre Catcheurs préféré a la NXT ?
» [TUTO] Capture NX2 : Effet Orton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: oldcat :: Take a cup of tea :: The world of dead people :: RPG-
Sauter vers: