SAISONS AUSTRALIENNES

SPRING : septembre à novembre
SUMMER : décembre à février
AUTUMN : mars à mai
WINTER : juin à août

Saison des pluies : novembre à avril
Saison sèche : mai à octobre

Il fait environ 19°
Nous sommes en automne






Rumeurs entendues

Harry Styles a été vu récemment avec l'ex de Louis Tomlinson, la belle Danielle Capbell ! Y'aurait il anguille sous roche ? On ne t'a jamais appris à ne pas toucher aux exs de tes amis ?

Danielle Campbell n'a rien trouvé de mieux que de faire une interview où elle se déclare la mère de Freddie ! T'as aucune limite ou quoi ?

On a aperçu Niall Horan collé comme une sangsue à la bouche de Zayn Malik ! Faudrait peut être lui dire que Zayn a des dizaines de meufs qui n'attendent que d'écarter les cuisses pour son plaisir...




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
Le deal à ne pas rater :
ASOS : Livraison Premier à 8 €/an
8 €
Voir le deal

 

 BETTY ♦ How boring is your life ?

Aller en bas 
Invité
Anonymous
Invité
BETTY ♦ How boring is your life ? Empty
MessageSujet: BETTY ♦ How boring is your life ?   BETTY ♦ How boring is your life ? EmptyLun 8 Jan - 15:43

How boring is your life ?
Putain. J’ai pas envie d’bouger mon pieu. J’ai juste la flemme du siècle. J’pousse un soupir, j’matte le plafond, j’vais pas gaffe à ma mère qui m’appelle depuis une bonne demie heure pour que j’fasse la ménage. J’suis en putain de weekend. Pas moyen que j’fasse sa putain d’vaisselle. Bordel de merde. Du coup j’bouge pas. Elle a fini par débouler dans ma chambre, j’me suis redressé, j’l’ai regardé quelques secondes avant d’me lever, j’ai enfilé un vieux t-shirt, un vieux jeans, mes baskets plus que défoncée et sans rien lui dire, j’suis sorti d’ce vieil appart en ruine que j’avais hâte de quitter.

J’me mets à marcher, j’réalise que j’ai pas pris d’veste, j’m’en fiche, c’est pas un peu d’froid qui va m’tuer, puis d’toute façon, j’vais sûrement m’rendre au White Wyrm. C’est toujours la bas que j’traîne, puis j’pense que Sweetie m’attends déjà la bas. Alors faut que j’me bouge le cul pour aller l’voir avant qu’il m’appelle pour me dire que j’fais ma limace.
Bref, j’vois déjà l’bar au loin. Puis j’sais pas. j’me suis stoppé devant, j’ai maté la devanture avant d’pousser un soupir. C’est vrai que la dernière fois qu’j’ai vu Sweet on s’est un peu tapé d’ssus, ou du moins presque. Du coup, j’t’avoue que j’ai pas si j’ai envie d’voir sa gueule.. Du coup, j’t’avoue qu’j’ai fait demi tour. Mais pour le coup, j’me sens trop con parce que j’sais pas où j’vais aller. J’pousse un soupir, j’me frotte les bras parce que ça caille sa mère puis j’me remets à marcher.

J’ai fini par arriver près d’la frontière, enfin, si on pouvait appeler ça une frontière, disont plutôt que d’la ou j’suis j’voyais les maison d’riche de ces Northsiders. Du coup, j’me sentais pas trop d’faire un pas d’plus, disont qu’j’étais pas trop à ma place entre ces maison d’bourge. Que ça s’pourrait bien que j’fasse tâche par là. Du coup, j’me suis stoppé au milieu du trottoir et j’me suis mis à regarder les gens qui passaient. Putain j’te jure qu’ils ont vraiment tous des gueules de cons totalement coincé du cul. J’crois pas que j’pourrais cotoyer des gens comme ça sans les trouver chiant comme la mort.
Enfin, j’dis ça, mais j’ai jamais vraiment essayer en vrai. J’suis pas convaincu d’en avoir vraiment envie non plus pour le coup.
En regardant ces gens, j’ai fini par poser les yeux sur cette nana, un meuf qui semblait avoir mon age à peu près et putain… Si elle, elle avait pas la tête d’un fille sage.. Ces cheveux impeccablement coiffés, tout bien attaché, puis sérieux.. Ces fringues. Déjà, ça fait vieille mémère.. Puis.. J’sais pas, comment tu peux avoir envie d’te fringuer comme ça ? C’est sa mère qui choisit ses fringues ou quoi ? J’sais pas trop c’qui a pu m’motiver à l’faire, mais j’ai marché vers cette petit blonde à l’air bien trop innocent, j’me suis posé d’vant elle et j’me suis mis à la regarder. « T’as l’air tellement coincé qu’j’ai cru voir une putain d’nonne en t(voyait, tu l’sais ça ? » Je commence par lui dire avant de croiser les bras, j’la regarder de bas en haut, de près c’est encore pire quoi. « Est ce que les gens du Northside sont aussi coincé qu’leur look ? »
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
BETTY ♦ How boring is your life ? Empty
MessageSujet: Re: BETTY ♦ How boring is your life ?   BETTY ♦ How boring is your life ? EmptyMar 9 Jan - 22:46

Ce fut sous les hurlements, que la jeune-femme fut réveillée ce matin-là. Sous les hurlements, qu'elle se leva en trombe de son lit, se demandant encore ce qu'il pouvait bien se passer. Betty soupira, lorsqu'elle comprit que ce demeurait encore ses parents, qui étaient en train de se disputer. Le sujet était toujours le même, et le resterait encore pendant un bon bout de temps ; Polly. Chacun se reprochait de n'avoir su être assez vigilant en ce qui concernait leur progéniture, et se jetait la faute l'un sur l'autre. C'en devenait lourd, pénible à la longue, mais pour autant, Betty en avait pris l'habitude. Ce fut donc avec une hâte presque outrageante, que la blonde sauta sous une douche glacée, espérant pouvoir se remettre les idées en place, ce qui n'eut malheureusement pas l'effet escompté. Cette affliction lui pesait, mais elle ne pouvait rien y faire, et bien que la situation de ses parents lui fassent du mal, la seule personne qu'elle avait en tête à présent était sa grande-sœur. Betty secoua doucement la tête, comme pour chasser ces pensées dévastatrices, et sortit de la douche pour s'habiller. Elle opta pour une robe blanche, et des collants en laines noirs, sachant à quel point dehors il faisait froid. Elle attacha ses cheveux en un chignon, et s'empara de son livre préféré, avant de descendre les escaliers rapidement. « Je sors à la bibliothèque, je reviens pour le déjeuner. » Mentit-elle, tout en sachant qu'ils ne l'avaient sûrement pas entendu. Elle leva les yeux au ciel en mettant son manteau sur le dos, et respira enfin une fois la porte refermée.

Betty marcha pendant un bon moment, sans but précis, ne sachant pas réellement où aller. De toute évidence, elle n'avait aucune envie de rentrer chez-elle, l'ambiance y étant beaucoup trop pesante. Elle s'arrêta sur un banc, face à une petite église, dans laquelle elle n'avait pourtant jamais mi les pieds. Complètement sereine à présent, la blonde ouvrit son livre, s'enfouissant dans une lecture qui lui fit un instant oublier ses problèmes. Mais son repos fut de courte durée, et bien rapidement l'on vint l'attirer de nouveau vers sa réalité glacée. À l'entente de ce jeune-homme, la blonde tourna la tête un instant, pour vérifier que ce demeurait bien à elle qu'il parlait. « Ah. » Lâcha-t-elle, quand elle constata que c'était effectivement elle qu'il insultait. Betty se contenta simplement de hausser les épaules, un sourire moqueur au coin des lèvres. « Au moins on reste dans le thème. » Répondit-elle, sachant qu'ils étaient devant une église. La jeune-femme le scruta un instant, voulant rétorquer de la même manière, mais se ravisa ; c'était puéril, de juger quelqu'un sur sa manière de s'habiller. « Hum...ça dépend. Et toi, est-ce-que t'es aussi crétin que tu en as l'air ?  » Ce fut du tac au tac, mais il l'avait bien cherché. Betty n'avait jamais vraiment compris cette rivalité entre Nord et Sud, et à vrai dire, elle s'en foutait complètement. Elle finit par refermer son livre dans un claquement sourd, sachant pertinemment qu'elle ne pourrait point continuer sa lecture. Elle croisa ses bras sur sa poitrine, avant d'ajouter. « Sinon, tu avais autre-chose à me dire ? Parce-qu'à moins d'être émotionnellement perturbé, j'ose espérer que tu ne m'as pas abordée simplement pour m'insulter. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
BETTY ♦ How boring is your life ? Empty
MessageSujet: Re: BETTY ♦ How boring is your life ?   BETTY ♦ How boring is your life ? EmptySam 13 Jan - 19:14

How boring is your life ?
Forcément, la nana à l’air surprise, j’imagine que c’est pas tout les jours qu’on lui parle d’cette façon. Faut dire aussi qu’tu l’a pas aborder d’la façon la plus sympathique du monde, que clairement t’as du faire mauvais impression. Mais bon, c’est pas pour autant qu’tu vas continuer d’te foutre de sa gueule, enfin, pas trop du moins. Puis, j’avoue que l’a remarque qu’elle m’a fait sur le fait qu’elle était assise devant cette église, ça m’a bien fait rire, c’est vrai qu’tu coup elle faisait pas trop tâche dans le décor. « Ouais, j’avoue, c’est p’t’être pour ça que j’t’ai pris pour une none. » Je lui dis simplement, j’fais un pas vers elle. Puis quand elle me dit réponds. Plutôt que dl’e prendre mal et d’m’offusquer, j’m’asseois à côté d’elle et j’regarde devant moi. « Ouais, c’possible, à toi d’en juger. » J’suis peut être un crétin, j’le suis même sûrement sur les bords quand j’m’y mets. Mais j’pense qu’c’est comme ça qu’on m’aime, puis voilà. « Puis, bravo, c’est bien envoyé. » Et totalement mérité aussi. Je hausse les épaules. j’la regarde qui ferme son livre, je lui prends pour regarder ce qu’il y a écrit sur la couverture. Un livre que j’connais pas, comme quasiment tout les autres lires au monde, la lecture c’est pas trop mon truc. Non pas que j’trouve ça naze, c’est juste que j’suis pas capable de me concentrer, alors forcément, j’lis pas des masses, parce que sinon j’dois relire les même choses encore et encore et j’oublie tout en quelques secondes seulement. Je lui rends son bouquin directement, j’ai pas l’intention de lui prendre, ni de l’abimer ou quoi que ce soit. J’suis pas comme ça, même si on dirait pas, j’suis pas venu la faire chier. « Non, mais c’est un vrai question que j’te pose, c’était pas pour t’insulter, j’veux dire, tout les gens qui vivent de ce côté on l’air tellement sage, du moins de c’que j’ai vu, c’est clair que j’en connais pas des masses non plus. » Puis ouais, le seul exemple que j’ai vraiment, c’est cette fille là, Britanny, elle vient d’ici, et sérieux, elle est la fille sage par excellence quoi. Du coup, j’en viens à m’demander si tout le monde n’est pas comme ça. « Est ce que tu pense que c’est parce qu’on ai tous trié à la naissance pour qu’on soit tous pareil dans chaque côté d’la ville ? » C’est totalement un bêtise de dire ça, j’le sais parfaitement. Mais franchement, il y a de quoi s’demander. mais j’me doute que j’connais juste pas assez d’gens. j’veux dire, j’connais qu’des gens pas si différent d’moi dans l’southside, et dans l’northside j’connais quasiment personne. « C’est quoi ton nom ? » J’finis par lui demander. « Et pourquoi est ce que tu t’habille comme ça ? Est ce que c’est ta mère qui choisit tes habits ? » Je lui demande, le ton taquin, j’dis pas ça pour l’insulter, j’suis juste en train de blaguer, même si c’est vrai que… Son look est pas des plus actuels, mais encore une fois, j’suis juste pas habitué à voir des gens si bien habillé quoi.
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
BETTY ♦ How boring is your life ? Empty
MessageSujet: Re: BETTY ♦ How boring is your life ?   BETTY ♦ How boring is your life ? EmptyMer 24 Jan - 21:08

Il s'assit à côté d'elle, et elle comprit que sa matinée paisible était maintenant terminée. Elle ne put s'empêcher de soupirer, espérant qu'il ne soit pas là dans le but de l'embêter. Pour autant, Betty n'était pas effrayée, car son aura ne semblait pas si mauvais que cela. D'ailleurs, ses paroles confirmèrent ses soupçons, et elle se contenta simplement de hausser les épaules. C'était une curieuse entrée en matière, mais elle avait au moins le mérite d'être originale. « Désolée, je suis sur les nerfs. » S'excusa-t-elle, consciente que pour finir, c'était elle qui l'avait agressé, dans un certain sens. Betty ne prit d'ailleurs même pas la peine de rétorquer quoi-que ce soit, lorsqu'il lui prit son livre des mains, pour le scruter avec intérêt. « L'ami retrouvé. C'est un chouette livre, pas trop long, et la morale est vraiment magnifique. Enfin, pour ceux que ça intéressent. » Elle sourit, avant de le reprendre, lorsqu'il le lui tendit de nouveau. Oui, elle aimait beaucoup ce livre, qui représentait ce qui se perdait réellement dans le société d'aujourd'hui ; la valeur de l'amitié. Lorsqu'il prit de nouveau la parole, elle l'écouta avec attention, comprenant que ses dires n'étaient pas des insultes ; du moins, pas totalement. Cependant, il avait une bien drôle de manière de communiquer, elle devait l'admettre. Betty fronça légèrement le nez avant de lui répondre, n'ayant pour autant pas l'habitude d'être confrontée à ce genre de questions. « Je n'en sais rien, je ne me préoccupe pas du style vestimentaire des autres, ça ne m'intéresse pas. Et puis c'est assez trompeur, si tu te fie à ce genre de chose, tu vas voir en la personne ce qu'elle n'est peut-être pas. » L'habit ne faisait pas le moine, et selon elle, l'on ne pouvait guère se permettre de juger un livre à sa couverture.

Elle arqua un sourcil interrogateur à sa question, la trouvant pas si débile que ça, dans le fond. Il était tout à fait légitime qu'il puisse penser ce genre de chose, bien que Betty ait un raisonnement bien à elle en ce qui concerne la chose. « Détrompe-toi, nous sommes toutes des personnes à part entière, seulement, tu ne vas pas plus loin que le bout de ton nez. » Oui. Tous les êtres humains possédaient en eux une part de lumière et d'ombre, voilà la seule chose qui pouvait les lier. Sinon, chaque personne était différente, et heureusement, sinon ils finiraient tous par mourir d'ennui. La blonde sourit cependant, en repensant à ce qu'il venait de lui dire, pourtant bien obligée d'avouer. « Bon après je te l'accorde, certains Northsiders sont désespérément coincés, et ennuyeux. » Cela, elle pouvait bien le dire, l'admettre. Certains se pliaient à des conventions inutiles, et complètement sectaires, qui dans le fond ne faisait que les rendre encore plus stupide qu'ils ne l'étaient déjà. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à Riverdale, ce n'était nullement la tolérance qui régnait en maître, mais plutôt le chaos et la cupidité. « Je m'appelle Betty. Betty Cooper. » Répondit-elle simplement, en lui tendant sa main en signe de courtoisie. Ils échangeaient enfin les banalités d'usages, et elle se dit que faire les choses à l'envers lui convenait bien mieux. Cela rendait l'échange bien plus drôle et spontané. Cependant, elle leva les yeux au ciel à sa taquinerie, ne pouvant s'empêcher de se défendre. « C'est faux ! » Affirma-t-elle, arborant une moue faussement vexée, avant d'ajouter. « Ma mère a sûrement bien meilleur goût que moi. » Elle sourit amusé, ne se prenant pas réellement au sérieux, sachant qu'elle n'avait décidément pas fini de se prendre des remarques sur son style vestimentaire. « Blague à part, que fais-tu un dimanche matin dehors ? Toi aussi, tu as quelque-chose à fuir ? » S'enquit-elle, penchant la tête sur le côté. Peut-être qu'elle se montrait trop intrusive, mais après tout, il avait été le premier à l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
BETTY ♦ How boring is your life ? Empty
MessageSujet: Re: BETTY ♦ How boring is your life ?   BETTY ♦ How boring is your life ? EmptyDim 4 Fév - 17:43

How boring is your life ?
J’me contente de hausser les épaules quand elle s’excuse, j’pense pas que ça soit la peine pour elle de le faire. Okay, j’me suis fait agressé, mais faut dire que de base, c’est moi qui l’ai agressé quoi. Donc on va dire que c’est d’ma faute puis basta. Bref, j’lui prends son bouquin et je mate la quatrième de couverture, j’avoue, la lecture c’est pas mon truc, pas du tout, j’aime pas vraiment lire, du coup je le fais pas souvent, à vrai dire, je comprends même pas comment on peut aimer lire. Enfin. Je lui rends son livre parce qu’il est pas à moi, j’ai pas à le garder. Surtout qu’avec moi un bouquin risquerait surtout de servir à caler un meuble bancal. « Ouais, j’veux bien te croire. » Qui sait peut être qu’un jour je le lirais son bouquin. Même si a en entendre le titre, c’est peut être un poil niais non ? Je sais pas vraiment si c’est le genre de truc que je lirais en fait. « Ouais, je sais que c’est con de juger comme ça, mais regarde, les Northsiders font pareil, il me dévisagent tous en pensant sûrement que je suis qu’une espèce de racaille. » Alors que ouais, non, j’en ai pas l’impression, ou bien que si c’est le cas, il y a quand même bien pire que moi quand même. Mais bon, c’est un truc auquel j’me suis totalement fait, le regard de ces riches du Northside que j’ai de plus en plus de mal à supporter, à croire que je vais finir par comprendre pourquoi Sweet Pea les déteste tellement.

J’écoute ce qu’elle me dit ensuite, ouais, je le sais qu’elle a pas totalement tord, je me doute qu’ils sont pas tous totalement pareil mais.. « Oui, je sais que tout le monde n’est pas une pâle copie d’une autre personne, mais tu admettra quand même qu’on trouve le même genre de personne des deux côté de la ville. » Et je comprends pas pourquoi ils se mélangent pas. peut être que ça serait juste ça qu’il faudrait pour que ça soit la fin de la “guerre” entre le nord et le sud. « Et certains southsiders sont ons comme des tables, je t’le dis aussi. » On va pas se mentir, le taux de QI de ce quartier doit pas voler bien haut avec tout les idiots qui le peuplent, suffit d’voir les lycée tiens, là bas c’est limite impossible d’apprendre quoi que ce soit. Alors c’est peut être pas si étonnant. « Eh bien Betty Cooper, enchanté. » Je lui prends la main pour la serrer rapidement. j’ai pas l’habitude d’faire ça, généralement, je salue plutôt d’un bon coup dans l’épaule, mais je peux bien changer de temps en temps. Puis, j’veux pas non plus que cette fille me voit comme une sauvage. « Fangs, tu peux m’appeler Fangs. Ou Fogarty, c’est toi qui voit. » Franchement, c’est pas trop gentil ça, même que j’lui laisse le choix quoi. « Puis tu sais quoi, si tu le veux,t u peux même m’appeler connard, encore plus de choix. » Tant qu’elle me sort pas le Fags que Bones m’a sorti la dernière fois que je l’ai vu, je pense que ça devrait le faire ouais.

J’ai pas pu m'empêcher de rire à la remarque qu’elle m’a fait pour me répondre. « Ca ça reste à prouver. Si ça se trouve, c’est elle même sa mère qui l’habile et du coup elle s’habille encore plus comme une vieille. » Je ris un peu, ouais, je suis relativement fier des conneries que j’arrive à lui sortir comme ça. J’écoute ce qu’elle me demande ensuite, je commence par hausser les épaules. « Ouais, mes vieux sont chiant comme la mort. » Je lui dis simplement, je vois pas pourquoi je le cacherait, c’est comme ça hein, j’y peux rien si mes vieux sont deux gros nazes pas foutu de me foutre la paix. « Et alors toi aussi ? Ta famille aussi ? Au alors autre chose ? » Je lui demande curieusement. J’peux bien lui retourner la question si de base elle me l’a posé à moi non ?
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
BETTY ♦ How boring is your life ? Empty
MessageSujet: Re: BETTY ♦ How boring is your life ?   BETTY ♦ How boring is your life ? EmptyJeu 22 Fév - 16:14

Betty ne put s'empêcher de sourire à sa réponse, se doutant que lire ne devait pas être son truc. Non pas qu'elle fasse des jugements de valeur, mais c'était ce que son expression lui avait laissé penser Et puis en soit, beaucoup de personnes n'appréciaient pas réellement la lecture. Pour Betty, c'était tout simplement un moyen de s'évader, de se sentir un peu moins seule. Mais elle pouvait comprendre, que ce ne soit point la passion de tout le monde. Betty reprit de nouveau son livre, et le rangea dans son sac, consciente qu'elle ne pourrait pas le terminer aujourd'hui. Son océan se planta sur le jeune-homme, qui était bien plus sympathique qu'il semblait vouloir le faire paraître. La blonde se mordit la lèvre inférieure, à l'entente de ses paroles, consciente qu'il y avait une grande part de vérité, dans ce qu'il disait. Car effectivement, il ne fallait pas se mentir, Fangs n'avait pas du tout la tête de l'emploi, et il semblait s'y être fait. Pour autant, elle trouvait ça dégouttant, que l'on juge une personne sur sa façon d'être. Mais Betty n'allait pas changer le monde, et tout ce qu'elle pouvait faire, était de ne point opérer de la même manière. « Tout le monde juge tout le monde, c'est propre à l'humain. Même moi, ça peut m'arriver de le faire, et à toi aussi. Mais dans le fond, personne ne se connaît. » Chose qui était vrai, mais Betty se doutait bien qu'il devait en souffrir bien plus qu'elle. La blonde représentait la parfaite jeune-fille modèle, qui faisait la fierté de ses parents. Dans un sens, elle comprenant que Fangs ait pu la prendre pour une snob, mais hélas, elle ne pourrait jamais aller contre son éducation, ce qui faisait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui. Non pas qu'elle en soit des plus fières, mais ça pourrait être bien pire. « Et puis y a beaucoup d'hypocrites aussi. » Ne put-elle s'empêcher d'ajouter, sachant que le brun serait du même avis qu'elle. « Même au sein de leur propre communauté ils se tirent dans les pattes, sauf que eux, ils se prennent en traître. » Ce n'était une nouvelle pour personne, et ses parents en demeuraient la preuve vivante. Ces méthodes l'exaspéraient, mais pour autant, elle n'avait d'autres choix que de les supporter.

Betty haussa simplement les épaules, sachant qu'il avait raison, dans un certain sens. « Effectivement, mais je t'avoue que je m'attarde pas trop sur ce genre de chose. » Lâcha-t-elle, se fichant totalement de l'allure, du style des personnes. Du moment que l'individu ne lui causait pas de tord, elle n'avait généralement rien contre lui, et pouvait même se lier d'amitié avec, si les conditions s'y prêtaient. À ce niveau là, l'on pouvait dire que Betty était restée à la maternelle, bien que ces dernières années, elle se soit détournée de beaucoup de monde, n'ayant d'yeux que pour son meilleur-ami. À cette pensée, Betty se sentit des plus ridicules, et était maintenant consciente d'avoir perdu pas mal de temps, pour quelque-chose qui n'en valait probablement pas la peine.
La blonde éclata de rire à l'entente de ses paroles « J'adore vraiment la comparaison. Et je te rassure, ici ça ne vole pas toujours très haut non plus. » Oui, et elle en avait fait les frais à de multiples reprises. Des abrutis il y en avait partout, à ce qu'elle pouvait constater, preuve que leurs mondes n'étaient pas si différents que cela.

Betty sourit lorsqu'il se présenta, et secoua doucement de la tête face au surnom dont il venait de s'affubler. « Non, je ne ferai pas une chose pareille. » Ce serait tout à fait impoli. « Même si je le pensais, il y a à peine dix minutes de cela. » Ne put-elle s'empêcher d'ajouter, sur le ton de la plaisanterie. Cependant, son sourire s'effaça lorsqu'il ouvrit de nouveau la bouche, arborant un visage totalement fermé « Ma grand-mère est morte. » Lâcha-t-elle, ne pouvant cependant pas garder son sérieux bien longtemps, sachant qu'elle venait sûrement de mettre un sacré malaise. « Non je plaisante... » Finit-elle par dire, sachant que sa blague avait été glauque. Le plus triste dans cela, était qu'elle se trouvait à mourir de rire.
Betty finit par secouer la tête, reprenant un semblant de sérieux, lorsqu'il lui dit pourquoi il était dehors à une heure aussi matinale. Peut-être que tout comme elle, il fuyait un foyer bien trop oppressant. « Visiblement, on fuit tous les deux la même chose. » Elle haussa une nouvelle fois les épaules, n'osant lui poser bien plus de questions. « Je me demande quand mes parents vont penser à divorcer, ils n'arrêtent pas de se disputer. » Se confia-t-elle naïvement, n'ayant su réellement retenir ses paroles, prise par un élan de ras-le-bol. Betty se redressa, et accrocha son sac sur ses épaules « Je peux t'inviter à prendre un verre ? » Proposa-t-elle, commençant légèrement à avoir froid dehors. « Et puis si ça dérange quelqu'un, il pourra toujours aller se faire voir. » Termina-t-elle, un sourire au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
BETTY ♦ How boring is your life ? Empty
MessageSujet: Re: BETTY ♦ How boring is your life ?   BETTY ♦ How boring is your life ? EmptyMer 7 Mar - 23:07

How boring is your life ?
J’ai hoché la tête, c’est vrai que je trouve ça con, mais c’est comme ça, les gens sont les premier à se juger les uns les autres. Puis même à se juger eux même quand on y pense. Enfin après, qu’il se jugent eux même c’est un peu moins con, enfin d’après moi en tout cas. Après, je pense pas que ça soit l’avis de tout le monde quoi. Et peut être que c’est mieux comme ça ? « Ouais t’as parfaitement raison. » Puis c’est chiant, je suis bien le premier à en faire les frais, comme une peu tout les gens du southside en fait. Mais bon, c’est un truc auquel on se fait, comme tout le reste en fait. Mais bon, ça doit être son cas à elle aussi, sauf qu’elle on la prends pas pour une sale race, pour un idiot. On l’a prend pour une fille sage, pour une fille gentille, une fille modèle. « Oh oui.. » Les hypocrite c’est ce qu’il y a de plus dans le monde. c’est con, j’vois pas ce que ça a d'intéressant de cracher sur le dos des gens, j’me suis toujours dit que si j’avais un soucis avec quelqu’un, valait mieux que je lui dise en face. Ouais. J’suis pas du genre à parler des gens dans leur dos. « Les gens sont cons, qu’est ce que tu veux ? » Et le pire, c’est que je crois que j’en connais aucune qui fait exception à ça. M’enfin. Au pire, les gens font ce qu’il veulent, c’est pas comme si c’était vraiment mon problème.
J’veux dire, du moment qu’il me font pas chier, ça me convient parfaitement. Quand je l’ai entendu rire, j’ai pas pu m’empêcher de sourire largement. j’ai toujours aimé faire rire les gens. « Et ouais, je suis un pro de la comparaison, t’as vu ? » Je lui dis simplement avant de rire.

J’ai souri quand je l’ai entendu. J’ai hoché la tête. « Oh, t’es bien gentille, j’en connais qui l’auraient fait sans hésiter. » Bones. Sweet. Ouais, clairement, ces deux là je suis sûr qu’ils l’auraient fait sans la moindre hésitation quoi. « Ouais ouais, je sais, je suis un connard, c’est l’une de mes plus grandes qualités. » Je lui fais, faussement prétentieux. Un peu comme si c’était une réelle qualité t’sais. Quand elle a continué, j’ai senti un gros malaise de l’espace m’envahir. Putain, j’ai vraiment dit de la merde là.. J’ai plissé le nez. J’allais m’excuse quand elle m’a dit qu’elle plaisantait. J’ai cligner des yeux à plusieurs reprises avant de légèrement incliner la tête. « Mais..? » J’ai quand même lâché un rire, plus nerveux qu’autre chose, je m’y attendais tellement pas à ça. « Tu as un sens de l’humour assez… Intéressant ? » Je lui dis simplement avant de passer ma main dans mes cheveux, puis je me suis adossé contre le dossier du banc. « Ah ouais ? Ben j’te comprends, les parents même s’il sont cools parfois, des fois ils sont d’un agaçant. » J’imagine que tout le monde pense la même chose. « Et moi je me demande quand ma mère arrêtera de s’acharner sur moi comme si j’étais la source de toute ces problèmes.. » Je lui dis simplement, c’est vrai que ma mère à un tas de soucis, et des fois, ouais, je pense qu’elle essaie de passer ces nerfs sur moi. Bref, j’ai regardé la jeune femme quand elle s’est levée et j’ai hoché la tête quand je l’ai entendu. « Woah, tu m’invite à boire un verre ? Dis donc t’aurais pas une idée derrière la tête. » Je lui demande, je hausse les sourcils de manière suggestive. « Je veux bien ouais, mais autant que tu le sache, je suis pas un garçon facile moi. » Je lui dis, je blague, bien évidemment. « Alors, ou est ce que tu vas m’emmener ma belle ? »
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
BETTY ♦ How boring is your life ? Empty
MessageSujet: Re: BETTY ♦ How boring is your life ?   BETTY ♦ How boring is your life ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
BETTY ♦ How boring is your life ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unordinary Life
» Life
» Ugly Betty
» Review : Ricky Steamboat - The life story of the Dragon
» It's a wonderful life, de Frank Capra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: oldcat :: Take a cup of tea :: The world of dead people :: RPG-
Sauter vers: