SAISONS AUSTRALIENNES

SPRING : septembre à novembre
SUMMER : décembre à février
AUTUMN : mars à mai
WINTER : juin à août

Saison des pluies : novembre à avril
Saison sèche : mai à octobre

Il fait environ 19°
Nous sommes en automne






Rumeurs entendues

Harry Styles a été vu récemment avec l'ex de Louis Tomlinson, la belle Danielle Capbell ! Y'aurait il anguille sous roche ? On ne t'a jamais appris à ne pas toucher aux exs de tes amis ?

Danielle Campbell n'a rien trouvé de mieux que de faire une interview où elle se déclare la mère de Freddie ! T'as aucune limite ou quoi ?

On a aperçu Niall Horan collé comme une sangsue à la bouche de Zayn Malik ! Faudrait peut être lui dire que Zayn a des dizaines de meufs qui n'attendent que d'écarter les cuisses pour son plaisir...




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
Le deal à ne pas rater :
Case Logic Snapview Étui pour Apple iPad 10,2″
11.23 €
Voir le deal

 

 CASTIEL + Dumb dumb.

Aller en bas 
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptySam 13 Jan - 21:03

Dumb dumbI’m thinking hard all day because of you. But I still don’t know what to do with you. Your eyes take my breath away and confuse me. It makes my rational senses scatter away.J’étais super excité, habituellement, les gars de l’équipe ne m’invitaient jamais à leur soirée d’habitude. En même temps, quand quelqu’un faisait une soirée au lycée, il n’y avait jamais distribution de carton d’invitation. Nan, là, il ne s’agissait pas de ça, mais de faire le mur pour aller s’amuser en ville entre pote. Et jamais personne ne m’avait proposé ça avant, j’étais super content du coup ! J’avais trop hâte d’y être. J’avais été incapable de dormir. Pourtant les gars m’avaient conseillé de dormir un peu avant quand même. Mais j’en avais juste été incapable. J’avais fait les cent pas dans ma chambre, j’avais fait quelques séries de pompes en attendant l’heure fatidique.

La suite, ça avait été presque trop facile. Toute la maison dormait. J’aurais bien pu passer par la porte d’entrée du coup, mais je trouvais ça trop simple. Alors j’étais passé par la fenêtre de ma chambre qui était au premier. J’étais descendu le long de la gouttière, comme dans les films, c’était extra. Et d’une simplicité qui m’étonna beaucoup. D’un autre côté, escalader des trucs, sauter de quelques mètres, le parkour m’avait bien assez entraîné à ça.

Ainsi quelques minutes plus tard, j’étais dans les rue de Riverdale, en direction de Southside. Ca me foutait un peu les frissons d’y mettre les pieds. Mais c’était plus une sorte de peur mêlé à de l’excitation… Nous avions rendez-vous dans la vieille usine désafecté. Apparemment, le plan après c’était d’aller s’incruster dans la discothèque des Ghoulies, même si on était pas majeur. Ils étaient vraiment pas possible ces gars. Mais ça allait être vraiment, super fun. J’avais tellement hâte d’ailleurs que j’étais arrivé bien trop tôt. C’était pas super rassurant de se retrouver tout seul dans ce vieux truc délabré. Mais j’avais trop hâte pour m’en inquiéter.

Je savais que j’étais en avance. Et je me doutais que mes potes allaient être un peu en retard, mais ça faisait quand même une heure qu’ils devraient être là et… Et ben c’était long une heure… J’en avais marre d’être planté là… Une heure et demi… Presque deux heures avant que des voix ne commencent à se faire entendre. Mais ça ressemblaient en rien à celle de mes potes. Par réflexe, j’allais me cacher dans un vieux casier en métal qui était là. Oh merde… Les types qui venait d’arriver, c’était des Ghoulies. Ils avaient plein de caisses et tout… Et ils parlaient genre de business…

Il fallait vraiment, que de tous les soirs possible et imaginable, je me retrouve dans cette usine, pile le jour où les Ghoulies en avaient besoin hein ? Merde, merde, merde. Je savais que je ne devrais pas être là et que je ne devrais pas entendre tout ça. Les types citaient des noms, ils parlaient de leur clients et de leur marchandises. Pas mal peine que je me pose des questions. Tout le monde savait que les Ghoulies avaient le monopole de la drogue à Riverdale.

Je me disais que rester dans ce casier serait la chose la plus sage à faire. Malheureusement, c’était sans compter les insectes qui avaient aussi investis les lieux. Et l’un deux trouva que c’était le bon moment pour aller fait un petit tour sous mon tee-shirt. Ne m’attendant pas à ce qu’on vienne me chatouiller soudainement le dos, je me mis à remuer pour essayer de virer l’insecte. Je fini par y parvenir… mais malheureusement, le casier ne tenait pas bien et à trop bouger, le meuble se mit à basculer en avant. Je ne pu rien faire, si ce n’est pousser un cri.

C’était mort pour la discrétion. J’entendis les Ghoulies arrêter de parler puis se rapprocher du casier, en balançant quelques menaces à mon égard. Puis, ils le retournèrent pour pouvoir en ouvrir la porte. Je lâchais un rire super embarrassé et leur fit un petit coucou de la main :

-Euh… Salut les gars ! Ca gaze ?

Sérieusement, mais qu’est-ce qui m’était passé par la tête. Deux des gars me saisirent par ma veste. C’est fou comme ils me soulevaient facilement.

-Je… Je peux tout expliquer hein, il y a pas de raison de s’énerver les gars hein ! Je… j’ai rien entendu, c’est promis ! Enfin si… j’ai tout entendu, mais je raconterais rien hein ! De toute façon, j’aurais pas trop d’intérêt à le faire haha… parce qu…

Je continuais à parler comme ça, à raconter n’importe quoi en espérant que ça me sorte de la mouize. Mais les Ghoulies discutaient de mon sorts et ils semblaient bien d’accord pour me mettre ma misère et faire en sorte que je parle plus jamais. Oh mon dieu, maman… Je vais mourir...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptySam 13 Jan - 22:37


Dumb dumb.

Castiel
&
Timothy
T’as du taf ce soir. Ca faisait quelques temps que t’avais rien eu à faire, mais ce soir, fait réceptionner la marchandise, et Malachai t’as demandé d’y aller avec d’autres gars du gang. Du coup ce soir, même si t’avais prévu d’rester chez tes vieux, t’es sorti de chez toi à peine après le repas. T’as pas pris la peine de saluer tes parents, tout ce que t’as fait c’est leur dire que t’avais du boulot et comme d’habitude, ils t’ont pas posé de question. T’as mis ta veste en cuire, celle avec plus de clou que d’cuir et une tête de mort sur la poche avant puis une fois dehors, t’as pas fait trop gaffe à ce que tu pouvais voir autour de toi. T’es monté dans ta voiture et tu t’es directement rendu jusqu’à la maison des morts, votre QG. Les autres devaient pas tarder à te rejoindre, puis comme toujours, t’étais le seul à l’heure, et comme toujours, quand t’es arrivé t’as appris que t’allais devoir faire le taxi. Ca c’est un truc qui te fais chier. Mais forcément tu dis ou et tu conduis les membre du gang jusqu’à cette vieille usine où vous deviez rencontrer ces mecs qui allait vous filer votre marchandise.

T’as laissé les autres faire leur business, toi tu faisais déco un peu, puis tu jouais avec ton couteau suisse, tu savais que ça dissuaderait le con de vouloir jouer au plus malin quand il voyait que t’étais armé. Les mecs sont partis assez rapidement, j’ai aidé les autres à traîner les caisses à l'intérieur. Ouais, c’est pas parce que j’suis fin comme un cure dent que t’es pas capable de soulever une caisse remplie de jingle jangle quand même. On a tout mis dedans, pour être sûr que si les flics arrivaient ils ne nous verraient pas. Puis avec les gars on s’est mis à parler, lister les quelques clients qui nous en prendraient, puis on a pas mal parlé de qui allait devoir en vendre ou, même si bon, j’pense que c’est plutôt à Malachai de voir ça, c’est pas qu’on a pas notre mot à dire, mais c’est lui le chef alors..
Bref, on était près à continuer notre conversation quand on a entendu du bruit venant d’un casier, casier qu’à même fini par tomber. Et crier. Forcément, on s’est dit qu’il était pas vivant, du moins tu te l’es dis, les autres se demandaient ce que c’était, t’avais déjà compris qu’il y avait quelqu’un dedans. « Bougez vous, allez voir qui s’casse là d’dans bande de con, c’est peut être un flic. » Sait on jamais. Autant qu’tu les envoie vérifier, puis, que ça soit un flic on non, il va passer un mauvais quart d’heure. Faudra bien le dissuader de parler non ? Du coup t’as laissé les autres retourner le casier, l’ouvrir, et t’as commencé à t’avancer, ton couteau à la main, plus pour avoir l’air menaçant qu’autre chose, tu prévoyais pas forcément de t’en servir. J’ai entendu le mec se mettre à blablater avant que t’arrives jusqu’à lui. Tu l’as directement reconnu.. Il y avait qu’un mec sur terre pour déblatérer autant de mots en à peine quelques secondes. T’as tapoté l’épaule d’un gars qui le tenait avant de regarder le northsider. « Lâche le. » T’as dis, le mec l’a lâché directement, tas rangé ton couteau suisse dans la poche de ta veste. Les mecs avec toi on dit qu’il fallait lui refaire le portrait à ce “nabot”, qu’il fallait lui faire comprendre qu’il avait rien à faire là, qu’il avait fait une conneries, mais toi t’étais pas cet avis. « Non. Calmez vous. » T’as mis un tape derrière la tête de l’un d’eux qui continuait de dire qu’il voulait lui casser la gueule, tu t’es mis devant lui et l’a poussé. « Retourne t’occuper de la marchandise, du con. » Tu lui lance sèchement avant de regarder l’autre pour qu’il fasse de même, puis, tu t’es tourné vers ton voisin, l’a regardé, croisant les bras. « Qu’est ce que tu fous ici toi ? T’es suicidaire ? » Tu commences par lui dire. Clairement, faut être un peu fou pour traîner ici, la plupart des gens savent que cette usine sert aux Ghoulies. Puis, le gars, que tu le sortes de cette situation de merde ou pas, Malachai en entendra parler et il aura des emmerdes.

MAY


Dernière édition par Castiel Montgomery le Lun 15 Jan - 17:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyDim 14 Jan - 22:34

Dumb dumbI’m thinking hard all day because of you. But I still don’t know what to do with you. Your eyes take my breath away and confuse me. It makes my rational senses scatter away.Je savais que je mourrais un jour de façon très bête. Mais pas aussi jeune. Puis pas tué par un gang de dealer non plus. Je pensais à un truc plus simple… Genre me briser la nuque suite à une cascade ratée. Ou alors, un truc digne d’un dessin animé, genre un piano qui me tombe dessus alors que je me promenais dans la rue. Je suis pas sûr que ce soit déjà arrivé un jour, mais je pouvais toujours inaugurer, puis avec la chance que j’avais. Bref, je me demandais si quelqu’un préviendrait mes parents. J’en doutais, ces sauvages allaient sans doute me tabasser à mort et jeter mon corps dans la rivière. J’irai rejoindre Jason Blossom. Lol. Ouais, non, c’est pas drôle.

Je vous jure que dans ma tête, c’était déjà la fin hein. Ma vie était en train de défiler devant mes yeux, j’étais en train de faire la liste de tout ce que j’aurais voulu faire dans ma vie, tout mes regrets aussi… Mais il faut croire que je suis à la fois le mec le plus malchanceux et le plus chanceux du monde à la fois. Je vous jure, sur tout les gens qui vivaient à Riverdale et surtout à Northside, quelle était la probabilité pour que mon voisin soit un ghoulies et qu’il soit pile là ce soir hein ? Je vous jure, si j’étais pas tétanisé par la peur, je l’aurais volontiers embrassé.

Je ne connaissais pas très bien Castiel. Je savais qu’il avait 2 ou 3 ans de plus que moi, et qu’il vivait chez ses parents, dans la maison voisine à la mienne. On se croisait souvent, on se saluait et ça allait rarement plus loin. Mais il faut croire que vivre à côté depuis autant de temps, même sans jamais s’être adresser un mot ça créait des liens. Tout du moins, je n’allais pas m’en plaindre parce que Castiel était clairement en train de me défendre là.

Les Ghoulies qui me retenaient me lâchèrent sous les ordres de Castiel et retournèrent à leur tâche. Sincèrement, ce genre de truc, ça forçait le respect. Actuellement, mon voisin avait mon admiration sans limite. Ce type était un héro. Même si maintenant il allait me passer un savon comme s’il était mon père.

- Non ! Je euh… Et bien… Euh…

C’était clair ça comme discours tien. Je devais avoir l’air tellement bête… Pour changer… Je me sentais vraiment comme un gosse en ce moment.

- J’avais rendez-vous avec des potes du lycées et euh… Ben ils sont pas venus… Ils ont du oublié.
Ou alors je me suis trompé de date, mais je crois pas parce que…


Je crois que Castiel n’en avait rien à battre de mon histoire alors j’arrêtais là. Je jetais un coup d’oeil aux Ghoulies derrière Castiel avant de lui demander :

- Cas, je fais quoi maintenant ? Je pars en courant je cours plutôt vite… Ou alors je reste parce qu’ils risquent de me buter si je bouge ?

Ce devait se lire dans mon regard, s’entendre dans le ton de ma voix, et tout en fait indiquait que j’étais terrifié. Je faisais pas du tout confiance à ces types. Mais étonnamment, je faisais confiance à Castiel. C’était d’ailleurs étrange, je lui parlais comme si on se connaissait depuis toujours. Bon, ok, c’était un peu le cas, mais on était pas si proche non plus, bref je vais pas vous refaire le discours. Puis dans l’immédiat, je n’avais pas trop de choix non plus.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyLun 15 Jan - 17:06


Dumb dumb.

Castiel
&
Timothy
Tu le sais que tu connais pas bien, Tim. mais tu sais avant tout que c’est un mec gentil qui mérite pas de mourir comme ça. Tu te dis qu’il s’est juste retrouvé au mauvais endroit et au mauvais moment. Alors tu décide de faire ta bonne action de l’année en lui venant en aide. Bref, t’as dit à ces deux débiles qui t'accompagnaient de retourner au boulot en prétendant t’occuper du cas du gamin. Même si bon, t’allais pas vraiment t’occuper de son cas, t’allais juste lui faire comprendre qu’il avait plus à venir ici parce qu’il était pas à sa place dans cette usine. Tu croise les bras, tu lui demandes ce qu’il fait ici, pas de la manière la plus sympathique. Forcément, sa présence t’agace un peu. Tu ne comprends simplement pas ce qu’il peut bien faire là. Déjà, il faut avoir envie de traîner dans une vieille usine désaffectée. Alors, t’attends son explication. Il semble hésitant, peut être que tu l’impressiones ? Peut être qu’il cherche ses mots. Tu pose tes mains sur tes hanches, signe que tu t’impatientes et t’attends qu’il se mette enfin à parler.

Puis finalement il y arrive. Tu hausses un sourcil. Pardon ? Un rendez vous avec des potes ? Dans cet endroit ? Non mais franchement. C’est totalement stupide d’avoir cru à une chose pareille. Qu’il est naif. Tu pousses un soupir et croise les bras avant de jeter un rapide regard aux deux idiots qui sont avec toi, juste histoire de les surveiller. On sait jamais avec eux, tu le sais que quand Malachai est pas là pour les surveiller, ils ont tendance à faire des conneries. Tu t’es retourné à nouveau vers le garçon. « Change de potes. » T’as commencé par lui lancer simplement avant d’écouter ce qu’il te disait ensuite. Ca t’as surpris qu’il te donne une surnom. Enfin, qu’il t’appelle de cette façon, t’es habitué au fait qu’on t’appelle par ton nom de famille. Bien qu’il ne soit pas ton réel non de famille comme t’as été adopté. Mais tu t’en fiche, le vrai non tu le connais pas de toute façon. Enfin, le surnom n’est pas aussi surprenant que le fait qu’il se fie à toi. « Si tu t’en vas, ils vont te choper et te refaire le portrait.. » Tu lui dis simplement. Autant qu’il le sache que là, il peut clairement pas s’enfuir.

T’as attrapé le tissu de son haut et tu l’a tiré pour l'approche d’un caisse vide et comme s’il n’était qu’un gamin, tu l’as poussé pour qu’il s’installe dessus. « Reste ici. Je finis de m’occuper de ça et après j’m’occupe de toi. » Tu lui as simplement dit avant de lui tourner le dos. « Et essaie pas de t’enfuir, je sais ou te trouver. » Il peut prendre ça comme une menace, s’en ai un peu une. « Et panique pas. Si t’es sage, tout ira bien. » Tu hausses les épaules et tu finis par t’avancer vers les autres ghoulies, puis comme tu le pensais, ils ont fait de la merde, alors tu commences par en insulter un, tu donnes une claque à l’autre et tu dois te remettre à compter, tu vois qu’il en manque un peu, tu regardes l’un d’eux parce que tu sais qu’il s’est servit. Du coup, là, t’as pu t’en occuper, t’as tâché de faire ça vite, t’as dis aux gars de tout charger dans ta caisse. t’es revenu vers Tim. « C’est bien, t’es resté sage. » Tu commences par lui dire. « Tu viens avec nous. On va ramener ça à la maison des morts. Ensuite je te ramène chez toi. Ou chez tes potes si tu veux mettre les choses au clair. » Tu lui dis avant de lui faire signe de te suivre. T’as marché vers ta voiture et t’as laissé Tim s'installer à l’avant et t’as pris place au côté conducteur, les deux autres mecs se sont mis derrière et tu t’es mis à conduire assez rapidement comme tu le faisais toujours. T’étais pas le plus prudent sur la route, surtout la nuit. Ca c’était juste la faute de Malachai et de ses courses qu’il aimait tant, que t’aimais bien aussi, finalement.

MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyMar 16 Jan - 22:00

Dumb dumbI’m thinking hard all day because of you. But I still don’t know what to do with you. Your eyes take my breath away and confuse me. It makes my rational senses scatter away.Je sais pas trop comment je devrais prendre le commentaire de Castiel. Changer de potes ? Mais pourquoi je changerai de potes, c’est mes potes… Puis j’allais traîner avec qui sinon ? Ok, je traînais pas vraiment avec qui que ce soit au lycée. J’étais plutôt du genre à m’incruster parmis les groupes de potes déjà créés, jusqu’à ce qu’on en ait marre de moi et qu’on me dise de dégager. Mais je le vivais pas trop mal encore. Il y avait des gens qui étaient sympa, puis souvent on me le disait gentiment. Je m’étais jamais retrouvé à me faire virer comme la dernière des merdes.

Je ne dis donc rien, pour une fois. De toute façon, je crois que Castiel n’était pas trop opé pour un débat là. Je grimaçai lorsqu’il dit que ces types allaient me refaire le portrait si j’essayai de fuir. Je m’en doutais bien… Mais si je courais plus vite qu’eux ? Peut-être qu’il y avait moyen… Ouais, non, il valait mieux que je suive les conseils de Castiel. Je tenais un peu à ma vie encore. Je me laissais alors tirer par le tee-shirt vers une caisse. Castiel me fit installé dessus avec l’ordre de rester là pendant qu’il finissait leur travail.

Je balançais mes jambes tranquillement en regardant la scène que j’avais sous les yeux. Je pouvais entendre Castiel gueuler. Apparemment ses acolytes n’avaient pas fait ce qu’il fallait. Un se prit même une gifle. Je vous avoue que je dû me retenir de rire. Ces types avaient l’air de vraiment bras cassé. Ils me faisaient un peu pensé à Horace et Jasper dans les 101 Dalmatiens. Ou alors aux deux types dans “Maman j’ai raté l’avion”. Ce film était un de mes préférés quand j’étais petit - et l’était toujours d’ailleurs. Une fois j’avais tenté de faire le même coup. Une veille de vacances, je m’étais caché dans le placard de ma chambre en espérant que personne ne le remarque et que la famille parte en vacances sans moi. Cependant, ma mère n’était pas si distraite et elle avait bien remarqué mon absence. Après qu’elle m’eut appelé plusieurs fois, je fus obligé de sortir de ma cachette. Mais au final je regrettais pas trop. Ca avait été de super vacances.

Perdu dans mes pensées, je ne vis pas le temps passé. Castiel finit par revenir pour me féliciter.

- Hum… Non, tu peux me ramener chez moi, ce sera bien.

Quelques minutes plus tard nous étions tous en voiture. J’étais sur le siège avant, à côté de Castiel qui conduisait et les deux autre types derrière. C’était assez gênant comme situation. Le silence était pesant. Je l’aurais volontiers brisé… Histoire de faire un peu connaissance, mais pour dire quoi hein ? “Alors comment ça va derrière Horace et Jasper, tranquilou Gilou ?”. Je crois que j’avais assez sortis de connerie pour la soirée. Quoique, je dis ça, mais la seconde d’après Castiel pris un virage assez serré à toute allure, ce qui me força à me tenir au tableau de bord pour pas trop me casser la gueule.

- Woh ! T’as vu combien de fois Fast and Furious pour conduire comme ça ? J’adore Vin Diesel aussi hein ! Mais si compte lui ressembler ben… Désolé de te dire ça Cas’, mais jsuis pas sûr que la chauvattitude t’ailles des masses.

Je crois qu’il faudrait juste que j’abandonne des fois. Ce genre de truc sortait bien avant que j’ai le temps de les pensée. Bon et étant donné que tout le monde s’en foutait apparemment, je repris :

- C’est quoi la maison des morts en fait ? Une sorte de QG ?

Je n’étais pas sûr d’avoir le droit de poser cette question, mais bon ça ne me coûtait rien. Je faisais confiance à Castiel pour me ramener en un seul morceau à la maison.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyMer 17 Jan - 3:06


Dumb dumb.

Castiel
&
Timothy
T’as hoché la tête quand il t’as dit que tu pourrais le ramener chez lui. Ca va au moins, tu connaissais la route, ça allait pas être trop dur pour toi de faire ça. Bref, t’ai indiqué au petit gars de te suivre, petite c’est le cas de le dire, c’est clair qu’à côté de toi. C’était un nain. Mais tu trouvais ça cute. t’avais toujours trouvé que les petits mecs était plus mignons. Mais ça tu prends pas la peine de lui dire, tu te dis qu’il pourrait trouver ça bizarre. Puis aussi, la situation se prêtait pas trop à ce genre de remarques.

Enfin, tu te mets à conduire, tu vas vite pour que ce soit vite fini, les deux mecs derrière sont habitués, pourtant ils sont bien plus flippé que Tim, lui, ça semble pas le déranger, sauf pour le virage, le dernier que t’as pris ou il a dû se tenir. Tu l’as regardé du coin de l’oeil un breve seconde quand il te parlait, mais tu t’es vite concentré sur le route, parce que c’est quand même mieux, surtout quand tu conduis comme toi tu le fais. La remarque qu’il t’as fait, elle t’as arraché un rire. « T’en fais pas, j’tiens trop à mes cheveux pour vouloir lui ressembler. » Clairement, tes cheveux, tu les aimes. Tu sais que ta coupe te va bien, alors t’es pas près de t’en séparer. « J’me contenterais juste de conduire comme lui. » Tu as dit avant d’enfin apercevoir la maison des mort au loin. T’as accéléré encore pour la ligne droite qu’il restait. « Ouais, la maison des mort c’est notre QG. » C’est un secret pour personne, enfin sauf pour lui visiblement, mais c’normal, Tim c’est un garçon sage, toute ses histoire de gang, c’est pas pour lui, forcément.

Finalement, vous êtes arrivé devant la maison des morts, tu t’es garé en vrac comme t’avais l’habitude de le faire et tu t’es tourné pour regarder les deux mecs assis derrière. « Au boulot bande de naze. Amenez la cargaison à Malachai. » Tu leur à dit avant de les regarder sortir de ta voiture. T’es sortir toi aussi pour leur dire quelques trucs et refermer les portière de ta caisse parce que visiblement il ne savaient pas le faire. Tu les as suivit du regard jusqu’à ce qu’il entrent dans la bâtiment, puis comme t’avais fini ton boulot t’es revenu dans la voiture et t’as regardé Tim. « Bon, Malachai t’as pas vu, mais ces deux cons vont lui dire pour toi, alors même si t’as un chance qu’il te fasse rien, prépare toi au cas. » Tu lui as dit simplement avant de lui tapoter l’épaule, compatissant. « Mais j’dirais à Malachai d’être cool avec toi, j’sais qu’t’es un mec bien, t'irais pas te servir de ce que t’as entendu, non ? » Tu lui fais assez confiance pour savoir que c’est un gars gentil, qu’il est pas du genre à faire ce genre de connerie, il est peut être bavard, ouais, mais pas totalement stupide non ? T’as redémarrer ta voiture, tu t’es mis à rouler aussi rapidement qu’avant, cette fois pour retourner dans le northside, là ou vous vivez. T’es arrivé assez vite, tu t’es garé dans l’allée devant chez toi, t’as légèrement enfoncé la porte du garage, mais c’te vieille porte avait l’habitude, ta voiture aussi, tes vieux, ça leur faisait toujours peur, ça les avait même sûrement réveillé. « Ca va, t’arrivera à rentrer tout seul ? » Tu lui as dit avant de le laisser descendre. une fois qu’il était sorti, t’as légèrement reculé ta voiture et t’en ai sorti avant de la verrouiller. « Du coup, je te dis salut ? » Tu lui as dit simplement avant de t’appuyer contre ta voiture, puis comme dans la baraque, t’avais pas le droit de fumer, t’allais t’en griller une, peut être deux avant de rentrer chez toi.

MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyMer 17 Jan - 22:19

Dumb dumbI’m thinking hard all day because of you. But I still don’t know what to do with you. Your eyes take my breath away and confuse me. It makes my rational senses scatter away.J’étais décidément pas près d’oublier cette nuit. Déjà parce que c’était la première fois que je faisais le mur et ensuite, quand on voyait comment ça c’était passé après. Qui aurait cru que je tomberais sur des dealer en plein travail, que j’aurais le malheur de me faire choper mais la chance que mon voisin soit là pour me sauver. Et maintenant on était où ? En route pour leur QG. Je vous jure, ça faisait beaucoup en une nuit. D’ailleurs j’en apprenais aussi pas mal sur mon voisin. C’était assez fou qu’on se soit jamais parlé autant alors qu’on vivait depuis des années l’un à côté de l’autre.

J’avais rigolé bêtement à la réponse de Castiel à propos de ses cheveux. Il avait l’air d’un type qui tenait à ses cheveux et qui faisait attention à son look en général. Mais c’était rassurant qu’il ne prenne pas trop mal mes imbécilités. D’ailleurs il était vachement patient comme type à même accepté de répondre à mes questions alors que toute le monde dans cette voiture devait la trouver con au possible. Mais désolé hein ! Je ne me suis jamais grandement penché sur les activités des Ghoulies. Et sur toutes les activités à Southside en général aussi.

La maison des morts était assez impressionnante. Sous ordre de Castiel, j’étais resté dans la voiture. Cependant, cela ne m’avait pas empêché de regarder un peu dehors et d’écouter les conversations. Malachai… C’était la première fois que j’entendais ce nom, mais ce devait être leur leader ou un truc comme ça. D’ailleurs c’est la première personne dont me parla Castiel en revenant dans la voiture. Je hochai la tête, assimilant les informations que me donnait mon voisin.

-Euh… Ok ! Merci Cas… Malachai c’est votre boss, c’est ça ? J’espère qu’il suivra tes conseil aussi. Et mec, tu me prends pour qui ? Je suis pas suicidaire non plus. Avec mon hyperactivité, prendre ce genre de truc, ça me ferait sûrement exploser, haha !

J’y connaissais rien en drogue. Je savais juste que c’était pas bon pour le corps. Et d’autant plus déconseiller sur quelqu’un comme moi. Après, j’imagine que si c’était un truc qui était sensé calmer les nerfs, ça pourrait passer, mais si c’était un truc qui consistait à exciter encore plus… Puis sincèrement, si j’avais vraiment envie de me shooter à quelque chose, j’avais déjà mes médicament qui pouvaient me rendre totalement amorphe en moins de deux. D’ailleurs c’est pour cette raison que j’en prenais que rarement.

Castiel conduisit aussi rapidement sur le trajet du retour quand lorsque nous nous rendions à la maison des morts. Ainsi, en quelques minutes à peine on était à la maison. Je descendis de voiture. C’était dommage que cette soirée se finissait aussi vite. Ca aurait pu être fun. Mais bon, je me doutais bien que Castiel avait autre chose à faire que de traîner avec un gosse comme moi. J’avais causé bien assez de problème ce soir comme ça.

-Hm, hm, ouais, t’inquiètes....

Je fis un petit sourire, plongeant ma main dans ma poche pour y chercher mes clefs, avant de réaliser que.. Bah… j’avais pas mes clefs. J’étais passé par la fenêtre tout à l’heure, donc j’avais pas pensé que j’aurais besoin de prendre mes clefs. Mais quel con…
-Oh merde… J’ai pas mes clefs… Barf, au pire je vais repasser par la fenêtre de ma chambre, ça devrait aller.

Je haussais les épaules. Normalement, si j’avais pu en sortir, je pourrais re-rentrer, vu que je l’avais laissé ouverte. Je souris à Castiel pour le saluer.

-Sérieusement, merci pour ce soir Cas, sans toi, je crois que j’y serais passé ce soir. Hm… Je t’aurais bien fait un câlin, mais j’ai pas envie de me faire embrocher par ta veste… Alors ouais, salut ! A la prochain.


Je souris de nouveau avant de m’élancer vers ma maison. J’escaladai la gouttière sans trop de mal et réussi à rejoindre la fenêtre de ma chambre qui… Etait fermé. Putain… Evidemment. C’était bizarre parce que ma fenêtre ne se fermait que de l’intérieur. Mais peut-être que quelqu’un était passé par ma chambre, avait trouvé qu’il faisait froid et était entré pour la refermé. Mon dieu… Si c’était maman, je serais mort demain… Je n’avais plus qu’à prier pour qu’elle n’aie pas remarqué que mon lit était vide. Dans la nuit on voit pas bien puis sait-on jamais, sur un malentendu, ça peut peut-être passé.

Désespéré, je redescendis au sol. Il me restait de solution, sonner, réveiller toute la maison et en subir les conséquences ou dormir dehors. Castiel était toujours là. Il était en train de fumer, il avait sans doute l’intention de finir sa cigarette avant de rentrer. Je vîns vers lui avec une mine dépité.

-Ya quelqu’un qui a fermé ma fenêtre, je peux pas rentrer…

J’étais vraiment nul pour faire le mur, c’était officiel. On pouvait rajouter ça à la longue liste des trucs pour lesquels j’étais nuls d’ailleurs.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyJeu 18 Jan - 23:09


Dumb dumb.

Castiel
&
Timothy
Tu hoche la tête pour lui confirmer qu’effectivement, Malachai, c’est votre boss, le leader des ghoulies, rien que ça. Aussi, l’un de tes meilleurs potes, en même temps, c’est un mec super cool quand tu t’fais au fait qu’il peut peut être un gros con. T’as haussé les épaules à ce qu’il te disait ensuite, tu savais pas qu’il était hyperactif, mais en même temps, c’est pas comme si tu savais beaucoup de chose sur lui. Vous aviez jamais vraiment parlé avant aujourd’hui. « Je savais pas que t’étais hyperactif, ça doit être chiant non ? » T’en sais rien, t’as jamais connu quelqu’un comme ça. Et toi, t’es certainement pas hyperactif, t’es sûrement même tout l’inverse. Ouais, clairement, t’aime trop rester dans ton fauteuil à ne rien faire pour prétendre être hyperactif. Ou même simplement juste actif. T’es juste fainéant. Et t’aime ça.

Bref, tu t’es mis à conduire rapidement assez rapidement pour arriver le plus vite chez toi, t’avais juste envie d’te poser un peu. Mater un film peut être, bouffer un truc, tu sais pas encore ce que t’allais faire. Mais t’allais pas te coucher tout de suite, t’aimais pas te coucher tôt. T’aimais bien traîner toute la nuit et dormir les trois quarts de la journée. Vous êtes sortis de la voiture, tu l’as regardé quand il t’as dit qu’il avait pas ses clefs, t’as finis par simplement hocher la tête parce qu’il avait dit qu’il allait très bien se débrouiller. Tu lui adresses un sourire. « C’est normal, j’allais pas te laisser te faire zigouiller quand même. » Tu commences par lui dire simplement. « Oh, la prochaine fois j’enlèverais peut être ma veste pour toi si t’es sage. » Tu finis par dire avant de le regarder qui s’en allait. T’es monté sur ta voiture pour t’asseoir en tailleurs sur le toit et fumer tranquillement, tu t’es plus concentré sur quoi que ce soit. Si ce n’est cette fameuse cigarette. T’as juste ouvert les yeux quand t’entendais la voix du voisin, t’as baissé les yeux vers lui pour le regarder. « T’as l’air encore plus petit vu du toit de mon 4x4. » T’as commencé par lui dire avant de te tourner vers lui et de te glisser sur le sol et tu l’as observé. « Si t’es prêt à attendre quelques minutes, je te laisserais entrer chez moi. » Tu lui proposes, peut être qu’il dira non, mais ça serait un peu con, parce que s’il te dit non, il va passer la nuit dehors. Alors autant qu’il te suive à l'intérieur et qu’il passe la nuit dans ta baraque, tes vieux dirons rien du tout. Ils disent jamais rien. T’as fini ta cigarette, t’as éteins le mégot avec le bout de ton index comme tu le faisait toujours, comme depuis un bout de temps, t’as rien senti. T’as jeté le mégot sur le sol avant de faire signe à Tim de te suivre. « Allez viens. » Tu t’es mis à marcher, t’as sorti tes clefs de ta poche de veste et t’as ouvert la porte. T’as laissé entré Tim, t’as refermé la porte derrière lui.

T’as fais quelques pas pour allumer la lumière et t’as regardé le brun. « Fais pas trop de bruit, mes vieux dorment. » Tu lui lance avant de directement monter les marches. T’es entré dans ta chambre et l’a invité à te suivre. « J’te laisse mon lit, enfin, j’dors avec toi parce qu’il est assez grand, sauf si ça t’gêne de faire un soirée pyjama avec moi. » Soirée pyjama. Si on t’avais dit qu’un jour même juste pour blaguer tu prétendrais en faire une avec quelqu’un, tu l’aurais pas cru une seule seconde. Tu t’es approché de ton dressing, t’as fouillé dedans pour attraper des fringues que t’as jeté à ton voisin. « Tiens, tu peux mettre ça pour dormir si tu veux. » Tu pense pas qu’il dormira avec ses fringues, normalement personne le fait. Enfin sauf toi, mais toi t’es bizarre, c’est pas nouveau. T’as enlevé ta veste pour l’accrocher à ta tête de lit et t’as regardé Tim. « Tu veux bouffer un truc ? » Toi, perso, t’as un peu faim, alors tu vas peut être te préparer un truc rapide, alors pourquoi pas lui faire quelque chose.

MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyLun 22 Jan - 23:51

Dumb dumbI’m thinking hard all day because of you. But I still don’t know what to do with you. Your eyes take my breath away and confuse me. It makes my rational senses scatter away.Je me doutais bien que Castiel ne savait pas que j’étais hyperactif. Ce n’était un secret pour personne, il suffisait de me côtoyer un peu pour le comprendre. Cependant, ce n’était pas comme si nous avions déjà passé beaucoup de temps ensemble avec Castiel avant ça. C’était assez étrange de se dire qu’on se connaissait depuis si longtemps sans vraiment se connaître au final. Et c’était la première fois qu’on se parlait autant. Il faut dire qu’avant on se limitait à quelque situation. Mais il ne m’était jamais venu à l’esprit qu’on pourrait être pote un jour à vrai dire… Je haussais les épaules avant de répondre :

- Hm… Ouais, je sais pas trop. Ce n’est pas trop comme si j’avais eu le choix. Je n’ai jamais pas été hyperactif, donc j’ai pas trop moyen de comparer. J’ai appris à vivre avec.


Je crois que c’était même la première qu’on me posait une telle question. Ou tout du moins qu’on la formulait de la sorte. En général, personne ne me demandait comment je le ressentais d’être hyperactif. Ils se contentaient de dire que j’étais chiant. Et non, je le prenais pas trop mal, parce qu’ils avaient raison dans le fond. Je suis crevant comme mec, même sans m’en rendre compte.

Une fois arrivé à la maison, je souris comme un imbécile à la réplique de Castiel sans y répondre. S’il voulait attendre que je sois sage, il n’était pas près d’enlever sa veste. Ca aurait été comme demander à un clown de ne plus faire de blague. Il avait déjà oublié mon histoire d’hyperactivité ? D’ailleurs, la suite lui prouva bien l’étendue des dégâts. J’avais oublié mes clefs et j’avais eu beau escalader la maison, quelqu’un avait fermé la fenêtre de ma chambre pendant mon absence. Ce qui faisait que… Et bien… Je me retrouvais enfermé dehors quoi. Et je me voyais mal réveiller tout le monde. Ma seule solution fut de retourner vers Castiel qui s’était installé sur le toit de sa voiture.

- C’est pas moi qui suis petit, c’est ta voiture qui est trop grande…

Je grimaçai. Bon ok, peut-être que je n’étais pas bien grand non plus. Mais je n’avais que dix-sept ans, je pouvais encore avoir l’espoir de grandir un peu. Pas de gagner des dizaines de centimètres non plus, mais même mon médecin l’avait dit, peut-être encore deux, trois centimètres. Quoique dans tous les cas, je resterai relativement petit, si on suivait la moyenne. Puis surtout par rapport à Castiel… mais Castiel c’était un géant aussi. D’ailleurs, il me fit patienter quelques minutes avant de m’inviter chez lui. Décidément, je ne pensais pas mon voisin aussi généreux. Mais je n’allais pas m’en plaindre.

Je suivis Castiel en me retenant de trop parler. Sinon il allait avoir aucune pitié à me laisser passer la nuit dehors. Je hochais la tête pour montrer que j’avais compris et que j’allais faire un effort pour être discret. Nous arrivâmes alors dans ce qui devait être la chambre de Castiel où il m’indiqua qu’on allait dormir ensemble. Je souris et lui répondit en riant :

- Haha ! C’est top ! J’ai jamais fait de soirée pyjama avant !

Enfin pas chez des amis. Parce qu’avec mes frères et soeurs, oui, c’était déjà arrivé, mais vu le bazars que c’était sans cesse dans ma maison, c’était un peu tout les soirs une soirée pyjama. J’attrapais par réflexe les vêtements que me lança Castiel. Dans un premier temps, je me demandai ce que c’était avant de comprendre. Oui en effet, difficile de faire une soirée pyjama sans pyjama. Et c’est vrai que j’avais l’habitude de dormir en sous-vêtements. C’était quand même gentil de la part de Castiel de proposer.

- Woh, jvais mourir de chaud si je porte tout ça !

Je posais les vêtements sur le lit de Castiel en réfléchissant. Ce serait pas un peu trop bizarre si je dormais avec lui juste en sous-vêtements ? Mais d’un autre côté j’allais pas garder les vêtements que j’avais là, dormir en jean, c’est vraiment pas top. Peut-être que j’opterai au moins pour mettre le bas, histoire de ne pas rester en boxer quoi. Puis Castiel n’allait pas s’offusquer de me voir dormir sans tee-shirt j’imagine. D’ailleurs ce dernier coupa court à mes divagations, me proposant à manger.

- Oh ouais ! Enfin si ça te dérange pas… J’ai la dalle !

En même temps, j’avais toujours faim. Mais ça va, vu que j’étais hyperactif, je pouvais dire que c’était parce qu’il me fallait beaucoup de forces après toute cette énergie dépensée et ça passait tranquille. Mais dans le fond, je savais que c’était qu’un prétexte pour justifier mon côté de gros dalleux.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyMar 23 Jan - 1:50


Dumb dumb.

Castiel
&
Timothy
Tu hoche la tête, ouais, tu comprends ce qu’il dit, il l’a pas choisis, il fait avec, les gens qui le cotoient aussi, forcément. Tu me demandes si parfois, du coup, il est tellement énergique qu’il en devient insupportable. t’imagines que c’est quelque chose que tu verras si jamais tu te mets à le cotoyer. Tu l’as laissé partir et toi t’es resté dehors pour te poser un peu avant qu’il revienne. Puis, là, forcément, d’où t’étais perché, le gars c’était un nain. Mais c’est plutôt cute qu’il soit si petit.

Enfin, t’as vite compris que t’allais encore passer un peu de temps avec lui. Juste parce que tu te sentais pas de le laisser dehors dans le froid, du coup, tu lui proposes de venir chez moi. T’as fini ta clope et l’ai invité à te suivre. Il a l’air plutôt enthousiaste à l’idée de cette “soirée pyjama” improvisé, d’aussi loin que tu t’en souviene, tu te souviens pas avoir déjà quelqu’un d’aussi enthousiaste à l’idée de passer du temps avec toi, c’est quand même plutôt flatteur non ? Ca a eu le mérite de t’arracher un autre sourire, il était vraiment adorable de gars, t’avais jamais fait gaffe à ça avant. Forcément tu le voyais juste pour lui dire bonjour, puis ça s’arretait là. A la remarque qu’il a fait après que tu lui ai filé des fringues, t’as haussé les épaules. « Fais comme tu veux, tu peux dormir à poil si ça te chante, mais tu te plaindra pas si j’me rince l’oeil. » Tu lui lance, un sourire amusé sur les lèvres. Forcément, s’il se couvre pas totalement tu vas mater un peu, que ce soit son torse, ses jambes, voir même son cul si l’occasion se présente. T’aime bien mater les mecs, alors tu vas pas trop te gêner.

Enfin, tu finis par lui proposer de la bouffe, forcément, il dit oui, tu pense pas qu’une personne normale refuserait, t’es sûrement le seul gars au monde qui refuserait de la bouffe, normal, t’es sûrement la seule personne au monde qui aime pas manger. C’est bizzare, tu le sais, mais c’est comme ça. T’as fait signe à Tim de te suivre et t’es redescendu en bas, t’as fouillé dans le frigo pour voir qu’il y avait des restes de quelque chose, et bingo. T’avais même pas besoin de cuisiner parce que ta mère t’avais laisser de quoi bouffer de côté, et comme toujours, elle t’avais laissé de quoi en nourrir trois comme toi. Non pas que ça faisait beaucoup, c’était sûrement une dose normal, mais tu bouffais tellement rien que pour toi c’était trois fois trop. T’as pris le petit saladier et t’as séparé ça en deux assiettes, une toute petite pour toi et le reste pour Tim qui lui, avait faim d’après ce qu’il t’avait dit. T’as réchauffé son assiette en premier avant de la lui donner avec des couverts. « Mets toi ou tu veux, essaie juste de pas tout salir. » Tu lui dit simplement avant de réchauffer ton assiette, puis une fois que c’était bon, t’es venu te mettre près de lui et tu t’es mis à manger lentement. « T’as beaucoup de frère et soeurs non ? » Tu lui demande pour faire un minimum de conversation, c’est quand même plus sympa non ? Enfin après, t’aurais pu ne rien dire qu’il se serait sûrement fait le conversation tout seul, le gars. Mais bon, tu le trouves drôle quand il se mets à parler comme une vrai pipelette, puis, pour toi c’est pas vraiment un défaut. Bah ouais, un mec comme ça, t’as pas à lui parler, il le fait très bien pour deux. « Moi j’suis tout seul, j’ai que mes vieux. » Et les Ghoulies, mais bon, disons que là tu parles de ta “vraie” famille, qu’est techniquement pas plus vrai que les Ghoulies vu que t’as été adopté quand t’étais gosse. En à peine quelques minutes t’avais fini ton assiette, forcément, t’avais pas grand chose, alors t’avais vite fini, mais t’étais totalement calé. Quand ton pote a fini, t’as pris les assiettes pour direct tout mettre dans le lave vaisselle puis tu t’es tourné vers lui. « Ca va, t’as encore faim ou on peut retourner dans ma chambre ? »

MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyMar 23 Jan - 20:31

Dumb dumbI’m thinking hard all day because of you. But I still don’t know what to do with you. Your eyes take my breath away and confuse me. It makes my rational senses scatter away.Je me mis à rire bêtement à la réponse de Castiel sur cette histoire de tenue pour dormir. Il risquait d’être déçu. Je n’étais pas sûr qu’il y ait grand chose pour se rincer l’oeil avec moi. Après tout, je n’étais jamais le type que les filles admiraient quand il passait dans les couloirs. J’étais pas aussi bien foutu que les mecs de l’équipe de football. Déjà j’étais pas aussi grand qu’eux. Et j’avais pas leur épaules non plus. Après, j’étais un sportif aussi, donc ouais j’avais des pec’ et des abdo bien dessinés. Mais… ouais, je sais, pas j’attirai pas les regards.

De toute façon, je me disais que Castiel avait dit ça que pour déconner. Puis après il me parlait de manger, alors vous pouvez vous douter que cette histoire m’était rapidement sortie de l’esprit. Une fois dans la cuisine, Castiel mis à réchauffé ce qui devait être des restes et sépara le tout en deux assiettes. Les parts étaient super inégales. Pendant un moment, je me demandais s’il allait me filer la plus petite assiette parce que j’étais plus petit. C’est comme ça qu’on faisait entre frère et soeur. Mais non, il me donna l’autre, ce qui m’étonna assez d’ailleurs. Il allait pas manger que ça tout de même.

- Attends… Tu vas pas manger que ça ?

J’avais pas pu m’en empêcher, j’étais même prêt à insister pour qu’on fasse des parts plus égales hein ! Pour une fois que je me plains d’en avoir plus, ça arrive pas souvent. Mais je ne voulait pas que Castiel sacrifie encore quoique ce soit pour moi. Il en avait déjà fait beaucoup et je me sentais ultra coupable de m’incruster chez lui de la sorte. Alors si en plus je mangeais tout son dîner. Mais je dû me résoudre à aller m’installer à table et Castiel fini par me rejoindre, entamant la conversation.

- Ouaip ! J’ai deux grand-frères, une grande-soeur et trois petites. Je suis en plein milieu de la fratrie. Mais c’est un peu complexe. Mes trois petites soeurs ont le même âges, mais c’est pas des triplettes. Même si elles se considère comme telle. En fait, mes parents sont famille d’accueil. Alors même si mes frères sont partis de la maison, ya toujours du monde. Ceux que je viens de cité, on va dire que c’est ma famille “officiellement”. La forme de base quoi. Et pour en revenir à mes petites-soeurs, une est vraiment la fille biologique de mes parents et les deux autres, c’était des petites qu’on avait en famille d’accueil aussi. Mais leurs parents respectifs les ont officiellement abandonné quasi en même temps, du coup mes parents les ont adoptés. Ca fait quelques années déjà. Je te raconte pas le bordel à la maison.


Il ne fallait pas me parler de ma famille. On pouvait y passer des heures. Mais d’un sens, cela laissait le temps à Castiel de manger tranquillement. Quoiqu’il n’avait pas grand chose dans son assiette comparé à moi du coup. Mais vu que j’avais tendance à tout avaler à une vitesse incroyable… J’imagine que ça compensait.

- T’es enfant unique toi, c’est ça ? Tu t’es jamais ennuyé tout ça ?

C’était sans doute ma plus grosse question. Chez moi c’était toujours tellement le bazars que j’avais pas le temps de penser à ce que je pourrais faire si il n’y avait pas sans cesse une de mes soeurs pour venir m’embêter. Ou ce que la vie serait si je n’avais pas besoin de partager toutes mes affaires, d’avoir quelqu’un qui frappe à la porte de la salle de bain en me disant de me dépêcher parce que c’est son tour. Bref, tout ce genre de petits trucs du quotidien quoi.

Ayant fini mon assiette aussi, Castiel me demanda si j’avais encore faim. C’était tellement une question piège ça. J’avais toujours faim, même après mangé. Mais il fallait être raisonnable. Surtout que j’avais déjà mangé avant de partir de chez mes parents pour faire le mur. Il fallait que j’arrête d’abuser de la gentillesse des gens, mais genre, vraiment.

- Nan, t’inquiète, c’est bon ! On peut y retourner !

Je souris à plein dent. Je sais pas trop pourquoi. J’étais pas super fatigué en fait… J’étais surtout super excité dans l’immédiat. J’étais content de faire connaissance avec mon collègue, d’en apprendre plus sur lui et tout ! C’était fun !
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyMar 23 Jan - 21:39


Dumb dumb.

Castiel
&
Timothy
Forcément, il a pas l’habitude de te cotoyer, forcément, en voyant ton assiette, il est surpris et a du mal à croire que tu vas manger que ça. Tu hausses les épaules et l’observe quelques secondes. « T’inquiète, ça me suffit largement. » Ton appétit est plus proche de celui d’un petit oiseau que de celui d’un mec normal, alors forcément, ça le fait ta mini assiette. « Je suis pas un gros mangeur, j’aime même pas manger alors.. » Tu le fais le moins possible, tu manges juste ce qu’il fait pour pas crever, pour pas finir trop maigre. C’est vrai que ça surprends toujours les gens, t’as l’habitude alors tu t’offusques pas, de toute façon, pourquoi tu t’offusquerais pour si peu ? C’est pas comme si Tim t’avais dit ça pour te critiquer, il t’as juste dit ça parce qu’il est surpris.

Quand il s’est mis à te parler de sa famille, tu t’es dis que c’était quand même le gros bordel chez lui. Sérieux, six ? Plus les parents, franchement, tu t’es serais pas sorti toi, à sa place, parce que t’aime quand c’est calme. C’est pout ça que t’as jamais été triste de pas avoir de frère ou de soeur, au final, t’étais bien seul, puis tes vieux était toujours là pour t’occuper. Alors t’avais pas besoin de plus. « Ca semble un peu compliqué chez toi quand même. » Tu finis par lui dire parce que pour être honnête, t’as beau avoir écouté, t’es pas sûr de pouvoir lui répéter ce qu’il a dit, ni même d’avoir retenu tous les détails, parce que c’est quand même qu’il y en avait beaucoup quoi. Si on te demande, tu diras qu’il deux frères et quatre soeurs, c’est pas si mal non ? « Moi ouais, j’suis seul. » Enfin, si ça se trouve, la bas, loin en suède, t’en avais des frères et soeurs que tu connais pas. Après tout, tu sais pas ce qu’ils sont devenus tes parents après que ta mère biologique t’ai abandonné. « Non, j’avais toute l’attention de mes parents, alors j’avais pas vraiment le temps de m’ennuyer. » Tes vieux était toujours les premier à te proposer un tas de truc pour que justement tu t’ennuie pas, et franchement, c’est sympa, t’es content de ça. Tu l’avoue, même si parfois tu les trouves nazes, tes vieux tu les aimes, et c’est sûrement pour ça que t’es encore dans cette ville, t’arrive pas à te résoudre à l’idée de les laisser seuls.

T’as hoché la tête quand le garçon t’as dit que vous pouviez remonter, du coup, t’as pas attendu, t’es remonté à l’étage en prenant soin d’éteindre toutes les lumières. Puis une fois dans ta chambre, t’es allé vider tes poches pour poser ton portefeuille, ton portable, tes clefs, les clopes et ton couteau sur ta table de nuit, c’est que t’en avais des choses dans tes poches en plus. T’es allé t’asseoir sur ton lit et t’as enlevé ton haut avant de t’allonger sur ton lit. T’aimais pas dormir avec plus qu’un pantalon, puis vu que ton haut couvrait de base pas grand chose, ça allait pas changer grand chose non ? « T’es à Riverdale High non ? » C’est ce qu’il te semble en tout cas. « T’as quel age ? » Il doit pas être beaucoup plus jeune que toi, deux ou trois ans tout au plus, tu crois. Mais t’es pas sûr, c’est pas comme si tu lui avait déjà demander, t’as jamais vraiment fait la conversation avec lui, alors t’essaie de le faire vu que vous allez passer la soirée ensembles. T’as quand même fini par lui faire signe de te rejoindre dans ton lit, histoire qu’il se mette à l’aise. « Tu peux faire comme chez toi hein ? Enfin, pas trop non plus quand même. » T’as jamais compris ces gens qui disent à leur invité de faire comme s’ils étaient chez eux, c’est vrai, ils le sont pas. Puis ces gens se sentiraient certainement très con si la personne invité se mettait à poil parce que c’est un truc qu’elle pourrait faire chez elle. Enfin, tu sais pas pourquoi t’as pensé à ça, c’est quand même pas comme Tim allait s’foutre à poil quand même.

MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyMer 24 Jan - 12:50

Dumb dumbI’m thinking hard all day because of you. But I still don’t know what to do with you. Your eyes take my breath away and confuse me. It makes my rational senses scatter away.Ce n’était donc pas qu’une légende les gens qui n’aimaient pas manger ?! Je vous avoue que j’étais assez estomaqué. Après, je m’en fichais pas mal, Castiel faisait ce qu’il voulait, c’était un grand garçon, tant qu’il ne se laissait pas mourir de faim, moi ça m’allait hein ! Je trouvais ça juste un peu triste pour lui quoi. Je fis une petit moue avant de lui répondre en riant :

-Sérieux ?! T’inquiète bro, je mangerai pour toi alors !

J’étais largement capable de manger pour deux. Comme le disait si bien ma mère : il valait mieux m’avoir en photo qu’à table. Et je la comprend. Il vaut même sans doute mieux m’avoir en photo tout court. Même quand j’étais pas à table, j’étais crevant. Donc une photo c’était bien, ça bougeait pas, ça parlait pas. Une belle déco quoi.

Pendant que nous mangions Castiel entama sur le sujet de ma famille. Je savais que c’était compliqué et j’avais bien lu dans son regard qu’il était perdu. Il faut dire que j’étais nul pour expliquer les choses aussi. Ce qui n’aidait pas. Bon mais il avait saisit le principal. Que c’était compliqué quoi. Je lui retournais sa question en y ajoutant le fait qu’il devait s’ennuyer tout seul. Mais c’est vrai qu’il avait du passer plus de temps avec ses parents pour le coup. Je me demandais si cela ne faisait pas des enfants uniques, des gosses plus mature par la suite. Dans mon cas, c'est sûr que question maturité, il faudrait repasser.

Vu que j’avais la bouche pleine, je me contentai de hocher la tête avec un “hm hm” assez expressif. Puis le repas toucha rapidement à sa fin. Nous rangeâmes la vaisselle avant de remonter dans la chambre de Castiel. Cette fois ci, je consenti à me changer. J’enlevai mes chaussures, ma veste, mon tee-shirt et mon pantalon pour enfiler le bas que Castiel m’avait sorti un peu plus tôt.

C’était assez amusant de voir qu’on se retrouvait finalement dans la même tenue tous les deux. Sauf que je n’avais pas tout ses tatouages. Puis j’avais l’air ridicule avec le pantalon trop grand de Castiel. Je marchait dessus et il tenait à peine autour de mes hanches. Je me sentais comme un gosse qui essaye les vêtements de son père. Cependant je n’eu pas trop le temps de m’en préoccuper, Castiel me posa une nouvelle série de question.

-Ouaip, je suis à Riverdale High, et j’ai 17 ans. J’ai redoublé ma première année…

C’était pas une gloire, mais je n’en pleurais pas non plus. Je ne trouvais pas que c’était une fin en soit pour redoubler.

-On a presque le même âge d’ailleurs non ?

On avait suffisamment d’écart pour ne pas être tous les deux au lycée, mais il me semblait que ça ne faisait pas si longtemps que Castiel avait quitté ce dernier. Le Ghoulie fini d’ailleurs par me faire signe de le rejoindre. C’est vrai que je me sentais un peu con planté là. Je fis donc le tour du lit pour venir m’asseoir à côté de Castiel en tailleurs. Ouaiiis… je sais, c’est pas comme ça qu’on dort dans un lit. Mais j’étais intrigué par les tatouages de Castiel et dans cette position je pouvais poser un doigt dessus pour retracer les contours d’un motif qu’il avait sur l’épaule.

C’était sans doute pas un comportement super acceptable. Et si Castiel n’était pas tactile, je risquais de m’en prendre une. Mais je vous avoue que sur le coup je n’y avais pas pensé. J’étais du genre tactile comme gars, j’approchais les gens, les collais sans réfléchir. C’était presque un réflexe quoi.

-C’est fou ça… T’as des tatouages vraiment partout ?! Je crois que j’ai jamais vu personne avec autant d’encre partout. C’est super bien fait en plus…

Tant que Castiel me repoussait pas, il y avait peu de chances pour que j’arrête ce que j’avais commencé. Je trouvais ça amusant que de retracer les contours de ces tatouages. C’était un peu comme faire un coloriage ou un labyrinthe au dos d’une boîte de céréales.

-Jpeux te poser une question Cas ?

Techniquement, je venais de lui en poser une avec cette phrase. C’était totalement con. Et lui ne s'était pas privé pour me demander des trucs sur moi. Alors pourquoi je ne pourrais pas.

-Comment un mec super classe, charismatique, généreux et super badass comme toi a pu devenir un Ghoulie ?

Dans mon esprit, Ghoulie = méchant. Or Castiel n’avait pas grand chose de méchant de mon avis. Puis j’étais curieux de savoir comment un gars de Northside pouvait en arriver à préférer le Sud.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyMer 24 Jan - 18:06


Dumb dumb.

Castiel
&
Timothy
Il a l’air tellement surpris, ça te fait toujours rire de les voir surpris comme ça voyant que tu manges tellement peu. « Vas y, vas y, ma mère sera contente de pas trouver de restes dans le frigo. » Elle adore qu’on mange ce qu’elle prépare, elle adore cuisiner surtout, des truc toujours bien riche, pas étonnant que je mange si peu, je crois que j’ai tellement bouffer quand j’étais gosse et qu’elle me poussait à finir mes assiettes. Je crois que du coup, j’ai fait assez de réserve pour des années et des années encore.

Enfin, vous étiez tout les deux rapidement dans votre chambre, t’as enlevé ton haut et tu t’es mis sur ton lit. Puis, t’avoue, t’as maté un peu Tim quand il s’est changé, c’est qu’il a de beau abdos quand même. C’est un truc que t’aime bien sur les gars, quand ils ont de beaux abdos.. Ca te donne toujours envie de toucher, mais bon, avec Tim, tu restes sage. Tu fais un effort quand même, ça aurait été n’importe quel mec, tu l’aurais touché et t’aurais voulu occper ta soirée autrement qu’en discutant. Mais là. C’est quand même ton voisin, puis tu crois pas qu’il soit homo alors. T’as écouté ce qu’il te disait. Dix-sept ans, mais c’est l’âge que tu lui aurais donné. « J’ai 20 ans, j’avais 17 ans quand j’ai quitté Riverdale High. » Tu lui dis simplement avant de te mettre à le regarder. « J’ai jamais redoublé par contre, j’étais le premier de la classe. » T’as toujours été quelqu’un d’assez intelligent, puis, tu retenais toujours tout tes cours assez facilement, alors c’était facile pour toi d’avoir de bonnes notes.

Tu l’as laissé monter sur le lit, puis quand t’as senti son doigts sur ton épaule t’as rapidement regardé ce qu’il faisait. Puis quand tu l’as entendu t’as ris et t’as regardé tes bras, ton torse, c’est vrai que t’en a pas mal. Mais ça te plait, alors forcément t’en a plein, et t’en aura sûrement encore plus d’ici quelques temps. « Ouais, j’en ai pas mal. » Tu ris un peu, tu le laisse totalement faire, tu le laisse toucher tes tatouages. Généralement, t’es pas forcément fan de ce genre de petite “caresses”, mais bon, tant qu’il abuse pas, tu peux le laisser faire, puis, c’est pas comme s’il allait retrouver tout tes tatouages, quand même, il allait sûrement se lasser bien avant d’avoir fini. « T’aime bien ? » Tu lui demande, c’est vrai qu’il en a pas lui, alors t’en sais rien. Après, c’est vrai qu’il est jeune, alors peut être que c’est pour ça, enfin, même si c’est vrai que toi, à 17 ans, t’en avais déjà quelques uns. T’as de nouveau regardé son doigts, ça semblait l’éclater de faire ça dis donc.

Quand il t’a parlé, t’as relevé les yeux vers son visage et tu l’as entendu te parler, tu lui as répondu d’un hochement de tête et tu t’es légèrement redressé à l’aide de ton coude et t’es resté comme ça et quand il t’as posé sa question, t’as haussé un sourcil. « Un mec super classe, charismatique, généreux et super badass peut pas être membre des Ghoulies ? » Tu commences par lui demander simplement, le ton que t’emploies est des plus détendu, Tu lui gueules pas dessus, tu la prends pas mal sa question. Tu comprends pas pourquoi il te demande ça. Toi quand t’as rencontré les autres membre, ça t’as semblé normal de les rejoindre. « Non, plus sérieusement, quand j’ai rencontré les autres membre, ça m’a semblé comme une évidence. » Puis du coup, à peine t’avais quitté Riverdale High, t’as rejoins les Ghoulie pour ne pas rester à rien faire de ta vie, pour plus ou moins avoir un boulot. « Puis faut pas croire, j’suis pas si gentil comme t’as l’air de le penser. » C’est vrai, au fond, tu fais juste l’effort parce que c’est ton voisin, que tu sais qu’il a une famille qui pour qui il compte et que tu sais que c’est un bon gars. « Ca aurait pas quelqu’un d’autre à l'entrepôt j'aurais été le premier à lui refaire le portrait. » T’avais même sorti ton couteau, près à le menacer le type, pas forcément le blesser parce que quand même, t’abuse pas, mais disont que de base, t’es quand même pas le mec le plus sympa des Ghoulies. « Mais tu sais, faut pas croire, on est pas des monstres, on est des mecs comme les autres. » Après, tu lui en veut pas d’avoir ce genre d’aprioris, de toute façon, tout le monde en a, tout le monde à les même, en plus.

MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyMer 24 Jan - 22:23

Dumb dumbI’m thinking hard all day because of you. But I still don’t know what to do with you. Your eyes take my breath away and confuse me. It makes my rational senses scatter away.Ah les mamans. La mienne aussi était toujours contente de voir qu’on finissait ses plats. Comme quoi, d’une famille à l’autre, certaines choses ne changeaient pas. Puis j’allais pas me plaindre, si ça arrangeait Castiel que je mange pour lui, hein. Même si je ne comprendrais sûrement jamais comment il peut bien survivre en mangeant si peu. Mais j’imagine que pour une question d’équilibre du monde, heureusement qu’il n’y a pas que des gens qui mangent autant que moi, parce que sinon, niveau ressources, on risque d’être un peu short-short.

J’étais pas loin en estimant l’âge de Castiel. Et j’étais assez étonné d’entendre qu’il avait été le premier de sa classe au lycée. Ce n’était pas contre lui, mais Castiel avait pas franchement la tête d’un premier de la classe. Il avait plus l’air d’être le gars cool, qui s’en fou de tout, sèche les cours, mais s’en sort quand même pas trop mal au final ou un truc du genre. Ou le mec qui a des mauvaises notes, mais les gens trouvent que ça fait que le rendent plus cool. Ce qui n’est pas mon cas. J’étais juste le cancre de base. Comme quoi, il ne fallait pas se fier aux apparences.

- Sérieux ? Woh… Jt’admire gars, je sais pas comment t’as fait. Déjà quand j’arrive à rester assis une heure en cours ça détient du miracle. Alors après me demander d’être attentif et de retenir des trucs et de bosser encore à l’extérieur… Je te laisse imaginer.


Les troubles du déficit de l’attention allaient assez souvent de paire avec l’hyperactivité malheureusement. Mais je n’étais pas le pire des cas en fait. J’étais hyperactif, à n’en point douter mais je n’avais pas autant de problèmes à maintenir ma concentration par rapport à certains. Ouais, moi-même, j’avais un peu de mal à l’expliquer. Pour vous dire que j’étais un peu compliqué comme type aussi parfois. Dans tous les cas, je n’aimais pas bosser. Je n’aimais pas étudier. Ce n’était pas que je trouvais mes cours inintéressant. C’est juste qu’ils ne bougeaient pas assez à mon goût.

Et une preuve que je n’étais pas capable de rester à rien faire. J’aurais juste pu m’allonger et entamer cette conversation sur les tatouages. Mais non. Il fallait que je m’occupe et là, j’avais trouvé l’idée de retracer les tatouages de Castiel. Il avait semblé assez étonné. J’imagine que ce n’était pas tout le monde qui se permettait ça. Mais il ne me repoussa pas pour autant et ne fit pas de réflexion à ce sujet, alors je continuai.

- Ouais, c’est super cool. C’est un sacré travail aussi. Mais je suis pas sûr que ça aille à tout le monde. Je passerai sans doute pour un gamin qui essaye de s’acheter un style si j’avais des tatouages. Ou une sorte de type beauf de Northside qui veut jouer les rebelles, je sais pas trop.

Ca m’était déjà passé par l’esprit de me faire un tatouage, sans doute comme tous les jeunes de mon âge. Mais j’étais tellement impulsif et indécis,que je me disais que je finirai sans doute par le regretter. Et je ne voulais pas avoir l’air d’un type qui essaye de se la raconter. Après je ne disais pas que tous ceux qui se faisaient des tatouages étaient comme ça. Il y a des gens à qui ça allait super bien. Ben… Comme Castiel. Mais c’était sans doute plus crédible sur lui parce qu’il avait le style qui allait bien avec.

En parlant de style, je fis part à Castiel de mes questions sur son appartenance aux Ghoulies. Ce n’était peut-être pas la première fois qu’on lui posait la question. Quoique, j’en savais rien. Je doutais que ses parents et ses proches à northside soit très au courant de ses activités. Tout du moins, si j’avais été à sa place, j’aurais soigneusement évité d’en parler. Heureusement, Castiel ne semblait pas plus énervé que ça. Je l’écoutais attentivement, sans lui couper la parole cette fois-ci.

- Ben je sais pas… Je connais aucun Ghoulies. Enfin à part toi maintenant. J’en avais jamais rencontré avant. Je savais juste que c’était une sorte de gang de dealer qui font des truc illégaux et… Du coup, ben ça sonne pas top quoi…

C’est sûr que niveau préjugés, à Northside on était pas en manque. J’en avais bien conscience hein. Et je savais qu’on m’avait sans doute rentré des trucs dans la tête à moi aussi qui ne reflétait pas du tout la réalité. C’est pour ça que je me permettais de poser des question à Castiel. Je ne voulais pas mourir bête et je ne voulais pas le juger sans savoir non plus.

- Puis vous êtes flippant. Le nom, le style, les tatou… Ca aide pas à former une bonne image. Et je trouve ça assez étonnant en fait. Parce que, perso, j’aurais jamais eu idée d’aller voir comment ça se passe à Southside de mon plein gré. Et je sais que t’as toujours vécût ici… ou presque. Mais je crois que je comprends quand même. Il y a pas que des chouettes types qui traînent dans ce quartier non plus.

J’étais du genre optimiste et j’étais sacrément naïf, je le savais. Mais j’essayais de ne pas trop me voiler la face non plus. Il n’existait pas d’endroit parfait. Et d’un sens, peut-être que Northside était pire que Southside, parce que c’était majoritairement des hypocrite et les violences étaient plus morales que physique.

- Mais mec, tu diras tout ce que tu voudras. Tu ne me feras pas changer d’avis sur le fait que t’es un gentil. T’aurais pu laisser ces gars me casser la gueule. Après tout, tu me dois rien. Je suis pas de ta famille ou quoi, je suis que ton voisin et avant aujourd’hui, on s’était jamais dit plus que bonjour. Pourtant je me retrouve à dormir chez toi, pour pas dormir dehors, tu m’as même nourris… Et je sais que t’es toujours là pour tes parents aussi… Tout du moins, je les aie toujours entendu dire du bien de toi.

Ouais, ouais… je connaissais mieux les parents de Castiel que lui. J’avais déjà eu l’occasion de parler un peu avec eux. Il faut dire qu’à participer à toute sorte d’événements, en ville, avec les associations, les clubs et tout, on rencontre du monde. Et j’étais déjà tombé à plusieurs reprises sur Mr. et Mrs. Montgomery et vu qu’on était voisin, ben… on parlait un peu, on s’échangeait des nouvelles quoi.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyJeu 25 Jan - 18:28


Dumb dumb.

Castiel
&
Timothy
Tu peux pas t’empêcher de pousser un petit rire lorsque tu l’entends. Il t’admire, c’est à ce point ? Tu veux bien admettre que ouais, c’est pas donné à tout le monde, mais quand même, de là à dire qu’il t’admire, c’est un peu fort non ? Mais bon, tu vas rien dire, parce que t’aime l’entendre te dire qu’il t’admire. « Oh tu sais, c’est pas si compliqué, faut juste y mettre un peu du sien, et comme je voulais que mes vieux soient fier et qu’il me laissent quitter le lycée sans rien dire, j’ai fait de mon mieux. » T’avais la motivation qu’il fallait on va dire, t’avais envie qu’il te laisse faire ce que tu veux, et ça a bien marché, la preuve, plus a suivre de cours, tu peux faire ce que tu veux et t'adonner à toute sorte d’activité avec ton gang, c’est pas si mal non ? « J’suis sur qu’avec un peu d’aide, tu t’en sortirais, même. » Après, encore faut il qu’il trouve quelqu’un qui aurait pas mieux à faire.

Tu le laisse te toucher comme il le veut, tu l’écoute quand il te parle et tu hausses vaguement les épaules. « Oui, ça va clairement pas à tout le monde. » T’en connais des gens qui on voulu se faire tatouer pour faire les malins et qui finalement on l’air con avec leur tatouage. T’as de la chance, toi, tu le sais que ça te va super bien, que t’es beau avec tout les tatouages que t’as. Normal, t’as le style qui va avec. Clairement, t’es le premier à dire que t’es super classe. « Je pense que ouais, ça serait pas super sur toi, t’es très bien sans. » C’est vrai au fond, les tatouage c’est pas un truc qu’est necessaire, lui, il en a pas besoin pour être plutôt canon. Ouais, du charle il en a naturellement. Du moins à ton gout. Il l’est peut être pas pour tout le monde, t’en sais rien.

Vous en êtes venus à parler des Ghoulies, et surtout de toi, il te demande ce que tu fais ici, forcément, tu lui réponds, tu reste calmes, tu sais qu’il te pose pas cette question en te jugeant ou quoi, non, le Tim, il est juste curieux, et il pose toute les questions qui lui passent par la tête, ce qui n’est pas forcément un mal, quand on y pense. T’as écouté ce qu’il t’a répondu. C’est vrai que sur certains points, il avait pas trop tord. « Bah, c’est un peu ce qu’on est, mais pas que. » Faut pas croire, vous faites pas que dealer ou faire des choses pas très légales. Bon, la plus grosse partie c’est ça, tu vas pas mentir. Mais bon, c’est vrai que c’est un peu tout ce que les northsiders disent de nous, normal, ils nous connaissent pas vraiment, et ils cherchent pas à le faire non plus. Quand bien même, les Ghoulies allaient jamais faire copain copain avec les northsiders. « Oh, tu sais, on a pas tous le même style que moi. » T’en a certains qu’on l’air plus sage, tiens comme Asher, tu le vois le gars, tu te dis pas que c’est un putain de connard, okay, tu te dis pas non plus qu’il à l’air super sympa mais. Par contre, quand tu vois votre leader actuel, Malachai, tu te dis qu’il a une tête de psychoweird, alors que pourtant c’est un type cool, du moment que tu le fais pas chier. « Puis franchement, je vais te le dire, je me suis jamais senti à ma place dans le Northside. » Tu le sais que t’es différent de tous ces garçon sages qui vivent ici, c’est pour ça que même plus jeune, avant de rejoindre les Ghoulies, tu traînais déjà plutôt de l’autre côté. La bas tu trouvais des gens comme toi, puis t’as rencontré Malachai et ce mec sans même le vouloir, il t’as donné une raison de rester à Riverdale. « Je suis pas comme tout les gens d’ici. C’est pour ça que je traîne pas souvent dans ce quartier. » A part quand t’es chez toi, clairement, t’es toujours au Southside. Pour le boulot d’après tes vieux. Dire qu’il pense que tu bosses dans un petit magasin. C’est clair que tu pourrais pas leur dire ce que tu fais en vrai.

Enfin, t’as pas pu t’empêcher de sourire quand il t’as dit qu’il te prenait quand même pour un gentil. S’il veut le croire, tu peux bien le laisser faire, Il finira par le voir que tu l’es pas toujours, s’il le voit. Peut être qu’il te trouvera gentil toute sa vie, parce que tu serais sympa avec lui toute ta vie, tu te vois mal le maltraiter le pauvre, c’est un bon mec, il est pas chiant, puis, tu sais que tes vieux l’aiment bien, et ils se trompent jamais. « T’es mignon Tim, j’comprends pourquoi mes vieux t’aiment bien. » Tu lui dis avant de lui faire un patpat sur la tête. Tu te redresses pour t’asseoir, tu t’étire rapidement et tu te tourne vers Tim, tu plonge ton regard dans le sien pour te mettre à le regarder fixement. « J’suis sûr que ma mère serait super contente de me voir traîner avec toi. » Parce que ton, tu le sais que ta mère a rien contre Malachai, mais tu sais que ton père le porte pas du tout dans son coeur. Qu’il le voit comme une mauvais influences. Et comme celui qui t’as rendu gay, comme si c’était arrivé d’un coup t’sais. « J’ai jamais parlé à tes parents moi. » Enfin, si ce n’est pour leur dire bonjour, je veux dire, je sais que mes parents les voient souvent à toutes ces conneries organisé par la ville, ce genre de truc ou toi, tu vas jamais, normal, les Ghoulies y sont jamais conviés, alors même si tes vieux savent pas que t’en fait partie, t’y va pas parce que t’y a simplement pas ta place. « Mais ils ont l’air plutôt cool. » Tu lui dis, pensif, tu te demande ce que ça aurait donné si t’avais été adopté par des gens comme eux et pas par tes parents à toi. Est ce que tu serais le même gars ? Sûrement pas, en fait.
MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyVen 2 Fév - 18:33

Dumb dumbI’m thinking hard all day because of you. But I still don’t know what to do with you. Your eyes take my breath away and confuse me. It makes my rational senses scatter away.Pas si compliqué, pas si compliqué… Moi aussi j’aimerai bien que mes vieux me laissent tranquille. Mais j’avais beau tenter de faire de mon mieux, ça ne marchait pas. C’était sans doute un problème de méthode de travail, de compréhension ou je sais pas trop quoi… mais dans tous les cas j’arrivais pas à avoir des bonnes notes. Je me contentais de répondre à Castiel avec une petite moue et une “hmm” qui en disait assez long sur mon avis je crois. Je n’étais pas sûr qu’on puisse améliorer mon cas un jour.

Je ne sais pas trop comment je m’étais retrouvé soudainement aussi passionné par les tatouages de Castiel. Peut-être parce que je n’avais jamais vraiment vu ou tout du moins côtoyé quelqu’un qui en avait autant. Mais c’était clair que ça n’allait pas à tout le monde. Après, c’était sûrement une question de style aussi.

- De toute façon je suis même pas majeur alors… Ca règle la question.

Pour se faire tatouer à mon âge, il me faudrait une autorisation de mes parents si je voulais faire ça bien. Alors c’était raté d’avance. Puis je n’avais pas particulièrement envie de me faire tatouer. Je trouvais ça beau sur les autres comme Castiel. Mais il avait raison, sur moi, ce serait pas top. Je ne relevais pas, sur le coup, qu’il venait de me faire un compliment. Et d’un sens tant mieux, parce que je ne savais jamais comment répondre à ce genre de truc. Enfin… C’est pas comme si ça m’arrivait souvent non plus. Les gens avaient plutôt tendance, quitte à dire quelque chose sur moi, à me rappeler à quel point j’étais agaçant.

La conversation dévia sur les Ghoulies. A croire qu’il y avait plus d’un sujet à propos duquel j’étais curieux. Encore une des choses dont je ne pouvais m’empêcher, c’était de poser des questions sur tout. Je vous laisse imaginer. Déjà qu’en cours, je tiens difficilement en place, j’ai du mal à maintenir mon attention et en plus je pose plein de question. Je suis le cauchemar des prof, je vous assure.

- C’est sûr que c’est une ambiance totalement à l’opposé entre Northside et Southside. C’est même quasi cliché notre ville. Ce serait digne d’une série télé, haha !

C’était un peu nul comme comparaison, j’en ai bien conscience. J’enchaînai sur quelques compliment à propos de Castiel. Et il avait beau tenter de les réfutés, je ne changerai pas d’avis facilement. Le Ghoulies n’essaya pas de me contredire davantage et se contenta de dire que j’étais mignon et qu’il comprenait pourquoi ses parents m’appréciait. Quand je vous disais que je ne savais pas comment réagir à ce genre de phrase. Je sentis mes joues me piquer, j’étais sans doute en train de rougir et je lâchais le rire le plus débile de la création, je pense.

- Haha, je crois que les parents m’apprécient toujours… Tant qu’ils ont pas à me supporter trop souvent…


C’est vrai que parfois, j’avais même l’impression que certain parents m’appréciaient plus que leur enfant m’appréciait. C’était étrange… Ou alors je devrais juste arrêter d’essayer d’être pote avec mes camarades de classes et ne traîner qu’avec leurs vieux. Mais ce serait bizarre quand même de faire ça. Il valait mieux que tout reste comme ça.

- Ouais, ils sont cool mes parents. Un peu strict parfois, mais faut les comprendre, avec tout le remue-ménage à la maison, ils sont tout le temps débordé et vite crevé. Mais je suis sûr qu’ils t’apprécieraient aussi.


Il faut dire que j’avais de la chance aussi. Mes parents étaient super ouvert d’esprit. Il n’était pas comme beaucoup de gens de Northside à juger sur l’apparence. Au contraire, il accueillaient tout le monde à bras ouvert et étaient toujours ravi de rencontrer du monde. Il faut croire que je tenais un peu ça d’eux aussi. Je fini par bâiller grandement sans presque m’en rendre compte. En fait, suivre les contours des tatouages de Castiel avait réussi à m’apaiser et à me faire réaliser à quel point j’étais fatigué. J’arrêtais donc mon affaire pour enfin m’allonger convenablement.

- Oh mince, désolé, je crois qu’en fait je suis rincé aussi en fait…

Je m’en voulais un peu. Parce que j’avais super envie de continuer à parler avec Castiel. Mais là, je sentais que le sommeil allait rapidement me rattraper.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. EmptyDim 4 Fév - 17:55


Dumb dumb.

Castiel
&
Timothy
T’écoute ce qu’il te dit, ouais, c’est vrai qu’il est super jeune, même pas majeur, alors forcément, il faut que ses parents disent oui, ou qu’il ai une fausse carte comme c’était ton cas à l’époque ou tu t’es fais ton premier tatouage. Non pas que tes parents auraient dit non, mais à l’époque, t’avais pas envie de les embêter avec ça.. « Oui, pas faux. » Puis comme dit, il en a pas besoin. Tu l’trouve très bien, il est cute le petit gars. Tu sais pas, même s’il est pas le genre de gars que tu dragues en général, mais c’est pas pour autant qu’il pourrait pas te plaire, mais c’est pas l’moment d’penser à ça, clairement, puis c’est chelou non ?

Enfin. vous avez changé de conversation, vous vous êtes mis à parler des Ghoulies, il te pose les questions qui lui passent par la tête. Il te dit tout ce qui lui passe par la tête tout court en fait, et t’as tendance à trouver ça plutôt amusant. T’avoue. Tu ris un peu et secoue la tête de droite à gauche, le sourire toujours sur les lèvres. « Ouais, possible. » Tu acquiesce simplement. Tout comme tu le fais à propos des compliments qu’il te fait, à quoi bon les réfuter encore et encore, vous pourriez en avoir pour toute la nuit.

T’as ris, parce que décidément il te fait rire, toujours. « Oh arrête, t’es pas si insupportable que ça quand même. » Tu lui dis simplement, tu le pense, tu le trouve sympa Tim, le fait qu’il soit survolté comme ça, ça te fait bien rire. T’aime bien ouais. Il te change un peu des gens que tu peux côtoyer en général. Ouais, les Ghoulies et Tim, c’est le jour et la nuit. « Possible, on verra bien si je les vois un jour. » T’as haussé les épaules et tu t’es allongé sur le dos, dans ton lit après t’être un peu étiré. « Ouais, je suis claqué moi aussi. » Tu penses que vous pourrez parler un peu demain si t’es pas appelé pour le boulot ou qu’il doit pas partir tôt, t’en sais rien. Tu t’es bien allongé, t’as attrapé ta couverture pour la mettre sur nous et tu t’es tourné vers Tim pour l’observer quelques secondes. « Ben du coup je te dis bonne nuit ? » Tu commences par lui dire simplement avant de fermer les yeux pour justement pouvoir t’endormir. Ca m’a pas pris bien longtemps avant que tu dormes. puis t’as pas vraiment réaliser que tu le faisais mais tu t’es collé contre Tim.
MAY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
CASTIEL + Dumb dumb. Empty
MessageSujet: Re: CASTIEL + Dumb dumb.   CASTIEL + Dumb dumb. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CASTIEL + Dumb dumb.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Supernaturel-Sans Titre-Dean/Castiel-G
» Supernatural. Changements. Dean & Castiel ( Pré-slash ) Drabble. G.
» Supernatural - Une nuit à Chitaqua - Dean/Castiel - PG13
» Supernatural - Let me be your wings - Dean & Castiel - G
» Supernatural - Tu combles le vide de mon coeur - Dean/Castiel - PG-13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: oldcat :: Take a cup of tea :: The world of dead people :: RPG-
Sauter vers: