SAISONS AUSTRALIENNES

SPRING : septembre à novembre
SUMMER : décembre à février
AUTUMN : mars à mai
WINTER : juin à août

Saison des pluies : novembre à avril
Saison sèche : mai à octobre

Il fait environ 19°
Nous sommes en automne






Rumeurs entendues

Harry Styles a été vu récemment avec l'ex de Louis Tomlinson, la belle Danielle Capbell ! Y'aurait il anguille sous roche ? On ne t'a jamais appris à ne pas toucher aux exs de tes amis ?

Danielle Campbell n'a rien trouvé de mieux que de faire une interview où elle se déclare la mère de Freddie ! T'as aucune limite ou quoi ?

On a aperçu Niall Horan collé comme une sangsue à la bouche de Zayn Malik ! Faudrait peut être lui dire que Zayn a des dizaines de meufs qui n'attendent que d'écarter les cuisses pour son plaisir...




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
Le Deal du moment : -32%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
Voir le deal
169.99 €

 

 [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang]

Aller en bas 
Invité
Anonymous
Invité
[EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] Empty
MessageSujet: [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang]   [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] EmptyDim 7 Jan - 18:50



Tempête de neige à Riverdale
La poisse. Cette tempête de neige tombait mal. Lula avait prévu de faire une nouvelle fois le mur pour rejoindre ses amis au quartier général des Serpents, mais cette tempête gâchait tout. Ce n’était pas la première fois que la jeune fille avait l’intention de sortir en pleine nuit sans autorisation. Ni la première fois ni la dernière. Ces grands-parents n’y voyaient que du feu. Dès qu’ils partaient se coucher, ils s’endormaient quasi instantanément et vu qu’ils se couchaient à l’heure des poules… C’était bien pratique pour Lula. Sauf que cette fois Mère Nature n’était pas de son côté. Depuis Noël, la neige recouvrait tout Riverdale. Elle avait adoré fêter un Noël blanc, mais que cette neige foute ses plans en l’air ça lui plaisait beaucoup moins. Elle pestait contre la neige et le froid, les dents claquant tellement l’air était glacial dehors.

« On n’aurait pas pu prendre la voiture ? Ça caille ! »

« Et qu’on ait un accident de voiture à cause du verglas ? Pas question ! On est bientôt arrivé, regarde, c’est au coin de la rue. » lui répondit son grand-père qui aidait sa grand-mère à marcher dans la neige.

Lula marchait derrière eux complètement emmitouflée dans un manteau d’automne plutôt que d’hiver, ce qui expliquait pourquoi elle tremblait comme une feuille. Elle accéléra la cadence jusqu’à la mairie, pressée de retrouver un peu de chaleur pour se réchauffer. Le maire a décidé de confiner la plupart des habitants à la mairie, pour une nuit qui promet d'être mouvementée et ses grands-parents faisaient partis des habitants bien obéissants qui préféraient être prudents et ne pas prendre de risque. Ils auraient très bien pu rester à la maison, ça aurait été tout aussi bien ! Et comme ça je serais partie m’amuser au lieu d’être obligée de crever de froid juste pour rejoindre une mairie et dormir sur une sale couchette, pensa-t-elle en tenant la porte à ses grands-parents. Elle n’était pas une saleté non plus. Ne pouvant rien faire d’autre maintenant, elle prit son mal en patience et les suivit silencieusement tout en soufflant sur ses mains pour les réchauffer.

Enfin à l’intérieur, le visage de Lula reprit doucement des couleurs. Ça faisait du bien d’être au chaud, mais au fur et à mesure qu’elle observait les lieux, elle grimaça de plus en plus. Il y avait plein de monde et la perspective de dormir sur des couchettes n’était guère plaisante. Ni confortable d’ailleurs. Elle ne songea pas le moindre instant qu’elle pouvait se retrouver à dormir à côté d’un inconnu. D’une, car ils étaient dans une petite ville et qu’ils se connaissaient un peu tous de vue au moins ; et de deux, parce qu’elle était mineure et qu’elle devait donc rester en famille. Du moins ça lui semblait logique et jusqu’à présent ça avait toujours été ainsi. Alors qu’elle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle se rendit compte que le numéro de sa couchette était loin de celui de ses grands-parents. Ces derniers, inquiets de la laisser seule –et craignant qu’elle se retrouve avec ses mauvaises connaissances-, essayèrent d’arranger les choses, mais il n’y avait rien à faire. Ils ne pouvaient pas changer pour elle, sinon ils devraient changer pour les autres. Pas d’exception possible. Il ne lui restait plus qu’à découvrir qui était l’heureux ou l’heureuse élu(e) !

Bien entendu ses grands-parents guidèrent Lula, tenant à vérifier par eux-mêmes qu’il n’y aurait pas de risque pour leur petite-fille. Ils trouvèrent la bonne couchette dans le coin d'une salle, à l’opposée de celle de ses grands-parents. Elle devint alors pale lorsqu’elle vit et reconnu la personne assise à côté de sa couchette.

« Pa… »

Lula resta muette, figée sur place, ne réussissant pas à en dire d’avantage, laissant ses grands-parents prendre les devants.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
[EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang]   [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] EmptySam 13 Jan - 20:22

Tempête de neige à RiverdaleSatané tempête de neige. Cela ne me réjouissait pas de devoir aller dans ce refuge installé par la mairie sou prétexte que la météo risquait de ne pas être clémente. Que je sois dans leur refuge ou chez moi, qu’est-ce que ça pouvait bien changer ? En plus j’avais une tonne de chose à faire. Comme toujours, certes, mais là, en plus de mes prochains cours à préparer, j’avais également des copies à corriger. Nous avions fini notre premier chapitre de l’année, ou presque, donc oui, j’avais fait un contrôle et il fallait bien que je leur rende corriger un jour et que je rentre leur note dans ce fichu logiciel qui marchait qu’une fois sur deux.
Bref, tout ça pour dire que j’étais un peu sur les nerfs, mais j’avais suivit les ordres. Je ne voulais pas faire plus de vague qu’il n’y en avait déjà. Et surtout, je n’avais pas envie de m’attirer de problème. Mon séjour en prison était encore récent. Si je m’étais bien tenu jusque là, j’étais presque sûr que ce n’était pas les autorités de Riverdale qui m’avaient oubliées. Mais il était bien hors de question que je retourne derrière les barreaux. J’étais bien déterminé à mener une vie honnête. Ces histoires de drogues étaient derrière moi.

J’étais à peine arrivée dans la salle qui allait nous servir à tous de chambre ce soir, que le bruit m’agaçait déjà. J’avais toujours été du genre solitaire. Et toutes ces personnes réunies ici… Ca me rappelait un peu la prison aussi. Pas de bon souvenir quoi. Enfin, je restais silencieux et j’allais m’installer docilement sur le lit qu’on m’avait attribué, sans poser de question. De toute façon, ce n’était que pour dormir.

S’il y avait des visages qui m’étaient familiers, je n’allais parler avec personne. Pour la simple et bonne raison que je n’en avais pas envie. J’allais m’installer simplement sur mon lit, ouvrit le sac qui m’avait servis à emmener quelques affaires et en sortis un recueil de poèmes. Je l’avais déjà lu une cinquantaine de fois. Mais j’aimais ce livre et lire des poèmes m’aidait à garder mon calme. Vous pensez que j’ai survécus comment à tout ce temps en prison hein ?
J’aurais pu rester comme ça jusqu’à m’endormir et sans prêter attention à ce qui se passait autour de moi. Cependant, une petite voix me tira de ma lecture. En temps normale, une telle chose n’était pas possible. Mais là, je ne connaissais que trop bien cette voix.

-Lula ?!

Je me redressais immédiatement et posai mon livre à côté de moi, stupéfait de voir ma fille. Je m’étais douté qu’elle serait là aussi ce soir. Mais que son lit serait à côté du miens ? Pas le moins du monde. Je restais un instant étonné avant de voir mes parents arrivés.

-Oh… Papa, maman… Bonsoir.

Je me levais pour les saluer. Quant à Lula… Je ne savais pas trop si je pouvais la prendre dans mes bras ou non. Mes parents commencèrent à me faire la conversation, quelque chose de très banal sur ce que je faisais en ce moment etc. Ils étaient apparemment rassuré de savoir que j’avais une situation stable. En même temps, ce n’était pas comme s’ils n’étaient pas au courant que j’étais prof maintenant. Mais ils devaient être rassuré de savoir que je ne comptais pas abandonner mon poste de sitôt. Ils m’expliquèrent alors la situation par rapport à cette histoire de lit.

-Hm… Je vois… Et bien… Si cela vous inquiète, je peux échanger mon lit avec un de vous deux…

Je vous avoue que je n’en avais pas trop envie. Déjà parce que j’étais installé et qu’il faudrait que je déplace de nouveau toutes mes affaires et ensuite parce que… Et bien c’était l’occasion rêvé de passer du temps avec ma fille.

-Tu en pense quoi Lula ?

Je lui adressais un petit sourire. Visiblement mes parents ne savaient pas trop quoi faire non plus. Je trouvais ça étrange, mais ils semblaient me faire confiance pour une fois. Et je crois qu’ils savaient à quel point j’aimais ma fille et je voulais renouer un peu avec elle. Puis ce n’était pas comme si j’allais lui faire du mal. Et en cas de problème, nous étions plein dans cette salle. Alors autant demander à la concernée elle-même auprès de qui elle préférait dormir.
© 2981 12289 0 - 722 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
[EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang]   [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] EmptyDim 14 Jan - 16:55



Tempête de neige à Riverdale
- Hm… Je vois… Et bien… Si cela vous inquiète, je peux échanger mon lit avec un de vous deux… Tu en penses quoi Lula ?

Ne sourit pas. Ne montre rien. N'oublie pas.

Toujours partagée, confuse et en conflit perpétuelle de sentiments lorsqu'il s'agissait de son père, Lula avait envie de rester et en même temps non. Elle voulait lui pardonnait, savoir tout et passer à autre chose et là encore, elle n’y arrivait pas et ne le voulait pas. C’était trop simple. Ça n’avait pas été simple pour elle. Ça avait été un vrai cauchemar. Lula se doutait bien que la prison n’était pas un lieu tout rose non plus, mais il l’avait bien mérité, non ? C’était sa faute. Tout était de sa faute. Le fait qu’il soit partie et qu’il l’ai abandonné. S’il n’avait rien fait, s’il avait pensé à elle, s’il tenait à elle, rien de tout ça ne serait arrivé! Alors non, elle ne lui pardonnerait pas si facilement.

« Ça m'est égal » lança-t-elle au bout de longues secondes, haussant les épaules et détournant la tête.

Lula avait opté pour une attitude nonchalante, comme si ça lui été égal et que peut importe où elle serait et avec qui, ça ne changerait rien à entre eux deux. Pourtant, juste après avoir prononcé ces quelques mots, Lula posa ses affaires sur le lit à côté de Wolfgang sans le regarder ni lui ni ses grands-parents. Elle était une contradiction à elle seule. En tout cas, ce fut un signe suffisant pour que les grands-parents comprennent qu’elle resterait là pour le moment.

« On vous laisse alors. S’il y a quoique ce soit, nos lits sont les numéros 22 et 23 dans la salle d’attente à côté du bureau du maire. »

Pas un seul murmure d’approbation vers son grand-père ne sortie de sa bouche ni même un regard. Son sac et son manteau absolument pas de saison en bout de lit, Lula s’était déjà assise sur sa couchette, les genoux remontées sur sa poitrine, elle s’emmitoufla sous la couverture. Heureusement que le personnel de la mairie, ou allez savoir qui, avait prévu des couvertures pour chaque couchette, car même s’il y avait le chauffage, Lula se les gelé ! Pas encore réchauffée, seule sa tête et ses longs cheveux roux sortaient de la couverture. Ses grands-parents partis, elle se retrouvait seule avec son père. Enfin, il y avait du monde dans la salle et un bouquant qui empêcherait quiconque de dormir. Elle était habituée à se coucher et s’endormir tard, voir même à faire une nuit blanche parfois. Puis, elle n’en avait pas très envie de toute façon. Comment pourrait-elle avoir envie de dormir alors que son père se trouvait qu’à quelques tout petits mètres d’elle ? Le silence entre eux commençait d’ailleurs à être un peu gênant et pesant. Lula avait tant de questions… Mais il était hors de question qu’elle parle la première et encore moins de tout ça. Ou peut-être que si. En fait, elle n’en savait rien. C’était toujours comme ça. Elle voulait et ne voulait pas à la fois. Oui et non à tout bout de champ et ça avait de quoi l’épuiser.

Putain, mais qu’est-ce que je fiche ici ?! pensa-t-elle en soupirant, son regard viré sur la vitre du mur d’en face. Elle aurait mille fois préféré être dehors. Non pas sous la tempête de neige, mais avec ses amis, chez les Serpents.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
[EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang]   [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] EmptyMar 16 Jan - 20:07

Tempête de neige à RiverdaleJe serrais les dents à la réponse de Lula. Elle semblait si indifférente à cette situation. Ca me faisait mal au coeur. Mais quelque part, j’avais envie de me laisser convaincre que ce n’était qu’un masque. Après tout, c’était ma fille. Et si elle tenait un peu de moi et bien, elle était sans doute en train de cacher du mieux qu’elle pouvait ce qu’elle ressentait. Elle ne voulait sûrement pas me donner la satisfaction d’avoir eu une bonne idée ou quelque chose dans la même ligné. Et la voir lâcher ses affaires près du lit à côté du miens me conforta un peu dans cette idée. Mais un peu seulement, je ne voulais pas me donner de faux espoir.

Mes parents finirent par accepter la décision et nous saluer avant d’aller rejoindre les lits qui leurs avaient été désignés. Je me demandais pourquoi ils avaient accepté une telle situation sans faire plus de vague. Je connaissais mes parents. On faisait difficilement plus protecteurs. Mais je me trompais peut-être à leur sujet. Je les avais déçu, mais il leur restait peut-être encore un peu d’affection pour leur fils. Peut-être qu’ils savaient que j’avais autant besoin de retrouver ma fille qu’elle. Cette situation ne pouvait pas durer ainsi, pour personne.

Cela n’empêchait pas le silence de mort qui suivit. Enfin, la salle était bruyante. Mais ni Lula, ni moi n’osèrent décrocher un seul mot. Je regardai ma fille sortir ses affaires, s’enrouler dans sa couverture. Je fis mine de m’intéresser de nouveau à mon livre. Mais j’en étais juste incapable. Pas avec elle à côté. Je devais dire quelque chose. Bordel, mais j’étais tellement nul pour ce genre de chose. Pourtant j’avais tenté mille fois d’imaginer mes retrouvailles avec ma fille… Mais là, c’était comme si mon esprit tentait d’imiter le désert du Sahara. Mais ce silence était trop pesant. Je finis par me redresser, et me tourner vers Lula.

-Si tu veux une couverture en plus, tu peux prendre la mienne.

Je n’étais pas particulièrement résistant au froid. Mais si c’était pour une nuit, j’allais survivre. Et si j’avais froid, je pouvait bien dormir avec ma veste sur le dos. Enfin, si j’arrivais à dormir. C’était vraiment mal parti. Même si j’étais fatigué, je savais que mes pensées et mes regrets ne cesseraient de m’assaillir. D’ailleurs en parlant de ses derniers… Vu que Lula ne répondait pas, je repris :

-Je suis désolé Lula. Pour tout. Je… Je crois que je te dois des explications. Qu’est-ce que t’ont dit tes grand-parents à mon sujet ?

Je ne m’attendais pas à des éloges. Mais c’était pour savoir d’où on partait. Je pense que Lula ne devait pas avoir toute l’histoire. Je doutais que mes parents lui avaient donné tous les détails. Ils lui avaient peut-être même raconté une version édulcorée. Ou une version pire que la mienne encore. Mais comment pourraient-ils savoir. Ils n’étaient pas là.
© 2981 12289 0 - 483 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
[EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang]   [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] EmptyJeu 25 Jan - 14:20



Tempête de neige à Riverdale
Sa couverture? Lula haussa les épaules. Encore un signe qui signifiait « ça m’est bien égal, fais comme tu veux », alors que s’il s’imposait, s’il avait tout simplement mis cette deuxième couverture sur elle, Lula l’aurait accepté sans broncher, touchée qu’il se soucie d’elle. Elle l’était, mais le mur sous lequel elle s’était barricadée était bien trop solide pour qu’il s’effrite avec une tentative. Elle ne lui rendait définitivement pas la tâche facile, mais il insista. Tenta de crever l’abcès. Pour toute réponse, elle grommela, s’emmitouflant un peu plus dans sa couverture. Elle se recroquevillait plus sur elle-même, alors que quelques images de leur douloureux passé remontaient à la surface. Devaient-ils en parler ? Là maintenant ? Ils n’étaient pas seuls, mais il y avait tellement de brouhaha qu’on n’écouterait pas leur conversation, à moins que l’un deux élève la voix. Alors elle parle.

« Si ce qui t’inquiète c’est de savoir ce que je pense de toi, eh bien sache que je n’ai pas eu besoin d’eux pour me faire ma propre opinion et vision des choses. »

Détachant son regard de la fenêtre, Lula se tourna enfin vers son père avec un regard lourd de sens et de sentiments mitigés. Rancœur, colère, abandon, tristesse, nostalgie, envie, espoir. Un gros bordel, qu’elle retint en serrant les poings sous la couverture. Hors de question de chialer, de montrer ses faiblesses ou ses espoirs alors qu’ils venaient à peine de lancer le sujet.

« Un menteur qui ne tient pas ses promesses et qui n’en a rien à faire de la seule famille qui lui reste, puisqu’il a continué à faire des conneries. Tu m’as menti. J'ai rien vu, t'étais clean pour moi et je me suis bien plantée. »  

Lula n’y allait pas de main morte. Après tout, ce qu’ils avaient tous les deux vécus avaient été violent pour tous les deux. Elle revoyait et ressentait encore tout avec les yeux de cette petite fille comme si c’était hier. En parlant, elle ne se rendait pas compte de certains termes qu’elle utilisait, du sens caché entre les phrases qu’elle laissa échapper. Celui qu’elle ne considérait pas ses grands-parents comme de leur famille. Que cette famille de sang ne se résumait qu’à eux deux. Une vision qu’elle partageait toujours.

« Et toi ? Que penses-tu de moi ? Que sais-tu de ce qui s’est passé après? De ce que j’ai ressenti après avoir hurlé à plein poumons quand les flics t’ont emmené ? Que sais-tu de ce qui s’est passé après? As-tu la moindre idée de ce que j’ai ressenti ? De ce que j’ai vécu ? De ce qu’était ma vie et de ce qu’elle est maintenant ? » cracha-t-elle sans le quitter des yeux, à voix basse, d’une voix retenant tant bien que mal la rancœur et la colère nourrit depuis tant d’années. « Des excuses et des explications ne seront pas suffisantes pour une petite fille qui ne voulait qu’une chose : être et vivre avec son père. Tu crois quoi ? Que j’attends quoique ce soit de ta part aujourd’hui alors que je n’ai pas eu une seule nouvelle en six ans ?! Pas une visite, une carte ou un coup de fil ?! »

Beaucoup. Elle en attendait tellement s’il savait, mais elle était incapable de le lui dire, peut-être lui montrer et encore. En réalité, elle voulait que tout redevienne comme avant, ici, à Riverdale. Qu’il puisse récupérer sa garde et vivre comme ils l’entendent. Qu’ils retrouvent leur relation et complicité de père et fille, mais elle a tellement du mal à y croire. A lui faire confiance. Elle voudrait y croire, lui laisser une chance. Mais, la colère est encore trop présente. Trop de choses retenues, qu’elle n’a dit qu’à ses proches amis. Puis, elle a peur Lula. Au fond, elle est morte de trouille, car elle ne veut absolument pas revivre la même chose.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
[EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang]   [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] EmptyMer 31 Jan - 23:40

Tempête de neige à RiverdaleJe n’étais pas à l’aise du tout et Lula ne m’aidait guère en restant aussi silencieux. Elle ne bougeait guère non plus. Ainsi, je ne pouvais même pas essayer de lire quoique ce soit dans son regard. J’étais presque sûr qu’elle se forçait à ne pas réagir. Ce n’était pas possible autrement. Mais je ne pouvais pas la forcer à quoique ce soit. Ce n’était pas comme ça qu’on obtiendrait le moindre résultat. Et je savais que ce serait surtout le meilleur moyen pour la perdre définitivement. Or, il était pas question qu’un telle chose arrive. Si je ne pouvais pas me raccrocher à ma fille, alors qui ? Elle était la seule raison pour laquelle j’étais encore en vie.

Lula fini par briser le silence. Et finalement, peut-être que rester sans échanger la moindre parole aurait été préférable. Tout du moins, cela aurait été plus sécurisant, plus rassurant. Mais je savais que ce n’était pas comme ça qu’on pouvait exorciser le mal. Des non-dits ne feraient que grangrèner davantage notre relation. Alors cette fois-ci ce fut à mon tour de rester silencieux. De l’écouter jusqu’au bout, rester attentif, ne pas l’interrompre et surtout prendre sur moi. Après tout, il n’y avait que la vérité qui était dure à entendre. Et je ne doutais pas que Lula pensait ce qu’elle disait.

C’était dur à entendre. Une autre personne m’aurait dit tout cela, je l’aurais sans doute envoyé paître. Mais là, il s’agissait de Lula. J’avais beau vouloir me chercher toutes les excuses du monde dans le fond, c’est elle qui avait raison. Les faits étaient là. Et quelques paroles ne suffiraient pas à me faire pardonner. Je restais un moment silencieux après son discours. Réfléchissant à ses paroles, me remettant de mes émotions aussi et songeant à ce que j’allais dire à présent.

- J’ai toujours détesté Riverdale.

Ca semblait totalement hors de son contexte. Mais justement, ce n’était pas sans raison que je me lançais là dedans.

- J’ai toujours détesté le Southside, son lycée, les gens qui vivent ici. Je crois que mes parents n’ont jamais vraiment compris ça. Je n’ai jamais songé passer le restant de mes jours ici. Et encore moins que ma fille suive le même parcours que le miens. A quoi bon faire des erreurs si on force nos enfants à reproduire les mêmes.

Mine de rien, c’était un raisonnement auquel j’avais longtemps songé. En même temps, en prison, ce n’était pas comme si j’avais grand chose d’autre à faire, si ce n’était lire et réfléchir.

- J’ai été bête Lula. Je ne vais pas te blâmer pour mes erreurs. Je ne vais pas te dire non plus que j’aurais pu les éviter. C’est trop tard maintenant pour y songer. Ce n’est pas pour autant que je ne regrette pas. Mais quelque part, si je n’avais pas eu la bêtise de suivre ta mère, de tomber bêtement amoureux d’elle… Il n’y aurait jamais eu toi. Et il y a bien des choses que je regrette. Mais je n’ai jamais regretté une seconde que tu sois née.

Lula ne saisirait peut-être pas l’importance de ce que je venais de dire. Tout du moins, l’importance que cela avait pour moi. Mais au moins, elle le savait à présent. Elle savait à quel point je tenais à elle. Tout du moins, j’espérais que c’était assez compréhensible.

- J’aurais aimé pouvoir tenir mes promesses et ne jamais te laisser. Mais je savais déjà à cette époque que c’était des mensonges parce que… On finit toujours par payer ses erreurs. Et j’ai fait de mon mieux pour qu’on soit une famille unie. Mais quand ta mère est morte… Je… J’ai paniqué. Je crois que je me sentais pas prêt pour t’élever tout seul. Tout du moins, j’ai essayé, je voulais que tu ne manque de rien, donc je me suis remis à dealer parce que c’était la seul chose que je pensais être capable de faire.

Il manquait des parties à cette histoire. Mais je ne voulais pas noyer Lula avec ça. Je ne voulais pas qu’elle pense que je me cherche des excuses. Ou que j’essaye de tout mettre sur le dos de sa mère. Ce n’était pas le cas. Je ne voulais pas non plus tout remettre sur le dos de la Justice, même si c’était eux qui m’avaient interdit de la contacté pendant un long moment.

- Je pourrais te donner des explications et des excuses autant que tu le souhaite. Mais je suis d’accord pour dire qu’on irait pas bien loin avec tout ça. Lula je… Quoiqu’il arrive, je t’aime. Fais-en ce que tu veux, mais à présent si tu as besoin de moi, je suis là. Et je ne compte pas partir. J’ai beau haïr cette ville, ce quartier, ce lycée… Il n’y a plus grand chose qui m’importe, si ce n’est que toi tu sois heureuse.

Je crois que c’était assez clair. Je dois avouer que je n’étais pas très sûr de moi. J’appréhendais énormément la réponse de Lula. J’avais peur d’avoir été trop loin, d’en avoir trop dit. Mais au moins, j’avais le mérite d’avoir été honnête et ne pas avoir raconté n’importe quoi juste pour lui faire plaisir.
© 2981 12289 0 - 861 mots
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang]   [EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Tempête de neige à Riverdale [pv - Wolfgang]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2011 mars 07 tempête de neige
» EN IMAGES. Une tempête de neige ramène une partie des Etats-Unis à l'âge de glace
» Une tempête de neige
» Campagne sous la neige
» Tempête de neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: oldcat :: Take a cup of tea :: The world of dead people :: RPG-
Sauter vers: