SAISONS AUSTRALIENNES

SPRING : septembre à novembre
SUMMER : décembre à février
AUTUMN : mars à mai
WINTER : juin à août

Saison des pluies : novembre à avril
Saison sèche : mai à octobre

Il fait environ 19°
Nous sommes en automne






Rumeurs entendues

Harry Styles a été vu récemment avec l'ex de Louis Tomlinson, la belle Danielle Capbell ! Y'aurait il anguille sous roche ? On ne t'a jamais appris à ne pas toucher aux exs de tes amis ?

Danielle Campbell n'a rien trouvé de mieux que de faire une interview où elle se déclare la mère de Freddie ! T'as aucune limite ou quoi ?

On a aperçu Niall Horan collé comme une sangsue à la bouche de Zayn Malik ! Faudrait peut être lui dire que Zayn a des dizaines de meufs qui n'attendent que d'écarter les cuisses pour son plaisir...




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
Le Deal du moment : -60%
-60% sur l’extracteur de jus FAURE FJ-4541
Voir le deal
39.99 €

 

 Home, Sinister Home...[Solo]

Aller en bas 
Invité
Anonymous
Invité
Home, Sinister Home...[Solo] Empty
MessageSujet: Home, Sinister Home...[Solo]   Home, Sinister Home...[Solo] EmptyMer 10 Jan - 18:02

Home, Sinister Home...

•••


Ca faisait quelques semaines qu'on était arrivée en ville avec ma soeur et on en avait eu vite marre du Motel. Entre les touristes et tout ceux qui y viennent pour s'envoyer en l'air, c'est compliqué d'être tranquille. Et puis on ne savait pas combien de temps nous serions a Riverdale, peut être plusieurs mois le temps d'avoir une nouvelle piste, alors autant avoir un chez nous. On avait donc chercher un logement et avions trouver celui la. Un studio duplex dans le nord du South Side, c'était le moins cher que l'on avait trouvé et nous avions signé tout les papiers avant même de le voir. La grosse erreur. En arrivant nous nous sommes tout de suite dit que le loyer était beaucoup trop cher pour ce que c'était, tout ca sous prétexte que nous étions a la limite du quartier riche. Pour sur, on c'était fait arnaqué.

L'ambiance de cette ville est étrange. La distinction net des deux parties de la ville était malaisante. Il n'y avait pas beaucoup de place pour un terrain neutre, soit tu étais du nord ou soit du Sud, soit riche ou soit pauvre. Au nord, tout va pour le mieux dans le meilleur des monde, les habitant respirent la joie de vivre... et le fric. On dirait, un conte un peu trop parfait. Bon, OK, tellement parfait qu'ils ont un meurtre chelou a résoudre, au moins ca les rends un peu plus normaux.
Dans le Sud, ici, tout est sombre et dégueulasse. A tous les coins de rue il y a des groupes de jeunes en blouson de cuir, tous plus con les un que les autres. Ils sont la pour essayer de te foutre la trouille, te harceler pour baiser, ou, ce qui est pratique pour moi, dealer. En soit, un quartier pauvre quoi, mais qui avait une ampleur incroyable.

Quand on est partie de Salem, on avait chacun un petit pécule, ma soeur avait travaillé en tant que femme de ménage et garde d'enfants dans notre voisinage et j'avais trouvé un boulot de Barista dans un Coffeeshop du port, très prisé par les touristes. Mais on avait traversé le pays et il ne nous restait a peine assez pour tenir un mois ici. Ca faisait donc quelques jours que ma soeur passait ces journées a chercher du travail en arpentant la ville et ses nuits a gagner une misère en tant que serveuse dans un bar du quartier. Je me retrouvais la plupart du temps seule dans ce taudis.

Le Studio était sinistre mais faisait quand même environ 50m², situés au troisième et dernier étage au-dessus d'une épicerie ouverte 24h/24. Et sans ascenseur, évidemment, pas besoin de faire de sport a coté et je ne vous raconte pas la galère pour monter nos affaires ou les courses.
Lorsqu'on entrait dans celui ci il y avait, a gauche, une petite salle de douche avec des toilettes au fond derrière un porte coulissante, et a droite, le long du mur, un escalier assez raide qui menait a une mezzanine ouverte. La salle d'eau était sommaire, la porte coulissante ne coulissait plus trop et la douche fuyait. Les premiers jours, l'eau était marron signe que les canalisations était encrassées du a la longue inhabitation. La cuisine ouverte avec un petit comptoir était accolée a la salle d'eau et on ne pouvait pas y tenir a deux, et tout seul le frigo ouvert c’était juste.

Ca avait du potentiel. Avec beaucoup d'entretien a mon avis mais avec le temps on arriva bien a en tirer quelque chose de sympa, cosy et propre.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
Home, Sinister Home...[Solo] Empty
MessageSujet: Re: Home, Sinister Home...[Solo]   Home, Sinister Home...[Solo] EmptyJeu 11 Jan - 0:10

Home, Sinister Home...

•••


J'avais fait mes quartiers dans la mezzanine ouverte. Il y avait un accès vers le toit, ce qui me permettrait de sortir fumer comme je voudrai. C'était bas de plafond, ca me faisait penser a une cabane comme ont les gosses et qu'ils se faufilent dehors la nuit pour s'y réfugier et dormir. Ca m'y faisait tellement penser que je l'avais un peu aménagé comme ca. J'avais attaché des draps sur l'ouverture qui donnait sur le séjour pour avoir un peu d'intimité et la journée je les ouvrais comme des rideaux.
Pour le moment, j'avais juste un matelas et une tonne de couvertures et de coussins en guise de lit, j'avais mis quelques guirlandes lumineuse le long du mur et il y avait cinq cartons qui n'était pas encore déballé. On se serait cru dans un squat ou chez des manouches. Toutes mes affaires tenaient la dedans. Des vêtements, mais aussi des souvenirs, des babioles quelconque auxquelles je tenais.

Justement, j'allais les défaire. je me mis a genou devant eux, trois d'entre eux était juste rempli de fringues, je n'avait pas pu tout prendre et en y réfléchissant heureusement car même dans les affaires que j'avais prises de ne mettait pas tout. On est un peu toute comme ca non ? on achète de nouvelles fringues et au fur et a mesure les anciennes finissent au fond du placard telle de vieilles reliques. Je ne me souciais pas de ses cartons et les poussais dans un coin. J'en pris un qui m'intéressais et y sortit mon vieil ordinateur. Il devait avoir au moins 5 ans et avait connu pas mal de restauration déjà, il était un peu long a la détente mais ca me suffisait pour aller sur internet et télécharger quelques musiques, film, series. J'avais d'ailleurs réussi a cracker le wifi d'un voisin ca me permettrai de survivre. Je sortais mes livres préférés et fis un tas prés du matelas, ca me ferai une table de chevet et quand je m’ennuierai, je n'aurai qu'a en prendre un. Parmi eux "Lestat le vampire" et "La reine des Damnés" d'Anne Rice, de loin mes favoris, quelques Stephen King dont Shining, puis des séries telle la communauté du sud de Charlaine Harris, Millénium de Stieg Larsson, un tas de Bd DC et X-men et bien d'autres bouquins. je n'étais pas une grande lectrice mais j'aimais lire de temps a autres.
Enfin je sortais une boite a chaussure Vans, j'avais réussi a récupérer des photos dans de vieux albums avant que mon père ne les balances a la benne. Ma soeur avait fais pareil de son coté et nous avions fini par toute les mettre ensemble. Je ne l'ouvrais même pas. Sinon je savais que j'en avais pour des heures a les regarder me remémorer de bons, de mauvais souvenirs et ca me faisait pleurer raison de plus pour ne pas l'ouvrir. Je défis mon tas de livres, y mis la boite a la place avant de les remettre dessus. Ca sera plus solide et ca m'évitera de l'ouvrir trop souvent. Par flemme.

Dans le dernier carton il n'y avait pas grand chose, un carnet a croquis, quelques crayons, deux peluches que je lançais dans mon lit, une boite en bois fourre tout ou j'y mettais des conneries, sept Funko pop et des trucs de filles, du maquillage ce genre de trucs.

Voila a quoi ma vie se résumais. Bien sûr dans mon vieux sac a dos j'avais toujours mon fameux carnet, et le nécessaire du bon stoner.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité
Home, Sinister Home...[Solo] Empty
MessageSujet: Re: Home, Sinister Home...[Solo]   Home, Sinister Home...[Solo] EmptyJeu 11 Jan - 23:04

Home, Sinister Home...

•••


Lorsque nous sommes arrivée dans le studio, il nous avait fallu trois jours pour le nettoyer convenablement. On avait beau laver et laver l'eau du seau était vite noir. Après avoir enlevé le papier journal sur les fenêtres nous avions du gratter pour enlever la saleté et enfin se rendre compte que le studio était assez lumineux. Et au bout de ses trois jours nous nous étions demander comment l'aménager l'espace de vie.

A vrai dire, nous avions fait avec les moyens du bord pour que cela ressemble a quelques choses. Nous avions investi quand même dans un canapé convertible, parce que ma soeur devait bien dormir quelque part elle aussi. L'un des moins cher que nous avions trouvé a Ikea a quelques kilomètres d'ici. On avait profité pour prendre quelques lampes, des draps, deux couettes et deux ou trois décorations. La facture nous avait fait mal au cul, mais il nous fallait un minimum de confort quand même.
On avait trouvé d'autres meubles dans un dépôt, dans la rue ou a la décharge, quelques palettes derrière des magasins fermés et nous étions passer chez le quincaillier acheter quelques pots de peinture en promo et le nécessaire pour bricoler un peu.
Après un bon nettoyage, une petite rénovation et un coup de peinture, les meubles récupérés était comme neuf. J'avais fabriqué de mes petites mains une table basse avec des palettes et l'avais mise sur roulette pour un style industriel et j'avais improvisé un bureau avec deux tréteaux et une grande planche de médium que j'avais mis en peinture noir.

Pour donner un peu de vie, ma soeur avait ramener des plantes un jour ou elle avait travailler chez un fleuriste du North Side. Le mec était sympa et lui avait donner des pots et quelques plantes qui ne nécessite pas beaucoup d'entretien. A mes avis les plus moches du magasin, susceptible de ne jamais être vendu, mais ca donnait plutôt bien. Il nous avait donner des sachets de graines d'aromates et herbes en tout genre. J'aurai préféré de la weed, mais je n'avais rien dit et m'étais contenté de planter les graines et de les arroser chaque jour en espérant que ca pousse.

L'ensemble, avec les murs en briques et le parquet sombre, donnait un style mi bohème, mi industriel. Mais le studio faisait toujours très vide. Il faudra du temps avant que la convivialité soit de mise.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Home, Sinister Home...[Solo] Empty
MessageSujet: Re: Home, Sinister Home...[Solo]   Home, Sinister Home...[Solo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Home, Sinister Home...[Solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» Question home cinema
» [TWEAK] Icône du menu démarrer sur le HOME impossible à modifier
» Home cinéma de Manson
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANATOMY OF A MURDER :: oldcat :: Take a cup of tea :: The world of dead people :: RPG-
Sauter vers: